Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Natsu » 07 mars 2016, 23:23

Ah ah trop drôle Alfred ! C'est vrai quoi, pourquoi s’embêter avec les définitions gênantes ! :humour:
Je tue l'éthique donc tout est éthique !

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 434 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Zimou » 08 mars 2016, 12:27

Ptite Marie a écrit :"jamais vu un omnivore faire la promotion de la viande pour des raisons uniquement éthique et moral"
Tu veux dire que les raisons éthiques et morales ne sont pas valables ? Il faut forcément des raisons "logiques" ? Bah dans ce cas il faudrait éliminer les chômeurs, les personnes âgées et handicapées, la société s'en porterait mieux. Bon j'exagère mais tu es en train de dire que l'éthique n'est pas un argument, on peut justifier les pires horreurs comme ça !
Et les végés ont plein d'autres arguments, alors que j'ai jamais vu un carniste en avoir un valable.
éthique et moral ne sont pas des arguments, c'est un avis personnelle qui n'appartient qu'a soit et sera perçus différemment par d'autre. l'éthique et la moral change d'une personne à l'autre suivant plein de critère, et une éthique ou moral n'est pas plus respectable qu'une autre. c'est pour ça qu'on parle pas de ce genre de sujet dans les groupe zet, car en dehors d'un avis éthique et moral qui reste qu'une opinion, on part très vite dans le bullshit et le n'importe quoi, chez les végé comme chez les omni. Tu es entouré de quelques végé qui crient fort leurs arguments pour la défense animal alors qu'a coté tu as une majorité d'omni silencieux. ça ne veux pas dire que les végé ont plus raison que les omni, ça reste un choix personnel non généralisable. ce ne sont pas ceux qui sont le plus visible qui ont raison.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 907
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 101 fois
A été aimé : 163 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ptite Marie » 08 mars 2016, 12:42

Non mais lol... Alors une personne qui considère que c'est bien de tuer, violer, torturer, a une morale aussi respectable qu'une personne d'avis contraire, et donc peut commettre ses crimes l'esprit tranquille, personne n'a rien à redire vu que "c'est personnel et chacun ses opinions" ? Non mais tu te rends compte que tu justifies les pires horreurs là ? O_o
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

0Salomé0
Apprenti
Messages : 56
Enregistré le : 25 janv. 2016, 16:03
A aimé : 4 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par 0Salomé0 » 08 mars 2016, 12:46

Trop de définitions tuent la définition.
Déjà! Je suis un omnivore qui prétend que sa consommation de viande est "morale" et éthique: Mes aïeux avaient pour coutume une poule en sauce ou encore le canard farci aux figues. A présent c'est une geste "moral" quand j'offre un tel plat à mes convives. Et, pour moi, dans mon cœur, c'est bien de le prolonger avec mes convives; c'est un peu de mopi-même que je prolonge avec mes amis. Au niveau éthique, si certaines provinces du sud-ouest de la France ne peuvent plus faire volailler, ben... Seuls les "ventre-à-choux" de Bretagne et de Vendée seront sauvés. Mais sincèrement bouffer du choux boulli toute la semaine, quand même... Non! Ce n'est pas éthique!!!
Je suis végétarienne depuis presque 15 ans, vegan depuis 2 et ne mange pas que du choux ....
Ce n'est pas parce que tu ne vois pas ce qu'une personne qui adopte ce régime alimentaire mange à l’année qu'il faut la caricaturé ainsi, c'est très cliché d'ailleurs et vexant (mais ça franchement j'ai l'habitude, ta remarque fait d'aillurs partie du top 5 des remarques les plus données :mrgreen: )....

Je ne sais pas si tu es amateur de la cuisine indienne ou libanaise par exemple, imaginons que non .... bah c'est pareil, si tu ne connais pas, tu vas vite tourner en rond à te demander ce qu'ils peuvent bien manger et pourtant eux ont une liste énorme de plats différents :wink:

Et pour ce qui est des volailles, la plupart viennent d'élevages en batterie, entassées dans des cages, bec coupés, poussins mâles broyés à la naissance etc c'est ça la réalité de l'élevage actuel, pas le petit fermier qui élève ses poules.... il ne faut pas non plus tout mélanger.
Si toi tu as choisis un alimentation "raisonnée" et plus éthique, c'est tant mieux mais ce n'est pas le cas des 3/4 des consommateurs et malheureusement ton choix t'affecte toi avant tout, la poule elle, subit toujours le même résultat...
De plus, un vegan s'oppose à toute forme d'exploitation animale, et est pour la liberté des animaux ... donc petites fermes ou pas, le résultat est le même pour lui et surtout pour l'animal.
Bref, si tu t'opposes à l'exploitation animale, tu ne peux que refuser d'en consommer, il n'existe pas de concession ou l'animal ne finit pas la gorge tranchée.

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 434 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Zimou » 08 mars 2016, 14:02

Ptite Marie a écrit :Non mais lol... Alors une personne qui considère que c'est bien de tuer, violer, torturer, a une morale aussi respectable qu'une personne d'avis contraire, et donc peut commettre ses crimes l'esprit tranquille, personne n'a rien à redire vu que "c'est personnel et chacun ses opinions" ? Non mais tu te rends compte que tu justifies les pires horreurs là ? O_o
Que manger de l'a viande nécessite de torturer est une opinion qui est la tienne, on sait très bien tuer les animaux sans torture (ce qui est interdit en France au passage, donc en dehors des exceptions hyper mise en avant...) ça peut aussi se faire, certain animaux sont d'ailleurs aussi bien équipé qu'une plante pour ressentir la douleur.
qu’arrêter de manger de la viande arrêtera la torture des animaux est ton opinion, on sait très bien que ce n'est pas nécessaire pour ça. En aucun cas je justifie le fait de faire des horreurs, je dit juste que les solutions envisagé ne sont que des opinions qui ne regarde que chacun. j'ai le droit d'avoir aussi mon opinion sans qu'un végé ou autre vienne m'imposer la sienne avec sa moral et son éthique.
demande à un végé de manger une huitre, il répondra non. demande à un végé qui pousse la réflexion un peu plus loin que "manger des animaux = mal, ne pas en manger = bien" et n'est pas biaisé par un "si je mange un fruit de mer je vais être déchu du sacré saint nom de végé/vegan et sera renié par mes paires" et il pourra manger des huitres et ne plus être végétarien, les huitres ne soufrant pas plus qu'une plante. http://www.slate.fr/story/19805/manger- ... vegetarien
être végétarien, c'est limite une religion aujourd'hui. Il y a aussi des religieux qui pensent que ceux qui ne sont pas croyant ne peuvent pas faire le bien, n'ont pas d'éthique ni de moral et ne sont donc pas capable de faire de bon choix... en faisant eux même de mauvais choix...
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 907
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 101 fois
A été aimé : 163 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ptite Marie » 08 mars 2016, 16:39

Penser qu'on peut tuer sans souffrance des bêtes à la chaîne est aussi une opinion. Probablement biaisée par la forte envie d'y croire.
De rares exceptions ? Non. Un abattoir sans souffrance ça n'existe pas. C'est matériellement impossible. Et le fait que faire souffrir un animal est illégal (d'ailleurs pas vraiment, corrida et compagnie) n'empêche absolument pas les gens et le système de les faire souffrir. Tout comme le fait que le viol soit illégal n'empêche pas les quelques 200 000 viols par an en France (ni la culture du viol bien ancrée dans les mentalités).
Et même sans parler du moment de l'abattage, obliger une vache à faire des petits à la chaîne jusqu'à épuisement s'apparente à de la torture. Petits qui seront d'ailleurs volontairement anémiés pour que leur chair soit plus blanche (souvenir de mes cours de BTS).
Tes théories de la gentille mort et de la gentille exploitation ne résistent pas à l'épreuve des faits.
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 434 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Zimou » 08 mars 2016, 17:13

Bon, on est d'accord sur le fait que ce sont que des opinions, comme j'ai dis plus haut j'ai de toute façon pas envie de débattre sur le sujet, pour moi végé ou vegan n'est en rien une solution à la souffrance animal (bien plus une solution pour résoudre un conflit avec sa conscience), eux pense que si, ça reste des opinions c'est tout ça, ne vaut pas plus.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Alfred » 08 mars 2016, 17:25

"A l'épreuve des faits".... Ptite Marie: Tu es humaine. Nous sommes ainsi. Etre humain; c'est se choisir comme dominant: Nous n'y pouvons rien. Le Monde est comme il est. L'habiter quand on est une personne sensible n'est pas facile. Miais ton devoir est d'y parvenir à cet "habiter" là qui ne te plaît pas.
Je sais que tu me méprises dans la mesure où j'ai osé dire que j'étais un amoureux des femmes depuis leur offrande d'essence spatiale ( j'y vois temporalité et toi immédiateté... C'est là notre plus grosse distorsion) ; de leur promesse de transcendance. Mais... Le pire de tout, c'est pas moi, le gentil utopiste efficace. Le pire, c'est le gars qui prononce l'idée selon laquelle le nombre valide l'Idée et que cette dernière doit suivre la force du nombre. Je te condamne à l'éveil Ptite Marie... Un beau voyage est au creux de tes mains...

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 907
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 101 fois
A été aimé : 163 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Ptite Marie » 08 mars 2016, 19:43

Alfred a écrit :"A l'épreuve des faits".... Ptite Marie: Tu es humaine. Nous sommes ainsi. Etre humain; c'est se choisir comme dominant: Nous n'y pouvons rien. Le Monde est comme il est. L'habiter quand on est une personne sensible n'est pas facile. Miais ton devoir est d'y parvenir à cet "habiter" là qui ne te plaît pas.
Je sais que tu me méprises dans la mesure où j'ai osé dire que j'étais un amoureux des femmes depuis leur offrande d'essence spatiale ( j'y vois temporalité et toi immédiateté... C'est là notre plus grosse distorsion) ; de leur promesse de transcendance. Mais... Le pire de tout, c'est pas moi, le gentil utopiste efficace. Le pire, c'est le gars qui prononce l'idée selon laquelle le nombre valide l'Idée et que cette dernière doit suivre la force du nombre. Je te condamne à l'éveil Ptite Marie... Un beau voyage est au creux de tes mains...
Non mais de quoi tu te mêles ? Tu vas me dire ce que je dois faire maintenant ? Je n'ai pas besoin de ton paternalisme puant.
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Alfred » 08 mars 2016, 21:44

Modéré: insultes
J'ai prononcé dès mon adhésion à l'endroit de ce forum de discussion , que je pensais fraternel et amical, que j'étais étranger à toute activité sexuelle. C'est pas mon truc... Grace à vous, j'ai compris que j'étais un "A" hétéro-romantique. C'est ainsi! Bon... Je ne suis pas paternaliste ( si dans mon ancienne boîte que j'ai vendue peut-être ) mais... Ce que je SUIS n'est pas du tout mauvais. Il faut que tu me lâches "ptite Marie". J'ai un job qui me permet des horaires incroyables, mais si je viens vers vous, ce n'est pas pour m'en prendre plein la gueule. A priori, je vous aimais bien, et, je pensais que plein de chose fraternelles pouvaient intervenir. Avec "Ptite Marie", je me rends compte que je suis sur un forum fasciste. Donc... J'aime de moins en moins bien venir ici tantôt, mais faut pas me cracher à la gueule non plus, de manière systématique non?
J'ai de la peine, vraiment... En dehors de mon village et de mes structure commerciales, je suis un homme seul. J'ai vraiment essayé d' être un type bien depuis les principes qui sont miens. Donc, je ne comprends plus grand chose.
Cordialement à tous,

0Salomé0
Apprenti
Messages : 56
Enregistré le : 25 janv. 2016, 16:03
A aimé : 4 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par 0Salomé0 » 10 mars 2016, 12:58

être végétarien, c'est limite une religion aujourd'hui. Il y a aussi des religieux qui pensent que ceux qui ne sont pas croyant ne peuvent pas faire le bien, n'ont pas d'éthique ni de moral et ne sont donc pas capable de faire de bon choix... en faisant eux même de mauvais choix...
Non être VG n'est pas limite une religion .... Il y a en effet des religions où les dogmes imposent la non consommation d'animaux mais c'est un autre sujet et en aucun cas ça valide ton affirmation.
Je suis athée, et totalement athée, je suis aussi anti dogmatique .... bref, je ne considère pas que ce choix morale et éthique soit une religion et je suis loin d'être la seule à le dire, donc stp va pas mettre tous le VG dans le même sac :wink:
Ce n'est pas parce que certains croyants sont VG que le végéta*isme est une religion, ce n'est pas parce que certains VG défendent ardemment leurs idées qu'ils ont rejoins le gourou du coin, non, c'est simplement parce qu'ils estiment lutter pour une cause juste et comme dans n'importe quel regroupement d'humain, il y en a des personnes qui utilisent des arguments plus pertinents que d'autres, c'est ainsi et ça le sera toujours... mais c'est trop simple de vouloir tous les foutre dans cette case discriminante.
Que manger de l'a viande nécessite de torturer est une opinion qui est la tienne, on sait très bien tuer les animaux sans torture (ce qui est interdit en France au passage, donc en dehors des exceptions hyper mise en avant...) ça peut aussi se faire, certain animaux sont d'ailleurs aussi bien équipé qu'une plante pour ressentir la douleur.
Excuse moi, je trouve que tu fais preuve de sophisme sur ce sujet..
Je n'ai jamais entendu parler de système nerveux centrale chez une plante (et même si c'était le cas, l'animal mange la plante pour vivre, donc en mangeant un animal tu es la cause de 2x plus de souffrance, sans parler du coup pour l'écologie etc)
Je n'ai jamais entendu parler d'une mort sans souffrance, y compris dans les abattoirs. Il peut en effet ne pas y avoir de torture mais la maltraitance est toujours présente, même si elle n'est pas volontaire (tuer n'est pas déjà une forme de maltraitance ?). Les chaines d'abattages vont bien trop vite, les humains ne suivent pas. Il n'est pas rare qu'un animal se réveil pendu par la patte après son "étourdissement" alors qu'il devrait avoir la gorge tranchée et ce n'est qu'un exemple parmi des dizaines d'autres (on pourrait parler du transport jusqu'à l'abattoir), nier cette évidence c'est juste ne pas vouloir voir la réalité (car moralement inacceptable pour a plupart des humains, omni ou non).


=> L'office alimentaire européenne (donc c'est pas du tout des VG biaisé par leurs fausses croyances ou je ne sais ce que tu insinues ) qui inspecte les inspecteur des abattoirs dit d'ailleurs chaque années et depuis longtemps que quelque chose ne va pas en France (c'est l'un des pires pays de l'Eu de l'ouest), que ce genre de pratique s'est généralisée; même la DSV sur place dit ne pas avoir assez d'effectif pour bien faire son travail ....aucun de ces parties est pro abolitionniste, bien au contraire ...au grand mieux ils sont welfariste


Pour ce qui est de la torture, l'histoire nous a toujours prouvé que ce n'est pas parce que c'est interdis que ce n'est pas fait.
La DSV (ils ont un autre nom maintenant mais je l'ai plus en tête) dans les abattoirs ne fait pas correctement son travail, et pour plusieurs raisons :

-Ils s'occupent de contrôler l’hygiène et pour eux c'est prioritaire (et un petit tour du côté de l'énorme abattoirs à cochons breton cooperl -c'est d'ailleurs le 1er fournisseur- pourra témoignage que non, tout n'est pas parfait de ce côté là non plus, pour l'histoire il y a quand même volontairement de la fraude au niveau des échantillons qui contenait des salmonelles)
-Ils s'occupent de la "protection animale" ensuite, voir jamais (pas le temps ou juste rien faire de ce point selon les individus)

demande à un végé de manger une huitre, il répondra non. demande à un végé qui pousse la réflexion un peu plus loin que "manger des animaux = mal, ne pas en manger = bien" et n'est pas biaisé par un "si je mange un fruit de mer je vais être déchu du sacré saint nom de végé/vegan et sera renié par mes paires" et il pourra manger des huitres et ne plus être végétarien, les huitres ne soufrant pas plus qu'une plante.
Encore un argument sophiste, et tu regroupes encore "tous les végé" dans la même catégorie en les caricaturants et en les faisant passer pour des personnes non rationnelle.
Je ne te lis pas depuis longtemps, mais j'ai bien pu remarquer que la zététique faisait partie de toi, mais ce n'est pas justement le principe même de la zététique ? Remettre en question ses croyances, ses a priori y compris et surtout si on est sois même zététiciens ?
Je pense que personne n'est objectif à 100%, même le plus grand des savants. :wink:

Il faut comprendre qu'aucune personne dans ce monde ne peut être réellement vegan, le but pour ces personnes est simplement de diminuer au mieux son impacte sur les animaux. Bien sur qu'on ne peut pas être 100% vegan... et ça serait manquer d'objectivité de ne pas le reconnaitre, et alors, est ce une bonne raison de continuer le massacre ? Je ne crois pas. Dans ce cas autant continuer à frapper les femmes, laisse les personnes handicappé se débrouiller dans un monde souvent discriminant etc de toutes façon il y aura toujours quelqu'un pour le faire même en 2098.

Et pour ce qui est des huitres, beaucoup décident de ne pas en consommer, dans le doute qu'elle puisse ressentir quelque chose.
la science se construit du jour au lendemain, remettant souvent en cause les certitudes du passé. Il est idiot d'avoir des certitudes, cultivons le doute et abstenons nous des huitres et moules.
Je ne crois pas que l'argument du cri de la carotte... ou de la moule soit un argument valable (des dizaines de personnes ont déjà écrit des choses très pertinentes sur ce sujet, notamment le cahier antispécisme http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article40 qui en parlera bien mieux que moi) si tu veux qu'on en discute on peut aussi mais j'apprécierais que tu lises déjà ce que j'ai écris plus haut alors je m'arrête la :wink:

Bonne journée à vous tous.tes :D

Nagise
Aspirant
Messages : 46
Enregistré le : 28 oct. 2015, 14:30
A aimé : 10 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Nagise » 11 déc. 2016, 11:54

J'étais contente de trouver une discussion sur un sujet qui m'intéresse mais je n'ai pas fini de lire la première page que je me sens déjà découragée :(
À quoi je m'attendais ? Un débat sur le végétarisme déclenche forcément des passions chez les deux partis : quand les uns tentent de faire prendre conscience aux autres d'un problème grave, ces derniers se sentent immédiatement pointés du doigt et la haine augmente petit à petit. C'est ce que j'ai ressenti dans la conversation et cette attitude me déçoit.

Bon, après, le jeu s'est peu être calmé à la deuxième page ; et j'avoue avoir assisté à pire.

Je comptais écrire ici le raisonnement qui m'a poussé à changer d'alimentation, que j'ai essayé de rendre le plus objectif possible, mais maintenant, je crois que cela ne ferait que mettre de l'huile sur le feu.

SI quelqu'un a envie de débattre en paix, par contre, je suis prête à le faire.

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Frejya » 11 déc. 2016, 13:08

Moi je veux bien Nagise x)
Je trouve ridicule de se disputer sur un sujet pareil alors que ça pourrait permettre à chacun d'en apprendre plus sur l'autre. Donc si tu veux discuter du sujet pacifiquement, pour moi c'est ok ^^
Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Baelfire » 11 déc. 2016, 14:08

Reprenez le débat si vous en avez envie.

A la limite ne tenez pas compte de ce qui a été dit précédemment si ça vous gêne.

Je ne vois aucune raison pour que la discussion tourne au vinaigre même si ce sujet reste très tranché et passionné.

Et si ça se passe mal (mais j'en doute) on interviendra.

Il ne faut pas vous restreindre :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Végétarisme, végétalisme, anti spécisme

Message par Frejya » 11 déc. 2016, 14:39

Cool =)
Bon ben qui commence? :mrgreen:
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité