combien de temps avez-vous mis pour réaliser que vous êtes A

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Lord So
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 21 juil. 2007, 14:40
Localisation : 57
Contact :

combien de temps avez-vous mis pour réaliser que vous êtes A

Message par Lord So » 21 juil. 2007, 20:52

On m'a proposé de créer mon premier sujet, donc je me lance!
était-ce avant toute relation, pendant une relation, après?...

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 21 juil. 2007, 21:46

:) t'as bien raison après tout. bon bah on commence et je vais faire iech mon monde xDDDD

Même sans en connaitre le nom, je me savais asexuel depuis mon plus jeune âge, ça s'est confirmé dés le premier passage à l'acte à mes 21 ans.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 22 juil. 2007, 00:29

Avant toute relation... et confirmé ensuite, avec.... 8)
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon » 22 juil. 2007, 03:38

Mé itou. Je pense que je le sais depuis que je suis au monde et je me suis rendu compte dès les premiers flirts que ça ne m'intéressait vraiment pas, même si j'étais amoureuse.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3992
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Message par Jullianna » 22 juil. 2007, 11:40

dès les premiers flirts .. dans les 1ères boums ... j'ai eu l'impression d'être étrangère à tout cela et en vieillissant , cela ne s'est pas arrangé !
Modifié en dernier par Jullianna le 22 juil. 2007, 11:44, modifié 1 fois.

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Message par melancolie » 22 juil. 2007, 11:42

Il m'a fallu beaucoup de relations car je pensais que ce n'etais pas la bonne personne. Lors des deux dernieres, ca a été flagrant, passé la rencontre, le sexe ne m'interessait pas et depuis que je n'ai plus de relations, je me sens plus sereine.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 22 juil. 2007, 17:55

Dès mon plus jeune âge, comme beaucoup. J'ignorais qu'on pouvait désigner cela d'un mot mais je savais au fond de moi que cet aspect des relations entre personnes ne me parlait pas du tout. Pas eu besoin de confirmation, cette "activité" m'a toujours paru sans intérêt ni attrait.

BlackLady
Adepte
Messages : 175
Enregistré le : 03 déc. 2006, 03:08
Localisation : france

Message par BlackLady » 24 juil. 2007, 09:19

j ai pas realiser j ai appris ma classe sexuelle y un ans.... sinon j ai tjrs trouver le sexe une facon bizarre de prouver qu on aimer assez tot en fait ! principalement a l adolescence!
53x+m3=0

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4211
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 24 juil. 2007, 10:37

Jullianna a écrit :dès les premiers flirts .. dans les 1ères boums ... j'ai eu l'impression d'être étrangère à tout cela et en vieillissant , cela ne s'est pas arrangé !
ah mon double !! :oops:
la main dans la main, la tendresse, le baiser, mais faire plus ne m'a jamais attiré.
j'y suis passé par suivisme, pas par gout
et au début avec mon épouse, quand nous copulions, c'était plus une fusion, une imbrication qu'un passage en revue du kamasutra

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 24 juil. 2007, 11:11

Au moins vous, vous alliez dans des boums... Moi ça m'a toujours paru très étrange comme truc, et pas follement intéressant. :-|

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4211
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 24 juil. 2007, 13:43

Les copains m'avaient dit
"On compte sur toi dimanche
Y aura p't'être la Sylvie
Qui viendra sans son mec
Elle est con comme un manche
Mais t'as la cote avec
T'as pas à t'faire de bile
Pour toi c'est dans la poche
T'es pas encore débile
Et elle est pas trop moche"
Elle est pas v'nue la belle
Moi j'ai t'nu les chandelles

J'irai plus dans vos boums
Elles sont tristes à pleurer
Comme un sourire de clown
Comme la pluie sur l'été

"Toute façon t'en fais pas"
M'avaient dit les copains
"Des nenettes y en aura
Beaucoup plus que des mecs
Le quart d'heure américain
Ça va tripoter sec"
Des filles y en avait qu'douze
Pour quatre vingt poilus
On fait mieux comme partouze
Mais non j'suis pas aigri
Y a qu'avec les petits Lu (1)
Qu'ça a été l'orgie

J'irai plus dans vos boums
Elles sont tristes à pleurer
Comme un sourire de clown
Comme la pluie sur l'été

Lorsque j'suis arrivé
Sur ma vieille mobylette
Y en avaient qu'écoutaient
L'dernier David Bowie
Y flippaient comme des bêtes
Autour d'une chaîne pourrie
Y fumaient des P4 en buvant du Coca
Un pauvre type sur sa gratte jouait "Jeux interdits"
Y avait même une nana qui trouvait ça joli

J'irai plus dans vos boums
Elles sont tristes à pleurer
Comme un sourire de clown
Comme la pluie sur l'été

Y avaient deux trois loubards
Qui assumaient leurs instincts
En chouravant dans l'noir
Les disques et les larfeuilles
J'voyais tout j'disais rien
C'était mes potes d'Argenteuil
Plus tard dans la soirée
J'ai fait marrer tout l'monde
Faut dire qu'j'ai raconté
Trois cent mille histoires belges
J'en connais des immondes
Mais j'les garde pour les Suisses

J'irai plus dans vos boums
Elles sont tristes à pleurer
Comme un sourire de clown
Comme la pluie sur l'été

Lorque j'me suis barré
J'ai croisé les roussins
Uniformes bleu foncé
Et képis sur le crâne
Tout ça à cause d'un voisin
Qu'aimait pas Bob Dylan
M'ont foutu un PV
Pas d'lumière sur ma meule
Ont cru bon d'ajouter
Qu'y z'aimaient la jeunesse
Pis j'suis rentré tout seul
Même pas en état d'ivresse

J'irai plus dans vos boums
Elles sont tristes à pleurer
Comme un sourire de clown
Comme la pluie sur l'été

Renaud
la boum
1977

(1) si j'écris le texte comme il le doit, cad avec l'apostrophe pour éluder le "e" de "petit" ça donne ça :
p'tits lu
étonnant non ?

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 24 juil. 2007, 14:16

cyclodocus a écrit :(1) si j'écris le texte comme il le doit, cad avec l'apostrophe pour éluder le "e" de "petit" ça donne ça :
p'SPAM NE PAS CLIQUER lu
étonnant non ?
Test : p'tit lu
C'est au pluriel que ça se transforme ("t.its" est un mot souvent utilisé dans les spams, je vous laisse chercher ce que ça signifie, ça vous fera apprendre un mot d'argot anglais en plus :mrgreen: ).

Avatar du membre
rukh
Membre junior
Messages : 12
Enregistré le : 13 juil. 2007, 21:02

Message par rukh » 24 juil. 2007, 19:52

moi depuis mon enfance, comme beaucoup... mais récemment renforcé après mes amis ont commencé à avoir des relations sexuelles... et moi, en parlant avec eux, je n'en aucune envie. quoique je veuille toujours rencontre une belle femme et p.ê. être ensemble avec elle mais ce rapport, il faut pas avoir des relations sexuelles entre nous. elles me dégoûtent.
Modifié en dernier par rukh le 25 juil. 2007, 20:01, modifié 1 fois.
rêver, c'est échapper

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Message par Petite Fée » 24 juil. 2007, 21:31

Depuis mon adolescence, je n'étais pas "comme les autres" puis le temps a passer jusqu'à ces 2 dernières années où j'ai découvert qui j'étais vraiment et surtout que je n'étais pas "malade".

Avatar du membre
wawa
Affable
Messages : 111
Enregistré le : 22 déc. 2006, 15:08

Message par wawa » 28 juil. 2007, 20:24

J'ai eu comme beaucoup des amourettes d'enfants, plus sérieuses à l'adolescence, mais sans trop savoir pourquoi j'ai toujours senti que j'étais différente; mon père me disait "tu es trop sensible, tu es romantique dans l'âme". J'étais totalement naïve avec les garçons, quand j'étais amoureuse et que je sortais avec le garçon en question, pour moi il était évident qu'on allait passer de temps ensemble, se faire des câlins, des bisous...Mais j'ai jamais imaginé autre chose ! je me souviens à mes 17ans, dire à une copine "je sens que mon copain a envie d'aller plus loni avec moi. Mais je veux pas, j'ai pas envie, je ressens rien pour ça !" et elle de me répondre "T'auras pas le choix, tu vas devoir passer à la casserole". J'ai eu l'impression d'être un bête qu'on envoie à l'abattoir.
Un jour effectivement, je suis "passée à la casserole", mais j'ai été très déçue, et les fois suivantes j'avais l'impression d'un passage à l'acte forcé, comme un rituel qu'on doit faire pour faire plaisir à l'autre. Et puis, à force de me forcer, mon corps voulait plus, je faisais des crises de spasmophilie rien que d'y penser, je devenais insomniaque. J'en ai parlé à ma mère (car je devenais dépressive et j'ai donc du revenir chez mes parents), elle m'a montré un article qui parlait de l'asexualité. C'était l'année dernière, j'avais 20ans, et j'ai enfin compris.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité