L'essence de l'amour

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Avatar du membre
Caute
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : 22 août 2015, 06:18
A aimé : 122 fois
A été aimé : 9 fois

L'essence de l'amour

Message par Caute » 02 sept. 2015, 14:34

Les définitions génétiques nous renvoient à l'essence des choses - d'où l’intérêt de bien réfléchir à ce que nous affirmons, soit dit en passant - mais pas à leurs propriétés ni à leurs propres. Et certaines entre eux sont totalement dénuées de sens , assemblages des mots juxtaposées .

Quelques exemples

- " Si tu aimes un maitre tu haïras les autres " Jésus ( non sens )
- " Adieu le passé , bonjour le présent , vive l'avenir " Proverbe plèbe ( non sens )
- " L' amour est la possession de l' être aimé " Dicton vulgaire ( c'est son propre )
- " Le désir de rendre présent l'objet de l'amour est son essence " Descartes ( faux , c'est son propriété , pas son essence )
- " La joie est l'essence de l'amour " Spinoza ( juste, il nous renvoie à sa genèse , cad à son essence )
On ne peut pas dire en même temps une chose et l' expliquer

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: L'essence de l'amour

Message par Sleepless Knight » 02 sept. 2015, 19:39

David Ozge a écrit :" La joie est l'essence de l'amour " Spinoza ( juste, il nous renvoie à sa genèse , cad à son essence )
Dans ce cas, j'espère que la joie n'est pas trop chère au litre!
*Je sors... *
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Caute
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : 22 août 2015, 06:18
A aimé : 122 fois
A été aimé : 9 fois

Re: L'essence de l'amour

Message par Caute » 02 sept. 2015, 21:11

Sleepless Knight a écrit :Dans ce cas, j'espère que la joie n'est pas trop chère au litre!
Tu sais ( permets moi de te tutoyer tu es encore très jeune mais très intelligente et cultivée ) je suis français d'origine arménien .
Comme je baigne dans deux cultures depuis mon trop jeune age , inévitablement j'ai deux mondes en moi , l' un athée ( j'en fais partie selon le dire des religions ) et un autre , celui de la culture arménienne profondément chrétienne . Cela fait que je compare régulièrement ces deux mondes qui n'ont pas apparemment grande chose à partager bien que tous les arméniens se sentent très proches de notre pays , la France .

En France ( dans mon pays ) il y a une histoire de l' église qui est diamétralement différente de celle de l’Arménie ( celui - ci je ne le connais que par le media ) . Chez ces gens là , l' église et la foi ne leur a jamais fait du mal . Dans la conscience arménienne l' église est qqe chose très douce et la foi est une valeur sure .

Toutes ces choses là sont en grande partie " perdues" à jamais ici , sur l' Hexagone .
Si j'ai fait ce prolégomènes , au risque de te faire bailler , c'est pour dire en somme que la joie de la quelle je parle est à prendre à deux niveaux.
Le premier niveau affecte tout le monde indéniablement , par nature , comme à tout un chacun une fois logé, nourri , blanchi , nous cherchons la présence de l'autre , à tout le moins d'un animal de compagnie , au pire juste pour survire ipso facto la terre et le ciel sur un montagne .

Personne ne peut se passer d'amour à moins d'en être malheureuse .

L' Homme moderne devenu à la fois marchand et marchandise de son propre nombril , angoissé dans ses pires folies de jouissance , de divertissement en tout genre , de beuveries etc pour ne pas être avec soi même, pour ne pas voir son propre image qui n'est autre chose que le vide , il ne faut pas s' étonner que la joie même qu'il éprouve devient trop chère au litre .

C'est bien d' être heureux , avoir une famille, un bon travail , une belle maison . Qui peut le nier ?
Mais toutes ces choses là sont instables , une question de probabilité , éphémères , pour faire très simple disons que si tu as un peu de chance tu es plus heureux que les autres , jusqu' au jour où la vie saurait te faire un mauvais tour ou pas .

Si elle ne le fait pas tant mieux , tu vivras toujours heureux mais la maladie , la vieillesse , la démence / la sénilité , la solitude dans certains cas auront toujours leur dernier mot à dire et dans tous les cas la mort aura raison sur tout . Il faudra trouver un moyen pour les supporter , avant qu'il arrivent- car ton subconscient le sait même si tu en parles pas et tu fais tout comme si de rien n' était - et pendant qu'ils durent . Mais comment ? L' Homme n'a pas la chance d'un Canard . Celui-ci a juste une idée de son corps , Celui - là a en plus l'idée de l'idée de son corps . Toi tu sais que tu sais . Chance ou malédiction ?

Pour certaines raisons je n'aborderai pas la suite de mon commentaire . Cad , la véritable joie de l' homme , qui n'ajoute aucun mal ni incertitude à son bien être .
Je reste au niveau raisonnable , au delà de ça c'est ce que j'appelle la science intuitive ; c'est à toi de la chercher ou de ne pas chercher.
Personne ne peut faire certaines choses à ma place , à ta place . Alors chacun comme il peut , comme il lui plait :)
On ne peut pas dire en même temps une chose et l' expliquer

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité