masturbation et asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: masturbation et asexualité

Message par Zimou » 21 déc. 2013, 12:09

Marius N a écrit :Et ça c'est des fois bien dommage, des fois j'ai l'impression que la vie serait plus simple sans ces hormones :roll:
on existerait probablement pas sans :p
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

chercheur81
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 19 déc. 2013, 19:20

Re: masturbation et asexualité

Message par chercheur81 » 21 déc. 2013, 20:58

je pense que la masturbation n'est pas forcement bénéfique au niveau energetique.Dans mon cas et indépendament de tout jugement c'est la cata...cela fout en l'air tout le travail du yoga ,il est préférable de faire l'amour

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Divine » 21 déc. 2013, 21:17

Je pense au contraire que de l'énergie sexuel, car c'est de cette énergie là qu'on parle, peut être soulagé par de la simple masturbation pour un A qui en ressent le besoin.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Piccolo » 21 déc. 2013, 23:22

chercheur81 a écrit :je pense que la masturbation n'est pas forcement bénéfique au niveau energetique.Dans mon cas et indépendament de tout jugement c'est la cata...cela fout en l'air tout le travail du yoga ,il est préférable de faire l'amour
Le corps ne fait pas la différence entre une main et un trou tu sais, c'est plus psychologique qu'autre chose.

Sinon la masturbation entretien inévitablement les pulsions et l'addiction, car basé sur le fameux circuit de récompense. Là encore le côté psychologique joue un grand rôle.

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Divine » 22 déc. 2013, 06:15

Je ne peux qu'aquiescer à ce que dit Piccolo.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Leonie » 07 janv. 2014, 13:07

Piccolo a écrit : Sinon la masturbation entretien inévitablement les pulsions et l'addiction, car basé sur le fameux circuit de récompense. Là encore le côté psychologique joue un grand rôle.
Je ne suis pas certaine de comprendre pourquoi tu dis ça... Au contraire, pour moi, elle permet de soulager une "demande" biologique, et donc de réfréner la pulsion avant qu'elle n'apparaisse!
Certes, l'addiction peut être soulagée par la masturbation, mais pourquoi la masturbation entrainerait-elle une addiction?
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Piccolo » 07 janv. 2014, 15:27

Leonie a écrit :Je ne suis pas certaine de comprendre pourquoi tu dis ça... Au contraire, pour moi, elle permet de soulager une "demande" biologique, et donc de réfréner la pulsion avant qu'elle n'apparaisse!
Il n'y a dans l'absolu AUCUNE demande ou impératif biologique lié à la masturbation. Le fait de dire qu'il y aurait une sorte de fatalité biologique qu'on ne pourrait soulager que via la masturbation est absolument fausse.
Je ne me masturbe pas et pourtant j'ai un fort taux de testostérone, d'autant que les hommes ne subissent pas de grandes fluctuations hormonales contrairement aux femmes. D'ailleurs tout le monde ne se masturbe pas, indépendamment du niveau d'hormone ou de la libido.
Leonie a écrit :l'addiction peut être soulagée par la masturbation, mais pourquoi la masturbation entrainerait-elle une addiction?
Car la stimulation des organes génitaux libère des endorphines dans le cerveau, qui sont des drogues naturelles. Donc il est très facile de réitérer régulièrement ceci jusqu'à en devenir accro, logiquement. Un peu comme la consommation de tabac, d'alcool, de drogue...

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Leonie » 21 janv. 2014, 17:00

Piccolo a écrit :Il n'y a dans l'absolu AUCUNE demande ou impératif biologique lié à la masturbation. Le fait de dire qu'il y aurait une sorte de fatalité biologique qu'on ne pourrait soulager que via la masturbation est absolument fausse.
Je suis d'accord, mais tellement de monde est convaincu du contraire que parfois ça me fait douter!
Piccolo a écrit :Car la stimulation des organes génitaux libère des endorphines dans le cerveau, qui sont des drogues naturelles
Je ne savais pas qu'elles avaient un effet addictif, tu m'apprends quelque chose, merci! Mais du coup, comment les asexuels qui se masturbent font-ils si ça engendre une dépendance? Ca doit être contradictoire avec le manque de libido, non?
C'est une juste une question, hein, j'essaie de comprendre! :lol:
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Avatar du membre
Marius N
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 20 déc. 2013, 21:41
Localisation : Terre, Europe, France, Rhônes-Alpes
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: masturbation et asexualité

Message par Marius N » 21 janv. 2014, 17:09

Je me masturbe.
Oui ça soulage, y a une tension, qu'elle soit psy ou corporelle j'en sais rien. Toujours est-il qu'une fois fait je peux cogiter correctement.

Et je n'ai pas particulièrement envie de pénétrer quelqu'un mais j'ai d'autres choses qui m'émoustillent.
Vivons par nous, pour nous et selon nous, ainsi nous périrons en paix.

Et dans l'attente d'un jour peut-être trouver celle qui saura être toutes les femmes pour moi.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Piccolo » 22 janv. 2014, 12:06

Leonie a écrit :Je suis d'accord, mais tellement de monde est convaincu du contraire que parfois ça me fait douter!
Et oui, les idées reçues ont la vie dure. Cela prouve que les gens ne connaissent pas leur corps et que le cerveau peut ressentir quelque chose comme un besoin même si ça n'en est pas un.
Leonie a écrit :Mais du coup, comment les asexuels qui se masturbent font-ils si ça engendre une dépendance? Ca doit être contradictoire avec le manque de libido, non?
Je ne sais pas trop quoi te répondre. Disons que leur corps n'est pas différent des autres sur le plan physiologique. Donc en soi ce n'est pas contradictoire, puisque l'asexualité est simplement une question d'attirance et non de libido.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: masturbation et asexualité

Message par Zimou » 22 janv. 2014, 12:59

Marius N a écrit :Je me masturbe.
Oui ça soulage, y a une tension, qu'elle soit psy ou corporelle j'en sais rien. Toujours est-il qu'une fois fait je peux cogiter correctement.

Et je n'ai pas particulièrement envie de pénétrer quelqu'un mais j'ai d'autres choses qui m'émoustillent.
+1
Leonie a écrit :Mais du coup, comment les asexuels qui se masturbent font-ils si ça engendre une dépendance? Ca doit être contradictoire avec le manque de libido, non?
Piccolo à déjà répondu, mais en effet l'asexualité n'est pas une absence de libido.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
loulou59
Affable
Messages : 124
Enregistré le : 17 janv. 2014, 01:32
Localisation : Lille

Re: masturbation et asexualité

Message par loulou59 » 23 janv. 2014, 20:55

Le corps ne fait pas la différence entre une main et un trou tu sais, c'est plus psychologique qu'autre chose.

faux / quand le corps touche un autre corps, c'est la toute la difference... le corps reagit (hyperthermie, tachychardie, frissons etc) alors que tout seul il y a des reactions mais beaucoup moins fortes
La différence est une force.
Ben 2012

Avatar du membre
buzzbeni
Apprenti
Messages : 59
Enregistré le : 01 mai 2013, 11:45
Localisation : Paris et Flers (Orne)

Re: masturbation et asexualité

Message par buzzbeni » 29 janv. 2014, 00:14

merci pour tous ces témoignages, je pense aussi qu'on peut être A et se masturber ou pas, en ce qui me concerne je pratique peu la masturbation, c'est agréable et pourtant pas très longtemps sinon ça me gave lol
lien de cause à effet si je peux dire: il y a bien longtemps maintenant, je pense que les premières années durant lesquelles j'ai vécu (subi) des éjaculations pendant mon sommeil, je vivais cela comme honteux, sale, j'allais en cachette rapidement faire le nettoyage des tâches... pour pas que ma mère ne s'en apperçoive :-(
bref pas terrible le réveil, c'était comme le cauchemar qui semblait devoir succéder à un rêve agréable

Avatar du membre
isys
Aspirant
Messages : 37
Enregistré le : 06 mars 2014, 11:00
Localisation : 69

Re: masturbation et asexualité

Message par isys » 06 mars 2014, 17:32

Bonjour à tous !

La question est intéressante : peut-on être asexuel et avoir des fantasmes , une libido ?

Je me considère pour ma part comme une asexuelle et non une nonne ! C'est-à dire que je ne condamne pas les pulsions sexuelles et je refuse d'entrer dans un combat contre elles. Et il m'arrive d'avoir une vie de fantasmes très riche , mais il est vrai que je suis très imaginative déjà, dans tous les domaines.
N'oublie pas d'être Toi-Même et accueille Toi avec Joie !

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: masturbation et asexualité

Message par Sven L. » 06 mars 2014, 18:14

B'jour Isys
La question est intéressante : peut-on être asexuel et avoir des fantasmes , une libido ?
>Bien sur, ça n'est pas sale.
Les phantasmes ne sont pas fait pour être réalisés
(ou alors très rarement en fait...mais ça c'est mon avis)
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité