Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 11 sept. 2005, 17:30

evguenia a écrit :
ToPa a écrit :Et vous supporterez vous ou apprecierez vous que votre comparse A vous caresse ou vous fasses plasir par d'autres moyens que le coit?
oui et d'ailleurs ça serait plutôt :"on oublie le coït ok ? et on se câline pendant des heures..." pour moi ça serait plutôt ça. Ce qu'on appelle "les préliminaires" et qui du coup n'en sont plus vraiment puisqu'ils deviennent des câlins à part entière, que toute leur dimension leur est alors donnée... Seul but le plaisir de chacun en toute confiance, et alors là, on peut prendre son temps, ça peut durer, durer, durer... et perdurer... délivrés de toute pression. Une envie douce... :oops:
Faire durer le véritable plaisir sensuel, oui Ev :oops: , oh que oui... Aimer l'autre pour ce qu'il est, chaleureusement.

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par melancolie » 20 nov. 2010, 05:35

Azerty a écrit : *Quelques questions pour vous guider : que ressentez-vous lorsque vous pensez qu'être asexuel c'est nul et qu'il a fallu que ça tombe sur vous ? Pourquoi ? Faites-vous des coming-out toutes les deux secondes ? Pourquoi ? Pensez-vous souvent à l'asexualité ? Jusqu'ou l'asexualité vous à mener (expérience douloureuse...) ? L'asexualité est-elle comme une amie qui vous accompagne tous les jours et vous assumez pleinement votre asexualité ?
Bon, si vous avez d'autres questions... (je manque d'idées :) )
Ah oui, même si vous allez croire que je me défile :lurk: , je ne témoigne pas maintenant parce que...Parce que je suis sur le site depuis déjà un bon moment et fatigue :( ... Voilà ! Allez, je le répète, go go go ! :woke:
Je vis mieux mon asexualité qu'il y a une dizaine d'années.
je crois que faire des coming out toutes les secondes, c'est ne pas assumer son asexualité comme un besoin que l'autre le reconnaisse.
les gens qui ont de l'importance savent pour moi depuis 4 ou 5 ans.
Le experiences douloureuses, je les ai vecues lors de mes experiences avec les S et au regard négatif qu'ils me renvoyaient.
Là je pense et j'espère être tombé sur quelqu'un de plus comprehensif.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Koshka
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 05 janv. 2011, 14:54

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Koshka » 05 janv. 2011, 15:41

Bonjour,
je suis toute nouvelle sur ce forum, et j'aimerai bien répondre à vos questions.
Pour moi l'asexualité est une norme. Je ne le vis pas mal, ni bien, je ne sais pas ça fait partie de moi, c'est comme mes yeux, ma couleur de cheveux, c'est "naturel"

Vous pouvez vous dire que je suis assez jeune peut être pour penser être asexuelle. Mais d'après mes sentiments, je suis sûre d'une chose, je ne suis attirée par personne. Si je vois un beau garçon ou une belle fille, je dirai au fond de moi qu'ils sont très beaux, mais c'est tout, je ne vais pas les imaginer nus ou quelque chose de ce genre, et sûrement pas les désirer. J'ai comme un respect énorme pour les gens, je ne les vois pas comme des jouets sexuels, des "petits culs" ou "bien foutu" mais comme des personnes avant tout.

Pourtant je suis bien physiquement ( je ne veux pas me la péter, mais autant évoquer le contexte), il m'arrive d'enchaîner énormément de rendez vous avec des garçons qui me courtisent sans cesse et très nombreux, mais dès qu'il s'agit de sexe, comment dire, je ne veux pas, ça ne m'intéresse pas, ça me soule. Je n'ai pas peur, mais je ressens un dégoût absolu envers eux , je me sens comment dire comme une "femelle" , un animal, pas une personne, pourtant quoi de plus naturel que faire l'amour. Je ne ressens pas le besoin de coucher avec quelqu'un, d'ailleurs je fuis tous ceux qui le souhaitent un jour avec moi. Je ressens une culpabilité envers moi, mais je n'y peux rien, je ne sais pas. Du coup, malgré beaucoup d'essais, je n'ai jamais fait l'amour, ça ne marche pas, mon corps ne veut pas, ni moi d'ailleurs. Et aussi je ne ressens aucun besoin de me masturber, et je ne le fais jamais, même si j'en ai fait l'expérience par curiosité.

Je ne sais pas d'où ça peut provenir cette asexualité, je me demande des fois si ma religion ou mon éducation ont une influence là dessus, car j'ai été élevée très strictement, même si aujourd'hui je suis agnostique et je m'en fiche pas mal de Dieu et de ces fausses choses que l'on m'a inculquée depuis mon enfance, je ne tiens pas à ma famille , ni à mon milieu, donc cela me semble absurde. C'est quelque chose de plus intérieur j'ai l'impression.

Le plus douloureux dans tout cela c'est quand on essaie de le dire à quelqu'un avec qui on est, en général il ne comprend pas, s'énerve et s'en va. Je me souviens même d'avoir mis terme à une relation très précieuse à mes yeux, parce qu'il me semblait être plus compréhensif que les autres, mais je me trompais. Il est difficile de dire que je suis asexuelle, je ne m'exprime jamais sur ma sexualité. Personne ne comprend et me dit que ça c'est du gâchis, que ça passera sûrement, mais j'ai toujours été comme ça.

Enfin voilà mon histoire, je ne sais pas si c'est hors sujet ou pas, mais j'avais besoin de dire tout ça, c'est assez compliqué d'en parler autour de moi, tous mes amis sont des grands "consommateurs" de sexe.

Je vous remercie pour votre attention.

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Zimou » 05 janv. 2011, 16:37

Koshka a écrit :Vous pouvez vous dire que je suis assez jeune peut être pour penser être asexuelle.
je pense qu'on peut découvrir notre asexualité très tôt ^^ mais... tu as quel age?
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Lotsë
Acolyte
Messages : 390
Enregistré le : 01 août 2009, 15:12
Localisation : Bordeaux
A été aimé : 1 fois

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Lotsë » 05 janv. 2011, 16:45

Zimou, faut être plus curieux que ça! :P Dans sa présentation elle dit avoir 19 ans. C'es l'âge auquel j'ai découvert mon asexualité, donc je ne trouve pas ça trop jeune :wink:

Avatar du membre
Asandra
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 01 déc. 2010, 15:14

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Asandra » 05 janv. 2011, 16:53

Koshka a écrit :Je ne sais pas d'où ça peut provenir cette asexualité, je me demande des fois si ma religion ou mon éducation ont une influence là dessus, car j'ai été élevée très strictement, même si aujourd'hui je suis agnostique et je m'en fiche pas mal de Dieu et de ces fausses choses que l'on m'a inculquée depuis mon enfance... C'est quelque chose de plus intérieur j'ai l'impression.
Oui quelque chose d'inné en nous et difficile à expliquer. J'ai longtemps cru, comme toi, que mon éducation religieuse très stricte y était pour quelque chose mais après avoir fait abstraction de tout ça pour m'épanouir dans mon corps et ma vie de femme j'ai réalisé que rien n'y ferait, le sexe n'est vraiment pas mon truc.
Koshka a écrit :Le plus douloureux dans tout cela c'est quand on essaie de le dire à quelqu'un avec qui on est, en général il ne comprend pas, s'énerve et s'en va. Je me souviens même d'avoir mis terme à une relation très précieuse à mes yeux, parce qu'il me semblait être plus compréhensif que les autres, mais je me trompais. Il est difficile de dire que je suis asexuelle, je ne m'exprime jamais sur ma sexualité. Personne ne comprend et me dit que ça c'est du gâchis, que ça passera sûrement, mais j'ai toujours été comme ça...
"Ca passera", "T'as sans doute pas trouvé le bon", "Pas assez d'espérience" ou "Mauvaise expérience"... des phrases ainsi on t'en sort à la pelle comme si ça devait justifier ton asexualité. A croire que personne ne veut comprendre ou admettre que l'asexualité existe et qu'il soit impossible qu'il y ait des gens sur cette Terre qui ne soient pas intéressés par le sexe.
Koshka a écrit :...c'est assez compliqué d'en parler autour de moi, tous mes amis sont des grands "consommateurs" de sexe.
Idem, ma meilleure amie et son compagnon sont très portés sur le sexe et sur l'échangisme. Les discussions finissent toujours par aboutir tôt ou tard sur un sujet "sexe" ou des blagues cochonnes qui amusent tout le monde... sauf moi. :?

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Zimou » 05 janv. 2011, 17:23

Lotsë a écrit :Zimou, faut être plus curieux que ça! :P Dans sa présentation elle dit avoir 19 ans. C'es l'âge auquel j'ai découvert mon asexualité, donc je ne trouve pas ça trop jeune :wink:
en effet, désolé, j'ai pas fait attention à la présentation ^^
Asandra a écrit :Les discussions finissent toujours par aboutir tôt ou tard sur un sujet "sexe" ou des blagues cochonnes qui amusent tout le monde... sauf moi. :?
c'est dommage, moi ça me fait toujours rire xD d'autant plus depuis que je sais être A les blagues sont encore plus lourde de sens quand elles sont exprimé avec les personnes qui connaissent ma vrai nature :D mais ban, si ça fait deja pas rire à la base...
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Asandra
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 01 déc. 2010, 15:14

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Asandra » 05 janv. 2011, 19:56

zimou a écrit :c'est dommage, moi ça me fait toujours rire xD d'autant plus depuis que je sais être A les blagues sont encore plus lourde de sens quand elles sont exprimé avec les personnes qui connaissent ma vrai nature :D mais ban, si ça fait deja pas rire à la base...
Bah, disons qu'une blague ou deux ça passe encore car j'ai moi-même assez d'humour mais la plupart des gens de mon entourage ne savent pas s'arrêter quand ils commencent avec ça et cela devient vite lourd et ennuyeux. J'admet le côté amusant et réaliste de certaines blagues mais pas que tout tourne toujours sur ce même sujet.

Avatar du membre
Psst !
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 21 oct. 2010, 23:22
Localisation : Paris (ou presque)

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Psst ! » 07 janv. 2011, 11:46

Que ressentez-vous lorsque vous pensez qu'être asexuel c'est nul et qu'il a fallu que ça tombe sur vous ? Pourquoi ?
Je ne pense pas qu'être asexuel, c'est nul. Ça annonce simplement une vie sentimentale plus difficile à construire. Donc un défi. Et j'aime les défis. :lol:
Je n'ai jamais raisonné en "ça me tombe dessus", ni pour ça ni pour mon homosexualité. Ce n'est pas une punition, c'est un fait. Point. Tu fais avec et ça ne t'empêche pas d'être heureux.


Faites-vous des coming-out toutes les deux secondes ? Pourquoi ?
Non, parce que j'ai l'impression qu'à chaque fois je vais devoir subir une tornade de questions débiles (encore plus que pour l'annonce de l'homosexualité) et que je ne suis pas encore assez serein avec le sujet et au clair avec moi-même pour y répondre sans finir par hurler un "Mais p*tain tu me fais chi*r avec tes questions de m*rde !".


Pensez-vous souvent à l'asexualité ?
Non. Un peu plus qu'au fait que je suis blond, mais c'est tout.


Jusqu'où l'asexualité vous a mené (expérience douloureuse...) ?
Je ne comprends pas la question. :void:


A part ça, je passe ma vie à faire des sous-entendus sexuels et à les relever dans le discours des autres parce que ça me fait beaucoup rire, et du coup je pense que les gens ont (auront) encore plus de mal à admettre l'idée que je suis asexuel. L'un d'eux me l'a dit, d'ailleurs : "Euh ouais... Si tu le dis, mais euh... j'ai vraiment du mal à le croire, parce que... ben, t'es toi, quoi...". Ce qui m'a beaucoup énervé, d'ailleurs. :mrgreen: M'enfin je ne compte pas me priver de ce genre d'humour dans la mesure où il me permet de partager de très bons moments avec mes amis.

Avatar du membre
Obsidian
Altruiste
Messages : 1169
Enregistré le : 19 oct. 2008, 15:43
Localisation : Lyon

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Obsidian » 07 janv. 2011, 12:22

Psst ! a écrit :Que ressentez-vous lorsque vous pensez qu'être asexuel c'est nul et qu'il a fallu que ça tombe sur vous ? Pourquoi ?
Je ne pense pas qu'être asexuel, c'est nul. Ça annonce simplement une vie sentimentale plus difficile à construire. Donc un défi. Et j'aime les défis. :lol:
Quel optimisme! Comme je t'envie :mrgreen: :void:

Avatar du membre
Psst !
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 21 oct. 2010, 23:22
Localisation : Paris (ou presque)

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Psst ! » 07 janv. 2011, 14:23

Obsidian a écrit :
Psst ! a écrit :Que ressentez-vous lorsque vous pensez qu'être asexuel c'est nul et qu'il a fallu que ça tombe sur vous ? Pourquoi ?
Je ne pense pas qu'être asexuel, c'est nul. Ça annonce simplement une vie sentimentale plus difficile à construire. Donc un défi. Et j'aime les défis. :lol:
Quel optimisme! Comme je t'envie :mrgreen: :void:
Oui bon, c'est la version écrite un jour où je suis d'à peu près bonne humeur. Je ne crois pas au grand amour et j'estime que si je suis encore vivant à 50 ans je serai célibataire en partie par choix, mais je ne vois pas en quoi mon asexualité (ou hyposexualité, à l'heure actuelle) me fermerait la voie du "bonheur conjugal" (mouhaha, c'est fou comme je ne cautionne pas cette expression) : les homo-asexuels ne courent pas les rues, ils ne sont pas faciles à repérer (déjà que parfois ils ne se sont pas repérés eux-mêmes) mais ils existent et j'en croiserai forcément avec qui j'aurai suffisamment d'atomes crochus pour faire un bout de chemin.

Le célibat fait partie de la vie et il permet d'apprécier d'autant mieux les périodes de casage (et vice versa :mrgreen: )(mandieu je suis irrécupérable).
De toute façon le couple n'est pas une finalité, c'est juste une cerise sur le gâteau de la vie.
C'est beau, je m'émeus moi-même. :lol:

Avatar du membre
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 549
Enregistré le : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Lady Old Time » 07 janv. 2011, 14:42

Je n'ai pas encore pris le temps de lire tous les commentaires, mais je pense que je ne serais pas la seule dans ce cas. Je vis parfaitement bien mon asexualité, nous sommes complémentaires, elle ne me pose pas problème, sauf quand je fais une rencontre avec possibilité d'être en couple, et là en ce moment avec mon (récent) petit ami.
Parce que oui je pense d'abord à lui, à ce dont il aura besoin pour être heureux et épanouï, et je me dis alors que mon A va nous poser problème. Mais je n'ai pas encore trouver la réponse pour savoir comment entreprendre tout ça! Je ne peux pas nier mon A, je ne peux pas non plus nier sa sexualité, mais nous avons pour le moment trouver un terrain d'entente, alors ça va (pour le moment!).
Empty vessel

Ginwander
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 02 nov. 2009, 11:47

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Ginwander » 07 janv. 2011, 21:31

En général, je ne pense pas au fait d'être asexuelle, je le vis très bien. Par contre, il y a des moments où je me sens vraiment en décalage avec les gens à cause de ça. Dernièrement j'ai passé pas mal de temps avec des personnes dont le principal sujet de conversation était le sexe, du coup, je ne dis pas grand chose et j'ai l'impression d'être un peu à l'écart. Mais bon, heureusement, dès que j'ai un petit coup de blues, je reviens vers Aven, ça me réconforte ^^.

Avatar du membre
Yaya
Altruiste
Messages : 1196
Enregistré le : 27 mars 2008, 15:45
Localisation : Y a quelque chose en moi de... Picardie ^^
A aimé : 55 fois
A été aimé : 81 fois

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Yaya » 08 janv. 2011, 06:00

Je n'avais pas vu ce poste :o

** "Que ressentez-vous lorsque vous pensez qu'être asexuel c'est nul et qu'il a fallu que ça tombe sur vous ?"

J'ai une petite poitrine... dois-je passer sous le bistouri pour voir des pastèque comme Pamela Anderson ? Non.
J'ai un grand menton... dois-je me le faire raboter ? Non.
Je suis asexuelle.... dois-je le vivre mal et passer à me demander sans arrêt pourquoi est-ce qu'il a fallu que ça tombe sur moi ? Non.

Au même titre que ma poitrine et mon menton, mon asexualité c'est une partie de mon être que j'ai acceptée et que je n'ai pas envie de gommer. Je préfère être en accord avec moi-même plutôt que de jouer un rôle qui au final ne m'apportera rien, si ce n'est la frustration de ne pas assumer et de le vivre mal.


** "Faites-vous des coming-out toutes les deux secondes ?"

Non... Mes parents, une partie de la famille (merci papa ^^) et mes proches sont au courant. Après je ne cours pas le gueux toutes les 2 secondes donc pas d'intérêt à en parler :mrgreen:


** "Pensez-vous souvent à l'asexualité ?"

Lorsque j'ai compris que j'étais asexuelle, j'y pensais tout le temps, avais envie de le crier sur tous les toits. Mais maintenant je n'y pense que lorsque je vais sur Aven, le Tchat d'Aven ou aux rencontres (et encore sur le tchat et aux rencontres s'est très brefs puisqu'on en parle peu ^^). Sinon je vis ma vie sans m'en préoccuper.


** "Jusqu'ou l'asexualité vous à mener (expérience douloureuse...) ?"

La perte de celui qui m'a fait découvrir le terme d'asexualité... Il m'a compris mais ne se sentait pas capable de brider ses besoins qu'il avait gros et je ne me sentais pas capable de le retenir car un moment où l'autre ça aurait clacher et on se serait fait plus de mal que de bien vu notre tempérament explosif quand quelque chose ne va pas...


** "L'asexualité est-elle comme une amie qui vous accompagne tous les jours et vous assumez pleinement votre asexualité ?"

Non car elle est restée muette à mes questions du début ! vilaine ! :mrgreen:
J'assume pleinement mon asexualité mais pas au point par contre de passer à la télé pour témoigner... Quand je vois ma trombine sur les photos de Dex, j'imagine, que je ferais rater une couvée de singe si on me voyait en gros plan :mrgreen:
Permission de monter à bord ?

Avatar du membre
Bisounours
Affilié
Messages : 304
Enregistré le : 24 août 2009, 16:02
Localisation : Antony
A été aimé : 1 fois

Re: Comment vivez-vous ou viviez-vous votre asexualité ?

Message par Bisounours » 08 janv. 2011, 12:04

Psst ! a écrit :A part ça, je passe ma vie à faire des sous-entendus sexuels et à les relever dans le discours des autres parce que ça me fait beaucoup rire, et du coup je pense que les gens ont (auront) encore plus de mal à admettre l'idée que je suis asexuel.
Psst ! a écrit :M'enfin je ne compte pas me priver de ce genre d'humour dans la mesure où il me permet de partager de très bons moments avec mes amis.
+1 :woke:
Après 3 ans d'internat c'est devenu un reflex, et ça donne souvent des situations très comiques.
Souriez quand ça ne va pas et que votre cœur se brise.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Jolanthe et 2 invités