La disparition des dinosaures.

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
Virgil21
Apprenti
Messages : 57
Enregistré le : 12 août 2019, 19:48
Pronom : Il
A aimé : 11 fois
A été aimé : 14 fois

Re: la disparition des dinosaures.

Message par Virgil21 » 15 août 2019, 23:30

Aller à mon tour de me faire plaisir dans ce topic avec un de me sujets favoris.
D'abord un petit avertissement pour les personnes déjà dépressives, celles ne souhaitant pas le devenir ou qui veulent simplement pouvoir continuer à dormir tranquille. Les sujets moins anxiogènes et bien plus en raccord avec l'objet du forum seront plus accessibles et plus profitables que celui là.

Le première minute quinze de cette vidéo pour se mettre dans l'ambiance. Un des films que j'ai le plus vu étant gamin et que je n'ai compris qu'en grandissant.

Baelfire a écrit :
15 mai 2019, 09:00
J'ajouterais que puisque la planète semble se renouveler régulièrement elle est peut-être là pour accueillir et abriter les espèces les unes après les autres sans qu'aucune ne soit éternelle. En quoi est-il mal que l'on ne fasse que passer ? D'où vient cette manie de l'Homme (avec un grand H^^) de vouloir s'imposer partout, tout le temps et ad vitam aeternam ? Ca fait très parasite comme comportement je trouve...
Les choses n'ont de valeur justement que parce qu'elle ne sont pas éternelles...
Baelfire je te rejoins sur ce point. Ma réponse à ta dernière question serait que ça lui vient de son égo. Lui même alimenté par son ingéniosité (que l'on confonds souvent avec intelligence). Enfin sa reste qu'une interprétation et on s'éloigne.
Iloy a écrit :
11 mai 2019, 01:26
Maintenant la disparition massive actuelle, c'est l'extinction de l'Holocène, qui est due uniquement à l'activité humaine et grosso modo ça commence dès la propagation de l'agriculture, ça explose avec l'ère industrielle et on a du mal à la mesurer tant ça va vite aujourd'hui ; ça ne cesse d'accélérer.
Est-ce que les humains vont faire partie des espèces qui ne vont pas franchir cette crise ? C'est difficile de savoir. Il pourrait très bien y avoir un goulot d'étranglement, une chute importante de la population humaine comme il y en a déjà eu mais on pourrait en survivre.
Yes les chercheurs ont même tendance à employer le terme d'Anthropocène maintenant pour effectuer une meilleur distinction. Nous sommes bien dans la 6ème extinction de masse et cest la première qui n'a pas une cause "naturelle" au sens strict. Pour les motivés le GIEC à pondu son dernier rapport il ya quelques semaines et d'autres articles sortent ici et là.
https://www.vice.com/fr/article/597kpd/ ... -pour-2050
https://positivr.fr/nasa-effondrement-civilisation/
La chaine Thinkerview sur Youtube traite aussi le sujet (entre autres). Avec des intervenants tels que : Aurélien Barrau, Gael Giraud, Phillipe Bihouix, Pablo Servigne, Jean marc Jancovici, Pierre Larrouturou, Stiegler, Jacques Blamont, Vincent Mignerot plus d'autres je pense.

Personnellement je préfèrerais encore une météorite impactant la terre et déclenchant des réactions comme ondes de choc, éruptions volcaniques, nuages de poussières (couverture du soleil sur plusieurs années) plutôt que ce qui nous attends.
Les vraies choses effrayantes ont des noms comme : Phénomènes climatiques extrèmes, Pic Pétrolier, Effondrement financier globale, Superbactéries, crash de la biodiversité (abeilles), chûtes des productions agricole, surpopulation, famines, émeutes, migrations, guerres et pandémie.

A l'heure actuelle on sait à peu près où on va, le cap se dessine. Ce qui reste plus du domaine de l'incertitude c'est le nom de la première tempête, l'itinéraire et la vitesse de croisière qui en découle, le nombre de naufragés,.. ce genre de choses. Et je ne parle pas d'éventuelles vagues submersives ou scélérates capables d'ajouter un certain piquant au trajet (cf le nucléaire).

Bref si on veut tirer du positif c'est qu'au moins nous on aura pas d'enfants à amener sur le bateau pour assister au spectacle, un peu moins de responsabilités aussi (% démographie, il faudrait 3 Terres si tout le monde voulait vivre comme un français).
Mais bon dans l'absolu, savoir qui est plus ou moins coupable ou non lorsque le bateau coule pour tout le monde..
Attention je ne dis pas "foutu pour foutu autant en profiter un max jusqu'au bout"(bien qu'on voit déjà cette pulsion du "jusqu'auboutisme" de l'homme). Je dis juste qu'a des degrés divers nous avons tous une responsabilité car notre nature est ce qu'elle est.
L'a reconnaitre, l'a comprendre, l'accepter, et pourquoi pas l'a transcender.., surement des choses que les futures générations devront travailler.
Une fois que tous les mirages et toutes les chimères auront disparues. En plus de reconstruire le bateau j'entends.

(Ps : Possible que l'on se mette à danser sur le pont durant l'ouragan, et je ne doute pas qu'on le fera avec classe. C'est peut être ça aussi d'être humain..)
Flectere si nequeo superos, Acheronta movebo

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité