par quoi remplacer le mot "copain" ou "copine

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

par quoi remplacer le mot "copain" ou "copine

Message par frania » 08 oct. 2007, 10:50

Hello,
Après une petite virée sous d'autres cieux (je ne désespère pas de trouver un sexologue capable de parler d'autre chose que de cul :), je reviens sur ce forum en espérant ne pas nouveau donner l'impression d'vilipender les mouches (ce qui serait un comble étant donné ma situation) avec mes histoires d'étiquettes. (A propos, Syd m'a envoyé un MP, mais j'ai fait une fausse manip et je l'ai effacé avant d'avoir pu le lire! acte manqué? non je ne pense pas, ça m'arrive souvent, mais passons).
Donc moi, désolée, mais je me pose toujours autant de questions au sujet de ces p. d'étiquettes. Je suis asexuelle à 100% et j'ai longtemps cru que j'étais homo ou que j'avais des tendances homo parce que je me sentais attirée affectivement par les femmes, mais en fait c'était l'affection de ma mère que je cherchais, c'est-à-dire que mon développement psycho-sexuel s'est arrêté à l'âge de 12 ans (ou avant?) à l'époque où je cherchais l'affection de ma mère et que je ne l'obtenais pas. Donc je suis asexuelle avec amitié pour des femmes plutôt qu'avec des hommes, avec qui l'équivoque devient vite douloureuse (car au fond je suis hétéro, mais bloquée à jamais en mode "prépubère"). Enfin voilà le descriptif que je peux donner de ma situation. Je vis donc avec ma meilleure amie, qui est lesbienne et qui accepte qu'il ne se passe rien entre nous. Et voici enfin ma question: quand je dois parler de mon état civil autour de moi, ce qui arrive nécessairement, qu'est-ce que je dois dire??? Compagne, amie font directement référence à une relation homosexuelle, ce qui n'est pas le cas. Colocataire est un peu faible, trompeur et injuste vis-à-vis de l'autre. Alors quoi??? Je suis emmerdée, pour tout dire. Je passe pour une lesbienne partout où je vis et ça m'insupporte. J'aimerais trouver un mot qui permette de me positionner en tant qu'asexuelle au lieu de devoir jouer un rôle "à mon insu".
Enfin voilà, j'espère que je ne vais pas de nouveau susciter des réactions du genre "ne viens pas te plaindre si les gens te collent des étiquettes du moment où tu t'en mets toi-même". Car j'ai toujours espoir de trouver un peu de compréhension! Mais comme je le disais à cyclodocus, au fond, si on se comprend déjà soi-même, peut-être que l'essentiel est atteint et que le reste n'a plus d'importance??

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 08 oct. 2007, 10:51

euh, c'était pas "vilipender les mouches", mais "vilipender les mouches". Volonté inconsciente d'effacer toute allusion au sexe (comme dirait les psys)?

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 08 oct. 2007, 10:53

ah mais c'est pas vrai, je recommence!! vilipender LES MOUCHES.
Pff...

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 08 oct. 2007, 10:55

aaaaah, cette fois je comprends. Je ne suis pas barge. Il y a sur ce forum un machin qui empêche d'écrire des mots vulgaires. Quand vous voulez écrire le mot enc..., l'ordinateur s'interpose et met quelque chose de plus joli, comme vilipender, en l'occurrence. Vous saviez ça, vous? Donc, quand quelqu'un vous dit: "Va te faire vilipender", à présent vous saurez ce que ça veut dire, si vous n'étiez pas déjà au courant.
Il faudrait publier la liste des mots vulgaires et leurs substituts automatiques, sinon ça pourrait gravement compliquer la communication (espèce de s... donne peut-être espèce de myoclonie phrénoglottique?).

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 08 oct. 2007, 11:00

Un peu de facétie dans ce monde de brutes :P

C'est drôle car quand j'étais jeune, on disait "petit ami(e)", et "copain" signifiait "ami" sans connotation sexuelle.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3992
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 08 oct. 2007, 11:21

je dis toujours mon amie ou ami ... pour moi, ami , c'est l'amitié ... comme copain ou copine.
Même remarque que toi, Syd .. petit ami ou copain ... mais je trouve que ça fait "ado" .

Bon, si on vit avec quelqu'un et qu'on est amoureux, conjoint me paraît bien .... ou alors si on ose : mon amoureux :wink: ... tout dépend à qui on s'adresse ...

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 08 oct. 2007, 13:29

bientôt on va réutiliser "camarade" ça fera un peu prépurère et communiste mais bon...
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
spica
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 29 sept. 2007, 23:00
Localisation : Paris, France

Message par spica » 08 oct. 2007, 16:25

hum, moi qui suis assez placardisée, j'utiliserai "colocataire" ou "l'amie avec qui je partage un appart" et j'insisterai à l'occasion sur le fait qu'elle est une "meilleure amie" même si ça fait crétin.

De nouveaux termes devraient apparaîtrent avec le mouvement asexuel, je n'en doute pas. Mais je ne pense pas que j'aurai plaisir à les utiliser parce que j'ai vraiment horreur des étiquettes.
Je vilipende peut être les mouches moi aussi, mais même le mot "asexuel" m'est un peu désagréable parce qu'on se définit par notre absence de sexualité, qui est une réalité certes, mais ça résonne à mon oreille comme un défaut, un manque et ça me gonfle un peu. Mais bon, j'assume que je n'assume pas.

Avatar du membre
Benson
Affable
Messages : 104
Enregistré le : 17 févr. 2007, 21:01
Localisation : Region Parisienne

Message par Benson » 08 oct. 2007, 17:09

Moi je dis le plus souvent copain de ma classe, ami ou bien pote, terme qui est, à mon avis,le plus utilisé.
Il faut parfois faire attention car la confusion est de mise .

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 08 oct. 2007, 18:55

spica a écrit :mais même le mot "asexuel" m'est un peu désagréable parce qu'on se définit par notre absence de sexualité, qui est une réalité certes, mais ça résonne à mon oreille comme un défaut, un manque et ça me gonfle un peu.
Ce n'est pas un défaut si l'on regarde bien car peu umporte la sexualité que l'on as, en avoir une nous ramène à l'animal, ne pas en avoir nous humanise bien plus et nous rapproche du divin (pour ceux qui sont croyant, ou pah)

regarde, même le terme asexuel se raproche de asexué (ce que les anges ne sont pas mais que l'entité est)
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 08 oct. 2007, 19:14

spica a écrit :même le mot "asexuel" m'est un peu désagréable parce qu'on se définit par notre absence de sexualité, qui est une réalité certes, mais ça résonne à mon oreille comme un défaut, un manque
Je le prends comme une absence de désir tout à fait similaire à ce qu'éprouve le gay ou l'hétéro par rapport aux personnes du sexe différent ou de même sexe, donc pas de souci de ce côté-là pour mon assumance (hum).

Pour présenter l'homme ou la femme de sa vie, l'argot est pratique : mon mec ou ma meuf (bon ça dépend de la personne à qui on s'adresse). Un avantage de la rupture, c'est qu'on peut dire "mon ex", par contre :D
(ok je :arrow: :oops: )

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 08 oct. 2007, 19:31

C'est sûr que "asexualité" c'est pas un joli nom (ne serai-ce que parce qu'il y a le mot "sexualité" dedans... :( )


Pour les copains copines c'est simple :

-"J'habite avec une copine"
-"J'habite avec ma copine"

Ne prennent pas le même sens.
"Un ami", "mon ami" c'est pareil etc...
:)

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 09 oct. 2007, 07:15

aharis a écrit :Ne prennent pas le même sens.
"Un ami", "mon ami" c'est pareil etc...
:)
Oui et on s'adapte à son interlocuteur, surtout que "mon ami" se prononce comme "mon amie", tout bénéf si on ne veut pas raconter sa vie privée à tout le monde aussi.

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 09 oct. 2007, 09:54

Je me demande si je ne vais pas dire: "Je vis avec mon amie de toujours, Isabelle".
Je trouve que c'est une bonne idée, parce que si je dis: "Je vis avec mon amie", je vais passer pour une lesbienne, ce que je ne suis pas. Je ne ressens pas d'amour pour elle, c'est une amitié amoureuse dans le meilleur des cas, plus sûrement une amitié profonde, comme ce dont on est capable de ressentir quand on est préadolescent.
Mais si je dis: "Je vis avec mon amie de toujours", les gens ne seront pas tout à fait sûrs, ils penseront peut-être que je suis lesbienne, ou ils seront déroutés et ne comprendront pas exactement de quoi je parle. Libre à moi alors d'ajouter, si j'en ai envie: "Ca a toujours été ma meilleure amie" ou "Mais je ne suis pas lesbienne". Et ensuite, il n'y a même pas besoin de discuter et de s'apesentir sur le sujet.
Un instant j'ai pensé comme Galaad, après tout pourquoi pas "camarade"? Mais on ne sait vraiment pas à quoi ça fait référence. Encore que c'est peut-être pas con.

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon » 09 oct. 2007, 13:01

Tu pourrais peut-être dire je suis en colocation avec ma meilleure amie.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités