Droits des femmes

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Droits des femmes

Message par Héraclite » 09 oct. 2014, 10:32

Je n'ai malheureusement pas le temps d'y répondre (j'ai un travail) et j'avoue que je n'ai pas vraiment d'idée intéressante à développer à ce sujet.

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Droits des femmes

Message par Alfred » 25 oct. 2015, 22:09

Hassan: C'est quoi cette volonté d'assumer l'a-sexualité avec le combat pour le mariage gay? Ce combat que vous menez pour l'avortement? Votre condamnation du vote valaisan? Je ne pense pas être sur un forum politique. Merci de ne pas joindre tous les asexuels à votre bien-pensance de complaisance avec les pires dérives morales. Cordialement.

Avatar du membre
Hassan
Adepte
Messages : 215
Enregistré le : 03 oct. 2013, 12:02
Localisation : Suisse
Pronom : il
A aimé : 8 fois
A été aimé : 60 fois
Contact :

Re: Droits des femmes

Message par Hassan » 26 oct. 2015, 07:42

Bonjour Alfred,

Pour paraphraser un film il n'y a rien de tel que les odeurs des insultes pour se réveiller le matin. En effet, ça sent comme la victoire. Les personnes qui se contentent d'insulter sans argumenter prouvent leur incapacité à comprendre leur adversaire, puisque votre message semble nous mettre en cet état, ainsi que l'incapacité de gagner. Pour une personne qui se prétend chercheur dans son profil c'est assez étonnant (vous voyez... moi aussi je peux attaquer personnellement... bon j'avoue que c'est moins sympa que bien-pensance et dérives morales).

Bref, que je suis moralement déviant et bien-pensant selon vous. Deux termes souvent utilisés pas la droite pour s'attaquer à la gauche sans même avoir à réfléchir. Je ne suis pas bien-pensant. J'ai des opinions tranchées et réfléchies. Quant à la déviance morale... La moralité est tellement basée sur des contextes historiques et sur des a priori qu'il vaut mieux la laisser tranquille. D'autant plus lorsqu'on fait partie d'une minorité qui met en question cet ordre moral par son existence même. De plus je suis trop politique pour vous. La dépolitisation des débats est un bon moyen de rendre leurs objectifs sans conséquences sur la société. Cependant, comme l'avaient si bien expliqué les féministes de la seconde vague, tout est politique. Le fait même de refuser de parler politique EST politique. Votre accusation est donc un moyen, politique, de me rendre silencieux car mes opinions vous dérangent. Dommage que cela ait aboutit à l'effet inverse.

Mais vous avez fait aussi mention de deux combats et d'un contexte. Alors oui je suis en faveurs du mariage entre personnes de même sexe et oui je suis en faveurs du droit à l'avortement. Mais je ne les lie pas à assumer l'asexualité. Cependant, vous êtes ici sur un fil qui parle des droits des femmes. Ce qui implique de parler avortement. Alors pourquoi suis-je en faveurs ? Tout simplement parce que je n'ai pas à décider pour d'autres personnes ce qui leur convint ou que faire de leur corps.

Je suis bien plus surpris par ma prétendue attaque contre un vote valaisan. Lequel ? Je ne le sais pas. J'ai regardé un peu en arrière et la première mention du Valais concerne des faits historiques. J'en ai parlé pour expliquer que le Code pénal Suisse de 42 permettait l'avortement mais laissait les cantons appliquer ce droit selon leurs spécificités. Genève et Vaud étaient très libérales tandis que le Valais empêchait les avortements. Ce ne sont pas des opinions mais des faits historiques. Pourquoi l'avortement était impossible en Valais ? Car les lois cantonales prévoyaient la nomination d'un médecin chargé de réviser et de donner son assentiment à tous les choix d'avortement. Ce médecin n'a jamais été nommé rendant impossible un avortement légal dans le canton.

Merci de m'avoir "cordialement" insulté et forcé au silence.
Modifié en dernier par Hassan le 26 oct. 2015, 09:48, modifié 1 fois.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Droits des femmes

Message par Zimou » 26 oct. 2015, 09:23

Alfred a écrit :Merci de ne pas joindre tous les asexuels à votre bien-pensance de complaisance avec les pires dérives morales.
Peut on savoir ce que vous appelez "pires dérives morales" svp?
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Droits des femmes

Message par Alfred » 26 oct. 2015, 13:43

Bonjour Hassan: Je suis absolument désolé que vous ayiez pris mon "post" pour une insulte étant donné qu'il s'agissait bien plutôt d'un appel pour que se produise en vous un retour du dogmatisme. Bref, j'en suis absolument navré.
Voyez-vous, votre "post" sur la création d'un "Aven" Suisse m'a vraiment peiné: Je ne vois pas du tout le rapport entre la réalité de l'asexualité et le nationalisme. Vous vous affirmez du côté de la territorialité nationale plus que de la langue des contrées. Je me moque de l'hébergement et de l'animation d'une association ou d'un forum qu'il soit en France, en Belgique ou ailleurs. Ce qui importe c'est l'universalité de la langue de ceux qui la pratiquent et non l'appartenance nationale. Cette restriction me blesse.
Après, j'ai répondu depuis votre propre tonalité: Vous recherchez l'auto-affirmation de votre identité que vous revendiquez et souhaitez rendre visible à outrance. Savez-vous que l'identitarisme est une notion mise en œuvre pas l'extrême-droite française ou national-européenne? En France, les identitaires, comme Fabrice Robert ou Philippe Vardon, souhaitent un enfermement; un repli absolu de leurs valeurs sur elles-même... Pour ne pas les échanger. C'est là le vrai sens du terme "communautarisme". C'est pour cela que le terme de communauté me dérange absolument.
Si, une plate-forme identitaire asexuelle est créée, elle ne pourra se situer que dans une logique de combat depuis la mise en œuvre de la révolution continuelle: Vous savez, l'auto-affirmation de ses spécificités n'autorise aucun échange mais seulement les revendications qui excluent toujours d'emblée la pertinence de la création d'un être-ensemble. Par là, vous n'obtiendrez qu'un non-monde où chaque "genre" combattra l'autre pour obtenir plus de représentativité. A terme, cela peut crée un échec civilisationnel absolu. Bref, une juxtaposition d'entités qui se combattent et ne participent pas les unes-les-autres.
Lorsque je me suis inscrit ici, je pensais rester une quinzaine de jours... Histoire de me rendre compte que je n'ai pas le droit d'être angoissé, d'avoir parfois peur depuis mes spécificités. Et, c'est vrai que le "lit" n'est pas le territoire où le merveilleux de l'être-en-couple se dévoile. Et donc, pouvoir repartir en disant que je suis un honnête homme qui peut ranger ses angoisses au placard et être heureux sereinement! Mais, j'ai vu que beaucoup d'intervenants ici ont moins de 25 ans ( même un jeune garçon de 15ans!). Cela m'a énormément ému. Je crois que c'est très (trop?) jeune pour se poser ce genre de question. Alors, vous rendez-vous compte que si on offre un isolement à des jeunes depuis une revendication dont ils n'ont rien affaire, on les conduit au gouffre? Quand on est jeune, on a besoin de l'autre, de se construire avec les autres et de pouvoir avoir à habiter le Monde depuis l'extraordinaire pluralité de ses contrées qui restent, pour soi, à explorer. Et vous, ce que vous offrez, c'est de les enfermer dans un cercle de l'altérité ces pauvres jeunes gens qui ont peur: Nous sommes ainsi et les autre sont autrement. Votre recours très abusif à la diairesis, à la division; à la dichotomie systématique et analytique, ne peut que les isoler; les condamner à un esseulement terrible au moment de leur vie où ils en ont le moins besoin. Vous savez, ce n'est pas facile d'être jeune, alors, si on ajoute à la jeunesse des réclamations identitaires, on en fait des jeunes mals dans leur peau. Moi, je préfère à l'analyse dichotomique la synthèse analogique: C'est de cela que les jeunes de ce forum ont besoin. Pas de revendications, seulement d'avoir confiance en leur talent caché pour habiter ce Monde qu'ils méritent pouvoir aimer. C'est tout ce que je veux... Point de combats. Juste de l'habiter fraternel. C'est là l'essentiel. Mes petits problèmes de quadragénaires sont égoïstes et stupides, vos recherches probablement pertinentes ( je ne me permettrai jamais de remettre contrairement à vous vos qualités) mais trop basées sur les déterminations spécifiques d'une "caste". Nous n'avons pas à être isolés depuis des spécificités mais à être ensembles avec tous les autres. Nous sommes, et donc, nous serons ensembles pour prononcer le meilleur et le plus tendre des Mondes!

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Droits des femmes

Message par Alfred » 26 oct. 2015, 13:49

Zimou: Pour moi les pires dérives morales sont celles du fascime. C'est à dire de ceux qui fragmentent les population qui vivent ensembles pour en faire des castes avec des étiquettes... Comme s'ils comprimaient des êtres qui contiennent un infini de possibilités pour en faire des choses limitées à des spécificités sexuelles, sociales, morales ou autres... Et là, je n'ai pas été très gentil avec Hassan parce que je voulais qu'il prenne soin de lui depuis cette dérive dont il ne s'est pas encore rendu compte. Amicalement.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Droits des femmes

Message par Piccolo » 26 oct. 2015, 14:23

Alfred a écrit :Zimou: Pour moi les pires dérives morales sont celles du fascime. C'est à dire de ceux qui fragmentent les population qui vivent ensembles pour en faire des castes avec des étiquettes... Comme s'ils comprimaient des êtres qui contiennent un infini de possibilités pour en faire des choses limitées à des spécificités sexuelles, sociales, morales ou autres... Et là, je n'ai pas été très gentil avec Hassan parce que je voulais qu'il prenne soin de lui depuis cette dérive dont il ne s'est pas encore rendu compte. Amicalement.
Quelles dérives exactement ? Il y en a c'est évident, mais auxquelles penses-tu ?

Les sociétés sont toutes fascistes d'une certaine manière car c'est justement le modèle dominant qui tend à établir un clivage pour rendre visible les minorités qui à la base n'ont rien demandé à personne.
L'éducation tend vers le conformisme et l'uniformisation.

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Droits des femmes

Message par Alfred » 26 oct. 2015, 14:53

A tout plein Piccolo: Tout ce qui divise pour favoriser l'identitarisme afin que chacun combatte l'autre et oublie que le pouvoir se joue à un niveau inaccessible. Bien sûr, le fascisme italien, c'était la foi en le progrès ( le futurisme de Marinetti) et en l'uniforme unique. Aujourd'hui, c'est la forme du terroir identitaire pour l'éclatement des pays et la segmentation des populations. Le café du village où tout le monde venait échanger a fermé. Aujourd'hui, il y a le bar des "gays", le bar pour draguer les filles faciles, le bar des fachos, le bar des alter-mondialistes, le bars des jeunes qui s'éclatent, le bar des vieux cons... C'est bien beau mais l'uniforme a laissé place à plein de petits uniformes encore plus étriqués. Moi, j'aurai bien aimé avoir un pote dans chaque bar... Mais çà sert à rien: Les gars que tu y rencontres ne sont pas faits pour se rencontrer, alors, autant rester chez soi et essayer de rendre les gens un peu moins sectaires et un peu plus libres!
Pour Hassan: Désolé d'avoir détourné "ton" topic. Par contre le droit des femmes, je ne sais pas trop ce que c'est. Le Droit c'est obéîr à des codes juridiques. Pas très jouissif que le droit. Je préfère adhérer librement depuis mon propre cheminement à la loi morale, mes droits, je m'en moque. Je pense que pour les femmes, c'est pareil! Le droit est avant tout déresponsabilisant pour tous.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3649
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 629 fois
A été aimé : 920 fois

Re: Droits des femmes

Message par Baelfire » 26 oct. 2015, 17:01

Pour en revenir aux droits des femmes...et je m'excuse d'avance pour ce post de ras-le-bol mais j'en ai marre!

J'en ai marre qu'on parle du droit des femmes comme quelque chose d'exceptionnel et que l'on en fasse tout un fromage! Ca doit être naturel. On ne devrait même pas avoir à se poser la question du "oui mais et les femmes là-dedans" ? Genre ce sont des créatures à part donc forcément on leur fait un ptit traîtement spécial.

Légalement parlant homme ou femme c'est la même chose point barre! Et plus on dira "oui mais et les femmes" ? Et plus on exclura la gente féminine.

J'en ai marre de ces femmes qui voient le mal ABSOLUMENT partout ! "rah regade le sale type dans le bus, il a osé me regarder. A moooort!" Ca vous fait peut être rire mais il y en a qui sont comme ça. Etre féministe ça ne veut pas dire diaboliser tout ce qui existe bordel !
♪Love is in the A ♫

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Droits des femmes

Message par Alfred » 26 oct. 2015, 21:54

Tu sais Baelfire... En tant que "femme", tu as tellement de droit à la con auquel, moi, je n'aurai jamais accès! En tant qu'homme, je me dois de porter l'éternel costume bleu marine avec des chaussures à boucles noires. Je dois avoir une voiture sombre et très longue avec double échappement. Je dois montrer que, bien sûr, j'ai une femme à moi ( parce que je suis un vrai mec qui sait "posséder"). Il y a énormément de conventions pour être un homme...Respectable! Et qui sont épuisantes pour nous aussi. En fait, ce que je montre est faux: Ma femme est juste ma compagne et "ma" vrai voiture un vieux machin de collection. Mais il "faut que"...
Toi, tu peux te faire plaisir en changeant de pleins de vêtements: Des robes, des jupes et tout un tas de trucs auxquels, nous, les hommes, n'avons pas "droit". Nous, les hommes on a l'uniforme du costard cravate de l'été à l'hiver. Vous, vous pouvez posséder les saisons avec uniquement votre manière de vous habiller. Nous... Il faut qu'on soit égal à notre intégrité virile, inflexible, droit et absolument inaliénable dans notre possession de la vérité... Ce n'est pas facile non plus. Quand vous portez de jolies jupes, des sandales et un charmant "top" sans manche, nous, on est toujours dans notre costard à la con à ne pas habiter le temps et les saisons. Quand on est un homme, il faut être imperméable à tout, y compris aux saisons... C'est con la vie!
Après tu sais, les "gens", ils veulent tout "polariser". Je crois absolument que c'est stupide. Les femmes n'ont pas à avoir des "droits" et les hommes non plus. Nous sommes ensembles "les gens" et nous avons à être-ensemble. Alors, les genres... Que des bêtises issues des conventions. Je te comprends absolument quand tu affirmes ta peine à l'endroit du combat identitaire de genre à l'endroit de certaines femmes. C'est déplacé. Totalement. Pourquoi, vous devez être "sexy" et nous "intègres". C'est inepte. Je pense qu'il est normal que nous nous regardions: Un homme doit pouvoir regarder une femme qu'il trouve belle et vice-versa. On n'est pas des machines. Le regard peut être plein de tendresse, d'émerveillement et de joies... Il peut ne pas être obscènes du tout. Tes copines sont obsédées par le sexe qu'elles abhorrent, c'est stupide. Je crois qu'il est normal quand on est humain d'avoir de l'affection dont l'apparence laisse un traît d'être qui nous affecte. Que nous soyons femme depuis le mec en costard ou homme depuis la femme en robe d'été. Nous sommes, c'est tout!

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Droits des femmes

Message par Ptite Marie » 26 oct. 2015, 22:38

Non mais sérieusement, avant de débiter des énormités faites l'effort de vous renseigner sur le féminisme, sur les systèmes de dominations/d'oppressions, parce que là je lis des trucs tellement aberrants que ça me sidère...
Vous faites preuve d'une ignorance profonde en ce qui concerne le monde qui vous entoure !
Des histoires de fringues ? Non mais SÉRIEUSEMENT ??!! Les femmes sont quotidiennement discriminées, insultées, harcelées, frappées, violées, excisées... Et vous vous plaignez de ne pas pouvoir porter de robes ?!

Oui les femmes et les hommes devraient être à égalité, ça devrait être naturel, mais j'ai un scoop: c'est encore loin d'être le cas ! Pour des millions de raisons que l'on ne remarque même pas tellement c'est ancré dans notre culture, jusqu'à ce qu'on s'intéresse sérieusement au féminisme et aux systèmes de dominations. Et là je peux vous assurer qu'on voit les choses autrement, une fois débarassé de ses oeillères et de ses conditionnements.

Alors moi aussi j'ai un coup de gueule, j'en ai plein le dos qu'on parle du féminisme sans en connaître le dixième et qu'on critique celles et ceux qui se battent pour nous et qui en prennent déjà plein la gueule. Parce que oui les féministes en chient grave, et il suffit de lire les commentaires d'un article sur le féminisme pour comprendre à quel point on en a besoin. Mais ça encore une fois on ne s'en rend pas compte tant qu'on est enfoncé jusqu'au cou dans son ignorance et dans notre société patriarcale.

Alors merde, renseignez-vous, éduquez-vous, c'est pas les ressources qui manquent, et surtout arrêtez de parler de ce que vous ne connaissez pas !
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Droits des femmes

Message par Alfred » 26 oct. 2015, 23:09

Vous allez bien? J'ai toujours évoqué l'équité entre les genres féminins et masculins. Où avez-vous lu que je voulais porter des robes? J'ai simplement oser dire que les femmes avaient plus de liberté quotidienne que les hommes dans leur présence au monde. Et que nous aussi, il nous fallait nous plier à une conformité qui n'était pas très sympathique. C'était gentil de ma part... Pas du tout agressif. Jamais je ne me permettrai de blesser une femme... Mais nous pouvons échanger-je pense- depuis des réflexions amicales et les partager sans ressentiments.

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Droits des femmes

Message par Ptite Marie » 26 oct. 2015, 23:35

Plus de liberté quotidienne ? Essayez donc d'être une femme et de vous balader en robe, assistez au concert de sifflements, d'insultes, voire de menaces de viol, et revenez me parler de liberté des femmes... On peut peut-être porter ce qu'on veut mais on doit en payer le prix à coup de slut-shaming et de victim-blaming (je vous laisse vous renseigner).
"Jamais je ne me permettrai de blesser une femme", ah parce que les hommes, rien à foutre ? Vous êtes d'un sexisme crasse, vous prétendez aimer et respecter les femmes mais vous êtes misogyne. Cette façon de placer les femmes sur un piédestal et de les traiter comme des petites choses faibles et fragiles les opprime tout autant que le machisme de base. Et parler d'amour des femmes tout en voulant contrôler leur corps en condamnant l'avortement... s'il vous plait... :roll:
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Alfred
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 21 oct. 2015, 16:44
A aimé : 3 fois
A été aimé : 22 fois

Re: Droits des femmes

Message par Alfred » 26 oct. 2015, 23:39

Petite Marie: Vous m'avez blessé inutilement. Je vais vous dire une chose. Je connais un type bien qui est mon ami. Son oncle a été en prison parce qu'il a refusé la guerre en Algérie. S'il était naît femme, jamais il n'aurait jamais fait 5 ans de prison. Son grand-père a été tué durant la seconde guerre mondiale ( et pas sa grand-mère), son arrière grand-père a été sacrifié à Verdun ( et pas son arrière grand-mère). J'ai moi-même servi l'armée de mon pays. Vous pouvez en dire autant? L'oppression physique dans notre chair, je peux vous dire que les hommes la subisse autant que les femmes. Et, parfois, nous les hommes, nous finissons à la fosse commune. Alors, la surenchère de la souffrance, pas pour moi. Merci camarade féministe!

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Droits des femmes

Message par Ptite Marie » 27 oct. 2015, 00:10

En effet il faut éviter la surenchère de la souffrance, c'est pour ça que vous devriez d'abord vous abstenir d'essayer d'émouvoir votre auditoire en en appelant au pathos en racontant une histoire personnelle. Nous parlons ici de domination systémiques. Or quel système est l'armée ? Un système fait et controlé par les hommes. Donc ici on a à faire à une violence exercée par des hommes, sur des hommes de position sociale inférieure. Cela met-il en cause les femmes ? Votre raisonnement est absurde. De plus, vous savez aussi bien que moi (meme si vous essayez de le refouler) que le sort des femmes en temps de guerre est d'être violées, et souvent tuées juste après par les soldats ennemis. Si cela n'est pas une domination de l'homme sur la femme je ne sais pas quel vocabulaire il vous manque. Donc je voudrais bien vous prier d'arrêter vos comparaisons absurdes, de faire preuve d'un peu d'humilité, d'écouter des témoignages et de reconnaitre la souffrance d'autres personnes que vous et votre petit nombril. Merci.
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité