De l'augmentation cybernetique

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Avatar du membre
Chamallow
Affable
Messages : 106
Enregistré le : 08 nov. 2018, 23:19
Localisation : Nord Isère
A aimé : 37 fois
A été aimé : 16 fois

De l'augmentation cybernetique

Message par Chamallow » 11 déc. 2018, 22:15

Les technologies NBIC aiguisant régulièrement leur état de l'art, l'avènement des implants cybernétiques se fait un écho de plus en plus fort dans divers médiats.
L'idée n'est pas nouvelle et semble déjà présente dans les années 50, mais le concept général et ses divers applications n'ont aujourd'hui plus grand chose de la science fiction, et ce n'est plus qu'une question de temps avant sa démocratisation généralisée (ou pas, puisque c'est aussi un choix de société).

C'est d'abord par des promesses de réparations (rendre la vue aux aveugles, la marche aux paraplégiques etc ... ) que cette voie technologique déploie son argumentation. Mais le déverrouillage technologique qui mène aux implants réparateurs permet également de fait les implants d'augmentations, et c'est bien d'augmentation transhumaine dont je souhaite parler.

Ici je ne vous propose rien d'extraordinaire, juste de venir donner votre point de vue, tout simplement ...

Pensez-vous que vous seriez intéressé pour vous même par une telle perspective ?

Y voyez-vous des conséquences potentielles à l'échelle globale ?

etc ...

Pfiou, pas un seul smiley sur ce message, ça fait un peut austère tout ça :wink:
Nan, Vraiment les signatures c'est surfait, je comprend pas les gens qui peuvent pas s'empêcher d'écrire des trucs ici.
Ce qui me fascine le plus, ce sont ceux qui s'en servent pour y mettre des boutades au gout douteux et basé sur la signature elle-même. Ce truc-là n'a aucun sens, je vote contre !

Avatar du membre
Chamallow
Affable
Messages : 106
Enregistré le : 08 nov. 2018, 23:19
Localisation : Nord Isère
A aimé : 37 fois
A été aimé : 16 fois

Re: De l'augmentation cybernetique

Message par Chamallow » 11 déc. 2018, 22:16

Donc voilà, c'est l'histoire d'un gars qui se répond à sa propre question ^^

Personnellement, je peut admettre sans trop de problème que certaines perspectives sont attrayantes: nouvelles capacités cognitives, nouvelles voies sensorielles, nouvelles habilités physiques ...
Cependant, je ne peut me défaire d'une certaine sensation de malaise face a ces évocations: bricoler son corps serai pour moi en quelque sorte contre-nature.
Dans cette veine-là, il y a déjà des tatouages que j'avais imaginé et que je ne me suis pas fait faire avec ce même ressentis du corps naturel qui ne veut pas être altéré.
Le sujet des piercings et tatouages n'est pas le même que celui de l'implantation cyber, mais je trouve qu'il y fait écho par cette association là.

De plus, l'implantation cyber peut nécessiter un passage par le bloc opératoire, ce qui constitue pour moi un certain degré de ... nope.

Agrémenter le corps avec des ajouts est aussi il me semble un pas de plus vers un corps-marchandise, tendance déjà bien amorcée.

D'une manière générale, le sujet de l'augmentation renvoie il me semble à la question générale de s'accepter soi même tel qu'on est ou pas, mais projeté dans une perspective futur où la tentation de se sentir "incomplet" serait potentiellement aggravée par une certaine disponibilité technologique.

Toujours pas de smiley, toujours aussi austère :mrgreen:
Nan, Vraiment les signatures c'est surfait, je comprend pas les gens qui peuvent pas s'empêcher d'écrire des trucs ici.
Ce qui me fascine le plus, ce sont ceux qui s'en servent pour y mettre des boutades au gout douteux et basé sur la signature elle-même. Ce truc-là n'a aucun sens, je vote contre !

Avatar du membre
Hassan
Adepte
Messages : 215
Enregistré le : 03 oct. 2013, 12:02
Localisation : Suisse
Pronom : il
A aimé : 8 fois
A été aimé : 60 fois
Contact :

Re: De l'augmentation cybernetique

Message par Hassan » 11 déc. 2018, 22:57

Ce qui me frappe ce sont surtout les conséquences sociologiques. Nous vivons dans un monde inégalitaire. Les augmentations possèdent le potentiel de rendre cette inégalité non seulement plus importante mais aussi beaucoup plus difficile à vaincre! Comment une personnes pauvre pourrait-elle concurrencer une personne riche augmentée? D'un seul coup tout un pan de notre système démocratique libéral deviendrait caduc, dont l'idée de la possibilité d'une ascension sociale. C'est extrêmement dangereux.

Mais il y a aussi des conséquences philosophiques. La question étant: qu'est-ce qui définit l'humanité? Qu'est-ce que la nature? D'une certaine manière, les pacemakers, les lunettes, les implants, etc sont des augmentations. Mais personne ne remet en cause leur existence. Ou se trouve la limite? Si limite il y a.

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 764
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: De l'augmentation cybernetique

Message par Iloy » 12 déc. 2018, 00:32

Le problème d'aborder ce sujet, c'est que ma vision en est déjà biaisée par des œuvres comme les Deus Ex ou récemment The Red Strings Club.



L'idée d'avoir un implant pour corriger un défaut que l'on a, un handicap, un malaise, changer le corps pour se sentir mieux, je pense en particulier aux problèmes de transidentité, tout ça me paraît souhaitable si la personne le demande. Accepter notre corps de naissance, oui, si on est bien avec, mais ça ne doit pas non plus être une souffrance.

Permettre des augmentations pour devenir supérieur, des augmentations à but non-médical, là, c'est très gênant. Car effectivement c'est créateur de problèmes sociaux évidents, et c'est en fait une forme de post-eugénisme. Oui, ça ne veut rien dire, mais vous comprenez, c'est de l'eugénisme après-coup.

Si demain je veux un emploi dans l'armée, alors il me faut un régulateur de cœur pour être calme, de nouveaux muscles, de nouveaux yeux, voire des implants militaires.

Mais évidemment, c'est pire que l'eugénisme. Car il s'agit d'implants, avec tout ce que médicalement ça peut signifier. Rejets (donc une nécessité de prendre des drogues pour que le corps supporte, créant une dépendance économique), vieillissement voire dégénérescence des implants (le dernier CASH Investigation a mis en lumière que ces problèmes sont déjà là), et bien sûr... capitalisme.

On insert dans notre corps des implants d'une entreprise, avec tout ce que ça peut signifier : obsolescence programmée (encore une fois CASH Investigation), problèmes de fabrication, voire contrôle de l'entreprise sur notre corps.

C'est ce dernier point qu'on retrouve souvent en SF, avec des implants connectés sur Internet, qui peuvent recevoir des mises à jour, ou qui hors-ligne sont programmés pour à une date faire certaines choses. Et c'est terrifiant.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2954
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 586 fois
A été aimé : 563 fois

Re: De l'augmentation cybernetique

Message par clotaire » 12 déc. 2018, 09:16

J'ai eu exactement la même réaction que Hassan ;-) L'augmentation risquerait d'être un truc pour les riches, et donc d'accroître les inégalités. En plus des questionnements déontologiques : ça ferait un peu des êtres humains OGM, non ?

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: De l'augmentation cybernetique

Message par PassionA » 12 déc. 2018, 11:35

Bof, je vois pas le problème, est-ce que vraiment c'est parce que c'est intérieur et non extérieur ? Je veux dire, on est déjà des humains augmentés : vaccins, outils technologiques, prothèses. Et il n'y a qu'a voir à quelle vitesse s'est démocratisé le smartphone (qu'on peut déjà considérer comme une extension cybernétique) pour imaginer ce qui arrivera avec la prochaine grosse évolution. C'est vrai que c'est inégalitaire, mais comme tout à peu près les nouveaux modèles moins chers permettent la démocratisation au moins des fonctions les plus nécessaires.

Pour moi tout peut être vu de manière terrifiante ou comme une panacée, selon le point de vue. En fait ça se fera de toute façon parce que ça fait partie de notre identité d'humain d'utiliser des outils et qu'on n'arrêtera jamais d'en produire de nouveaux, quelque soient les conséquences.

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 764
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: De l'augmentation cybernetique

Message par Iloy » 12 déc. 2018, 12:55

PassionA a écrit :
12 déc. 2018, 11:35
Bof, je vois pas le problème, est-ce que vraiment c'est parce que c'est intérieur et non extérieur ? Je veux dire, on est déjà des humains augmentés : vaccins, outils technologiques, prothèses. Et il n'y a qu'a voir à quelle vitesse s'est démocratisé le smartphone (qu'on peut déjà considérer comme une extension cybernétique) pour imaginer ce qui arrivera avec la prochaine grosse évolution. C'est vrai que c'est inégalitaire, mais comme tout à peu près les nouveaux modèles moins chers permettent la démocratisation au moins des fonctions les plus nécessaires.
Oui, pour moi le problème c'est parce que c'est intérieur, et superflu (dans le sens où c'est non-médical, ce n'est pas quelque chose qui te permet de vivre en soi plus longtemps ou de te sentir mieux). Le problème, c'est que ce corps étranger, manufacturé et privé, devient toi au final, avec tout ce que ça implique sur ta personne et la société : on parle bien d'augmentations, de choses pour dépasser nos capacités psychiques ou corporelles, définitivement.

La comparaison avec le portable, je ne la trouve pas forcément pertinente. Là mon portable, je l'ai jeté quelque part au sol, il n'est pas en moi. Ce n'est qu'un outil, l'évolution lointaine d'un silex, d'un bout de bois. Comme un couteau, il me permet d'effectuer plus facilement des tâches, oui, mais il n'est jamais moi.
Si on pouvait, comme des lentilles, retirer à tout moment les implants, le problème se poserait bien autrement. De même si en lieu d'implants, on avait le droit à un cocktail chimique permettant d'améliorer nos capacités en faisant croître notre corps et notre cerveau (type stéroïdes).
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
ParaNoise
Affilié
Messages : 287
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 18 fois
A été aimé : 62 fois

Re: De l'augmentation cybernetique

Message par ParaNoise » 12 déc. 2018, 20:04

Question compliquée. Comme l'ont déjà dit d'autres, il existe déjà des lunettes, des bras robotisés, des cœurs artificiels... Et du coup il faut savoir où est la limite. Et même si on met une limite médicale, on pourrait y voir une frontière floue. A partir de quel moment passe-t-on de soigner quelqu'un à augmenter les capacités de quelqu'un? Et surtout, si nous avons les capacités de faire un bras bionique surpuissant (par exemple), si on l'implante à un patient qui a été amputé d'un bras, il aura en même temps été "guérit" et "augmenté". Dans ce cas là, qu'est-ce qui dicte la limite? Quand passe-t-on de "c'est juste pour guérir" à "c'est une augmentation d'une capacité"? On me dira, il pourrait y avoir des réglementations pour dire "tel model, c'est la norme", mais si on passe le fait que déjà, choisir une norme sur un aspect physique, c'est pas facile, ça voudrait dire qu'on interdit (ou limite) l'implantation de ces bras augmentés. Dans le cas contraire, pourquoi les gens se limiteraient-ils à une norme? Donc dans ce cas, on guérit et augmente les capacités en même temps.
Pareil, si j'ai un petit défaut physique, mais rien de grave, un truc qui ne me gène pas vraiment de base. Est-ce que ça serait me faire guérir? J''aurais très bien pu vivre toute ma vie avec. Est-ce que j'augmente une capacité? Au final, j'avais quand même un petit problème. Et d'une certaine manière, les gens qui se font refaire une partie du corps en chirurgie esthétique, juste parce que cette partie du corps ne leur plaît pas, ils "s'augmentent" ou ils "guérissent"?

En fait je pense qu'on finira tous petit à petit par s'habituer aux innovations. Après certaines ne verront peut-être jamais le jour pour cause d'éthique, d'autres resteront peut-être mal vues de beaucoup de monde, ou tout du moins un peu moquées.
Pour ce qui est du prix, et donc de l'augmentation des inégalités, je ne sais pas. Est-ce que le prix ne finirait pas par descendre? Est-ce qu'on aurait pas différente gamme de produits (je suis pas sûr que les gens les moins aisés puissent se payer le dernier Iphone xD)? Puis serait-ce si grave que ça si c'est pour des choses superflues?

Enfin ça pose le problème du futur. Si on arrive à s'augmenter, est-ce qu'on aura encore envie de faire des compétitions sportives? Déjà qu'avec le dopage, ça fausse les résultats, alors là ça sera à celui qui aura les meilleures améliorations. D'un autre côté, si tout le monde à les mêmes, c'est à celui qui sait faire les meilleurs réglages, qui sait le mieux les utiliser (un peu comme la formule 1 où au final ce sont les voitures qui font la course ^^).
Peut être aussi qu'on aura de la discrimination envers ceux qui ont ou n'ont pas ces améliorations? Tu veux faire un métier où tu dois porter des charges lourdes, mais tu n'es pas amélioré? Laisse tomber! Tu veux faire mannequins, mais tu as un bras bionique? Non mais tu rêves!
Après on ne peut pas tout imaginer, mais par exemple, si on arrive, un peu comme les ordinateurs, à stocker les informations plus efficacement, voire à aller chercher les infos sur un réseau, on verrait alors toute l'école chamboulée? Ou alors on interdirait la petite carte mémoire implantée dans le cerveau aux exams (mais si elle est implantée, comment faire?). Ca voudrait aussi dire qu'on n'apprendrait moins, donc qu'on perdrait en connaissances "réelles". Et dans le cas où on aurait tout un truc électrique, en réseau... est-ce qu'on pourrait nous hacker?
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité