Soin : medecine vs religion

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3674
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 631 fois
A été aimé : 924 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Baelfire » 29 juin 2015, 16:28

Personnellement je ne comprendrais jamais pourquoi on comparerait la médecine et la religion. C'est pas du tout la même chose!

Pour moi ça a autant de sens que de comparer un compas avec une louche. :non:

De plus si tout le monde ne comprend pas la science, c'est encore pire en ce qui concerne la religion!
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Sleepless Knight » 29 juin 2015, 16:58

Zimou a écrit :Une image d'un ami et membre du forum que j'ai beaucoup aimé :
Image
Merci...
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Zimou » 29 juin 2015, 17:06

Sleepless Knight a écrit :Merci...
un merci ironique ou sincère? les "..." me font douter du sens xD
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Sleepless Knight » 29 juin 2015, 17:26

Zimou a écrit :
Sleepless Knight a écrit :Merci...
un merci ironique ou sincère? les "..." me font douter du sens xD
C'est vrai, excuse moi.
Merci.............................................................................................................................................................................................
:mrgreen:
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Zimou » 29 juin 2015, 20:42

Sleepless Knight a écrit :C'est vrai, excuse moi.
Merci.............................................................................................................................................................................................
:mrgreen:
c'est beaucoup plus clair en effet xD
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Asclécale
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 09 août 2015, 06:23
A aimé : 1 fois

Re: Hello

Message par Asclécale » 09 août 2015, 07:51

Hippo a écrit :
Je suis pas médecin... Je ne connais ni le bacloféne, ni les cas dans lesquels on le prescrit. Ce que je pense pouvoir affirmer, c'est que si on en prescrit pour les alcooliques, c'est que c'est certainement moins dangereux que l’alcoolisme. Un médecin ne prescrira pas un remède plus dangereux que la maladie, c'est stupide. Et si le bacloféne est plus dangereux que l'adiction à la pornographie (ce qui a de bonne chance de l'être je pense), un médecin n'en prescrira pas. simple question de logique. et il lui prescrira un traitement adapté à sa maladie. encore faut il qu'il consulte, qu'il ne pense pas que la religion seul le guérira.
Consulter un spécialiste ne veut pas forcement dire prendre des médicaments d'ailleurs. un psy peut très bien travailler avec son patient en déterminant avec lui la cause de son problème et mettre en place une solution. mais un psy maitrisera ce qu'il dit et ce qu'il fait pour que la guérison soit la plus efficace possible, sur le long terme. la religion n'a absolument aucune compétence pour cela, elle n'est pas du tout adapté.
Ha ha ha! Comment peut-on encore dire ça de nos jours alors que les scandales médicaux se succèdent (comme le cas de la pilule Diane 35, Mediator, les prothèse PIP, les "vaccins" qui avaient fini par rendre tout le monde malade)... non mais lol.
La pilule Diane 35 n'est pas dangereuse, c'est le changement de pilule qui est dangereux, uniquement dans des cas délicats. Les médecins souffrent de désinformation considérable, c'en est hallucinant.
Je prends Diane 35 depuis bientôt 11 ans, non seulement elle m'a littéralement sauvé la vie, mais de toutes celles que j'ai testées avant, c'est la seule que je tolère.
Récemment, de grandes études américaines ont démontré les effets bénéfiques de la pilule lorsqu'elle est prise correctement sur le long terme : protection contre les cancers féminins.
Le "scandale" de Diane 35 (encore en France hein :roll: ) n'en est pas un.
Mais si les gynéco et médecins sont suffisamment cons pour se faire influencer par les nouveaux labos de pilules, les prescrire à leurs patientes sans faire d'analyses préalables, seulement car ça va leur rapporter du fric, bha ... :roll:
Diane est une 'ancienne génération', soit les plus sûre et efficaces sur le marché. Et on a un grand recul sur ces molécules-là.
Jamais je n'avalerai une pilule moderne, jamais. Je l'ai fais 3 fois, j'ai été malade à penser que j'allais crever.
Ce sur quoi on a 40 ans de recul, franchement, je préfère.

Avatar du membre
Caute
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : 22 août 2015, 06:18
A aimé : 122 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Caute » 29 août 2015, 02:43

L' effet de placebo ou l' effet des agents actifs ?
Si on administrait à une malade 7 mg amatoxine comme placebo ?
Pourtant ça marche avec le sucre !
Quel preuve de plus il faut pour affirmer définitivement l'utilité de ces deux traitements ?
Les agents actifs ne sont pas de placebos comme les placebos ne sont pas des agents actifs .
Mais alors diriez - vous , dans ce cas il y a une contradiction de raisonnement .
Pas du tout, car pour que il y ait contradiction il faut d' abord connaitre exactement comment réagit le corps .
Or nous ne le connaissons que partiellement .
" On ne sait pas ce que peut le corps " Etihique - BS.
On ne peut pas dire en même temps une chose et l' expliquer

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Zimou » 29 août 2015, 09:29

David Ozge a écrit :Quel preuve de plus il faut pour affirmer définitivement l'utilité de ces deux traitements ?
j'ajoute juste que ces 2 traitements peuvent (doivent) être complémentaire. si on a le choix entre placebo qui soigne peu et agent actif + placebo qui soigne efficacement, le choix ne devrais pas être difficile à faire. le peu des bienfait de l'effet placebo sont présent avec ou sans agent actif.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Natsu » 29 août 2015, 10:41

David Ozge a écrit :L' effet de placebo ou l' effet des agents actifs ?.
Tout médicament, qu'il contienne des agents actifs ou non, induit un "effet placebo". L'effet placebo varie selon les personnes. Lorsqu'un médicament est testé, avant sa mise sur le marché, on compare ses effets à l'effet placebo (il y a deux groupes de cobayes qui ne savent pas ce qu'ils ingèrent, médicament ou placebo).
L'effet placebo existe même pour d'autres substances, par exemple avec l'alcool : j'ai lu quelque part qu'une personne ayant bu des boissons non alcoolisées, mais à qui on avait fait croire qu'elles étaient alcoolisées, présentait ensuite des signes d'ébriété.

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Dexter » 31 août 2015, 11:38

tiens j'ai vu y a deux jours un documentaire Canadien à ce sujet c'était intéressant je trouve..., voilà le titre si vous voulez le voir à l'occasion :

Le Pouvoir De L'Effet Placebo
Pendant des siècles, les placebos ont été considérés comme de la fausse médecine faisant appel à la tricherie et à la supercherie, mais « Le pouvoir du placebo » ouvre une porte et démontre toute la puissance des placebos et les véritables effets qu’ils ont sur notre esprit et notre corps.
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Zimou » 31 août 2015, 18:14

j'ai regardé le reportage que j'ai pas bien aimé. déjà, des le début, et à d'autre reprise dans le documentaire, ils parlent du "pouvoir de l'esprit". il y a pas de pouvoir de l'esprit, si ils veulent être scientifique, c'est mal partie. ensuite, ils disent que les placebo sont aussi efficace que les médicaments. c'est aussi totalement faux, si c’était aussi efficace, ça voudrait dire que les médicaments ne sont que placebo et investirais pas d’énormes somme pour les produire (en gros : pourquoi mettre du chimique?), alors qu'ils disent pourtant que les test doivent prouver qu'un médicament doit être plus efficace qu'un placebo avant d’être soumis à validation. ils utilise des codes couleurs pour biaiser le téléspectateur, c'est très malhonnête (pays qui autorise les médecins à prescrire un placebo sans le dire au patient : vert rassurant, ceux qui l'autorise mais avec obligation de le dire au patient : bleu neutre, et ceux qui l'interdise : rouge danger. heureusement pour moi je vie dans un pays rouge danger). un des chercheur affirme carrément que pour certain médicament, seul l'effet placebo a une efficacité et que ce n'est que grâce à ça que le patient se sent mieux, pas grâce aux agents actifs. c'est très dangereux ce genre d'affirmation, les gens vont croire qu'il suffit d'un placebo pour guérir, et on guéri pas les gens avec du sucre.
un médicament aussi efficace que l'effet placebo, c'est l’homéopathie. c'est pour ça que les scientifiques ne le considère pas comme médicament. la médecine conventionnel reste beaucoup plus efficace, et surtout elle n’empêche pas non plus l'effet placebo. effet placebo = peu de chance de guérir, agent actif + effet placebo = beaucoup de chance de guérir (surtout grâce aux agent actif, bien sur).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Caute
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : 22 août 2015, 06:18
A aimé : 122 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Caute » 31 août 2015, 18:23

Pourtant chaque corps a une idée de son corps . C'est à dire son esprit est l' idée de son corps .
( Bon je vais encore être massacré par cette définition d' esprit :) ; "son esprit est l' idée de son corps " )
On ne peut pas dire en même temps une chose et l' expliquer

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Hippo » 31 août 2015, 20:58

Dexter a écrit :tiens j'ai vu y a deux jours un documentaire Canadien à ce sujet c'était intéressant je trouve..., voilà le titre si vous voulez le voir à l'occasion :

Le Pouvoir De L'Effet Placebo
Pendant des siècles, les placebos ont été considérés comme de la fausse médecine faisant appel à la tricherie et à la supercherie, mais « Le pouvoir du placebo » ouvre une porte et démontre toute la puissance des placebos et les véritables effets qu’ils ont sur notre esprit et notre corps.
Rectification: les placébos nous montrent la puissance qu'à l'esprit sur notre corps. Le placebo en sois n'est rien. C'est tout dans la tête que ça se passe.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Hippo » 31 août 2015, 21:03

Zimou a écrit :j'ai regardé le reportage que j'ai pas bien aimé. déjà, des le début, et à d'autre reprise dans le documentaire, ils parlent du "pouvoir de l'esprit". il y a pas de pouvoir de l'esprit, si ils veulent être scientifique, c'est mal partie. ensuite, ils disent que les placebo sont aussi efficace que les médicaments. c'est aussi totalement faux, si c’était aussi efficace, ça voudrait dire que les médicaments ne sont que placebo et investirais pas d’énormes somme pour les produire (en gros : pourquoi mettre du chimique?), alors qu'ils disent pourtant que les test doivent prouver qu'un médicament doit être plus efficace qu'un placebo avant d’être soumis à validation. ils utilise des codes couleurs pour biaiser le téléspectateur, c'est très malhonnête (pays qui autorise les médecins à prescrire un placebo sans le dire au patient : vert rassurant, ceux qui l'autorise mais avec obligation de le dire au patient : bleu neutre, et ceux qui l'interdise : rouge danger. heureusement pour moi je vie dans un pays rouge danger). un des chercheur affirme carrément que pour certain médicament, seul l'effet placebo a une efficacité et que ce n'est que grâce à ça que le patient se sent mieux, pas grâce aux agents actifs. c'est très dangereux ce genre d'affirmation, les gens vont croire qu'il suffit d'un placebo pour guérir, et on guéri pas les gens avec du sucre.
un médicament aussi efficace que l'effet placebo, c'est l’homéopathie. c'est pour ça que les scientifiques ne le considère pas comme médicament. la médecine conventionnel reste beaucoup plus efficace, et surtout elle n’empêche pas non plus l'effet placebo. effet placebo = peu de chance de guérir, agent actif + effet placebo = beaucoup de chance de guérir (surtout grâce aux agent actif, bien sur).
S'il n'y avait pas de pouvoir de l'esprit, les placébos ne marcheraient pas du tout. S'il n'y avait pas de pouvoir de l'esprit, les mots ne pourraient pas détruire une personne. S'il n'y avait pas de pouvoir de l'esprit, il n'y aurait jamais eu aucun "miracle". S'il n'y avait pas de pouvoir de l'esprit, tu n'aurais pas pu rationaliser tes préférences et il n'y aurait aucun psychologue. S'il n'y avait pas de pouvoir de l'esprit, aucun moine bouddhiste ne pourrait tenir plusieurs heures sous une cascade d'eau glacée sans trembler.

S'il n'y avait pas de pouvoir de l'esprit, l'Homme n'aurait pas détruit le monde dans lequel il vit.

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Soin : medecine vs religion

Message par Natsu » 31 août 2015, 21:26

David Ozge a écrit :( Bon je vais encore être massacré par cette définition d' esprit :) ; "son esprit est l' idée de son corps " )
oui en effet ! :twisted:
David Ozge a écrit :Pourtant chaque corps a une idée de son corps . C'est à dire son esprit est l' idée de son corps .
Comment est-ce qu'un corps pourrait avoir une idée ?
L'esprit génère des idées, des pensées, des croyances, mais " l'esprit est l'idée de son corps" :¤@µ: L'esprit pense son corps, entre autres. C'est tout ce que je peux penser de la phrase "l'esprit est l'idée de son corps" :D
Et quel rapport avec le sujet des placebos ?
L'effet placebo fonctionne sur la croyance qu'a le sujet d'ingérer une substance qui va le soulager/guérir/produire un effet sur son corps. Ce n'est pas une "idée du corps", c'est une croyance.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité