le nucléaire

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

le nucléaire

Message par Alban » 27 oct. 2012, 21:11

Le nucléaire

En ce moment, les politiques débattent sur le nucléaire.
Peut-on s’en passer ? Comment ? Quand ?
Certains parlent du remplacement du nucléaire par des combustibles fossiles comme le fioul ou encore le charbon. Ce qui permettrait d’arrêter 70% du parc nucléaire français.
Mais voilà, si on remplace le nucléaire par le charbon par exemple, on ne respectera plus le grenelle de l’environnement car l’exploitation du charbon augmentera l’émission de CO2.
Voici quelques chiffres :

Image

Le détail des chiffres sur le photovoltaïque:

Image

En Asie, ils sont "friands" de l’exploitation du charbon et on voit ci-dessous ce que ça donne :

Image

Donc qu’est ce qui est plus important? la dangerosité du nucléaire ou la santé de notre planète ?

Après on parle du charbon propre…
Mais pour cela faut rénover les 2/3 des centrales au charbon qui ont plus de 20 ans et ont un rendement de 29% . Les plus récentes : 45%.
En parallèle, la mise en œuvre de technologies de captage et de stockage du CO2 produit lors de la combustion du charbon sont indispensables. Ces technologies existent et seront testées sur des démonstrateurs dans les années qui viennent. Leur déploiement industriel est prévu aux alentours de 2020. L'idée de base est de capter le CO2 avant qu'il ne soit émis dans l'atmosphère et de l'injecter ensuite profondément dans le sous-sol. IFP Energies nouvelles est un acteur majeur de la recherche sur l'ensemble de la filière captage/stockage. Il est partie prenante dans de nombreux projets nationaux (projets ANR CapCO2 et Gascogne) et européens.
IFP Energies nouvelles participe notamment au programme européen Hypogen, qui vise à tester et à valider les technologies de gazéification du charbon et de production d'hydrogène sans émission de CO2.

Est-ce que ces tests seront concluants ?
Et au niveau économique, ça donnera quoi ?

Je souhaiterais savoir ce que vous en pensez, si vous avez un avis sur ce sujet. :)
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
Iléa
Amibe
Messages : 80
Enregistré le : 04 oct. 2009, 18:20
Localisation : Bordeaux
A été aimé : 1 fois

Re: le nucléaire

Message par Iléa » 28 oct. 2012, 09:33

Certes le nucléaire entraine des risques de sécurité spécifiques par rapports aux autres filières énergétiques
Certes Tchernobyl fut un rappel à l'ordre où nous passâmes pas loin de la catastrophe.
Mais en regardant à droite et à gauche on peut s’apercevoir que ces accidents furent davantage nés de la négligence humaine que des failles techniques.

Tes chiffres Alban sont éloquents, l'utilisation de combustible fossile à un impact considérable sur la planète.
Les énergies renouvelables, dépendantes du climat posent des difficultés considérables à fournir une alimentation constante et fiable.
De mêmes elles ne sont pas forcément facile à vivre. Voici La fédération Environnement Durable ainsi que la vidéo L'éolien dans la tourmente d'arte.
Les éoliennes sont un vrai problème, le photovoltaïque ne se recycle pas, nous sommes loin des "énergies vertes" dont les écologistes nous vendent le rêvent.

Tout cela considéré je reste pour le nucléaire. Il est loin d'être parfait, éternelle ou durable mais la fission nucléaire reste à mon sens un bon palliatif en attendant la fusion. Il y aura toujours des solutions concernant la sécurité, le traitements des vielles installations ou des déchets.
Le vrai problème est l'encadrement dans lequel il évolue. L'argent ne doit pas être la 1° considération lorsque que l'on fait joujou avec un réacteur...
Pour trouver la voie il faut suivre le lapin blanc...

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: le nucléaire

Message par Alban » 28 oct. 2012, 13:50

Iléa a écrit :Mais en regardant à droite et à gauche on peut s’apercevoir que ces accidents furent davantage nés de la négligence humaine que des failles techniques.
Je suis d'accord !! L'exemple le plus récent: La centrale nucléaire de Fessenheim.
Iléa a écrit :Tout cela considéré je reste pour le nucléaire. Il est loin d'être parfait, éternelle ou durable mais la fission nucléaire reste à mon sens un bon palliatif en attendant la fusion. Il y aura toujours des solutions concernant la sécurité, le traitements des vielles installations ou des déchets.
Je partage cet avis.
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
daffy
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 13 juil. 2009, 22:59
Localisation : Grenoble
A été aimé : 3 fois

Re: le nucléaire

Message par daffy » 28 oct. 2012, 17:46

Alban a écrit :Donc qu’est ce qui est plus important? la dangerosité du nucléaire ou la santé de notre planète ?
Pour moi, la question est mal posée.

D'après le GIEC, la principale cause du réchauffement climatique sur Terre sont les rejets de CO2 liés aux activités humaines. D'après l'OMS, la surmortalité liée au réchauffement climatique est d'environ 150.000 morts par an (cf http://www.who.int/mediacentre/factshee ... index.html). Or, la combustion des énergies fossiles comme le charbon est à l'origine de près de 90% des émissions globales de CO2, donc à priori responsable d'une partie non négligeable de cette surmortalité. A cela, il faut ajouter les autres risques liés à l'exploitation des énergies fossiles, comme les maladies pulmonaires provoquées par l'inhalation des particules fines et des oxydes d'azote, ou encore les 10.000 à 15.000 morts accidentelles par an rien que dans les mines de charbon. En comparaison, les ONG estiment à environ 1.000.000 la surmortalité liée à la catastrophe de Tchernobyl, mais la différence, c'est qu'il n'y a heureusement pas une catastrophe de l'ampleur de Tchernobyl tous les ans. Alors, le charbon est-il vraiment moins dangereux que le nucléaire ?

Je n'ai pas la réponse à cette question, mais je crois qu'au delà de l'émotion suscitée par une catastrophe comme celle de Tchernobyl dans l'opinion publique, il est faux de croire qu'il y aurait d'un côté une technologie dangereuse (le nucléaire) et de l'autre une technologie qui ne l'est pas (le charbon). Malheureusement, ce débat sur les risques réels n'a jamais lieu, car les émotions l'emportent sur toute possibilité de discussion rationnelle sur le sujet...

Avatar du membre
Iléa
Amibe
Messages : 80
Enregistré le : 04 oct. 2009, 18:20
Localisation : Bordeaux
A été aimé : 1 fois

Re: le nucléaire

Message par Iléa » 28 oct. 2012, 18:36

Effectivement, il y a trop d'intérêt autour des questions énergétiques, trop d'émotions autour des conséquences de leurs défaillances, trop d'informations cachées et de désinformations pour qu'un débat objectif puisse avoir lieu.

Un sujet majeur qui illustre encore une fois les limites de nos démocraties...
Pour trouver la voie il faut suivre le lapin blanc...

Avatar du membre
Bisounours
Affilié
Messages : 304
Enregistré le : 24 août 2009, 16:02
Localisation : Antony
A été aimé : 1 fois

Re: le nucléaire

Message par Bisounours » 28 oct. 2012, 23:00

En voilà un sujet qui promet d'être intéressant!

Alban, tu pourrais m'en dire un peu plus sur ces centrales à charbon avec un rendement de 45% ? Parce qu'il me semblait qu'une machine thermique (aussi bien une centrale à charbon que nucléaire, ou encore un moteur à essence) ne pouvait pas avoir un rendement (énergie électrique produite/énergie thermique dégagée) supérieur à 33%.
Souriez quand ça ne va pas et que votre cœur se brise.

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: le nucléaire

Message par Alban » 29 oct. 2012, 06:59

Bisounours a écrit :Alban, tu pourrais m'en dire un peu plus sur ces centrales à charbon avec un rendement de 45% ?
http://www.actu-environnement.com/ae/do ... arbon.php4
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
Bisounours
Affilié
Messages : 304
Enregistré le : 24 août 2009, 16:02
Localisation : Antony
A été aimé : 1 fois

Re: le nucléaire

Message par Bisounours » 29 oct. 2012, 22:11

Merci pour le lien Alban, je comprends mieux, je m'étais un peu embrouillé avec la limitation de Carnot.
Notons que des réacteurs nucléaires à eau supercritique sont aussi en projet (du moins sur le papier) ainsi que d'autre modèle à très haute température, donc en théorie on peut atteindre les mêmes rendements. Mais il y a encore quelques verrous technologiques à faire sauter,, notamment en ce qui concerne la tenue des matériaux.
Souriez quand ça ne va pas et que votre cœur se brise.

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: le nucléaire

Message par Tyane » 28 janv. 2013, 22:32

Je demeure très réservé quant à l'utilisation de l'énergie nucléaire, notamment en raison des difficultés à traiter les déchets et son usage militaire (sans compter l'insuffisante sécurité des centrales).

Néanmoins, si l'on remplaçait l'uranium par du thorium, une fois les recherches abouties, l'énergie nucléaire serait moins problématique, car elle limite la prolifération à usage militaire et génère peu de déchets radioactifs.

Cependant, le nucléaire ne peut pas être une réponse au réchauffement climatique à lui seul, si j'en crois un internaute :
L’argument de la lutte contre le réchauffement climatique pour défendre le nucléaire sent… le réchauffé, justement.

Je vais prendre un exemple que j’ai déjà expliqué il y a longtemps : comparons les émissions par habitants de deux pays : la Belgique et le Danemark.

http://www.iea.org/co2highlights/CO2hig ... O2-POP‘!A1

La Belgique produit plus de 54% de son électricité grace au nucléaire. Si on suit le raisonnement des pro-nuke, elle devrait, alors, émettre très peu de CO2 par habitants.
En 2009 : 9.33T de CO2/hab. C’est mieux qu’en 2006 : 10,40T de CO2/hab.

Le Danemark, par contre, est souvent montrée du doigt par les pro-nukes : ce pays, champion de l’éolien, est, soit disant, un gros émetteur de CO2 par habitant. Ah, vérifions alors :
2009 : 8.47T de CO2 par habitant. Merde alors, c’est bien moins qu’un belge… Tiens donc. Et en 2006 : 10,31T de CO2/hab. Une baisse des plus significative.

Alors. Et bien alors, christenkind, la vérité est ailleurs. De toute façon, les secteurs qui émettent le plus de CO2 sont les transports, l’agriculture et l’industrie. La production d’électricité n’a qu’une part minoritaire, ce qui fait que le nucléaire n’est, en aucun cas, une réponse au rechauffement climatique.

Enfin, j’ai trouvé d’autre chiffres :

http://www.statistiques-mondiales.com/emissions_co2.htm

Là, c’est la grosse claque : 5,90T de CO2 par habitant pour le Danemark en 2011 !!!!
La plus grosse baisse enregistrée vis à vis de 2007 en Europe !!!
Ouah !
Par comparaison, la France et son 77% d’électricité nucléaire est à 5,60T de CO2 par habitant en 2011.

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: le nucléaire

Message par Tyane » 18 févr. 2013, 23:10

Les experts de Greenpeace publient un scénario de transition énergétique pour lequel l'arrêt du nucléaire serait envisageable dès 2031, à condition d'une baisse de la consommation électrique et du développement des énergies renouvelables, notamment l'éolien et le solaire. Hypothèses prises en compte : augmentation de la population, du coût du pétrole, meilleure rendement des éoliennes... Vous me direz qu'avec des Si, on peut échafauder un scénario de paix universelle pour le prochain millénaire, mais néanmoins ce rapport mérite à mon humble avis au moins un petit coup d’œil, fusse-t-il pour le dénigrer.

Avatar du membre
Helie
Amibe
Messages : 81
Enregistré le : 16 nov. 2014, 17:45
A aimé : 9 fois

Re: le nucléaire

Message par Helie » 26 nov. 2014, 15:40

J'ai personnellement beaucoup de mal avec le nucléaire. Cependant j'ai conscience de la difficulté d'une transition... Et puis c'est sur que si on commence a parler argent, le débat n'en fini plus, parce que évidemment que faire une transition ça coûte cher... je regrette seulement qu'autant de gens ferment les yeux par rapport aux dangers que peux engendrer le nucléaire, surtout au niveau des déchets et militairement.
Je pense que d'abord il faudrait résoudre pas mal de problèmes (comme la non-fertilité des terres à cause d'un usage intensif de produits nocifs en agriculture, ou les inégalités, développer les transport en commun, etc...etc), plus "urgents". Parce que malgré tout on ne pourra pas utiliser le nucléaire indéfiniment (a 100 pour-cent). L'erreur est humaine et ceux qui gèrent le nucléaire sont des humains. Une seule explosion suffi a dévaster et à tuer trop de choses pour que je me rappelle le chiffre ( :lol: :? ). Je ne pense pas qu'il faudrait remplacer le nucléaire par du charbon (par exemple) mais progressivement par des énergies renouvelables.

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: le nucléaire

Message par RValiasRV » 26 nov. 2014, 23:42

Ah les fameuses énergies renouvelables...que leur nom est trompeur, surtout si l'on pense aux nouvelles renouvelables !!

Un très bon auteur nous met en garde contre les espoirs que portent les innovations technologiques, il s'agit de Philippe Bihouix (l'Age des Low Tech).

Moi qui pensait que les centrales nucléaires (en cycle fermé, pour te faire plaisir Helie) et les barrages hydroélectriques avaient un brillant avenir devant elles, rien n'est moins sûr !
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
Helie
Amibe
Messages : 81
Enregistré le : 16 nov. 2014, 17:45
A aimé : 9 fois

Re: le nucléaire

Message par Helie » 27 nov. 2014, 18:21

RValiasRV a écrit :Ah les fameuses énergies renouvelables...que leur nom est trompeur, surtout si l'on pense aux nouvelles renouvelables !!

Un très bon auteur nous met en garde contre les espoirs que portent les innovations technologiques, il s'agit de Philippe Bihouix (l'Age des Low Tech).

Moi qui pensait que les centrales nucléaires (en cycle fermé, pour te faire plaisir Helie) et les barrages hydroélectriques avaient un brillant avenir devant elles, rien n'est moins sûr !
Oui je comprend mais j'ai une peur panique du nucléaire depuis que j'ai fait un exposé sur la fin du monde nucléaire :cry: (j'etais obligée, hein :wink: )

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: le nucléaire

Message par RValiasRV » 03 déc. 2014, 00:45

Si ça peut te rassurer, ce n'est pas avec le nucléaire civil que l'on risque ce genre de chose, tant sur les conséquences d'un accident nucléaire (qui reste local, même si on en mesure des traces à grande échelle), que de rupture d'approvisionnement (le nucléaire a un énooooorme potentiel, même peut-être sur les générations actuelles en cycle ouvert, mais est minoritaire dans la production mondiale d'énergie - voire même d'électricité). Rappelons que quoique l'on fasse, quoique l'on décide à propos du nucléaire civile (par exemple sortir du nucléaire en France, en Europe, dans le monde ?), cela n'a aucune espèce d'incidence sur la vie du nucléaire militaire, qui a toutes les chances de prospérer vu la situation géopolitique que l'on prépare.

Le vrai risque par rapport au nucléaire [civil], c'est celui de la pérennité des sources froides (à cause du réchauffement climatique). Mais c'est un risque «en tant que centrale thermique», et il est le même pour les centrales à gaz, au charbon...Risque absent du débat public (du moins, quand il n'arrange pas les idéologistes), et qui peut nous concerner aussi en France...

Petite mise en situation : en 2003, du fait de la canicule, EDF a du demandé 13 dérogations de dépassement de température des cours d'eau qui jouaient le rôle de sources froides pour ses centrales thermiques (notons que seules 6 d'entre elles concernaient des centrales nucléaires, et que ce sont les seules dont vous avez entendu parler). Avec un réchauffement mondial de 2 degrès (le fameux minimum pour garantir un monde à peu près stable politiquement parlant), l'été 2003 deviendrait un été «normal», et tout indique qu'au moins la moitié sud de la France connaîtra des sécheresses à répétition. Dans un tel contexte, ce n'est pas d'un éventuel réchauffement d'un cour d'eau un degré au dessus de la norme dont il faudra se soucier mais de la disponibilité du dit cours d'eau pour jouer son rôle de source froide. Le tout en se posant la question de ce qu'on fait si l'on doit arrêter ces centrales (en ajoutant que je suis trèèèèèès sceptique à l'idée que des éoliennes et des panneaux solaires auraient pris la relève entre temps)....
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité