Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar de l’utilisateur
nightswimming
Amibe
Messages : 80
Inscription : 11 avr. 2020, 15:21
A aimé : 80 fois
A été aimé : 51 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par nightswimming »

Erialc a écrit : 21 juin 2021, 20:09 Voilà, en espérant que c'est un peu plus clair !
Ca l'était dès le départ, après c'est toujours intéressant de développer.
L'orientation sexuelle est effectivement quelque chose d'infiniment complexe... il est toujours difficile de faire la part des choses entre ce que la société nous présente comme la norme et ce que l'on ressent au fond de nous.

Je suis content que les mots "hétérosexualité", "demisexualité", "aromantisme", "hétéroromantisme", "akoisexualité", etc... existent, mais je ne peux pas affirmer avec certitude ce que je suis, ça évolue avec le temps, parfois même en fonction de l'humeur du jour...
Avatar de l’utilisateur
nightswimming
Amibe
Messages : 80
Inscription : 11 avr. 2020, 15:21
A aimé : 80 fois
A été aimé : 51 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par nightswimming »

Walther a écrit : 21 juin 2021, 20:15 C'est tout à fait aussi ce que je ressens, même si j'ai de l'expérience, j'en suis a la même conclusion.

Expérience ou pas, ça ne change rien au souhait d'avoir de l'amour à donner et à recevoir.
Bien sûr. Je me demande d'ailleurs si quelque part ce n'est pas une des plus importantes caractéristiques de l'asexualité finalement: distinguer totalement la sexualité de l'affectif. Pour moi ce sont deux univers totalement différents, qui la plupart du temps ne communiquent même pas entre eux.
Avatar de l’utilisateur
nightswimming
Amibe
Messages : 80
Inscription : 11 avr. 2020, 15:21
A aimé : 80 fois
A été aimé : 51 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par nightswimming »

Merci Evanescente pour tous ces développements !
Evanescente a écrit : 21 juin 2021, 20:32 dans mes fantasmes, c'est toujours un couple hétérosexuel (et je me vois à la fois en dehors, sans participer, et dans la peau de la "fille").
J'ai le même fantasme exactement. J'avais essayé de l'expliquer à des amis S, qui dans un premier temps n'avaient pas compris et m'avaient répondu que ça ressemblait un peu à un fantasme de voyeurisme. Je leur avais expliqué que pas du tout, que pour rien au monde je n'avais envie de regarder des couples faire l'amour, que c'était juste un fantasme jouant sur une forme d'imaginaire empathique. Ils avaient eu l'air de mieux comprendre.
J'ai eu de très mauvaises expériences (attouchements au collège, être traitée de p* durant cette période, et puis, adulte... Voilà quoi. Donc oui, j'ai peur.
Pareil là aussi, la sexualité n'a été associée dans ma vie qu'à des agressions, des moments où mon consentement n'était pas respecté... forcément, c'est difficile de ne pas en avoir peur. Après, comme disait Erialc, je pense aussi que ma peur n'explique pas à elle seule mon abstinence, car si j'avais envie de faire l'amour, je pourrais aller au devant de cette peur...
Guadiana
Aguerri(e)
Messages : 504
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 156 fois
A été aimé : 108 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Guadiana »

nightswimming a écrit : 21 juin 2021, 21:23 Merci Evanescente pour tous ces développements !
Evanescente a écrit : 21 juin 2021, 20:32 dans mes fantasmes, c'est toujours un couple hétérosexuel (et je me vois à la fois en dehors, sans participer, et dans la peau de la "fille").
J'ai le même fantasme exactement. J'avais essayé de l'expliquer à des amis S, qui dans un premier temps n'avaient pas compris et m'avaient répondu que ça ressemblait un peu à un fantasme de voyeurisme. Je leur avais expliqué que pas du tout, que pour rien au monde je n'avais envie de regarder des couples faire l'amour, que c'était juste un fantasme jouant sur une forme d'imaginaire empathique. Ils avaient eu l'air de mieux comprendre.
J'ai eu de très mauvaises expériences (attouchements au collège, être traitée de p* durant cette période, et puis, adulte... Voilà quoi. Donc oui, j'ai peur.

Pareil là aussi, la sexualité n'a été associée dans ma vie qu'à des agressions, des moments où mon consentement n'était pas respecté... forcément, c'est difficile de ne pas en avoir peur. Après, comme disait Erialc, je pense aussi que ma peur n'explique pas à elle seule mon abstinence, car si j'avais envie de faire l'amour, je pourrais aller au devant de cette peur...
Idem pour moi. Mon entrée dans la "sexualité", (je suis vierge) s'est faite avec mes cousins qui m'ont fait des attouchements.
Avatar de l’utilisateur
nightswimming
Amibe
Messages : 80
Inscription : 11 avr. 2020, 15:21
A aimé : 80 fois
A été aimé : 51 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par nightswimming »

Guadiana a écrit : 21 juin 2021, 22:20 Idem pour moi. Mon entrée dans la "sexualité", (je suis vierge) s'est faite avec mes cousins qui m'ont fait des attouchements.
:( :( :(

On est un nombre assez conséquent à avoir subi ce genre d'abus j'ai l'impression, même si on peut évidemment être asexuel sans en avoir connus...
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1223
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 400 fois
A été aimé : 294 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Walther »

Je trouve que si c'est la cause de votre asexualité, c'est bien triste, et j'imagine que cela peu crée une véritable phobie envers le sexe. :cry:
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
nightswimming
Amibe
Messages : 80
Inscription : 11 avr. 2020, 15:21
A aimé : 80 fois
A été aimé : 51 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par nightswimming »

Walther a écrit : 21 juin 2021, 23:03 Je trouve que si c'est la cause de votre asexualité, c'est bien triste
C'est difficile à dire.
Evanescente dit que dans son cas elle a toujours senti que la sexualité ne l'intéressait pas, même avant d'avoir subi des agressions par exemple.
Dans mon cas c'est un peu plus complexe, car il y a eu un climat un peu malsain très vite dans ma famille, donc j'ai tendance à faire le lien...
et j'imagine que cela peu crée une véritable phobie envers le sexe.
Pour ce qui est de mon cas, le mot phobie est trop fort... Je ne suis pas dégoûté par le sexe du tout mais je n'ai pas envie de le pratiquer non plus... et surtout je le dissocie totalement de l'affectivité. Aimer une personne, et trouver un attrait sexuel à une personne, ça n'a rien à voir, ce sont deux pays, deux univers, deux galaxies, deux voies lactées situés à des milliards d'années-lumières pour moi...
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1223
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 400 fois
A été aimé : 294 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Walther »

Pour ce qui est de mon cas, le mot phobie est trop fort... Je ne suis pas dégoûté par le sexe du tout mais je n'ai pas envie de le pratiquer non plus... et surtout je le dissocie totalement de l'affectivité. Aimer une personne, et trouver un attrait sexuel à une personne, ça n'a rien à voir, ce sont deux pays, deux univers, deux galaxies, deux voies lactées situés à des milliards d'années-lumières pour moi...
C'est aussi mon cas, pas d'envie de le pratiquer, et je n'ai eu aucun problème avec le sexe à aucun moment.
Je dissocie bien les deux, et c'est justement cette ambiguïté dans les relations, entre l'affectif et le sexe, qui me dérange au plus haut point.
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
Evanescente
Aguerri(e)
Messages : 556
Inscription : 23 avr. 2018, 20:13
A aimé : 74 fois
A été aimé : 79 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Evanescente »

nightswimming a écrit : 21 juin 2021, 23:19Evanescente dit que dans son cas elle a toujours senti que la sexualité ne l'intéressait pas, même avant d'avoir subi des agressions par exemple.
Petite précision (sans doute complétement inutile :wink: ) : la sexualité en elle-même m'a toujours fascinée, c'est le fait de pratiquer avec quelqu'un qui ne m'intéresse pas du tout. Jamais aucune envie de faire ça : me mélanger à autrui. Désirer un autre sexuellement, jamais connu. Par contre, j'ai commencé à avoir des fantasmes très jeune. Tant que ça reste dans ma tête, tout va bien, mais dès que ça devient "vrai", que j'imagine plus ou moins une relation réelle avec autrui (juste comme ça, pour "voir", sans désir d'aller plus loin), oui ça me terrifie. Et ça, c'est sûrement la conséquence des agressions. Mais même s'il n'y en avait pas eu, coucher avec autrui ne m'aurait jamais intéressée.
Guadiana
Aguerri(e)
Messages : 504
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 156 fois
A été aimé : 108 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Guadiana »

Walther a écrit : 21 juin 2021, 23:03 Je trouve que si c'est la cause de votre asexualité, c'est bien triste, et j'imagine que cela peu crée une véritable phobie envers le sexe. :cry:
Je me laissais faire, je n'ai pas été forcée. J'avais tellement peu d'estime de moi que je pensais que c'est la seule affection que j'aurais. Ce n'était pas faux. Mais ça me convenait pas c'était trop vulgaire et moi je veux de l'affection.
Avatar de l’utilisateur
nightswimming
Amibe
Messages : 80
Inscription : 11 avr. 2020, 15:21
A aimé : 80 fois
A été aimé : 51 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par nightswimming »

Evanescente a écrit : 22 juin 2021, 06:08 Petite précision (sans doute complétement inutile :wink: ) : la sexualité en elle-même m'a toujours fascinée
Ce n'est pas inutile de le préciser non. Il est vrai que se désintéresser de la sexualité de manière générale, et ne pas avoir envie de la pratiquer avec d'autres personnes, ce sont deux choses différentes.
Moi aussi je peux dire que la sexualité est quelque chose qui m'intéresse beaucoup : qu'est-ce que la société considère comme normal ou non en la matière ? Comment est-ce que ces critères de norme évoluent avec le temps ? Où commence la déviance ? Qu'est-ce qui va faire que certains vont avoir une sexualité classique quand d'autres vont aller dans l'atypique ?
Ce sont des sujets sur lesquels je me suis toujours beaucoup questionné (forcément, en me sentant si différent des autres...) et qui me passionnent aussi, notamment dans la littérature, au cinéma, dans les séries par exemple.
Avatar de l’utilisateur
Ted21
Apprenti(e)
Messages : 69
Inscription : 23 juin 2021, 15:08
Localisation : Dijon
A aimé : 14 fois
A été aimé : 20 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Ted21 »

8/10 pour moi

J'aimes les femmes mais pendant l'acte je ne ressent rien, aucun plaisir. Je ne ressens pas spécialement l'envie de passer à l'acte mais pourtant je suis très câlin, caresses etc ...
Guadiana
Aguerri(e)
Messages : 504
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 156 fois
A été aimé : 108 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Guadiana »

Ted21 a écrit : 26 juin 2021, 10:42 8/10 pour moi

J'aimes les femmes mais pendant l'acte je ne ressent rien, aucun plaisir. Je ne ressens pas spécialement l'envie de passer à l'acte mais pourtant je suis très câlin, caresses etc ...
Bonjour, je ne sais pas si tu as déjà répondu à mon sujet.

viewtopic.php?f=5&p=259819#p259819
Guadiana
Aguerri(e)
Messages : 504
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 156 fois
A été aimé : 108 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Guadiana »

nightswimming a écrit : 22 juin 2021, 21:03
Evanescente a écrit : 22 juin 2021, 06:08 Petite précision (sans doute complétement inutile :wink: ) : la sexualité en elle-même m'a toujours fascinée
Ce n'est pas inutile de le préciser non. Il est vrai que se désintéresser de la sexualité de manière générale, et ne pas avoir envie de la pratiquer avec d'autres personnes, ce sont deux choses différentes.
Moi aussi je peux dire que la sexualité est quelque chose qui m'intéresse beaucoup : qu'est-ce que la société considère comme normal ou non en la matière ? Comment est-ce que ces critères de norme évoluent avec le temps ? Où commence la déviance ? Qu'est-ce qui va faire que certains vont avoir une sexualité classique quand d'autres vont aller dans l'atypique ?
Ce sont des sujets sur lesquels je me suis toujours beaucoup questionné (forcément, en me sentant si différent des autres...) et qui me passionnent aussi, notamment dans la littérature, au cinéma, dans les séries par exemple.
Je confirme mais s'intéresser de manière théorique a ces limites.
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1223
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 400 fois
A été aimé : 294 fois

Re: Questionnaire pour savoir si on est asexuel ou non

Message par Walther »

Guadiana a écrit : 26 juin 2021, 19:07
nightswimming a écrit : 22 juin 2021, 21:03
Evanescente a écrit : 22 juin 2021, 06:08 Petite précision (sans doute complétement inutile :wink: ) : la sexualité en elle-même m'a toujours fascinée
Ce n'est pas inutile de le préciser non. Il est vrai que se désintéresser de la sexualité de manière générale, et ne pas avoir envie de la pratiquer avec d'autres personnes, ce sont deux choses différentes.
Moi aussi je peux dire que la sexualité est quelque chose qui m'intéresse beaucoup : qu'est-ce que la société considère comme normal ou non en la matière ? Comment est-ce que ces critères de norme évoluent avec le temps ? Où commence la déviance ? Qu'est-ce qui va faire que certains vont avoir une sexualité classique quand d'autres vont aller dans l'atypique ?
Ce sont des sujets sur lesquels je me suis toujours beaucoup questionné (forcément, en me sentant si différent des autres...) et qui me passionnent aussi, notamment dans la littérature, au cinéma, dans les séries par exemple.
Je confirme mais s'intéresser de manière théorique a ces limites.
Je vais répondre à tout l'ensemble de post.

La sexualité ne m'a jamais vraiment fasciné, disons intéressé mais sans plus, plus un temps dans le but de satisfaire mes partenaires que pour moi-même, ou alors pour comprendre ce dont parler d'autres personnes.
Un peu comme quand on passe un examen, on révise. :mrgreen:

Après je peux comprendre que ceux qui n'ont jamais essayé peuvent ressentir une certaine appréhension, questionnement.
Mais quand on en a pas envie, il faut pas s'attendre à découvrir quelque chose de fantastique.
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Répondre