masturbation et asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Divine » 06 mars 2014, 18:22

isys a écrit :Bonjour à tous !

La question est intéressante : peut-on être asexuel et avoir des fantasmes , une libido ?

Je me considère pour ma part comme une asexuelle et non une nonne ! C'est-à dire que je ne condamne pas les pulsions sexuelles et je refuse d'entrer dans un combat contre elles. Et il m'arrive d'avoir une vie de fantasmes très riche , mais il est vrai que je suis très imaginative déjà, dans tous les domaines.
Oui, on a parlé beaucoup de la possibilité du fantasme dans les derniers mois. Certains A en ont d'autres pas, mais ceux qui en ont préfère ne pas les réaliser et se contenter de fantasmer en général (si c'est un fantasme sexuel). Je ne fantasme pas souvent perso mais je suis un peu comme toi: je n'ai pas envie de démoniser ou de condamner la sexualité. C'est juste moins mon truc c'est tout.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
isys
Aspirant
Messages : 37
Enregistré le : 06 mars 2014, 11:00
Localisation : 69

Re: masturbation et asexualité

Message par isys » 07 mars 2014, 18:24

Pareil pour moi ! C'est moins mon truc , voire beaucoup moins mon truc;

Mes fantasmes varient. Il y a des moments où rien ne se passe à l'horizon, c'est le calme plat et même une certaine paix intérieure. D'autres où ça va être plus foisonnant !!

Bonne question aussi celle que tu soulèves en même temps : le fantasme, doit-il être réalisé ?

L'avantage du fantasme, c'es qu'on garde la maîtrise. Si on le réalise, on peut être déçu...

Et puis pour moi, le fantasme, c'est un jardin secret. Il m'appartient. Je fais ce que je veux dans mon fantasme.
N'oublie pas d'être Toi-Même et accueille Toi avec Joie !

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Divine » 07 mars 2014, 19:20

Oui, cette question là a beaucoup été posé en sexologie et psychologie, pas avec une approche asexuelle, mais de manière plus générale. Beaucoup s'entende pour dire que de réaliser un fantasme, quoi que ca peut pimenter la vie sexuelle, est souvent vaguement décevant une fois réalisée...Ça ne se passe jamais aussi bien que dans le film qu'on se fait dans sa tête!
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Lenka79
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 30 oct. 2013, 17:39
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Lenka79 » 09 mars 2014, 20:44

Eh bien moi je trouve ça plutôt chouette la masturbation,les fantasmes ,les orgasmes,la tendresse. Le seul truc qui me pose "souci" c est que si peu de personnes m en inspirent l'envie :(

Avatar du membre
Marius N
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 20 déc. 2013, 21:41
Localisation : Terre, Europe, France, Rhônes-Alpes
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: masturbation et asexualité

Message par Marius N » 11 mars 2014, 02:06

Pour ma part, oui j'ai des fantasmes, oui j'en ai déjà réalisés et oui certains ne devront pas l'être.

A chacun de savoir ce qu'il veut et s'il le peut.

Pour ma part, j'ai certains fantasmes qui me mettraient en fâcheuse posture, ceux-ci resteront des fantasmes. Les autres, je compte bien un jour les voir se réaliser.

Et je le redis ici, libido, masturbation, fantasme, ne sont pas synonymes de pénétration ou de coït.
Vivons par nous, pour nous et selon nous, ainsi nous périrons en paix.

Et dans l'attente d'un jour peut-être trouver celle qui saura être toutes les femmes pour moi.

brahms
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 23 sept. 2012, 23:50

Re: masturbation et asexualité

Message par brahms » 23 avr. 2014, 09:31

Il y à bien des femmes auto érotiques je suis un homme auto érotique.

Avatar du membre
Philascete
Adepte
Messages : 180
Enregistré le : 08 mai 2014, 22:49
Localisation : Clermont-Ferrand
A aimé : 6 fois
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Philascete » 09 mai 2014, 13:46

Je ne suis pas d'accord Loulou59 la penetration et l'amour physique n'est pas du tout superieur a la masturbation, ayant pratiqué les deux même avec une femme qui réunissai tout mes fantasmes physiques j'ai trouvé ça fatiguant, peu puissant par rapport a la masturbation, bref trés decevant et trés loin de toute les saloperies et succubes inimaginables qu'ont imagine dans ces fantasmes :) c'est terne de faire l'amour a mon point de vue :D
Ayant une imagination fantasmagorique fertile dans mon cas la masturbation est le plus adapté, les sensations sonts bien plus fortes et renouvellables a volonté, qui plus est ont garde une totale liberté.
Maintenant néamoins je pratique moins la masturbation qu'avant, il y a 4-5 ans c'etait 1 ou 2 fois par semaine, désormais c'est par trimestre, le sexe m'est de moins en moins necessaire, vous m'en voyez ravis.
Par contre si la masturbation peut me faire envie si je pense a une belle femme, une vraie femme c'est exclu, realiser ces fantasmes ne vaut rien dans mon cas je le sais a 100%
Les fantasmes sonts difficiles a réaliser et impossibles a satisfaire :D

Avatar du membre
Eaque
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 11 mai 2014, 11:36

Re: masturbation et asexualité

Message par Eaque » 11 mai 2014, 15:16

Pour ma part, je préfère largement la masturbation à l'acte avec une autre personne: avec la masturbation, je m'arrête quand je veux, je fais ça comme je veux. Dans un rapport avec quelqu'un d'autre je suis mal à l'aise, j'en viens presque à complexer...

Je suis assez d'accord avec ce qu'il s'est dit plus haut: la masturbation soulage une tension physique. Et ne pas ressentir de désir, d'attirance sexuelle n'empêche pas les fantasmes, loin de là!
Après, la masturbation ne remplace pas non plus le confort d'un corps contre soit... et ce serait plus ça qui me pose problème: j'adore les contacts physiques mais pas sexuels et c'est assez difficile de faire comprendre la différence entre les deux aux S.

Avatar du membre
Philascete
Adepte
Messages : 180
Enregistré le : 08 mai 2014, 22:49
Localisation : Clermont-Ferrand
A aimé : 6 fois
A été aimé : 2 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Philascete » 11 mai 2014, 22:55

D'accord avec toi Eaque

Pierrot72400
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 11 mai 2014, 02:25

Re: masturbation et asexualité

Message par Pierrot72400 » 12 mai 2014, 12:01

De même, je vois les choses de la même manière. Certes, c'est plaisant la masturbation mais c'est surtout, aussi, pour se libérer d'une "pression".

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: masturbation et asexualité

Message par Zimou » 12 mai 2014, 16:50

Je suis d'un avis différent. l'amour physique a pour moi plus de valeur que la masturbation, car comme vous, la masturbation ne sert qu'a libérer une pression. mais l'amour physique sert à faire véhiculer beaucoup de choses : l'amour, les câlins, le contacte, l'intimité, le plaisir physique du partenaire et le sien, le plaisir intellectuel de donner du plaisir physique... et les hormones que l'acte libère qui sont aussi très agréable. enfin les hormones libéré le sont aussi avec la masturbation, mais me concernant le bien qu'elles procurent n'est pas le même si je suis blotti contre mon oreille que lorsque je suis blotti contre une chérie ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

hitomisky
Aspirant
Messages : 46
Enregistré le : 21 janv. 2015, 15:25
A été aimé : 5 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par hitomisky » 22 janv. 2015, 00:40

Je viens d'arriver sur ce forum et je ne savais pas si je pouvais me definir comme A car je n'aime pas le sexe en vrai, mais dans mon imagination je me laisse parfois aller a des fantasmes. Il m'arrive aussi de me masturber quand les hormones font leur apparition (mais genre 1 fois par mois ou tous les 2 mois). Je pensais que je ne pouvais pas être A. Vos messages me rassurent. Le sexe réel est une corvée pour moi donc je reste seule ça m'évite de devoir me forcer mais j'espère un jour trouver l'amour A...

somone
Affable
Messages : 105
Enregistré le : 20 janv. 2015, 01:14
A aimé : 4 fois
A été aimé : 8 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par somone » 22 janv. 2015, 00:48

On dit souvent l'amour avec un grand A mais peut être que le sens a été mal comprit ;).

Avatar du membre
winty
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 28 déc. 2014, 21:57
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par winty » 22 janv. 2015, 19:30

Je pense que pour le sexe, il vaut mieux ne pas s'enfermer dans toutes ces contraintes et faire ce que l'on à envie de faire.
Si j'ai envie de me masturber, je le fais, pourquoi s'imposer une barrière ?
Et personne "n'a le droit d'être asexuel", on est asexuel ou on ne l'est pas, c'est un état.

Mais je ne pense pas que la masturbation soit incompatible avec l'asexualité, c'est l'abscence de désir sexuel pour les autres, donc en quoi se masturber pose problème ?

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Piccolo » 22 janv. 2015, 20:34

winty a écrit :Et personne "n'a le droit d'être asexuel", on est asexuel ou on ne l'est pas, c'est un état.
Etre asexuel et se sentir asexuel sont deux choses différentes.
Il y a une "crise" en ce moment sur le site anglais, car chacun a manifestement sa définition de l'asexualité. A tel point que même les membres "S" sont confus, c'est dire. C'est ballot pour un site dont la mission première est de faire de "l'éducation".
winty a écrit :Mais je ne pense pas que la masturbation soit incompatible avec l'asexualité, c'est l'abscence de désir sexuel pour les autres, donc en quoi se masturber pose problème ?
Je suis d'accord. Je ne vois pas de contradiction en soi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité