arrivez vous à regarder les scènes "chaudes" à la

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
evguenia
Amibe
Messages : 76
Enregistré le : 17 juil. 2005, 13:34
A été aimé : 1 fois

arrivez vous à regarder les scènes "chaudes" à la

Message par evguenia » 20 juil. 2005, 22:56

moi perso ça me gêne beaucoup... j'ai toujours l'impression que c'est du pur voyeurisme...
Modifié en dernier par evguenia le 14 mai 2006, 12:28, modifié 1 fois.

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 21 juil. 2005, 01:14

A vrai dire ca ne me fait ni chaud ni froid dans la mesure ou c'est quand même simplifié à l'exteme, et puis ces scenes finissent par tellement toutes se ressembler que quand t'en a vu une tu les a quasiment toutes vues. :lol:

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 21 juil. 2005, 11:15

Tu sais Ev, le sexe fait vendre, le sexe plait aux gens, aux voyeurs, ils s'en nourrissent bcp, ca les rassure qqupart qu'on montre ca, même si c'est vrai que c'est soulant à la longue.

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 21 juil. 2005, 16:50

Ca les rassure car ils sont habitués à voir tout ca, et en redemande un peu plus a chaque fois, ca les conforte dans l'idée que le sexe c'est hype, le public visé est d'ailleurs surtout jeune, tout cela dans un évident souci de rentabilité, car le sexe fait vendre et les jeunes sont plus facilement manipulables.

ToPa
Affable
Messages : 113
Enregistré le : 17 juin 2005, 14:07
Localisation : Grenoble

Message par ToPa » 21 juil. 2005, 22:16

evguenia a écrit :
ToPa a écrit :Ca les rassure car ils sont habitués à voir tout ca, et en redemande un peu plus a chaque fois, ca les conforte dans l'idée que le sexe c'est hype, le public visé est d'ailleurs surtout jeune...
je ne comprends toujours rien... comment peut on etre rassurés par le sexe ??? le sexe rassurant ?????? c'est fou je n'arrive meme pas à comprendre pourquoi...
Les gens ne comprennent pas que le sexe occupe une place si infime ds notre vie, alors je ne comprends pas non plus comment ils peuvent savourer toutes ces scenes, une différence de longueur d'ondes?

diogene
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 22 juil. 2005, 21:15
Localisation : Touraine

Message par diogene » 22 juil. 2005, 21:54

Que ces scènes produisent à certain un effet ou pas et quelque soit l'effet, exitation chez les uns voir torpeur profonde chez d'autre.... suivant la consommation de chacun n'a de mon modeste point de vue rien à voir avec la position "si je peux me permettre ce jeux qui n'est pas un mot" de la personne qui se ressent A. Etre A et se revendiquer comme tel n'est pas la négation du désir, du plaisir, mais plutôt question des "aspects" de l'assouvissement du ou des désirs et de leur formes.
Une jolie courbe, un dialogue sensuel une scène de la vie..... et autre, quelque soit le sexe provoque chez moi un plaisir d'un de mes sens l'oeil par exemple, sans pour autant provoquer le besoin d'une relation sexuelle pour me ravir et me combler.
Merci de m'enrichir de vos contradictions

diogene
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 22 juil. 2005, 21:15
Localisation : Touraine

Message par diogene » 23 juil. 2005, 21:55

evguenia a écrit :
diogene a écrit :rien à voir avec la position de la personne qui se ressent A.
bonjour Diogène, loin de moi l'idée de faire un lien entre les personnes A et les images X à la télé... juste un moyen de voir si nous avons tous, par hasard, le même ressenti par rapport à certaines choses de la vie quotidienne ou pas...

merci pour ton témoignage et à bientot.
Impossible !! et heureusement!! sinon nous serions des clones, mais la diversités des ressentis fait l'humanité et sa richesse à laquelle nous devons tous apporter et nous devrions tous pouvoir puiser.

tiago
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 23 juil. 2005, 17:24
Localisation : angers

Message par tiago » 24 juil. 2005, 01:03

oui moi aussi j'avoue sans honte, comme diogène, que je ne suis pas insensible à la sensualité.

j'ai beau me définir homoasexuel, je trouve magnifique une femme un peu ronde, surmaquillée, en talons aiguilles, engoncée dans une robe rouge, qui passe en fumant entre deux hommes en les frôlant par manque de place. cela éveille mes sens comme une corrida (voir miroirs de la tauromachie de leiris), certaines oeuvres d'art, ou une scène d'amour selon la manière dont elle est filmée.

j'ai beau me définir homoasexuel, parmi mes cinéastes favoris figurent en bonne place fassbinder, claire denis, wong kar-wai ou l'almodovar d'avant "talons aiguilles".

j'ai beau me définir homoasexuel, le désir me semble un élément fondamental à la vie, et l'un des plus beau. le plaisir c'est autre chose !...

en tout cas et comme point final, je ne tourne jamais la tête devant une scène "chaude" à la télé ou au cinéma, qu'elle soit bien filmée ou mal (le plus souvent, et alors de moins point de vue ça prête plutôt au rire ou à l'ennui qu'au dégoût).

tiago
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 23 juil. 2005, 17:24
Localisation : angers

Message par tiago » 24 juil. 2005, 12:50

pour revenir à ce que je disais hier a-m j'ai ressenti hier soir (un peu après dc) un exemple : j'étais en vélo ds la rue et devant moi il y avait 2 jeunes garçons, 17 ou 18 ans, en vélo eux-aussi. très vite j'ai compris qu'ils étaient en couple et jouaient à qui irait le plus vite. ça peut paraître complètement débile et anodin, mais peu à peu j'ai trouvé ça assez fort et je les voyait zigzaguer, rire, etc.
ça devenait le comble du désir et de l'amour (bien sûr ça passait par mon cerveau fantasque) et c'était bien plus fort qu'une scène de sexe.


(bon pas très clair tt ça...)

tiago
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 23 juil. 2005, 17:24
Localisation : angers

Message par tiago » 25 juil. 2005, 19:32

oh bon j'ai toujours été un peu excessif, mais disons que ça m'a "comblé".

Heimdall
Affranchi
Messages : 467
Enregistré le : 01 mai 2005, 08:36
Localisation : Louvain-La-Neuve, en Belgique
Contact :

Message par Heimdall » 27 juil. 2005, 22:06

diogene a écrit :Que ces scènes produisent à certain un effet ou pas et quelque soit l'effet, exitation chez les uns voir torpeur profonde chez d'autre.... suivant la consommation de chacun n'a de mon modeste point de vue rien à voir avec la position "si je peux me permettre ce jeux qui n'est pas un mot" de la personne qui se ressent A. Etre A et se revendiquer comme tel n'est pas la négation du désir, du plaisir, mais plutôt question des "aspects" de l'assouvissement du ou des désirs et de leur formes.
Très, très bien.
Désolé de te décevoir, je ne pourrai pas te contredire là dessus.
Je vais même rajouter un peu d'eau à ton moulin :
Premièrement : nous sommes le produit de quelques dizaines de millions d'années dévolution en tant que mammifères, et l'acte sexuel existait de toute façon avant ça. Je ne pense pas que quelque chose d'aussi important puisse disparaître comme par magie, sauf cas vraiment exceptionnel. Mais pour un cas exceptionnel comme celui-là, combien de personnes à mi-chemin entre la sexualité et l'absence totale de sexualité ?
Tout ça pour dire que ce qui fait de nous des êtres sexuels doit être basé sur beaucoup de mécanismes différents, certains plus profondément enfouis que d'autres (oh, diogène, n'aie pas peur des jeux de mots; j'en ai entendu tellement au cours de ma courte vie, je peux en faire des pire que ce qu'une personne sexuelle peut imaginer, mais ici on est entre nous, donc pas besoin de voir des sous entendus à tous les coins de rue, :D ), et que si on est asexuel, ça veut dire que quelques uns de ces mécanismes sont foirés, mais pas forcément tous; donc on peut très bien réagir à des scènes chaudes à la télé ou ailleurs.
deuxièmement : ça rejoint ce que je viens de dire : tout n'est pas asexuel même chez un asexuel; certains d'entre nous (beaucoup en fait) ont toujours une libido, et se masturbent, pour différentes raisons. Quoi qu'il en soit, je crois que dans nos esprits, tout ce qui a rapport au sexe est relié, c'est comme ça que fonctionne notre conscience, par association, donc pas étonnant que si dans notre vie on est impliqué dans une activité "liée" au sexe, que l'on réagisse quand ce concept nous vient à l'esprit.

Et pour répondre personnellement, je parlais d'expérience, donc je réagis aussi; après tout, on est aussi un peu conditionné par la société, même quand on est asexuel. Si on me parle de sexe, ou si je vois une scène chaude à la télé, je vais peut-être rougir, me sentir confus, ou honteux, voire même d'apprécier ce que je vois. Il n'y a pas toujours de vraie raison à cela, normalement je devrais me sentir détaché, mais ce n'est pas possible, parce qu'inconsciemment, il me semble "normal" de réagir comme cela.

mouettetriste
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 25 juil. 2005, 11:08

Message par mouettetriste » 30 juil. 2005, 17:37

bon pour ma part ca me derange pas et je zappe pas
ooooooo mouettetriste que t'arrive t'il ? :lol:
evguenia tu vois une partouze
je pense escuse de me repeter mais ce que tu as vecu enfant a ete teriblement destructeur pour toi et n'importe qui serait aussi choquee blessee traumatisee que toi rasure toi !
mais que tout ce que tu vois à la tv te fait un flash back important de ton vecu
et comme nous vivons dans une societe ou co le dit si bien ToPa le sexe fait vendre hum c'est pas pret de s'arranger !!!
bon courage à toi !
Mouettetriste
Je suis Phenix
Oiseau
de Feu

philippa
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 30 juil. 2005, 18:06
Localisation : Paris

Message par philippa » 30 juil. 2005, 18:56

Je ne sais pas pourquoi, au cinéma cela me gêne de plus en plus, peut-être en partie parce que ces scènes dans l'ensemble, sont totalement inutiles, comme vous le dites dans d'autres messages. par contre, cela ne me gêne pas de lire des scènes érotiques ou de parler de sexualité. Bizarre, non?

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3997
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 06 août 2005, 00:32

tiago a écrit :pour revenir à ce que je disais hier a-m j'ai ressenti hier soir (un peu après dc) un exemple : j'étais en vélo ds la rue et devant moi il y avait 2 jeunes garçons, 17 ou 18 ans, en vélo eux-aussi. très vite j'ai compris qu'ils étaient en couple et jouaient à qui irait le plus vite. ça peut paraître complètement débile et anodin, mais peu à peu j'ai trouvé ça assez fort et je les voyait zigzaguer, rire, etc.
ça devenait le comble du désir et de l'amour (bien sûr ça passait par mon cerveau fantasque) et c'était bien plus fort qu'une scène de sexe.


(bon pas très clair tt ça...)
pas très clair :?: , bah si , pour moi , ça l'est ... et même beaucoup ... :idea: :wink:

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: arrivez vous à regarder les scènes "chaudes" à la

Message par melancolie » 21 févr. 2010, 15:43

Si les scènes sont bien amenées et pertinentes dans le scenario, je peux trouver ça joli mais la plupart du temps je m'ennuie car on dirait que ces scenes sont juste posées là pour aguicher le spectateur et sont à la finale bien inutiles (tout comme dans la pub).
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité