que pensez vous de votre corps ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3992
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Message par Jullianna » 04 sept. 2005, 21:16

FCK a écrit : C'est juste que je suis tellement cérébral, axé sur l'esprit et l'intellect, et si peu physique (pas tactile ni sexuel, par exemple) que je me demande un peu à quoi il me sert...
.


sans aller aussi loin , (et vu mes réponses précédentes) , je dirai que je te rejoins un peu dans le sens cérébral , axé sur l'intellect .. . je n'avais pas écrit cela , ne sachant pas trop comment l'exprimer . Mais en songeant à mon corps , je le considère comme une enveloppe charnelle de tout ce qui fait moi . je ne le considère pas comme une "image sexuelle" , juste une enveloppe , pas trop mal ... qd même :wink: . Par contre , je suis très tactile dans le sens où je suis "accro" à la douceur !!! :)
Modifié en dernier par Jullianna le 04 sept. 2005, 22:18, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Azerty
Affranchi
Messages : 488
Enregistré le : 09 mai 2005, 20:25
Localisation : Paris, FRANCE

Message par Azerty » 04 sept. 2005, 21:33

Jullianna a écrit :je ne comprends pas , pourquoi , robot
Robot, parce que mon corps est une mécanique. J'ai l'impression que mon esprit est un marionnettiste et il est peu doué dans ce domaine. :? Il m'arrive souvent de trébucher, de me cogner contre les meubles, les murs... :D (si dur de bien prendre les virages :( ) De ce fait, danser ou toute activité artistique corporelle est hors de portée de mes compétences. :)
FCK a écrit :L'idéal serait de n'être qu'un esprit, immatériel, lumineux.
Et un délire un peu dans le même genre :wink: : pour communiquer, on pourrait faire partager nos émotions, à l'état brut, sans passer par des mots. :o

Miaous
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 05 juin 2005, 19:07

Message par Miaous » 04 sept. 2005, 23:37

FCK a écrit : à notre époque et notre société, où la valorisation du corps et de l'apparence physique atteignent l'hystérie collective
C'est aussi ce que je ressens. J'ai l'impression que les gens considèrent qu'une personne n'est intéressante que si elle est belle. Les autres, ben tant pis pour eux, fallait être beau. Image Image Image

Par contre je ne pense pas que cela changera. Les gens chercheront toujours des partenaires au physique de top modele.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3992
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Message par Jullianna » 05 sept. 2005, 00:36

evguenia a écrit :
Miaous a écrit :Les gens chercheront toujours des partenaires au physique de top modele.
ben c'est pas mon cas du tout... je marche davantage au feeling... beau ou pas ? tout est relatif... un "défaut" physique peut me faire craquer, une manière d'agir, des yeux, une voix particulière, des intonations, un humour... très franchement ! :)
je me souviens d'un roman , où le héros avait des cicatrices au visage (accident ) et avait peur d'aimer , de céder à se laisser aimer . il voulait quitter la femme qui était tombée amoureuse de lui et elle , bien évidemment en pleine souffrance , était dans l'incompréhension la plus totale ; alors il lui jetta au visage , dans un cri de sa souffrance à lui :
tu m'aimes , avec la gueule que j'ai !!!! . Bon , oui c'était romanesque, oui j'étais ado ... mais j'ai pleuré ... pleuré :trist: (et en vous l'écrivant , là , je suis émue , en repensant à ça) -

je ne veux pas ouvrir une rubrique "people" ... mais il y a un mariage qui me plaît bcp ces jours-ci ... celui de la comédienne et humoriste Mimy Mathy: et son cri de joie et de liberté lors du "oui " ; elle a crié YESSSSS en brandissant son bouquet à la mairie ... c'était une parenthèse ...un peu hors sujet ... :? hum , pas tant que ça , non ...

Avatar du membre
rhapsody
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 01 oct. 2005, 09:08

Message par rhapsody » 02 oct. 2005, 10:01

Ce que je pense de mon corps ... Bonne question :P

Je n en ai jamais eut un sentiment d appartenance ...pour moi le corps n est qu un emballage que je considere avec les yeux de mon esprit...un peu comme un sculpteur(euse plutot dans mon cas lol) qui epurerait à loisir son oeuvre en tendant toujours vers un ideal d esthetique...

Le reflet que le miroir me renvoie n est jamais à la hauteur de l image que j en attend et puis avec mon probleme d anorexie je me vois toujours differemment de comment les gens me voient...exemple:meme à 36kgs pour 1m71 je ne voyait que la masse adipeuse.,la chair restante quoi...chercher l erreur :roll:

Pourtant j ai toujours été filiforme et plutot jolie au dire d autrui mais bon entre la theorie et le ressenti y a comme un decalage...

Now j ai stabilisé on poids à 42kgs et je me depense enormement(marche,natation,danse,equitation...) tout en mangeant tres peu ;je ne ressens pas la faim tout comme je ne ressens pas de desir sexuel d aucune sorte...et ça me convient parfaitement parce que à mon sens le corps ne doit pas imposer de servitudes à l esprit mais juste etre un outils,voire un moyen de transport pour ne pas dire d incarnation dudit esprit!

Pour ce qui est de la notion de plaire,j avoue que ma priorité est de me plaire un jour si possible plutot que de plaire aux gens que je croise meme si la notion d esthetisme, de sens du beau reste important pour moi...

J espere n avoir pas été trop confuse mais c est pas facile de mettre en mots ses paradoxes internes :oops:

Bisouxxx.
"On ne voit bien qu'avec le cœur,l'essentiel est invisible pour les yeux"

Stavius
Affable
Messages : 125
Enregistré le : 16 sept. 2005, 01:47

Message par Stavius » 02 oct. 2005, 20:32

c'est rendu inutiles pour ma part.

mon corps nn'est qu'une machine a mes yeux l'âme est tout :void:
Suis-je Mort? * C'est le paradis ce site!!! *

Avatar du membre
nans
Adepte
Messages : 230
Enregistré le : 16 sept. 2005, 12:19
Localisation : Completement à l'ouest...
Contact :

Message par nans » 03 oct. 2005, 18:15

Pour répondre à ce genre de questions (séduction, rapport au corps...), je vais devoir raconter un peu ma vie misérable.

En fait, j'ai pas mal galéré, j'ai à peu près tout connu des bas-fonds de paris (la drogue, la rue...), alors aujourd'hui, mon corps est dans état pitoyable !

Je connais pas mon potentiel de séduction. Depuis trois ans que je vis en foyer, ce n'est vraiment pas ma priorité.

Un jour (un jour viendra, comme dirait ev...), je prendrais un stylo pour raconter cette vie, si ça interesse quelqu'un.
VIVE LES JEUNES !

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: que pensez vous de votre corps ?

Message par melancolie » 16 janv. 2006, 05:03

evguenia a écrit :comment ressentez vous votre corps ? a-t-il été ou est-il un "objet" de contrariété, de mal-être, voire de dégout ?

avez-vous du mal à vous déshabiller devant quelqu'un, à ne pas trop savoir quelle attitude adopter ?

avez-vous décidé de le "mettre de côté" parce qu'il vous a trop fait souffrir ou qu'on en a abusé ?

ou au contraire, vous sentez-vous bien dans votre corps, et parfois meme vous en etes plutot fier ?

je pense que c'est important le corps non ? si on ne se sent pas bien avec, ça peut nous rendre maladroits, gauches, inhibés, le simple regard de l'autre sur soi peut "paralyser", agresser meme...

c'est à vous, top départ !
Me suis toujours trouvée grosse et n'aime pas mon corps (ai souffert de troubles du comportement alimentaire) ; avec le temps je le tolère et apprends à l'accepter. Je m'en occupe comme on donne du carburant à une voiture, je le nourris, le lave et l'amène chez le garagiste quand il déconne (malade).
j'ai toujours détester me montrer nue, montrer mes "formes", même avant je m'habillais dès l'intimité finie.
je n'aime pas les tenues "aguichantes" sauf l'été par nécessité. et je suis génée quand on me fait des compliments sur mon physique (objectivement "normal".
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Message par melancolie » 16 janv. 2006, 05:18

rhapsody a écrit :Ce que je pense de mon corps ... Bonne question :P

Je n en ai jamais eut un sentiment d appartenance ...pour moi le corps n est qu un emballage que je considere avec les yeux de mon esprit...un peu comme un sculpteur(euse plutot dans mon cas lol) qui epurerait à loisir son oeuvre en tendant toujours vers un ideal d esthetique...

Le reflet que le miroir me renvoie n est jamais à la hauteur de l image que j en attend et puis avec mon probleme d anorexie je me vois toujours differemment de comment les gens me voient...exemple:meme à 36kgs pour 1m71 je ne voyait que la masse adipeuse.,la chair restante quoi...chercher l erreur :roll:

Pourtant j ai toujours été filiforme et plutot jolie au dire d autrui mais bon entre la theorie et le ressenti y a comme un decalage...

Now j ai stabilisé on poids à 42kgs et je me depense enormement(marche,natation,danse,equitation...) tout en mangeant tres peu ;je ne ressens pas la faim tout comme je ne ressens pas de desir sexuel d aucune sorte...et ça me convient parfaitement parce que à mon sens le corps ne doit pas imposer de servitudes à l esprit mais juste etre un outils,voire un moyen de transport pour ne pas dire d incarnation dudit esprit!

Pour ce qui est de la notion de plaire,j avoue que ma priorité est de me plaire un jour si possible plutot que de plaire aux gens que je croise meme si la notion d esthetisme, de sens du beau reste important pour moi...

J espere n avoir pas été trop confuse mais c est pas facile de mettre en mots ses paradoxes internes :oops:

Bisouxxx.
Me retrouve complètement dans ton message, des périodes d'ano moins sévères que la tienne et passagères (poids plus bas 39kg pour 1m61 à 16 ans) puis à mon grand malheur ai de nouveau ressenti la fin (erratum la faim) et ai viré boulimique. Mais l'ano est plus mentale pour moi dans les comportements, la mauvaise image de soi que dans le poids effectif.

Aujourd'hui, "guérie" avec 15 kg de plus (poids normal médicalement), me vois obèse mais me dis que je dois capituler devant ce corps adipeux et j'ai toujours une alimentation bizarre entre fringales et jeuns, restrictions et orgies alimentaires. Je fais du yo yo avec mon poids mais là commence à stabiliser depuis un an que je me pèse plus.
42kg pour 1m71, c'est encore vraiment très peu, l'important est que tu sois en bonne santé, sans vertiges et que tu te sentes bien et pas forcément de rentrer dans des normes d'IMC :wink:
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 16 janv. 2006, 17:38

Nans a écrit :Un jour (un jour viendra, comme dirait ev...), je prendrais un stylo pour raconter cette vie, si ça interesse quelqu'un.
Tu peux commencer à écrire car ça m'interesse :wink: . Je suis sûre que ta vie est plus interessante que celles de la plupart des "peoples".

Sinon, pour en revenir au sujet, je suis d'accord avec tout ceux qui pensent que le corps n'est qu'un emballage, pour ma part je me passerais volontier de cet emballage.
J'ai beau apprécié qu'on complimente mon physique (un compliment ça fait toujours plaisir même s'il y a certain compliment que je prends plus pour une insulte), je n'aime pas qu'on me dévisage et pire je ne supporte pas d'être vu en "petite tenue" (style en maillot de bain ou sous vêtements) ça me fait l'effet d'être un bout de viande sur l'étal du boucher, du coup je ne vais jamais à la piscine et je ne vous raconte même pas le calvaire que peut être pour moi une visite chez le docteur :( .
Image

Aurelie
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 16 mai 2005, 12:47
Localisation : Paris

Message par Aurelie » 26 mai 2006, 14:52

Moi je pense être asexuelle à cause de mon narcissisme exacerbé : je m'aime, j'aime ma propre compagnie, je n'ai pas peur de la solitude et je suis épanouie. J'aime mon corps, je le trouve beau mais je suis d'une pudeur extr^me, il n'y a que moi qui puisse le voir, je refuse de faire partager mon corps à quelqu'un...

kinou
lololo !
Messages : 1456
Enregistré le : 04 avr. 2006, 18:37
A été aimé : 1 fois

Message par kinou » 26 mai 2006, 15:53

Aurelie a écrit :Moi je pense être asexuelle à cause de mon narcissisme exacerbé : je m'aime,
j'aime ma propre compagnie, je n'ai pas peur de la solitude et je suis épanouie. J'aime mon corps,
je le trouve beau mais je suis d'une pudeur extr^me, il n'y a que moi qui puisse le voir, je refuse
de faire partager mon corps à quelqu'un...

oui je comprends absolument :)

C'est une opinion sincere et tout a fait respectable, tu me dis que est pour autant epanouie, c'est
doublement MIEUX ! Et je pense que les gens autour de toi t'apprécie comme tu es ! Tu as tout a fait
raison dans ton attitude : tu ne cherche des problemes a personnes, tu essaies juste de faire ta petite vie
parmi les autres, mais si tu peux y trouver ton interet dans ta sollitude, je pense que tu es doublement
gagante, car trop de personne , ne sont pas du tout assez independante "affectivement" et va essayer de
voir si l'herbe est toujours plus verte ailleurs : << Ce qui n'est pas formcement vrai >>,
<< Mais plutot erroné >> car ils peuvent etre encore plus seul , avec ces amis si "vertueux" ...
Pour ma part, je partage tout a fait ton idée sur la sollitude, si elle n'est
pas signe de souffrance , ( pour moi ), c'est un
signe de liberté et de grandeur personnel, car on ne depends pas de mme X, ou m. Y pour faire des
ballades seul, ou aller se promener en ville sans a avoir appeller 10 personnes qui vous ont refusé de
vous accompagné, puisqu'ils peuvent ne pas avoir envie et/ou manquer de temps :) !

Alors Aurelie, si tu assume ton train de vie "sollitaire" et que tu n'eprouve pas le moindre remords vis a
vis des autres personnes autour de toi ( amis ou famille, freres et soeurs ... ) , je pense que ces gens ,
que tu peux pour autant apprécier ( pour autant ! ), peuvent t'aimer et t'apprecier pour tes idees, tes
valeurs personnels et surtout pour ta personnalité independante et forte , de surcroit :)

!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!!!!! :)
Join my Channel and Subscribe @ www.youtube.com/channel/UCkPRDVcYKORGX-dpb82h4HQ
There are many cool and funny video of my life.
Thank You - Join Me Now !

See My Playlist too :-)) @ https://www.youtube.com/channel/UCkPRDV ... /playlists

Please Subscribe .

Avatar du membre
djarling
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 22 mai 2006, 23:15

Message par djarling » 26 mai 2006, 20:30

Aurélie> :lol:

Je pense être comme pa plupart des femmes: j'aime bien mon corps quand il est mince ^^
Notez que je ne sais pas encore ce que je suis: hétéro, homo ou A...

Avatar du membre
Saison de l'espoir
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 04 juin 2006, 08:18
Localisation : Alsace
A été aimé : 1 fois

Message par Saison de l'espoir » 05 juin 2006, 11:57

Merci ! Merci !

Ca fait trop du bien de vous lire, de trouver des gens qui ont les mêmes conceptions que nous, qui sortent de ce qu'on voit à la télé, dans les pubs, les livres, les discours...

Je voulais revenir sur certaines de vos interventions.

- Qu'il était gênant d'être considéré comme un être sexué, d'une part, et sexuel de l'autre

En effet, je trouve révoltant quand je pense qu'un gars t'accoste avec un sourire aux lèvres qui en dit long, juste parce que t'es une fille !!! Il n'aurait jamais eu ce comportement si t'avais été un mec. Ce qui prouve, qu'il s'en fout que tu sois un être avec un esprit, des idées, une intelligence, une vie... il s'en fout ! Ce qu'il voit avant tout en toi, c'est ton genre, ton sexe.
L'aspect sexuel est encore plus flagrant. Ceux qui te considère comme un être sexuel (oxymore) nient complètement ta personnalité, pour eux tu n'est qu'un moyen de leur procurer un plaisir physique. C'est pour cela que n'importe qui peut le faire, comme les prostituées par exemple, on ne leur demande pas autre chose !

- Qu'un corps a plus d'inconvénients que d'avantages

Je suis d'accord sur cette réflexion. J'ai aussi souvent imaginer n'être qu'un esprit, ce serait génial ! Nous serions des êtres quasi-parfaits, car notre plus grande imperfection provient de ce corps que la Nature nous a donné et de ces 5 sens sur lesquels on ne peut compter.
Nous serions entièrement tournés vers la pensée, il n'y aurait plus à se préoccuper de ses besoins terrestres : d'alimenter ce coprs, de le maintenir en bonne santé pour pouvoir continuer à vivre, de travailler pour lui payer des vêtements...
Malheureusement, nous n'avons pas le choix, et un de nos plus grands objectifs durant notre existence est de trouver une harmonie (si possible) entre notre âme et ce coprs, afin de vivre plus sereinement.

A +

Avatar du membre
MissBizarre
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 01 janv. 2009, 00:41

Re: que pensez vous de votre corps ?

Message par MissBizarre » 03 janv. 2009, 22:25

Tout simplement je pense que j'aurai accepter mon corps si j'avais été un garçon :cry:
Ma survie de l'Asexualité, est révé, et écrire des histoires totalment imaginaires....... ou le romantisme est au rendez-vous, avec calins et bisouxxxxx..........

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités