masturbation et asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
winty
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 28 déc. 2014, 21:57
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par winty » 22 janv. 2015, 21:03

Piccolo a écrit : Il y a une "crise" en ce moment sur le site anglais, car chacun a manifestement sa définition de l'asexualité. A tel point que même les membres "S" sont confus, c'est dire. C'est ballot pour un site dont la mission première est de faire de "l'éducation".
L'asexualité c'est l’absence de désir sexuel pour les autres personnes.
Je ne vois pas ce qu'il y a à changer là dedans.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Piccolo » 22 janv. 2015, 21:25

winty a écrit :
Piccolo a écrit : Il y a une "crise" en ce moment sur le site anglais, car chacun a manifestement sa définition de l'asexualité. A tel point que même les membres "S" sont confus, c'est dire. C'est ballot pour un site dont la mission première est de faire de "l'éducation".
L'asexualité c'est l’absence de désir sexuel pour les autres personnes.
Je ne vois pas ce qu'il y a à changer là dedans.
Le problème c'est que certains jouent sur les mots. Ils sont attirés par le sexe et les relations sexuelles avec les autres, mais ne sont pas attirés sexuellement (de leurs propres dires) par les personnes elles-mêmes. Par conséquent ils se définissent "asexuels".

Si bien que ça rend les S complètement confus ou même les A qui ne veulent pas de relation sexuelles du tout. Donc quand ils lisent ce genre de truc, ils se demandent pourquoi eux ne font pas d'effort pour apprécier le sexe avec leur compagnon/compagne S.

Les wikis sont mêmes modifiés en ce sens.

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par KheopsSimba » 03 août 2019, 17:18

Bonjour à toutes et tous,

Je suis exactement dans ce cas là mais je ne me considère pas du tout asexuel. De mon point de vue c'est juste que je n'ai pas rencontré la personne que j'aime profondément ET qui m'attire fortement physiquement et c'est aussi probablement une exigeance sur le plan physique et aussi lié à une forme de timidité ou d'inhibition.

De mon point de vue, si je rencontre une femme qui arrive à me libérer psychiquement, que j'aime et qui m'aime et qui m'attire vraiment sur le plan physique et mental, ça se débloquera.

Autant si je n'avais pas de désir sexuel du tout, ok. Mais je me masturbe et je suis attiré par des filles, ça veut dire ce que ça veut dire, il y a juste un blocage au moment de passer à l'acte. Est-ce culturel? Lié à l'éducation, lié à une forme d'inhibition, au fait que je n'ai pas rencontré la bonne personne? Peut être tout ça à la fois.

Mais pour moi rien de plus simple, caricatural et faux que de me ranger dans la case asexuel! Ce serait soit le signe d'une paresse d'aller chercher plus loin, soit le signe d'un manque de courage de choisir une voie totalement sans sexe (y compris la masturbation). Apres je comprends qu'on puisse faire ce choix, mais à ce moment là il faut aller jusqu'au bout, et dépasser toutes les pulsions sexuelles, comme les moines bouddhistes, mais la cela devient un chemin spirituel. Il faut juste choisir entre deux voies et être sincère avec soi-même.

Désolé mais si on se masturbe en regardant des photos ou des vidéos ou en pensant à quelqu'un d'autre, on n'est pas du tout asexuel (limite ça serait une blague de dire ca).

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1551
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Hestia » 03 août 2019, 18:04

KheopsSimba a écrit :
03 août 2019, 17:18
Désolé mais si on se masturbe en regardant des photos ou des vidéos ou en pensant à quelqu'un d'autre, on n'est pas du tout asexuel (limite ça serait une blague de dire ca).
Je comprends et respecte le fait que tu estimes que tu ne sois pas asexuel, que de ton point de vu tu éprouves de l'attirance sexuelle mais que tu n'as pas de libido à cause d'un blocage.

C'est en tout cas comme ça que je comprends ton message, connaissant la définition de l'asexualité. Par contre, penser à une personne lorsqu'on se masturbe, c'est du fantasme, ce n'est en aucun cas de l'attirance sexuelle.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Zimou
Administrateur
Messages : 4993
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: masturbation et asexualité

Message par Zimou » 03 août 2019, 19:46

KheopsSimba a écrit :
03 août 2019, 17:18
Je suis exactement dans ce cas là mais je ne me considère pas du tout asexuel. De mon point de vue c'est juste que je n'ai pas rencontré la personne que j'aime profondément ET qui m'attire fortement physiquement et c'est aussi probablement une exigeance sur le plan physique et aussi lié à une forme de timidité ou d'inhibition.

De mon point de vue, si je rencontre une femme qui arrive à me libérer psychiquement, que j'aime et qui m'aime et qui m'attire vraiment sur le plan physique et mental, ça se débloquera.
tu as tout à fait le droit de penser ça. et c'est surement vrai si tu le pense, t'es le mieux placé pour savoir.
KheopsSimba a écrit :
03 août 2019, 17:18
Autant si je n'avais pas de désir sexuel du tout, ok. Mais je me masturbe et je suis attiré par des filles, ça veut dire ce que ça veut dire, il y a juste un blocage au moment de passer à l'acte. Est-ce culturel? Lié à l'éducation, lié à une forme d'inhibition, au fait que je n'ai pas rencontré la bonne personne? Peut être tout ça à la fois.
c'est possible pour toi. si tu ressent de l'attirance sexuel, alors tu n'es pas asexuel en effet. si c'est de l'attirance sexuel que tu ressent lorsque tu te masturbe alors tu as peut etre un blocage. mais la vrai question à se poser c'est : est ce que tu as de l'attirance sexuel quand tu es avec une femme? car si tu en a pas, que c'est jamais arrivé, bas tu peux pas savoir si ça arrivera un jour. tu peux en se sens te définir asexuel, ou en tout cas jusqu’à ce que ça change. mais si tu es convaincu que tu n'a pas d'attirance car tu as un blocage, en effet on sort de l'asexualité. Tu reste la personne la mieux placer pour savoir ce que tu ressent et savoir si tu es asexuel ou non. mais le fait de se masturber en pensant à quelqu'un ne veut pas forcement dire que tu as de l'attirance sexuel pour cette personne et que tu aurai envi de faire quelque chose en vrai avec elle. les fantasmes et les envi réelle sont 2 choses distincte chez les asexuels. à toi de découvrir si c'est pas distinct chez toi, si tu es juste persuadé que c'est lié chez toi parce que c'est comme ça pour beaucoup de monde et que tu as intégrer culturellement cette notion, sans la remettre en question, ou si c'est bien lié et que dans ce cas tu as aussi de l'attirance sexuel réelle.

KheopsSimba a écrit :
03 août 2019, 17:18
Mais pour moi rien de plus simple, caricatural et faux que de me ranger dans la case asexuel! Ce serait soit le signe d'une paresse d'aller chercher plus loin, soit le signe d'un manque de courage de choisir une voie totalement sans sexe (y compris la masturbation). Apres je comprends qu'on puisse faire ce choix, mais à ce moment là il faut aller jusqu'au bout, et dépasser toutes les pulsions sexuelles, comme les moines bouddhistes, mais la cela devient un chemin spirituel. Il faut juste choisir entre deux voies et être sincère avec soi-même.
que pour toi ce soit simple, caricatural et faux, soit. en même temps, si tu as de l'attirance sexuel, je suis d'accord avec toi, ce serait simple, caricatural et faux. mais les asexuel n'ont pas d'attirance sexuel, c'est donc totalement différent pour nous. je suis asexuel, je me masturbe, et dans mes fantasmes je met en scène des personnes. Ce sont généralement les situations qui me plaise, pas les personnes. mais si dans mes fantasme ça me plait, ce sont pas des situations que j'ai envi de vivre. si on me le propose, je dirais pas non, ça me plait, mais je ne recherche pas ces situations. et je peux t'assurer qu'il y a aucun blocage chez moi, je me définit asexuel depuis presque 10 ans, j'ai donc très longuement réfléchi la questions surtout en ayant discuter avec beaucoup de monde, qui m'ont poser beaucoup de question (mais jamais aussi poussé et réfléchi que celle que je me suis moi même posé). j'ai été en couple avec une sexuel avec qui je pouvais sans aucun soucis avoir du désir, elle se plaignait d'ailleurs que je n'en avait pas et ait du faire semblant d'en avoir pour pas qu'elle se pose trop de question à ce sujet à l'époque (je refusait de croire que j'avais pas d'attirance). Si j'avais eu un blocage, d'une part j'aurai pas pu faire semblant mais en plus en me forçant ça aurait du me débloquer. ça n'a jamais été le cas. et je suis actuellement en couple avec une demi sexuel avec qui j'ai une total liberté. je sais que si je voulais expérimenter quelque chose, ou vivre un fantasme, ça ne lui poserai aucun soucis. sauf que mes fantasmes, bas j'ai pas besoin de les vivre, je m'en fou, ça m'attire pas. aucun blocage la dedans, je suis simplement asexuel.

KheopsSimba a écrit :
03 août 2019, 17:18
Désolé mais si on se masturbe en regardant des photos ou des vidéos ou en pensant à quelqu'un d'autre, on n'est pas du tout asexuel (limite ça serait une blague de dire ca).
alors attention en affirmant de tel chose. t'es nouveau sur le forum, tu ne connais pas comment fonctionnent les asexuels, tu dis ne pas en etre un toi même donc tu ne peux avoir la moindre idée de comment on fonctionne. et tu n'a absolument aucun argument valable ni aucune autorité pour déterminer qui est ou qui n'est pas asexuel. lis ma signature. Que le fait que si tu te masturbe en pensant à quelqu'un d'autre te fait dire qu'on est pas asexuel, ça marche pas. que ça te fasse dire que toi t'es pas asexuel, soit, bien que ce qui te permet de te définir asexuel c'est le fait que tu ressent clairement une attirance sexuel que tu ressent en te masturbant, si nous on en ressent pas, tu dois le respecter, tout comme tu es le mieux placer pour savoir ce que tu ressent et qu'on te contredira pas (personne ne dira "non tu te trompe, tu es asexuel"), nous sommes les mieux placer pour savoir ce qu'on ressent et tu n'a pas à nous contredire (et donc tu n'a pas à dire "non tu n'es pas asexuel"). sinon tu ne sera pas accepté sur ce forum, le manque de respect envers les membres est interdit dans la charte.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 01:06

Bonsoir,

Je vous prie de bien vouloir m'excuser si je vous ai manqué de respect, cela dit ce n'était pas mon intention. Je ne doute pas qu'il y ait autant de cas différents qu'il y a de personnes sur cette terre, chaque cas est différent et donc je n'aime pas les étiquettes, qui enferment dans un cadre alors que tu peux très bien te définir asexuel toute ta vie et rencontrer à 75 ans une personne qui te fera penser le contraire.

Je suis sorti ce soir, j'ai rencontré une fille qui me plait, je lui plais, elle m'a avoué sincèrement qu'elle voulait coucher avec moi ce soir, je me suis senti nul et j'ai eu l'impression de ne pas être un vrai mec parce que j'ai refusé. Trop de peur, peu de désir de faire ca pour de vrai, un peu de dégoût (léger) et maintenant je ne me force plus. Dans le passé je me suis forcé avec des ex et je n'y ai jamais vraiment pris du plaisir. J'ai toujours pensé à un blocage, je n'en suis pas totalement sur. Mais je pense qu'avec une personne compréhensive ca peut peut être venir... je me demande si ca vient pas d'une extrême pudeur, je ne sais pas. Mais tout ce que je sais c'est d'un point de vue philosophique désirer ce qu'on n'a pas, c'est desirer ce dont on manque, c'est le désir chez Platon, et qu'il existe aussi le désir selon Spinoza, qui est la joie, et qui est désirer ce qu'on a.

D'un point de vue humain, et je suis dans ce cas, donc je me permets de juger, jouir en fantasme, c'est quelque chose de plus petit, égoïste, moins altruiste que de donner et recevoir de la jouissance avec une autre personne. Encore une fois, je suis dans ce cas là, je suis peut être asexuel qui sait, il n'empêche que jouir en fantasme pour moi, ce n'est pas un problème, il n'y a rien de mal, mais voilà..

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1956
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par fiffi » 04 août 2019, 01:40

Tu es libre de donner ton point de vue mais tu nous manque de respect si tu nie l' asexualité . l' asexualité n' est pas un choix , tout comme les autres orientations sexuelles ne sont pas un choix .

On ne ressent pas d' attirance sexuelle mais le fait de fantasmer ne veut pas dire que l' on est pas altruisme . Il y a d' autres façons de donner et recevoir que l' acte sexuel . D' ailleurs , les personnes sexuelles ont aussi des fantasmes , elles n' en sont pas moins altruiste pour autant .

Il ne faut pas non plus confondre désir et attirance , ce ne sont pas exactement des synonymes .

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 02:02

Ok j'ai bien compris que l'asexuel peut avoir des fantasmes mais pas avoir envie ou pas de plaisir ou du dégoût etc lors de l'acte sexuel... mais comment peut on dire que c'est définitif? Que jamais dans toute la vie ca ne sera le cas, jamais et avec personne? Il y a une prise de sang, un test ADN qui permet de le dire? Parce que dans ce cas, je suis asexuel... mais qui dit que je le serai toujours? On peut détester le fromage pendant 25 ans et puis le découvrir autrement ou découvrir un autre fromage qui nous plait et adorer ca par la suite.

Et oui on peut être extrêmement altruiste et ne pas donner de plaisir sexuel et à l'inverse très égoïste et donner du plaisir sexuel, mais je parlais uniquement de l'altruisme dans le domaine sexuel si on peut parler d'altruisme. Cela me fait penser, je précise que je ne veux pas manquer de respect, j'essaye de faire une analogie, j'espère pas trop,maladroite, à quelqu'un qui dirait je veux bien manger mais uniquement seul dans ma chambre, je ne veux pas partager le dîner avec vous.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1381
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 267 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Grignoteuse de bouquins » 04 août 2019, 05:32

@KheopsSimba : La sexualité peut tout a fait être fluide dans le temps , mais elle peut aussi être figée . Et ça , cela varie selon les personnes et c'est un ressenti très intime et personnel . Dans mon cas , je me considère asexuelle maintenant , j'ai le sentiment que ça ne changera pas . Mon sentiment par rapport a ça peut changer avec le temps qui passe , bien sûr . Mais on peut être tout a fait sûr de quelque chose sans que ça soit remis en cause par les autres . Et si jamais je découvre soudainement dans 30 ans que j'ai du désir sexuel , ça ne voudra pas dire que je me suis trompée . Ça voudra juste dire que cela a changé. Quand quelqu'un se dit asexuel et qu'il a le ressenti profond qu'il l'est , et que ça ne changera pas , cependant , il ne faut pas lui dire "ouais de toute façon ça va changer , tu n'es juste pas sur de toi" . C'est une erreur , car ce n'est pas parce que dans certains cas ça peut changer que dans tous les cas c'est pareil . Il est important de ne pas bafouer quelqu'un par rapport a ce qu'elle est et ce qu'elle ressent .

Par rapport a ton analogie avec le fromage , elle est problématique :
Détester le fromage = détester le sexe (si je traduis ton analogie) .
Or , les asexuels n'ont pas de haine envers le sexe , donc ça ne marche pas comme ça . Ça ne veut pas dire qu'on n'aime pas le sexe , être asexuel . Ça veut juste dire qu'on est dépourvu de désir sexuel . Après , évidemment on peut avoir une position neutre par rapport au sexe , en être dégoûté , ect ... Ça , ça dépend des personnes . Tu peux très bien te définir asexuel pendant un temps , et observer par la suite que finalement tu ne l'es pas , et ce n'est absolument pas un problème . Tu peux aussi décider de ne pas te coller d'étiquettes et d'attendre de voir par la suite , tu peux faire ce qui t'arrange de faire . L'important est d'être en accord avec soi même. 😉
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 13:38

Ok merci pour ton message Grignoteuse de bouquin c'est très clair et limpide :)
Si je comprends bien être asexuel c'est avoir ou non un désir sexuel mais ne pas avoir le désir de "faire" un acte sexuel.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1551
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Hestia » 04 août 2019, 13:44

KheopsSimba a écrit :
04 août 2019, 13:38
Si je comprends bien être asexuel c'est avoir ou non un désir sexuel mais ne pas avoir le désir de "faire" un acte sexuel.
C'est le fait de ne pas avoir un désir sexuel dirigé vers un être humain avec qui on aurait logiquement envie d'avoir un rapport sexuel si nous n'étions pas asexuel-le. Le désir sexuel qui n'est pas dirigé vers quelqu'un est la libido, on peut en avoir une ou non, qu'on soit asexuel-le ou non.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 14:04

Donc quand tu prélasses sur ton fauteuil en salivant à l'idée de manger une glace mais que tu la manges pas parce que tu n'aimes pas manger vraiment une glace pour toi tu n'as pas le désir de manger une glace?

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 14:11

Donc pour toi avoir un désir et passer à l'acte c'est la même chose? Que veut dire pour toi avoir un désir sexuel?

De mon point de vue ressentir un désir sexuel, une attirance sexuelle pour une personne et vouloir passer à l'acte c'est très très différent. Tout simplement parce qu'un fantasme tu le contrôle de À à Z et donc tu ne seras jamais déçu.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1551
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 349 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Hestia » 04 août 2019, 14:23

Bon 1 un désir sexuel c'est une libido, une attirance sexuelle c'est un désir sexuel pour autrui, saliver à l'idée que je mange une glace alors que j'en éprouve pas le désir d'en manger, signifie que j'imagine une scène d'une histoire que j'écris pour décrire sur papier ce qu'éprouve le personnage qui éprouve le désir de manger cette glace.

Il faudrait vraiment que tu comprenne que nous les asexuel-le-s on n'a pas le même ressenti que les non asexuel-le-s et nous avons la capacité de dissocier des choses que la plupart des non asexuel-le-s n'arrivent pas à dissocier.

Si tu n'arrives pas à comprendre cela soit, mais tu dois accepter le fait que si tu n'es pas asexuel, tu es mal placer pour chercher à nous convaincre qu'on n'est pas asexuel-le si on fantasme et qu'on a une libido.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

KheopsSimba
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 03 août 2019, 17:09
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par KheopsSimba » 04 août 2019, 14:27

Je cherche pas vous convaincre, je cherche à comprendre! Est-ce que dans tes fantasmes toutes les personnes sont interchangeables? Tu choisis une personne au hasard?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités