Physiquement, oui, pas psychologiquement

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Physiquement, oui, pas psychologiquement

Message par Gianni » 14 juil. 2007, 18:38

Après recherche, j'ai trouvé qui avait dit cette phrase qui m'avait intrigué, interpellé...
Peter Pan sur le blog asexuellement vôtre a écrit : Un de mes amis m'a demandé, aujourd'hui, pourquoi je disais dans mon témoignage avoir du plaisir sexuel, mais sans avoir envie de recommencer...

Là, une réponse m'est soudain venue...

"Peut-être devrai-je dire que je l'appréciais physiquement, mais pas psychologiquement ! "

(http://nosexe.canalblog.com/archives/20 ... trackbacks)

Quelle réaction avez-vous avec les propos de Peter Pan (pas Peterpan, l'autre) ?

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4207
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 14 juil. 2007, 20:04

"Peut-être devrai-je dire que je l'appréciais physiquement, mais pas psychologiquement ! "
et si c'était l'inverse ?

je :arrow:

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 14 juil. 2007, 22:20

non tu reste, ça aurais sans le moindre doute le même effet.

Car si le spychisme apréçit, mais que le corps déteste, le corps se venge et le psychisme en prend un coup.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

memomagique
Adepte
Messages : 215
Enregistré le : 15 déc. 2006, 05:35

supression

Message par memomagique » 15 juil. 2007, 08:29

supression
Modifié en dernier par memomagique le 15 mars 2008, 17:34, modifié 1 fois.

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 15 juil. 2007, 12:25

ou les deux...
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4207
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 58 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 15 juil. 2007, 13:43

finalement ma question n'était pas si bête !
mais ça n'a pas fait avancer le schmilblick

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Re: Physiquement, oui, pas psychologiquement

Message par NeeNoon » 15 juil. 2007, 14:33

Gianni a écrit :Après recherche, j'ai trouvé qui avait dit cette phrase qui m'avait intrigué, interpellé...
Peter Pan sur le blog asexuellement vôtre a écrit : Un de mes amis m'a demandé, aujourd'hui, pourquoi je disais dans mon témoignage avoir du plaisir sexuel, mais sans avoir envie de recommencer...

Là, une réponse m'est soudain venue...

"Peut-être devrai-je dire que je l'appréciais physiquement, mais pas psychologiquement ! "

(http://nosexe.canalblog.com/archives/20 ... trackbacks)

Quelle réaction avez-vous avec les propos de Peter Pan (pas Peterpan, l'autre) ?
Je suis assez d'accord. La meilleur analogie que j'ai trouvé c'est d'imaginer un dessert qu'on adore, et ensuite d'imaginer avoir mangé un énorme repas, et de n'avoir aucune, mais aucune, faim, et là de manger ce dessert. Physiquement je suis capable de reconnaître que le goût est le même et que c'est bon, mais je suis incapable de l'apprécier.

Voilà, c'est comme ça pour moi et le sexe.
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 15 juil. 2007, 18:35

Belle image, Neenoon !Très parlante !

Pour moi, c'est un peu plus en rapport avec le topic que j'avais ouvert sur les plaisirs physiques et cérébraux... Les plaisirs physiques ne peuvent pas me procurer la même choses que les cérébraux... Ils sont donc "insignifiants" pour moi...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 17 juil. 2007, 17:08

Ne pourrait-on pas remplacer le mot "physiquement" par "physiologiquement" ? Cela expliquerait que les niveaux "physique" et "psychologique/cérébral" soient très déconnectés.

Dire que parce qu'on a ressenti du plaisir physique, on doit forcément avoir envie de recommencer me semble aussi logique que dire que parce qu'on a trouvé le fauteuil du dentiste très confortable, on doit forcément avoir envie d'y retourner se faire poser une couronne...

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 17 juil. 2007, 17:20

Hum ? Je préfère encore retourner chez le dentiste que... :lol: :twisted: :mrgreen:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 17 juil. 2007, 17:39

Moi aussi ! Mais ça n'est pas le sujet :mrgreen:

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 17 juil. 2007, 21:25

Syd, la physiologie est le bon nterme pour prendre toutes les sexualité comme venant de l'environnement et du comportement de l'individu vis à vis de celui-ci.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Physiologie

ce qui signifierait presque un choix inconscient de l'individu. Pas mal, et moi qui cherche a retirer cette idée de la tête des idiots de français prosarkosiste, merci :evil:
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 17 juil. 2007, 22:22

Syd a écrit :Moi aussi ! Mais ça n'est pas le sujet :mrgreen:
Certes, mais c'est de ta faute ! Tu parles de quelque chose de si agréable ! :mrgreen:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 18 juil. 2007, 10:03

galaad a écrit :ce qui signifierait presque un choix inconscient de l'individu.
Je sais très bien ce qu'est la physiologie, mais présenté comme ça, le rapport avec l'inconscient est un non sequitur. A moins que tu l'expliques de façon intelligible.
Gianni a écrit :Tu parles de quelque chose de si agréable ! :mrgreen:
En comparaison seulement ! :o :mrgreen:

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 18 juil. 2007, 12:25

non sequitur ?

Moi pas avoir fait Latin depuis des lustres...

J'ai fait ce rapprochement avec l'idée de l'individu qui intéragit avec l'envirronnement et inversement. On sait qu'un individu peut ne pas être conscient de toutes ses intéractions (subconscient, inconstien etcscient lol)
De plus, c'est une hypothèse (le presque en est la preuve) Mais dés que je trouve un des livres de Freud ou autres qui en parle je me ferais le plaisir de le lire.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité