Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre

Méthode pour avoir vos enfants

Méthode "normale" (sexuelle)
53
27%
Méthode "in vitro"
22
11%
N.S.P. (Ne Sais Pas)
17
9%
Je ne veux pas d'enfant
75
38%
Adoption
30
15%
 
Nombre total de votes : 197

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Linoa » 09 avr. 2014, 11:06

Je pense comme toi Léonie au sujet de porter un enfant . Je ne désire pas avoir d'enfant en tout cas depuis toujours et jusqu'à maintenant ( j'ai 25 ans). Mais si je devais en avoir un et bien je préférerais adopter je crois. L'idée d'être enceinte me révulse assez je dois l'admettre aussi.. même si c'est naturel , et l'accouchement j'en parle même pas ! Déjà que je n'aime guère mon corps j'ose pas imaginer les dégâts qu'une grossesse peut engendrer, me suffit de regarder ma mère , avec tout le respect que je lui dois , non merci! Bon si un jour le désir d'enfanter se fait viscéral chez moi, peut être que tout ça volera en éclat mais je doute beaucoup de cette éventualité.

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Zimou » 09 avr. 2014, 11:12

Leonie a écrit :je me demande parfois comment une femme asexuelle qui trouve le sexe dégoûtant peut trouver l'accouchement "beau"?
Je pense que pour une femme, asexuelle ou pas, la beauté de l'accouchement n'est pas caractérisé par l'acte, mais par ce qu'il représente. ainsi que la grossesse. la grossesse peut être considéré comme beau car on "construit" la vie, malgré les désagrément, et l’accouchement parce qu'on "donne" la vie, et parce qu'il en résulte la vie qu'on à construit durant 9 mois.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1733
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 112 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Piccolo » 09 avr. 2014, 11:19

Leonie a écrit : D'ailleurs, je me demande parfois comment une femme asexuelle qui trouve le sexe dégoûtant peut trouver l'accouchement "beau"?
Le sexe peut être fait dans le noir, avec préservatif, ou dans un bain, bref il y a plein de moyens de contrôler la "saleté", mais un accouchement? Sérieusement?
Et je ne parle pas des neuf mois d’inconfort qui là aussi, sont bien pires que le nombre (pouvant être restreint) de rapports à avoir avant de concevoir un enfant, du moins d'après moi.
Le truc c'est que tu te prends un organe masculin entre les jambes, et quand on n'a pas une "base" hétéro...ça change tout.
Pour moi l'accouchement a plus de "sens" que de se prendre une b*** entre les cuisses.

Après oui, neuf mois c'est quand même long; sachant que le bébé prend de plus en plus de poids. Mais autrement c'est pas plus dégoûtant (voire moins) que d'aller à la selle.

Je pense que pour une femme, asexuelle ou pas, la beauté de l'accouchement n'est pas caractérisé par l'acte, mais par ce qu'il représente. ainsi que la grossesse. la grossesse peut être considéré comme beau car on "construit" la vie, malgré les désagrément, et l’accouchement parce qu'on "donne" la vie, et parce qu'il en résulte la vie qu'on à construit durant 9 mois.
Voilà, encore que même la mise au monde en elle-même peut être considérée comme belle.

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Zimou » 09 avr. 2014, 14:37

Piccolo a écrit :Voilà, encore que même la mise au monde en elle-même peut être considérée comme belle.
objectivement, tout peut être considéré comme beau ^^
Après, ce sont que nos expérience, nos ressentis, nos gout, nos choix qui font qu'une chose est belle ou pas.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Baelfire » 09 avr. 2014, 14:45

Un accouchement c'est pas "beau", c'est nécessaire.

C'est d'avoir senti son bébé se développer en soit et ensuite le tenir dans ses bras qui doit être beau mais alors l'accouchement...m'étonnerait que ce soit un bon moment ni que ce soit beau XD.

Si un jour ça m'arrive il n'est pas question que l'on me filme dans cet état !!
♪Love is in the A ♫

Renaissance1267
Affilié
Messages : 322
Enregistré le : 06 mars 2014, 01:37
A aimé : 12 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Renaissance1267 » 09 avr. 2014, 16:02

Je suis asexuelle, g un enfant conçu normalement puisque je ne savais pas que j'étais A à l'époque, je n'aime pas le sexe, je n'en vois pas l'utilité en dehors de la procréation, mais l'accouchement mes amis, quand c'est bien fait, c'est LA PLUS BELLE CHOSE QUI PUISSE EXISTER AU MONDE !!!! :D

La naissance de la vie, l'air dans les poumons, le 1er cri, LA VIE !!
Il n'y a plus de sexe pendant un accouchement, il n'y a rien de sale, il n'y a que du sang, et le sang c'est la vie :mrgreen:

Il y a cet enfant, petit, mouillé, apeuré, refroidit, ébloui, rassuré sur le sein de sa mère.

Je n'ai pas aimé être enceinte, mais la naissance de mon enfant est la plus belle réussite et le plus grand moment de ma vie !!

Bon je vous l'avoue, mettre les enfants au monde c'est mon métier....... :D
La vie n'est pas un long fleuve tranquille.....

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Zimou » 09 avr. 2014, 17:20

Baelfire a écrit :Un accouchement c'est pas "beau", c'est nécessaire.
l'un n’empêche pas l'autre ^^ comme le montre le point de vu de Renaissance1267. trouver quelque chose de beau n'est toujours qu'une question de, comme je l'ai dit, expérience, ressentis, gout, choix... c'est pour ça que nous jugeons tous les choses différemment (et heureusement, suffisamment de femme me juge moche, heureusement que ce n'est pas toutes et qu'il y en a qui juge différemment ;p ). En effet, pour quelqu'un pour qui le métier est d'assister les accouchements, on s'habitue à ce qu'est l'accouchement pour ne plus en avoir de dégout. Si on fait un métier qui nous dégoute, faut le changer ^^ et si il y en a qui font les accouchements, si il y en a qui sont éboueur, si il y en a qui sont nettoyeur de toilette... c'est que ces activités ne les dégoute pas malgré ce que nous dit la société (ou alors ils ne font pas se métier longtemps, j'ai été nettoyeur de toilette qu'une semaine pour ma part xD ).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Scarlett
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 18 mars 2014, 22:48

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Scarlett » 09 avr. 2014, 19:23

Ah ! Mon histoire est un peu un mélange de plusieurs des réponses.

J'ai été mariée pendant 23 ans et j'ignorais que l'on pouvait être assexuelle. J'ai longtemps cru qu'un truc n'allait pas chez moi.. Mais je m'emmerdais vraiment trop pendant les rapports avec mon copain de jeunesse puis plus tard, avec l'homme qui est devenu mon mari (mais bien sur, je leur ai été fidèle puisque je ne désirais personne physiquement !).
Par contre, avoir un ou plusieurs enfants était une obsession chez moi.
Bref, on suivait la méthode traditionnelle pour faire notre bébé... Et ça ne marchait pas du tout en dépit de rapports réguliers. On a fini par consulter un spécialiste de la fertilité et lui aussi s'est rendu compte que nous avions chacun de notre côté un facteur limitant notre fertilité, du coup on est passé aux inséminations puis à la FIV.
C'est vraiment pas agréable, c'est stressant, usant, épuisant.
J'ai été enceinte après 9 procréations assistées environ. La grossesse, c'est merveilleux (pourtant j'ai été allongée les trois premiers mois à la maison puis hospitalisée au 5eme mois jusqu.au jour de l'accouchement), bref j'ai pas du être debout plus de 1 mois pendant ma grossesse.
Mon fils est ne à 7 mois et demi de grossesse, par césarienne .
J'ai trouvé que la maternite, l'accouchement, et la naissance ont été d'excellents souvenirs et depuis qu'l est né (16 ans aujourd'hui) j'ai adoré mon rôle de mère, les soins et les jeux, puis plus tard les discussions avec lui.
Ma vie à radicalement été plus heureuse depuis cette grossesse.
Faites des FIV si vous avez envie d'avoir un BB et que vous ne vouler pas les faire à l'ancienne (méthode traditionnelle) mais faites le si vous êtes DÉTERMINÉ (E) à faire de cet enfant votre priorité, la maternite subie n'est bonne pour personne : ni vous, ni votre enfant.

Bise à tous et toutes

Renaissance1267
Affilié
Messages : 322
Enregistré le : 06 mars 2014, 01:37
A aimé : 12 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Renaissance1267 » 10 avr. 2014, 00:02

D'accord avec toi Zimou, tous les goûts et les couleurs sont dans la nature, heureusement !! Sinon ce serait monotone qu'on aime ou déteste tous la même chose.

Perso, lors de ma 1ère année d'études, quelques filles n'avaient pas la vocation et elles n'ont pas continué. Impossible de faire un métier pareil si on n'aime pas..
La vie n'est pas un long fleuve tranquille.....

Avatar du membre
Marius N
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 20 déc. 2013, 21:41
Localisation : Terre, Europe, France, Rhônes-Alpes
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Marius N » 02 juin 2014, 14:57

Je suis content de voir ce sondage, il me rassure, car cumulé asexualité et pas envie d'enfants, je voyais ça hyper compliqué.
Et là je me dis que si un jour une A et moi on se trouve, y a presque une chance sur deux que le critère "gamins" soit réglé c'est bon à savoir, car c'est pas la vision que j'avais.

Sinon plus perso: j'en veux pas pour pleins de raisons.

Et si jamais j'en voulais je crois que je serais passé par l'adoption pour les mêmes raisons.

A savoir:
on est trop nombreux sur terre, pas la peine d'en rajouter.
y a pleins d'enfants qui ont besoins de parents et d'amours
je veux pas transmettre mes gênes
...
Vivons par nous, pour nous et selon nous, ainsi nous périrons en paix.

Et dans l'attente d'un jour peut-être trouver celle qui saura être toutes les femmes pour moi.

Polymnie
Amène
Messages : 436
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Polymnie » 02 juin 2014, 19:11

De mon côté, je n'en veux pas en tous cas pas depuis que je suis en âge d'y penser jusqu'à maintenant.
au grand étonnement de mon entourage car entre le baby sitting, le soutien scolaire, l'animation... je me suis et m'occupe souvent des enfants ( j'adore ceux des autres :D ).
Si le désir insoutenable venait pointer le bout de son nez ben j'en sais rien.

Ca fait des années que je dis que si je veux un enfant j'irais au supermarché en prendre un qui a déja 2-3 ans :D :D
Lunaria a écrit :un couple pense différemment que les deux individus dont il est constitué
Je dirais oui et non car du côté des enfants couple ou pas c'est malheureusement la femme qui fera le choix.
Elle peut choisir d'avoir un enfant même si son compagnon ne veut pas ( les soit disant ratage ou oubli de pilule ça existe)
et réciproquement comme moi (malheureusement pour mon chéri) ne pas en vouloir et ne pas en avoir.
Modifié en dernier par Polymnie le 03 juin 2014, 13:19, modifié 1 fois.

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Divine » 02 juin 2014, 19:22

Je suis peut-être jeune du haut de mes 21 ans, mais je n'ai jamais voulu avoir d'enfants. J'ai d'ailleurs cette peur que, quoi qu'on en dise, l'instinct maternelle ne se réveille pas chez moi et que je n'arrive pas à m'attacher (à l'enfant, si j'en avais un). Mais je supporte quand même mieux la présence des enfants que quand j'étais adolescente, mais avoir ces bêtes là dans les pattes pendant des années? Oh non.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Héraclite » 23 juin 2014, 15:54

Polymnie a écrit :Elle peut choisir d'avoir un enfant même si son compagnon ne veut pas ( les soit disant ratage ou oubli de pilule ça existe)
Dans le cadre du mariage, ce choix unilatéral est répréhensible. Il y a une jurisprudence.

Midnight Light
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 09 juil. 2014, 11:41

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Midnight Light » 09 août 2014, 23:37

Pendant longtemps, je n'ai pas voulu de gosses. Depuis un an environ cependant, je change d'avis. J'ai pas eu la meilleure des enfances, ni la plus facile. J'ai cruellement manqué de soutien, d'affection, et j'ai été maltraitée psychologiquement (j'ai été un peu cognée aussi, sans avoir jamais rien mérité, mais ça restait rare). J'ai comme un gros vide en moi, et je sais que je ne suis pas entièrement stable. J'ai une colère et une rage en moi qui me font peur. J'ai peur d'exploser, et de faire preuve de la violence dont mes parents étaient capable (qu'elle soit physique ou psychologique).
Mais je voudrai des gosses pour leur offrir tout ce que l'on ne m'a jamais donné, pour leur éviter tout ce que j'ai subi, pour les voir devenir de meilleures personnes que je ne suis, ou que je pourrai jamais être. Après, une part de moi a peur que je sois comme mes parents, et c'est pour ça que je préfèrerais avoir des enfants avec un partenaire qui saurait m'épauler.
Mais même si je n'arrive à trouver personne, je souhaite quand même avoir des enfants. Je sais que mon meilleur ami sera toujours là pour moi, et que si je choisis d'avoir un enfant seule (par adoption ou autre), il sera là pour m'aider. On en a discuté plusieurs fois, et je lui ai dit que le jour où j'aurai des gosses, il serait non seulement leur parrain, mais également leur tuteur légal si quelque chose devait m'arriver (je refuse que les enfants que j'aurai peut être un jour reviennent à mes parents si je devais décéder ou me retrouver dans l'incapacité de prendre soin d'eux). Et il a accepté (à la condition que je n'ai pas dix gosses :lol: ). Il était surpris, mais touché. Et s'il a des gosses, je sais que je serai leur marraine. Donc je pourrai toujours compter sur lui.

Pour la méthode de procréation... Une part de moi ne voudrait qu'adopter, parce que je n'ai honnêtement aucune envie de traverser toutes les galères de la grossesse et de l'accouchement. Mais une part de moi souhaiterait avoir un enfant qui soit vraiment une part de moi, qui soit vraiment la chair de ma chair, le sang de mon sang.
Mais bon, je n'ai que 20 ans, je suis partie pour encore au moins 4 ans d'études (je compte faire deux masters à la suite, et éventuellement un doctorat), voire peut-être 7 ou 8. Ca me laisse largement le temps de me poser plus sérieusement la question.

Juliejonquille78
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 09 août 2014, 08:35

Re: Un enfant ? Pourquoi pas ! Oui, mais... comment ?

Message par Juliejonquille78 » 10 août 2014, 08:45

Je suis S mais je suis passée par la procréation médicalement assistée pour des soucis de stérilité (Syndrôme des ovaires polykystiques) ce qui tombait bien finalement car mon mari est A.
J'ai aussi une amie célibataire de 38 ans qui y a recours en ce moment avec mon soutien pour avoir un bébé toute seule.

Au début, je voulais adopter mais je me suis rendue compte que ce serait difficile car les enfants adoptables sont peu nombreux sur la planète, contrairement à tout ce qu'on croit. C'est donc un parcours du combattant, pour avoir un bon dossier, il faut un mari jeune (ce n'était pas notre cas), de bons revenus (ce n'était pas notre cas), un logement grand (encore pas notre cas) et surtout passer un test psychologique et j'avais peur d'échouer car je n'avais pas tout à fait fait le deuil de l'enfant biologique. Autre difficulté, mon mari est étranger et rajouter une autre langue à notre couple, ça risquait de faire "Tour de Babel" car bien sûr si j'avais adopté un enfant à l'étranger, j'aurais voulu conserver au maximum ses racines, partir en voyage dans son pays souvent... Je pense que nous aurions pu adopter un enfant un peu âgé ou à handicap mais c'était un challenge.

Bref, du coup, j'ai une petite fille de trois ans issue d'une FIV.
Et mon ami célibataire (un peu A, je pense) vient de subir une Insémination avec Donneur et attend le résultat. On croise les doigts.
Comme vous le savez, il est illégal pour une femme seule de passer par la PMA pour avoir un bébé, on doit généralement partir à l'étranger, Espagne, Belgique...
On commence généralement par des Inséminations car la FIV c'est plus éprouvant et cher.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités