coup de gueule I

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

coup de gueule I

Message par frania » 30 juil. 2007, 22:18

Il y a quelque chose qui m'énerve au plus haut point chez les S. c'est la façon qu'ils ont de sinuer entre le lard et le cochon.
Par exemple, il y a une lesbienne qui m'a fait des avances récemment, j'ai réagi en tirant une gueule de six pieds de long pour lui faire comprendre que ça ne m'intéressait pas, j'ai dû le lui dire bien clairement pour qu'elle pige, et là elle a fait son innocente: "mais c'était de l'amitié, vous n'aimez pas l'amitié?" !!!!!
La vérité c'est que j'ai pas rêvé, elle m'a bien fait du gringue, d'ailleurs elle a confié à quelqu'un qu'elle était attirée par moi physiquement.
Mais c'est de l'amitié, bien sûr !!!!
Le pire c'est que d'après les confidences que j'ai pu recueillir, elle a eu des vues sur moi pratiquement tout de suite, style deuxième entrevue dans une télécabine. Elle a commencé par me dire qu'elle était homo (je me suis dit: pourquoi elle me dit ça?), eh bien ça faisait partie du plan: d'abord vous dites que vous êtes lesbienne pour voir la réaction de l'autre, et si elle bronche pas, c'est interprété comme un premier feu vert. Ben merde alors !!! Dorénavement je saurai que DES QU'UNE FEMME VOUS DIT QU'ELLE EST HOMO CA VEUT DIRE QU'ELLE A DES VUES SUR VOUS !!!
Ma parole c'est la Blitzkrieg !!!
Ils sont tous comme ça, les hommes, les femmes.
Vous n'avez pas le temps de les voir venir.
Et après ils vous disent: "C'est de l'amitié", "Mais tu m'as donné ton numéro, alors quoi?!"
Et toujours ces louvoiements: "Je prolongerais bien cette soirée", "On va boire un verre?"/"Tu montes boire un verre".
Il n'y a plus de place pour le dialogue vrai.
J'ai l'impression que les relations amoureuses ont été complètement contaminées par les principes des techniques de vente et de marketing (avancer prudemment, voire masqué, négocier au plus serré, tirer profit, etc.), le dilemme du prisonnier (anticiper le comportement de triche du partenaire pour protéger son gain)...
Et puis il me semble que la plupart des gens sont paumés. L'asexualité a longtemps été pour moi une manière (très efficace et profitable) de me protéger contre des relations destructrices. Je vois plein de gens qui ont des relations de merde, des relations affectives de merde et des relations sexuelles de merde, et je me dis: les S. ont beau se moquer de nous (je me suis fait traiter de "coincée du cul" et pas plus tard que la semaine passée, la lesbienne dont je parlais plus haut a dit que si j'étais asexuelle c'est parce que je suis "mal dans ma peau"), ils ont beau nier qu'on existe, j'estime ne pas être descendue si bas dans la déchéance que je perçois ici et là (style: un type qui monte sur l'immeuble d'en face avec des jumelles pour surveiller sa copine parce qu'il est persuadé qu'elle le trompe, résultat il la harcèle dès qu'elle rentre avec cinq minutes de retard, elle vient de le foutre dehors).
Je traverse une période de dégoût pour le milieu lesbien, après avoir été dégoûtée par l'obsession sexuelle des hommes. Les lesbiennes sont à peine moins obsédées que les hommes. Elles sont prêtes à sauter sur tout ce qui bouge, peut-être parce qu'elles n'ont pas beaucoup d'occasions (?). Bref, si les gens pensaient un peu moins au sexe, ou s'ils pouvaient éviter d'essayer de m'en vendre, ça me ferait des vacances. Pourtant je ne suis pas spécialement une beauté. J'ose pas imaginer la galère que ce serait si j'étais une plante. J'en ai marre, le sexe me dégoûte, et ce qui me dégoûte encore plus, c'est qu'il n'est plus possible d'entendre quelqu'un vous proposer d'aller boire un verre, manger une morse ou "sympathiser" sans IMMEDIATEMENT devoir vous dire: ATTENTION!
Et si montrez un peu trop que vous faites trop attention, on vous dira: "Mais c'est de l'amitié, tu as l'esprit mal tourné!"
JE DEVIENS DINGUE!!!
En fait je réalise que les autres ne m'apportent rien dès qu'ils entrent dans ma sphère privée, parce que le sexe ne m'apporte rien.
Si la sphère privée pouvait être autre chose, peut-être que je serais moins mysanthrope?
Bon j'arrête, ça devient confus, j'en avais juste très marre aujourd'hui.

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 31 juil. 2007, 12:24

Dis-toi que ça pourrais être pire, dailleur demain ça sera pire :twisted:

Mais tu as bien raison, la méfiance est mère de sûreté et avec tout ça, ya de quoi vivre en hermite sans avoir a chercher d'autres raisons :D. On dit que les gens sont cons, c'est vrai, mais on oublit de dire que leur conneries les rends moutons.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4208
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 01 août 2007, 12:06

ne sois pas comme ça
après Syd va dire que tu généralise, que les S ne pensent qu'à ça
c'est pas vrai
d'ailleurs Coluche le disait (excuser la grivoiserie)
"dans la vie, y'a pas que le sexe,
y'a aussi le cul" :oops:

c'est vrai que malheureusement, même en mettant clairement au point au début, les S cherchent tjrs des sous entendus S dans ce qu'on fait ou dit.

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 01 août 2007, 12:19

Frania, et al. on appelle ça faire une montée de lait dans mon coin! C'est un débordement verbal (ou écris ici), tout à fait sain.

Je suis assez chanceuse là-dessus, c'est très rare qu'on me drague, OU je ne m'en rend pas compte!!! :lol: :lol: :lol:

Je suis tout de même assez d'accord, les discussions "amicales" sont assez rares... le fameux verre de fin de soirée, etc... c'est des codes, et souvent... oulala ça me passe 6 pieds au dessus de la tête, je dois vraiment faire attention de réaliser que mes actions peuvent être interprété de façon sexuel par les autres.

J'ai d'ailleurs changé mes comportements depuis une dizaine d'années, alors que j'étais sans gêne de toucher les gens, maintenant je reste à distance. C'est moche mais c'est ça.

NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 01 août 2007, 15:56

exactement, maintenant je sais que:
- il ne faut jamais donner son numéro de téléphone
- si un homme vous demande si vous êtes mariée, il faut répondre oui
- si quelqu'un vous invite à boire un verre ou manger quelque chose, il faut savoir que c'est certainement pour savoir s'il y a une ouverture possible
- si une lesbienne vous dit qu'elle est lesbienne et que vous êtes une femme, n'en déduisez pas qu'elle vous fait une confidence: elle cherche à savoir si elle peut aller plus loin (si vous ne réagissez pas négativement, ce sera interprété comme un feu vert).
on en vient à se méfier de tout.

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 02 août 2007, 13:24

Heureusement Sakozy est là, ça va faire mal ça va cogné la bagare ...
NeeNoon a écrit :J'ai d'ailleurs changé mes comportements depuis une dizaine d'années, alors que j'étais sans gêne de toucher les gens, maintenant je reste à distance. C'est moche mais c'est ça.
Si tu penses à la même chose que moi là dessus, t'es pas seule, même moi je reste à distance (faut dire aussi que moi et le contact physique ça fait deux, ceux qui ont eut ma main sur leurs épaules se comptent sur les doigts de la main :D)
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 02 août 2007, 18:58

cyclodocus a écrit :après Syd va dire que tu généralise, que les S ne pensent qu'à ça
En fait, c'est l'image de la femme censée être moins obsédée que l'homme qui en prend un coup. Et cela faisait un moment que je me disais que cette image était peut-être plus culturelle (au sens de façonnée par la société) que naturelle.
NeeNoon a écrit :Je suis assez chanceuse là-dessus, c'est très rare qu'on me drague, OU je ne m'en rend pas compte!!! :lol: :lol: :lol:
Pareil pour moi, je ne pense jamais au sexe donc je crois que les autres font pareil, si ça se trouve, je me trompe dans les grandes largeurs...
frania a écrit :- si une lesbienne vous dit qu'elle est lesbienne et que vous êtes une femme, n'en déduisez pas qu'elle vous fait une confidence: elle cherche à savoir si elle peut aller plus loin (si vous ne réagissez pas négativement, ce sera interprété comme un feu vert).
Ca, ce n'est pas très intelligent de sa part de procéder ainsi. Une lesbienne peut dire qu'elle l'est pour s'assurer que l'autre est tolérante et ne la discriminera pas. Utiliser le coming-out comme un plan drague, c'est assez risqué. Si une femme me disait ça (ça m'est jamais arrivé, mais peut-être qu'il y a beaucoup de lesbiennes dans ton entourage, Frania ?), je ne la rejetterais pas, mais cela lui donnerait confiance pour me draguer ? :roll:

Avatar du membre
Malika
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 29 nov. 2007, 01:06
Localisation : Suisse

Message par Malika » 12 déc. 2007, 03:09

Syd a écrit :frania a écrit:
- si une lesbienne vous dit qu'elle est lesbienne et que vous êtes une femme, n'en déduisez pas qu'elle vous fait une confidence: elle cherche à savoir si elle peut aller plus loin (si vous ne réagissez pas négativement, ce sera interprété comme un feu vert).

Ca, ce n'est pas très intelligent de sa part de procéder ainsi. Une lesbienne peut dire qu'elle l'est pour s'assurer que l'autre est tolérante et ne la discriminera pas. Utiliser le coming-out comme un plan drague, c'est assez risqué. Si une femme me disait ça (ça m'est jamais arrivé, mais peut-être qu'il y a beaucoup de lesbiennes dans ton entourage, Frania ?), je ne la rejetterais pas, mais cela lui donnerait confiance pour me draguer ?
Pardon, mais peut-être que tu es mal tombée, quand à moi si je le fais (de dire à la personne à qui je parle que je le suis) c'est simplement pour ne pas avoir de l'intolérance de sa part, et ce, je le fais en début de discussion, tout comme pour dire mon asexualité, que ce soit dans un chat ou dans la vie, par contre dans la vie, je le fais en particulier avec un mec qui me drague, des fois cela part en vrille, mais pour finir c'est tout de même le mec qui (sans jeu de mot) part la queue entre les jambes...

Mais il ne faut pas tout généraliser non plus... Car j'en connais qui font comme moi et non pour la drague, même combien de femmes bisexuelles ou lesbiennes sont venus vers moi pour me poser des questions sur le fait de comment je me suis découverte etc., si elles l'étaient aussi ou pas, avec les doutes bref, et d'autres direct le pv "hot" alors là, je disais que je suis asexuelle, elles partaient du pv, ou alors elles m'insultaient en me disant de choisir un autre pseudo et de ne pas leur donner d'espérance, ce à quoi je disais que ce pseudo cela faisait un bon moment que je l'avais, mais que dans les inscriptions IMPOSSIBLE (allez savoir pt en raison du mot sexuel(le) de mettre lesbasexuelle, mais bon, j'ai aussi essayé de mettre lesbasex, impossible, donc voilà...(j'avais lesbsuisse comme pseudo)

Et actuellement, j'ai changé de pseudo, car non seulement les femmes "salaces" ne me lâchaient pas, mais en plus les mecs s'y mettaient je vous dit pas le bronx dans ce chat, alors maintenant je suis sous un pseudo de mec et j'engueule les mecs quand ils manquent de respect aux femmes (plus facile en tant que pseudo mec que pseudo de femme... Allez savoir pourquoi :roll: )

Bref, seules les personnes qui me parlent le savent, pour les femmes, je leur dit quand on discute bien pas pour un "bonjour" ou "bonsoir"...

Voilà, l'avis d'une lesbienne-asexuelle ou asexuelle-lesbienne, quelque soit l'ordre des mots, cela veut dire la même chose :roll: (pour moi)

Avatar du membre
ptimaya
Affilié
Messages : 329
Enregistré le : 14 oct. 2007, 15:33
Localisation : Ain

Message par ptimaya » 12 déc. 2007, 15:46

Syd a écrit :
NeeNoon a écrit :Je suis assez chanceuse là-dessus, c'est très rare qu'on me drague, OU je ne m'en rend pas compte!!! :lol: :lol: :lol:
Pareil pour moi, je ne pense jamais au sexe donc je crois que les autres font pareil, si ça se trouve, je me trompe dans les grandes largeurs...
Pour moi aussi ce genre de situation est rare, mais il faut dire que je fais tout pour ça ! Et malgré tout, il m'est arrivé quand même 2 ou 3 fois que des personnes se méprennent complètement sur mes attentions et pensaient avoir une « ouverture »... :non:

Ce genre de situation me met généralement en colère comme Frania car à aucun moment je n'ai voulu séduire, j’étais à mille lieues de penser au sexe ou de penser que l’autre se faisait des idées ! Les quelques fois où j’ai eu des déclarations, je suis complètement tombée des nues, j’ai réalisé que l’autre se faisait tout un film et interprétait ma gentillesse et mon intérêt d’une toute autre manière ! :shock: Comme Syd, je crois que les autres sont comme moi, et finalement je me suis rendue compte à plusieurs reprises qu’on se trompe bien souvent…

Je déteste faire souffrir les gens et ça me désole quand je m’aperçois qu’il y a malentendu… C’est pourquoi maintenant je suis beaucoup plus prudente et distante qu’avant. C’est dommage et rageant de constater que la moindre de nos attentions peut être interprétée comme un signe d’encouragement sexuel… ça nous oblige à nous replier sur nous même et nous ne pouvons pas être aussi naturel que nous le voulons… En tous cas c’est mon cas, parfois je me dis que je suis parano, après tout, une invitation peut-être faite en tout bien tout honneur, et pourtant à chaque fois que j’ai accordé le bénéfice du doute, il s’est avéré que mes soupçons étaient fondés… :?

Alors, oui, je comprends le coup de gueule de Frania, c’est parfois agaçant et décevant de constater cette omniprésence du sexe dès qu’on sympathise avec quelqu’un. Et j’imagine que ce doit être encore plus énervant quand on te répond (pour ne pas perdre la face sans doute) qu’en fait ce n’est que de l’amitié alors que tu n’es pas dupe ! On ne me l’a encore jamais fait ce coup là ! :lol:
Bonheur : Faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait.

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 13 déc. 2007, 19:24

ptimaya a écrit : C’est dommage et rageant de constater que la moindre de nos attentions peut être interprétée comme un signe d’encouragement sexuel…

(...)

Alors, oui, je comprends le coup de gueule de Frania, c’est parfois agaçant et décevant de constater cette omniprésence du sexe dès qu’on sympathise avec quelqu’un.
Il n'y a pas que les sexe qui pousse les gens à vouloir draguer... il y a aussi l'amour, la tendresse...
:wink:

:)

Avatar du membre
ptimaya
Affilié
Messages : 329
Enregistré le : 14 oct. 2007, 15:33
Localisation : Ain

Message par ptimaya » 14 déc. 2007, 11:16

aharis a écrit : Il n'y a pas que le sexe qui pousse les gens à vouloir draguer... il y a aussi l'amour, la tendresse...
:wink:
:)
C'est vrai, tu as tout à fait raison ! :wink:
J'ai la fâcheuse tendance à tout mettre dans le même panier car je suis aromantique... :oops:
Le seul amour que je puisse rendre est de l'amitié, du coup, même si la personne n'est pas forcément poussée par le sexe mais par l'amour ou la tendresse, ça m'agace de la même manière et je fuis ! :bip:
Bonheur : Faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait.

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03

Message par Daï » 14 déc. 2007, 15:27

ptimaya a écrit :Il n'y a pas que les sexe qui pousse les gens à vouloir draguer... il y a aussi l'amour, la tendresse...
:wink:
C'est bien de le souligner car j'ai tendance de plus en plus à faire l'amalgame. Enfin, vu la manière "sauvage" et peu "élégante" de la drague de nos jours (celle que je subis en tout cas), j'ai du mal à voir la recherche d'amour et de tendresse là-dedans.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4208
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 14 déc. 2007, 18:25

parce qu'il n'y en a pas !
celui ou celle qui est amoureux ne sait pas où se mettre et est normalement tout timide de peur de froisser l'élu(e) ou de se prendre un rateau et de le (la) perdre.

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Message par aharis » 14 déc. 2007, 19:06

Et il font comment les gens pour se mettre en couple si personne ne fait le premier pas ?
:lol: :lol:


A moins que pour former un couple il ne faut pas être amoureux
:o

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4208
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 14 déc. 2007, 19:20

ils font comme lui

Le premier pas,
J'aim'rais qu'elle fasse le premier pas.
Je sais que cela ne se fait pas.
Pourtant j'aim'rais
Que ce soit elle qui vienne à moi,
Car, voyez vous, je n'ose pas
Rechercher la manière
De la voir, de lui plaire,
L'approcher, lui parler,
Et ne pas la brusquer,
Lui dire des mots d'amour
Sans savoir en retour
Si elle m'aimera
Ou refusera ce premier pas.

Le premier pas,
J'aim'rais qu'elle fasse le premier pas.
On peut s'attendre longtemps comme ça.
On peut rester
Des années à se contempler
Et vivre chacun de son coté.
Je la rencontrerais
Au bas de l'escalier,
Puis, comme tous les jours,
Elle me dira : "Bonjour".
Seulement cette fois,
Elle me prendra le bras,
Me conduira dans sa maison
Ou nous ferons

Le premier pas d'amour,
Dans son lit, jour après jour.
Elle me dévoilera son corps,
Me donnera tous les remords
De n'avoir pas dit plus tot le premier mot.
Le premier mot,
J'aim'rais qu'elle dise le premier mot.
La nuit j'en rêve et c'est idiot.
Si elle voulait
Seulement me faire signe tout bas,
Alors je ferais je crois
Le premier pas.


ça marche
mais au bout de trente ans, la dame préfère les ministres

pour ceux qui sont trop jeunes, chanson écrite en 1974 (tube !!) par Claude Michel schonberg pour déclarer sa flamme à sa future épouse, Béatrice.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités