tombez-vous facilement amoureux ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Noomi
Aspirant
Messages : 48
Enregistré le : 19 nov. 2011, 21:09
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Noomi »

Je pense qu'ayant toujours su au fond de moi que j'étais A et qu'il m'était impossible d'avoir une relation dite "normale" avec un garçon, je me suis interdit de tomber amoureuse.
Je suis extrêmement méfiante et en plus de ça je ne vois pas les gens, c'est comme si je flottais au dessus de la masse, que je n'étais pas vraiment là. Parfois il parait qu'on me regarde avec insistance, mais je ne remarque rien. Et comme Syd je pense que j'ai besoin d'admirer quelqu'un, que cette personne sorte du lot. Dans ces conditions ça me parait difficile de tomber amoureuse de quelqu'un pour de vrai, et pas seulement de l'imaginer.

Avatar du membre
Eresh
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 31 août 2012, 09:17
Localisation : Paris
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Eresh »

En ce qui me concerne, je tombe amoureux extrêmement facilement à cause de mon énorme manque affectif. En général, une personne intelligente n'a qu'à me montrer une vraie présence et me laisser voir sa disponibilité pour me séduire.
Pour en savoir plus sur moi, c'est ici !

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Beliefs »

Ah non Eresh, Tu dois résister :P

Parce qu'une personne intelligente ne souhaite pas que ça soit facile de t'avoir :P Tu peux être plus inaccessible que cela, si si :-)

Avatar du membre
Eresh
Amibe
Messages : 98
Enregistré le : 31 août 2012, 09:17
Localisation : Paris
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Eresh »

J'essaie, mais c'est difficile :/ Je n'ai jamais tenu plus de deux semaines avant de céder à l'espoir lorsque celui-ci se manifestait, et pourtant on n'a jamais réellement voulu me séduire...
Pour en savoir plus sur moi, c'est ici !

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Voya »

Pas souvent. La plupart de temps je peux trouver les gens sympa, voir m'en faire des amis, mais ça s'arrête la. J'ai aussi besoin qu'on soit capable de m'étonner. Une personne trop prévisible, dont je vais cerner la façon de fonctionner rapidement, ne sera pas capable de me faire craquer. Bref une personne qui sort du lot, avec qui je vais pouvoir partager plein de choses, qui m'inspire que c'est une personne parfaite pour moi, qu'elle ne va pas me décevoir rapidement :mrgreen: Et j'en ai actuellement trouvé une :best:

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Beliefs »

Super ça Voya!

Espérons que ça dure, tu connais cette personne de visu?

Hypatie
Aspirant
Messages : 49
Enregistré le : 11 févr. 2012, 20:43
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Hypatie »

Bonjour,
De passage sur le forum où je viens moins cause un énorme boulot (mais qui me passionne !) :D
Non, je ne tombe pas facilement amoureuse, j'ai aussi besoin d'admirer une personne pour être amoureuse et du coup, les gens à admirer ne sont pas si nombreux. J'ai aussi besoin de prendre le temps de connaître la personne et de me sentir en confiance (peur de me prendre une grosse claque ? :?: ).
Par contre, je tombe en désamour très vite. Si quelqu'un me déçoit, je peux très vite en plus l'aimer du tout. Et par moment, je trouve que c'est un peu effrayant de ma part, cette facilité à tourner la page et à éjecter de ma vie affective ceux qui me déçoivent. J'ai l'impression de fonctionner à l'envers : les gens souvent ont des coups de foudre et tombent amoureux en deux minutes puis ils ont un mal fou à cesser d'aimer. Moi c'est le contraire, je mets un temps dingue à aimer une personne (des fois des années) et 2 minutes à l'éjecter en cas de déception ( la déception c'est pas si la personne ne m'aime pas en retour, elle a bien le droit, c'est si je découvre qu'elle n'est pas quelqu'un de bien au niveau moral ou humain). Il y en a d'autres qui fonctionnent comme ça ? :void:

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Voya »

Hypatie a écrit :la déception c'est pas si la personne ne m'aime pas en retour, elle a bien le droit, c'est si je découvre qu'elle n'est pas quelqu'un de bien au niveau moral ou humain). Il y en a d'autres qui fonctionnent comme ça ? :void:
Assez pareil, il me faut une personne qui partage les même valeurs que moi, sinon je risque d'être déçu oui. Je suis assez exigeante sur la qualité de la relation.

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Beliefs »

Ouèch hypatie, exactement pareille sur ce point.

Je me rends compte que cela est une tâche pleine de responsabilités pour l'autre. C'est limite s'il n'a pas droit à l'erreur (bien que ce ne soit pas cela que ça veut dire en réalité). En somme, l'autre ne doit rien avoir de bien particulier si ce n'est la volonté d'apprendre de ses erreurs, les reconnaître, se remettre en question, ne pas se reposer sur ses lauriers, avoir une ligne de conduite morale, et une dose d'autonomie intellectuelle.

Parfois, je me demande si le fait de ne pas trouver d'autre qui soit "à la hauteur" n'est pas plutôt une excuse pour justifier le fait que l'on préfère le célibat, qu'on est pas ouvert(e)s à faire des concessions, de partager notre vie... Car mine de rien, niveau affectif, c'est pas une petite affaire, donner sa confiance et son amour à l'autre, c'est comme lui donner le pouvoir d'écraser notre coeur en une fraction de seconde.

Avatar du membre
shunette
Affable
Messages : 126
Enregistré le : 03 nov. 2011, 22:28
Localisation : Würzburg et Normandie en alternance
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par shunette »

Je crois bien n'être jamais tombée amoureuse.... Sur le moment, ça parait toujours être de l'amour, mais rétrospectivement, ça n'en était sans doute pas... pour regravir la colline de l'amour propre, je suis amenée à me poser beaucoup de questions, entre autre sur mes relations passées et actuelles, afin d'en avoir des futures plus saines... En réalité, je manque tellement de confiance en moi et de marque d'affection que dès que quelqu'un me manifeste ne serait-ce qu'un peu d'intérêt, je m'accroche à lui comme une sangsue, que ce soit en amour ou même en amitié (ce qui n'est pas vraiment facile pour mes amis, les pauvres, ...). Ce n'est pas de l'amour que je ressens, mais plutôt de la gratitude de m'aimer et je me dit que comme je ne trouverais jamais quelqu'un d'autre qui m'aimera, il ne faut pas que je laisse la chance passer.... Résultat, comme je ne ressentait finalement pas grand chose pour mes partenaires, nos relations ont vite tourné cours, ce qui en a blessé certain malheureusement ...
Pourtant j'ai pu évaluer que j'avais un certain succès, au moins au premier abord (donc purement physique), mais comme je ne sais pas gérer la suite et que je me comporte très maladroitement pour réussir à tenir une conversation avec les gens, j'ai du mal à avoir une ''relation durable''. Disons que je suis une championne du premier rendez-vous, mais un vrai désastre du second! Même pour de simples rencontre amicales, je ne sais jamais comment faire (dois-je prendre le numéro de l'autre ou attendre qu'il me le demande? si je lui propose de le revoir, va-t'il me trouver trop demandante? Je me pose tellement de questions que je suis maladroite et ça ne fonctionne pas... Résultat je me démoralise et la fois d'après c'est encore pire, si c'est possible....). C'est pour ça que j'admire énormément les quelques amis que j'ai, ils sont incroyables d'avoir supporté tout ça!!!!

Face à cette constatation que je n'avais finalement encore jamais connu l'amour (en tout cas de mon côté), je me suis demandée si je n'était pas aromantique, ou si c'était simplement que mon état d'esprit totalement abimé devait d'abord retrouver une stabilité avant de pouvoir éprouver un tel sentiment. La question reste entière à ce jour, mais j'espère bien finir par trouver une réponse (ça voudrait dire que je suis en haut de la colline, que j'aurais enfin remonté toute la pente!!)!!!
''Le sexe est toujours une relation de pouvoir. Il faut une lutte, une domination de l'un sur l'autre!'' Monique Larue
''Le sexe n'est pas un moyen de communiquer, chacun vit les choses de la manière la moins partageable qui soit.'' Catherine Millet
Voilà qui me rend fière d'être comme je suis...

Avatar du membre
jaf
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 24 avr. 2011, 22:49
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par jaf »

Une fois de plus je me situe entre deux pôles : je suis long à aimer intimement une personne, et ensuite long à me détacher complètement d'elle.
Le coup de foudre, je ne connais pas. Comme vous, Hypatie et Beliefs, j'ai besoin de découvrir l'autre au fil du temps pour me sentir en confiance et entreprendre une relation sérieuse.
Par contre, dès que j'ai vécu de bons moments avec l'être aimé, ma mémoire est incapable de les gommer, sous prétexte de mésentente ou de blessures... même si elles sont assez profondes pour permettre la rancœur. La séparation ne nourrit pas en moi d'indifférence ni de haine. Ce fut le cas jusqu'à présent.

Pourquoi douterai-je qu'il en soit autrement dans l'avenir ?
Jaf
A l'écoute.

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Maëlle »

Shunette > il faut que tu travailles sur ce manque et cette reconnaissance trop forte d'être aimé... parce qu'en effet le danger est alors d'aimer être aimé et non d'aimer une personne. ca n'apporte pas le bonheur ça. Juste son illusion. Dis toi que quelque soit le manque que tu as eu jusqu'ici, tu as en toi des particularités, des qualités et autres qui attireront certaines personnes à l'avenir. C'est ainsi, elles ne l'ont d'ailleurs pas choisi et tu ne leur dois rien. Par contre tu te dois alors de déterminer si ce qu'elles sont te plait. Il y a bien des façon d'aimer et de le ressentir mais je pense que le point déterminant c'est tout de même de s'attacher à ce qu'est l'autre, à ses particularités propres et non à ce qu'il apporte.

ça n'a rien à voir shunette mais il y a autre chose qui serait bien ...
ne pas écrire en orange, vu la couleur du forum : ça pique ! :p
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Beliefs
Adepte
Messages : 248
Enregistré le : 01 janv. 2012, 23:14
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Beliefs »

Parfait Jaf, à mon sens, c'est le mieux ... En tous les cas, c'est ce qui gage au mieux une relation saine et durable.
Je pense que je réagirais pareil ;) je mettrais longtemps à faire le deuil malgré les trahisons et compagnie car je trouverais tjrs des excuses plausibles. Car si je laisse la personne entrer, c'est qu'elle possède réellement quelque chose de valeur, et vu que la perfection n'est pas d'ce monde... ^^

Piccolo
Atrix
Messages : 1737
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: tombez-vous facilement amoureux ?

Message par Piccolo »

Je ne suis jamais tombé amoureux et je ne le serai jamais, car...j'ai une autre manière d'aimer les autres, tout simplement; proche d'un amour familial/fraternel.

Le grand amour avec des coeurs rouges partout (je caricature à mort), non merci.
Montrer sa considération pour les autres, les soutenir, les écouter, leur montrer qu'ils peuvent parfois faiblir car il y a quelqu'un derrière eux pour les relever...ça oui, définitivement, car ça me parle totalement.

C'est parfois un peu moribond de vivre dans une société qui n'a qu'une vision unique de l'amour, le spectre relationnel étant bien trop étriqué et réducteur, mais bon c'est la vie.

C'est pour ça que je n'oublierai jamais mon enfance, car j'ai pu connaitre réellement ma définition et ma vision que j'ai de l'amour véritable. Une bonne preuve que l'asexualité ne provient pas d'un manque d'affection ou d'un traumatisme remontant à l'enfance, du moins me concernant.

Répondre