Physiquement, oui, pas psychologiquement

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

C'est non seulement une hypothèse, mais de plus le lien de causalité est très tenu, pour ne pas dire inexistant. Il est tout à fait possible de parler de physiologie sans voir débouler Freud (il est encore pris au sérieux lui ?).

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad »

Freud, euh... non. Ni même Nietsch et tous les autres. (Psycholoques, psychanalyse, et phylosophes sont pareils, ils pensent, mais n'agissent pas :D)
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
parabellum
Apprenti
Messages : 74
Enregistré le : 09 juil. 2005, 16:31
Localisation : Nice
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par parabellum »

galaad a écrit :Freud, euh... non. Ni même Nietsch et tous les autres. (Psycholoques, psychanalyse, et phylosophes sont pareils, ils pensent, mais n'agissent pas :D)
Non, non, non, il faut pas mettre tout le monde dans le même sac, jeune padawan! La démarche philosophique est quelque chose de réellement intéressant, trop vite baclé en Terminal à mon gout. Aucun philosophe sérieux ne rejeterait à priori la notion d'asexualité.

Alors qu'un psychanalyste, il va automatiquement penser que tu refoules tes pulsions, que tu es nevrosé, que tu voulais faire l'amour à ta moman et tuer ton papa, ou le contraire, pour conclure finalement que tu es homosexuel refoulé.

Et si tu es un homo asexuel, tu es sur la voie de la guerrison, tu as juste trouvé un subterfuge pour controler tes pulsions :wink:
I have existed from the morning of the world and I shall exist until the last star falls from the night. Although I have taken the form of Gaius Caligula, I am all men as I am no man and therefore I am a God. Caligula

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Physiquement, oui, pas psychologiquement

Message par melancolie »

:P
Modifié en dernier par melancolie le 21 mars 2010, 05:48, modifié 1 fois.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad »

parabellum a écrit :Non, non, non, il faut pas mettre tout le monde dans le même sac, jeune padawan! La démarche philosophique est quelque chose de réellement intéressant, trop vite baclé en Terminal à mon gout. Aucun philosophe sérieux ne rejeterait à priori la notion d'asexualité.
Je met pas tout le monde dans le même sac pour ça, mais pour la simple raison que tout ce passe par leur jujotte.
parabellum a écrit :Alors qu'un psychanalyste, il va automatiquement penser que tu refoules tes pulsions, que tu es nevrosé, que tu voulais faire l'amour à ta moman et tuer ton papa, ou le contraire, pour conclure finalement que tu es homosexuel refoulé.

Et si tu es un homo asexuel, tu es sur la voie de la guerrison, tu as juste trouvé un subterfuge pour controler tes pulsions :wink:
Et au passage je suis d'accord avec toi. Certains ssont moins idiots que d'autres (pour pas dire cons)
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
PeterPan
Amibe
Messages : 96
Enregistré le : 06 févr. 2007, 10:54
Localisation : Lille
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par PeterPan »

Oui ! lol , cette phrase n'est pas de moi :lol:

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

Mais de Peter Pan, premier du nom sur le forum... qui ne participe plus...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Peter Pan
Amibe
Messages : 96
Enregistré le : 26 sept. 2006, 22:18
A aimé : 0
A été aimé : 0
Contact :

Message par Peter Pan »

:arrow:
Modifié en dernier par Peter Pan le 15 juil. 2008, 22:45, modifié 1 fois.
Le Viagra ne passera pas par moi ! :) [je rends sa citation à Gianni, puisque je suis parti du forum]

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

Peter Pan a écrit :
:cry: Ne pas te rappeler que c'est de moi! C'est l'âge?
PLAIT-IL ???????? J'en connais un de plus qui va se faire mordre !

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Physiquement, oui, pas psychologiquement

Message par melancolie »

NeeNoon a écrit :
Je suis assez d'accord. La meilleur analogie que j'ai trouvé c'est d'imaginer un dessert qu'on adore, et ensuite d'imaginer avoir mangé un énorme repas, et de n'avoir aucune, mais aucune, faim, et là de manger ce dessert. Physiquement je suis capable de reconnaître que le goût est le même et que c'est bon, mais je suis incapable de l'apprécier.

Voilà, c'est comme ça pour moi et le sexe.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Répondre