fille asexuelle ne veut plus de son corps

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
velvette
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 20 nov. 2006, 21:38

Message par velvette » 19 févr. 2007, 22:52

contente que tu sois de nouveau en harmonie avec toi même et que tu est retrouvé l'inspiration, car ce que tu fait est vraiment chouette... J'ai était voir ton site et il y a plusieur de tes dessins que j'aimerai bien avoir en déco chez moi ! J' adore ton style

Bonne continuation

Avatar du membre
velvette
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 20 nov. 2006, 21:38

Message par velvette » 20 févr. 2007, 00:55

Super, c'est térrible ! :D
Surtout n'oublie pas de nous tenir au courant car, je suis très interréssée.
Et, de même, si tu fait des expos....

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 20 févr. 2007, 08:40

Lol je viens de passer vite fait sur ta galerie, Suki, je m'attendais à autre chose que du travail "scolaire" (centrer sur la feuille et sans la dépasser) mais je dois dire que pour le style ça va parfaitement.

Si tu veux savoir d'où je tiens ce "travail scolaire" c'est que pendant mes cours d'art-plastique au lycée, mon prof m'engueulais pour de tels travaux (et pas oeuvres...) donc maintenant si je veux me remettre dans l'art-plastique je ne le fait qu'en scolaire sur des dessins et esquisse, mais pour de vrais boulots, euh.... en fait non il m'a tellement enmerder pour avoir 14 que je ne fait plus que du dessin et encore...

EDIT : bon ok, 2 petits hors champs dont 1 seul en concours...
mais j'adore ce style assez enfantin (pour la plupart) je trouve. donc ça s'accorde très bien avec le scolaire, mais je dois dire que le hors champs pourrais peut-être rajouter un peu plus à tes travaux. essaye si ça te dit, ça ne coute rien :D
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 20 févr. 2007, 10:40

Ben oui, venez tous exposer vos oeuvres à la Aven Gallery of Art, ouverte 24 h sur 24 :
http://asexuality.org/fr/viewforum.php?f=15

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Message par galaad » 20 févr. 2007, 19:16

T'en fais pas Suki, je ne fait que te donner un conseil, je sais que les scanners sont très enmerdant, mais en parlant hors-champ je pense plus à couper la scène en plein dans un objet (comme sur un des dessins) ou sur un peronnage tel que tu la fais, il entre dans le champ mais n'y est pas totalement, c'est que qui donne de la dynamique au travail (en plus des traits et autres styles, mais c'est toi le plasticien (= artiste, désoler réflexe dû à Mr C. prof 'art plastique et plasticien lui même), pas moi.

pour ce qui est de mes boulots, j'y penserais quand j'aurais le temps de me remettre pleinement à dessiner, mais pour le moment j'ai pas mal d'écrits à retrouver...
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
MissBizarre
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 01 janv. 2009, 00:41

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par MissBizarre » 03 janv. 2009, 22:08

Salut Suki

C'est vraiment bizarre de lire des témoignage qui nous correspond :o

Tout comme moi j'ai toujour réver d'être un garçon et sans doute que si j'en était un je ne saurai pas A,
je serai gay a l'heure qu'il est c'est sur !!!
je ne supporte pas mes seins d'ailleurs je ne porte que des brassière pour les applatir, les soutifs me gènent et comme je suis limite anorexique j'aurai l'impression qu'on ne verrait que ma poitrine.

Mon idéal masculin c'est Bill kaulitz si je pouvait être aussi longiligne que lui, ah làlà

Et m'habillé féminine me dérange j'aime pas, et puis toute petite j'ai eu que des copains, et je jouai avec eux j'étais la seule fille et sa me dérangeait pas. J'ai toujour eu des gouts assez masculins et ça ne s'est jamais arrangé !! Alors cerains pensent que je serai peut-être Lesbienne :non: , car je suis attiré plus pas les mecs efféminé souvent gay d'ailleur alors on me dit bah au tant prendre une fille alors !!! :ignit:
Mais désolé mais je fais bien la différence entre les 2 :x Et de plus je ne m'entend généralement pas avec les filles, car le courant ne passe pas. :ouhla:

Dommage qu'on ne puisse pas choisir son sexe !!!
Ma survie de l'Asexualité, est révé, et écrire des histoires totalment imaginaires....... ou le romantisme est au rendez-vous, avec calins et bisouxxxxx..........

Avatar du membre
benetiwine
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 28 avr. 2008, 21:04
Localisation : Paris

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par benetiwine » 10 janv. 2009, 22:43

Hello Suki,

Bon vu les dates de tes précédentes réponses sur ce sujet je sais pas si tu verras la mienne...et je voulais juste te dire que j'admire que tu sois allée jusqu'à consulter et te renseigner auprès de groupes trans (d'ailleurs on s'est pas croisées??) a mon avis tu t'es posé les bonnes questions.

On a du te prévenir que 'changement de sexe' ne veut pas dire forcément 'retour/avoir à une sexualité' , car foi de trans asexuée ça ne change rien. (bon j'ai placé l'étiquette trans car c'est mon état de fait et non comme ça que je me considère bien sur, suis une fille très heurseuse =))

J'en profite pour clarifier une chose : on peut tout à fait vivre sans le poids de ce passé une fois le changement fait car l'état civil est aussi modifié (et num de sécu passé de 1 à 2 dans mon cas).

Bref c'est parfois un beau fantasme mais à part si pas d'autre solution pour vivre mieux vaut que ça le reste.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par cyclodocus » 12 janv. 2009, 09:02

ce qui compte D'ABORD
c'est d'assumer son identité(ou sa différence par rapport à la Norme) pas de l'imposer aux autres, mais de s'accepter, et ce fait même évite les questions des autres, qu'on soit A, homo, trans....
on ajoute ensuite un gros zeste de détachement par rapport aux attitudes des bornés (classifier "con..." les intolérants au lieu de vouloir les convaincre fait énormément de bien !)
on a là un début de joie de vivre

Avatar du membre
zeukat
Adepte
Messages : 205
Enregistré le : 06 déc. 2008, 13:11
Localisation : eul'berry (18)
Contact :

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par zeukat » 12 janv. 2009, 10:13

cyclodocus a écrit : (classifier "con..." les intolérants au lieu de vouloir les convaincre fait énormément de bien !)
C'est clair mais c'est aussi un coup à réaliser que l'on est entouré d'une écrasante majorité de c... euh, d'intolérants. :mrgreen:
il n'y a pas de petite douleur

Toki
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 09 janv. 2009, 15:06

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par Toki » 14 janv. 2009, 11:09

Bon, ça fait un petit temps que je furète sur le forum mais sans jamais avoir posté de message. Toutefois, suite à la lecture de ce sujet, je me suis enfin décidé (oui je sais, c'est mal je poste sans m'être présenté :wink:).

Pourquoi ? Tout simplement car d'après ce que tu dis, je suis passé exactement par les mêmes phases de remise en question que toi et que j'en suis arrivé à la même conclusion. À savoir celle d'avoir l'impression de lire la société au travers d'un prisme particulier, avec beaucoup (trop) de recul et ce sentiment qu'on est sorti du schéma "standard". La différence, mais elle est futile, c'est que je suis un "homme"... enfin, on va plutôt dire que j'ai des chromosomes XY car je ne suis définitivement pas un homme dans le sens où l'entend notre société.

Parallèlement, la sexualité est un domaine qui ne m'a jamais intéressé, c'est un fait, c'est comme ça. Je suis assez incapable de dire si le fait d'être une femme y aurait changé quelque chose, sans doute. Ce désintérêt pour tout ce qui touche à la sexualité ne m'a jamais posé de problème et je n'ai jamais éprouvé le besoin d'expérimenter la chose. En fait, c'est plutôt le grand intérêt qu'y portent la plupart des gens qui m'étonne réellement, voire qui m'exaspère tellement ça tient une place centrale dans la société et dans les rapports entre les gens.

Voilà, j'ai tâché de rester synthétique afin de vous éviter le post de 3km. Pour conclure, je dirai juste que je pense avoir trouvé un équilibre, que j'ai accepté cette différence de perception du genre et de la sexualité, ça fait partie de moi. Suite à deux tentatives décevantes d'avoir essayé d'expliquer ma façon de voir les choses à d'autres, j'ai décidé de garder tout ça pour moi. J'essaie de voir ça comme une richesse même si ça n'est pas facile tous les jours. Ma principale crainte est la peur de la solitude que tout cela favorise inéluctablement, mais "je vais bien".

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par cyclodocus » 14 janv. 2009, 18:05

bienvenue à toi
Image

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par pom » 18 janv. 2009, 01:01

MissBizarre a écrit :Salut Suki

C'est vraiment bizarre de lire des témoignage qui nous correspond :o

Tout comme moi j'ai toujour réver d'être un garçon et sans doute que si j'en était un je ne saurai pas A,
je serai gay a l'heure qu'il est c'est sur !!!
je ne supporte pas mes seins d'ailleurs je ne porte que des brassière pour les applatir, les soutifs me gènent et comme je suis limite anorexique j'aurai l'impression qu'on ne verrait que ma poitrine.

Mon idéal masculin c'est Bill kaulitz si je pouvait être aussi longiligne que lui, ah làlà

Et m'habillé féminine me dérange j'aime pas, et puis toute petite j'ai eu que des copains, et je jouai avec eux j'étais la seule fille et sa me dérangeait pas. J'ai toujour eu des gouts assez masculins et ça ne s'est jamais arrangé !! Alors cerains pensent que je serai peut-être Lesbienne :non: , car je suis attiré plus pas les mecs efféminé souvent gay d'ailleur alors on me dit bah au tant prendre une fille alors !!! :ignit:
Mais désolé mais je fais bien la différence entre les 2 :x Et de plus je ne m'entend généralement pas avec les filles, car le courant ne passe pas. :ouhla:

Dommage qu'on ne puisse pas choisir son sexe !!!

Oui infiniment dommage.. et qu'on ne puisse pas aussi resté calés à l'age que l'on voudrait ! ca serait carrément génial

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par pom » 18 janv. 2009, 04:15

suki a écrit :tout est dans le titre... je regrette amerement d'ete née femme!
Je n'aime pas le sexe (partagé), pourtant je ressent des orgasmes extraordinaires seule par la masturbation... pourquoi m'encombrer d'un empoté seulement préoccupé par son petit plaisir perso? lol
Mais mon probleme est que ne n'accepte pas mon corps de femme, je le deteste: j'ai horreur de mes seins (pourtant ils sont tout petits, dieu merci !^^;) qui m'empechent d'etre libre, torse nu en été sans avoir l'avantage d'un beau decolté non plus... je deteste mes hormones qui poussent mon corps a engranger du gras pour...rien, je ne ferai jamais d'enfants (rien que d'y penser j'ai la chaire de poule!)

Je me sens "fome"= un esprit d'homme éféminé (quand même) coincé dans un corps de femme

j'aimerai connaitre les alternatives pour ne plus vivre les desagréments de ce corps que je n'aime pas tant il n'est pas le reflet de mon âme...

Moi ca serait plutot l'inverse mais un peu similaire quand même, je deteste ce coté masculin, je deteste depuis ma puberté tout ce qui me fait ressembler a un homme.. pourtant j'aime certains avantage, j'aurais aimé etre beaucoup plus féminin
visage, corps longiligne (pas de seins).. etc, plus jeune j'étais assez comme ca mais ca m'a valu souvent des problemes avec des bisexuels ou des homosexuels.. S évidemment.
Cela dit tu as peut etre tort de généraliser à propos des hommes et de les qualifier "d'émpotés".. tout le monde ne pense pas qu'à son plaisir.. les A par exemple, il m'est facile de masturber sans rien en échange, le plaisir de donner quelque chose de fort peut etre aussi un très grand plaisir.. Je l'ai souvent fait (masturber une femme) alors que moi je suis plutot A mais même si je n'épprouvais de désir pour elle, je ressentais son plaisir et le comprenais à travers l'esthétique du moment, je comprenais cet instant ou elles traversaient un moment intense, on peut etre A sans pour autant étre insensible aux besoins de l'autre..
Je suppose que des S sont capables aussi de ce genre de chose, donner le plaisir sans en recevoir..

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par pom » 18 janv. 2009, 04:18

zeukat a écrit :
cyclodocus a écrit : (classifier "con..." les intolérants au lieu de vouloir les convaincre fait énormément de bien !)
C'est clair mais c'est aussi un coup à réaliser que l'on est entouré d'une écrasante majorité de c... euh, d'intolérants. :mrgreen:
Ca je suis bien d'accord avec toi.. le pire c'est qu'on s'habitue a cette intolérance même si elle heurte toujours..

Avatar du membre
pom
Apprenti
Messages : 70
Enregistré le : 29 déc. 2008, 00:36
Localisation : Région parisienne

Re: fille asexuelle ne veut plus de son corps

Message par pom » 18 janv. 2009, 04:26

suki a écrit :Coucou!
C'est cool de voir toutes ces réponses à mon sujet! merci de tout coeur parce que, parfois, on se sent un peu folle de penser comme ça, de remettre en question la base même de notre être... c'est très dur... et en même temps il y a un côté interessant à ne pas penser comme tout le monde, non? ;)
En fait, depuis que j'ai posé ce sujet, j'ai eu pas mal d'experiences, dont certaines vraiment délicieuses avec des personnes qui tiennent vraiment et sincerement à moi...
mais, j'en viens toujours à me poser des questions... j'ai l'impression que tout cela est vain, car je n'ai pas les même aspirations que ces personnes que je rencontre...
c'est étrange, comme si j'avais mis à jour un système dont je ne suis pas sensée avoir conscience et donc, comme on se désinteresse d'un tour de magie dont on connais le "truc", je me désinteresse de ce "jeu" qu'est la vie...
je suis sûre que tout cela aurait été très different si j'avais été un homme... encore que, cela aurait peut-être été pire... j'aurais sans doute eu le même problème, me demandant ce ça aurait été d'être l'autre...c'est insoluble !!! lol
Comme tout cela me prend la tête parfois... j'aimerais tant ne pas me poser de question et vivre au premier degres, sans me poser de question comme celles-là: pourquoi les autres y arrivent, pourquoi pas moi?...

Merci à vous tous, vous me faites du bien, vraiment, je trouve ici un havre de tolerence où on peut s'exprimer sans tabou et c'est important !:)
Moi aussi de te lire ca me fait du bien, quand je suis arrivé ici je me suis contenté de dire que j'étais A, ne voulant pas trop me faire remarquer parce que je serais trop different.. mais je craque en te lisant.. je sais que trop bien ce que c'est que d'etre dans un truc qu'on accepte pas, qu'on déteste, ce truc qui vous empeche de vivre pleinement, de vous éclater, d'etre à l'aise sur une plage ou ailleurs.. c'est souvent une souffrance qui dure, le mieux c'est de tout faire pour ne pas y penser.., une des solutions est de faire comme si on était ce qu'on rêve d'etre même si ca ne résoud pas tout, ca apaise..
Le tout, c'est d'arriver à négocier ca avec son esprit.. ca permet quelques moments épanouissants! de ne plus etre dans ce corps que l'on aime pas.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités