Le couple

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
théralène
Affilié
Messages : 252
Enregistré le : 29 nov. 2011, 19:44

Re: Le couple

Message par théralène » 15 févr. 2012, 00:02

Je me permets un petit hs (enfin pas complètement) en cette fin de saint Valentin,

Petit article du monde que certains trouveront trop cyniques, d'autres réalistes.

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... _3232.html

(Hana-Lyse je pense que tu apprécieras cet article)
"L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance." Gagnand

"Parler est un besoin, écouter est un art." Goethe

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07

Re: Le couple

Message par mokili » 15 févr. 2012, 00:26

Nous sommes, quand même, beaucoup dans l'intellectualisation comme l'a rappelée Théralène. Et c'est pas plus mal, d'ailleurs. De temps de temps, il faut savoir intellectualiser les choses.

Mais, là, c'est comme un cursus universitaire, il y a la théorie et la pratique (le simple fait d'avoir un bac plus cinq ne suffit pas pour avoir un boulot dans la branche de son cursus). Et entre les deux, la plupart du temps, il y a un monde.

Mon modus vivendi, c'est d'éviter, le plus possible, de me prendre la tête.
Si un rdv aboutit à une relation, tant mieux; Si elle aboutit à une amitié, tant mieux ; Si cela aboutit à rien, tant pis (me connaissant, je sais que j'aurais passer, au pire, une bonne soirée). Pour le coup, j'ai envie de dire, il se passera ce qu'il se passera.

Après, c'est sûr qu'il y en a (et, c'est, là, toute la différence) qui savent encaisser des râteaux, sans s'en être affecté, profondément, tout du moins.

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 15 févr. 2012, 01:11

théralène a écrit :Je me permets un petit hs (enfin pas complètement) en cette fin de saint Valentin,

Petit article du monde que certains trouveront trop cyniques, d'autres réalistes.

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... _3232.html

(Hana-Lyse je pense que tu apprécieras cet article)
Bien deviné Théralène ! :lol:
Je l'aime beaucoup, l'auteur est très réaliste sur la situation, et ceux qui ne le voient pas sont clairement le genre de personnes irréfléchies ouvertement, tout de même très courant ! J'ai l'impression de me voir écrire, c'est étrange :oops:
Que dire de plus à part . . . Merci Théralène ? :)
- s'incline -

C'est un temps où l'individualisme égoïste et la recherche de plaisir effréné ont tout foutu en l'air. Par peur et donc manque de courage, nous avons tous renoncé à l'amour. Nous l'avons remplacé par la recherche du plaisir, envers et contre tout. Car le plaisir a ceci de pratique qu'il ne s'accompagne pas de sentiments, et que toute souffrance est éradiquée.

Notre environnement a bien sûr favorisé cette conception hédoniste de l'amour. L'accroissement des divorces, la marchandisation de l'amour, la banalisation des relations sexuelles, les réseaux sociaux, les sites de rencontres... tout cela nous a convaincus que croire en l'amour était un écueil dans lequel il ne fallait pas tomber.

[...]

Aujourd'hui, les jeunes, filles ou garçons, dans leur grande majorité, accumulent les conquêtes, avec pour seule ambition de "prendre leur pied". Dans les soirées, tout le monde sort avec tout le monde. C'est socialement très bien vu de "se taper des mecs ou des gonzesses", par dizaines. Plus besoin de séduction non plus, l'alcool faisant le plus gros du travail. L'histoire ne dure pas plus d'une soirée, car il n'est pas question de se prendre la tête.

On pourra me taxer de cynisme, mais les choses en sont là. La génération qui est la mienne va droit dans le mur, oubliant l'essentiel : l'amour, ce n'est pas des papillons dans le ventre, c'est une affection durable, un engagement sincère. On me qualifiera de ringard, eh bien j'assume. Puisse cette Saint-Valentin ne pas devenir le symbole de cette infernale déliquescence de l'amour.
= = = = = = = = = =

mokili a écrit :Nous sommes, quand même, beaucoup dans l'intellectualisation comme l'a rappelée Théralène. Et c'est pas plus mal, d'ailleurs. De temps de temps, il faut savoir intellectualiser les choses.

Mais, là, c'est comme un cursus universitaire, il y a la théorie et la pratique (le simple fait d'avoir un bac plus cinq ne suffit pas pour avoir un boulot dans la branche de son cursus). Et entre les deux, la plupart du temps, il y a un monde.

Mon modus vivendi, c'est d'éviter, le plus possible, de me prendre la tête.
Si un rdv aboutit à une relation, tant mieux; Si elle aboutit à une amitié, tant mieux ; Si cela aboutit à rien, tant pis (me connaissant, je sais que j'aurais passer, au pire, une bonne soirée). Pour le coup, j'ai envie de dire, il se passera ce qu'il se passera.

Après, c'est sûr qu'il y en a (et, c'est, là, toute la différence) qui savent encaisser des râteaux, sans s'en être affecté, profondément, tout du moins.
Pourquoi parler d'intellectualisation alors que c'est simplement normal que nous réfléchissions tous aux conséquences de nos actes ?!!! Si tu as lu l'article, tu as dû voir que son argumentation est parfaitement révélatrice du manque de réflexion d'autrui et non du développement particulièrement élevé, comme le supposerait cette " intellectualisation du couple " . On dirait que tu prends la couple comme quelque chose pour lequel on ne devrait pas réfléchir en parlant d'intellectualisation . On ne parle pas d'intellectualisation du comportement en société alors qu'on se plie à divers codes de manière réfléchie, puis automatique au fur et à mesure . Alors non, je persiste et signe, il n'y a aucune intellectualisation du couple, juste la croyance naïve qu'on n'a besoin ou qu'il faut éviter la réflexion intelligente dans un couple . Et en écrivant cela, je ne caricature pas énormément la situation réelle, décrite par l'auteur de l'article ( qui est bien plus objectif ) .

Pour reprendre ta métaphore ( excellente au passage :wink: ), un Bac +5 aura beaucoup de mal pour trouver un boulot . Mais crois-tu qu'un recruteur passera cinq secondes à réfléchir au même poste pour une personne non diplômée ? Evidemment que non, poubelle immédiatement . Donc c'est encore plus difficile de décrocher un CDI sans diplôme alors qu'il faut Bac +5 pour le poste en question .
L'écart entre la théorie et la pratique réside dans l'apprentissage de l'utilisation idéale des méthodes élaborées dans la phase théorique . Question d'expérience, mais comment arriver à cette phase lorsqu'on n'a pas appris la méthode ? Impossible² .

Alors comme prévu, je ne cautionne pas ta philosophie mais après tout ce ne sont pas mes affaires . Tu pourras te mettre en couple demain avec une bombe ça ne me ferait ni chaud ni froid . Car je sais qu'au final, ceux qui y arrivent sont ceux qui utilisent leur tête pour arriver à réaliser les objectifs précis qu'ils ont en tête :twisted:
Si ta vision est juste d'apprendre à encaisser des rateaux pour rester pas trop malheureux et finir ta vie avec 10 partenaires avec lesquelles tu n'as rien vécu, soit . Chacun sa vie et ses projets . Personnellement je vise le top, au lieu de me contenter de divers couples moyens, dans le pire des cas je mourrai heureux et peut-être enfin intelligent, capable de transmettre tout mon savoir accumulé aux proches qui ont la même façon de voir les choses, ou qui ont la capacité de se remettre en question pour s'améliorer .

[ Non ce n'est pas une annonce, quoique ... :roll: ]

Bonne nuit :)
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 15 févr. 2012, 01:26

théralène a écrit :1) C'est pas "homme qui rit à moitié dans ton lit"? Ce serait donc cruel de faire rire un s^^ :twisted:

2) Oui je vois très bien ce que tu veux dire, et c'est certainement la raison pour laquelle j'ai du mal à accepter toutes ces règles (en fait les deux personnes dont je suis tombée vraiment amoureuse dans ma vie étaient des filles, il y a eu un mec longtemps avant mais je n'ai fait aucun effort, parce que l'idée même que ça doive se finir au lit m'en a dissuadée, enfin bref, c'est du hs que je n'ai pas précisé avant parce que crois-moi, ça ne change pas grand chose aux "règles")
Mais justement, les personnes de qui je suis tombée amoureuse ne respectaient absolument pas le 2, 4, 5 (mais alors là pas du tout), 6, 7 aucunement, 8 non plus, et 10 pas trop d'ailleurs, et le 1 assez peu...
Par contre les gens qui ont essayé de me draguer dans les règles ne m'ont jamais intéressée je ne sais pas pourquoi. (Quoique, un peu quand même, mais vu que c'était ma réaction naturelle, il n'y avait pas de calcul)
Donc du coup, c'est plus difficile d'admettre des choses qui ne s'appliquent pas à toi, et à d'autres, bien que je n'en ai pas souvent croisés.

3) En fait ça a été plutôt l'inverse de toi. Au début, je n'étais pas si naïve, j'étais "formatée" par tout ce que j'avais appris, je trouvais ces règles logiques sans les critiquer, mais les conséquences désastreuses que leur existence a pu avoir sur certaines personnes (et pas seulement les phobiques mais sur bien d'autres personnalités) ont fait mon opinion. Du coup je sais qu'elles existent, je ne peux les nier, et je sais que ne pas être d'accord n'y changera rien bien sûr, et que si un jour Mr Célibat ou Mme Solitude demandent le divorce je serais obligée de les réappliquer, mais ce serait avec grande réticence.

Et disons qu'elles m'ont déjà bien "pourri" la vie... Il m'est arrivée une fois de réussir malgré mon tempérament phobique à les appliquer pendant quasi 6 mois, (et c'était vraiment extrêmement difficile car l'attachement était là, mais il ne fallait surtout rien montrer, sans compter que ces règles ne me viennent pas naturellement) et là j'étais "géniale", mais "tu es beaucoup trop bien pour moi". Mais je me sentais mal avec ça, je n'étais pas moi-même, je devais tout le temps contrôler mes paroles, faits et gestes, messages etc et j'ai fini par y renoncer, un peu, un peu trop, parce que je n'en pouvais plus de cette situation, et je suis passée en quelques mois supplémentaires de "trop bien" à "gentille" mais "sans intérêt" (pas ces termes bien sûr). Version très simplifiée ce que je raconte là, il n'empêche que ça s'est fini en mini dépression...
Après il y a pas mal de personnes que je connais qui se sont fait jeter à cause d'un mauvais respect de ses règles alors qu'elles n'avaient pas grand chose à se reprocher, je trouve ça plutôt injuste.

4) lol, il n'a pas besoin d'être séduit Mr Célibat, il accepte toutes celles et ceux qui veulent de lui^^. Quoiqu'il peut se faire fortement désiré par des personnes en pleine conjugopathie. Du coup il peut même être idéalisé à l'extrême!
1) Exactement, c'est " femme qui rit à moitié dans ton lit " ~
Mais peut-être que c'est le secret du sadisme humain, hu, hu ! :twisted:

2) Merci pour la confirmation Théralène ! Donc peu importe le sexe, ces règles sont relativement suivies ~
Pour les règles, si les deux personnes pensent de manière similaire vis-à-vis de la séduction ne les respectent pas quand ils commencent à s'intéresser à l'amour . Ce n'est qu'après un ou quelques échecs qu'une personne peut décider de changer de façon d'appréhender la chose, au niveau de sa gentillesse . Reste les 1;3;9 .

Pourquoi ce sont elles qui seraient respectées ?
La 1 à cause des sites de séduction très populaires et un respect de la règle à la lettre au niveau des jours ou du nombre de rendez-vous . Certains sites mettent tellement d'impératifs sur ces règles, avec une telle précision que pour les naïfs de la séduction, ça leur permet de donner l'illusion d'une certaine distance .
La 3 ... Peur d'offrir un mauvais cadeau, peur d'être rejeté, peur d'être découvert, et les autres radins, etc .
Et pour la 9 ... Voilà quoi !

Je suis sûr que les gens aiment chez les gens des qualités ( ou du moins ce qu'ils considèrent comme telles ), en fonction de ce qu'ils veulent vivre avec l'autre .

Celui qui aime quelqu’un à cause de sa beauté l’aime-t-il ? Non, car la petite vérole qui tuera la beauté sans tuer la personne, fera qu’il ne l’aimera plus.
Et si on m’aime pour mon jugement, pour ma mémoire, m’aime-t-on moi ? Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même. Où est donc ce moi, s’il n’est ni dans le corps ni dans l’âme ? Et comment aimer le corps ou l’âme, sinon pour ces qualités, qui ne sont point ce qui fait le Moi, puisqu’elles sont périssables ? Car aimerait-on la substance de l’âme d’une personne abstraitement et quelques qualités qui y fussent ? Cela ne se peut, et serait injuste. On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités.
Qu’on ne se moque donc plus de ceux qui se font honorer pour des charges et des offices, car on n’aime personne que pour des qualités empruntées.
Pascal, Pensées.


3) Oui, c'est aussi le problème de ces règles : les manipulateurs les appliquent tous, et si on ne fait pas attention, on se fait avoir ~
Etait-ce cela que tu entendais par " conséquences désastreuses " ? Car après tout, ces règles sont-elles si mauvaises que ça, lorsqu'elles nous influence juste vers un comportement pouvant augmenter nos chances ? Le tout est de ne pas en abuser, tu ne trouves pas ?

Ces " tu es trop bien pour moi " c'est juste une envie de l'autre de dominer et ça lui est impossible . Au fond, ce genre de râteau est dû à l'égoïsme et au machisme quand ça concerne des hommes . Et après tout, ce n'est pas plus mal, qu'ils aient refusé . Imagines ce qui se serait passé si ces personnes auraient dit oui . Ca aurait été une lutte de pouvoir incessante, sans réels sentiments de la part de l'autre . Tu aurais souffert comme tant de personnes qui se mettent en couple, croyant que cette situation mène au bonheur . En ce sens c'est une réussite, que de ne pas être tombée dans des schémas erronnés extrêmement courants . Et évidemment, en changeant de caractère pour être plus gentille, la séduction ne marchait plus, d'où les équivalents au " sans intérêt " . Nous sommes beaucoup à traverser cette phase, mais c'est la vie ~
Soyons d'accord : c'est injuste, mais le monde est lui-même injuste . C'est après un râteau de ce genre ( non-respect des règles ) qui m'a fait réagir . En amour il faut savoir montrer les qualités que l'autre recherche dans un(e) partenaire, d'où une étude incessante de la phychologie, des études comportementales et autres pendant plus d'un an ... Afin de pouvoir prendre l'ascendant le plus souvent possible et ne plus souffrir comme par le passé .

4) C'est le paradoxe, Mr Célibat est quelqu'un de très spécial après tout :wink:
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 15 févr. 2012, 02:29

Voya a écrit :
Hana-Lyse a écrit :Concernant le respect de ces règles, c'est très bien si tu peux être en accord avec ta personnalité ! Après il y a des personnes pour qui c'est naturel et d'autres qui doivent s'adapter pour pouvoir y arriver . De ce fait, ton passage souligné est assez obscur, dans le sens où il n'y a pas de changement de nature chez les autres . Et aucune valorisation à être "naturelle" sachant que tu appliques ces techniques inconsciemment, par nature . La seule différence réside dans l'adaptation nécessaire à chacun, comme pour toutes les situations, pourtant nous sommes tous aussi naturels les uns que les autres . Au fond ces règles ne sont pas de vulgaires techniques de drague . Elles permettent simplement d'être dans le bon état d'esprit pour tenter de séduire quelqu'un, tu ne trouves pas ? :)
De toute manière Blaise Pascal a montré que s'il y a de l'amour, en réalité c'est simplement l'amour des qualités de l'autre . Partant de là, il est parfaitement normal et aucunement critiquable de cacher ses défauts qui gênent au possible, surtout dans la société actuelle avec tant de ruptures et de superficialité ( le coup de foudre, pour ne pas le nommer :roll: ) . Parler de vice caché n'est pas approprié pour tout le monde, car le vice induit un mensonge, une volonté de causer de la souffrance à l'autre . C'est presque un amalgame que d'associer défauts cachés et vice ~
Visiblement, j'ai été mal compris. C'est le souci quand met une pointe d'humour 2nd degré (je fais parfois de l'auto ironie et un peu humour cynique), à l'écrit ça peut être pris au 1er degré et mal perçu. Je me réexplique :
Je n'ai jamais dit que ces règles n'étaient pas utiles pour certaines personnes, si ça peut en aider certains tant mieux. Ce que je voulait dire c'est qu'il y a certaines règles qui me paraissent pas forcément utile (mais ce n'est que mon opinion). Donc faut t'il forcer sa nature pour être "comme tout monde" et correspondre parfaitement aux schéma de pensés les plus répandu (ce à quoi aspire beaucoup de gens, la norme), ou faut il plutôt essayé d'être soit même, quitte à être un peu hors norme et original et brisé certain cliché? A chacun ses choix, et selon ce type de choix on ne va pas attirer le même type de personne. C'est la grande différence entre les gens qui sont "pro norme" et ceux qui sont "pro originalité", ces 2 types s'assemblent pas forcément, comme on dit il en faut pour tout les goûts. Tu vois où je veux en venir?

Et pour ce passage qui te parait obscure, c'est tout simplement ce que les hommes qui me connaissent disent souvent de moi (je suppose que c'est comparativement aux autre femmes qu'ils peuvent connaitre). Et concernant mon humour sur le "vice caché sur la marchandise", c'est bien sur une référence à une expression qu'on utilise en commerce, il y a un sketch humoristique la dessus => les hommes se plaignent souvent qu'au début leur femme leur paraissent parfaite (phase de séduction) et des qu'ils sont en couple elles montrent un visage beaucoup plus pénible (donc ça peut peut être associé à des "vices cachés, un peu comme si tu achetais un produit et que finalement il ne fonctionnait pas bien comme tu l'imaginais, tu comprends le rapport :mrgreen:).
C'était un peu d'humour pour expliquer que je préfère être direct et dire comment je suis vraiment. Ca plaira ou pas aux gens, mais je n'aime pas jouer un jeu et me faire passer pour une personne parfaite. Je préfère faire passer mes défauts et qualités, sur le ton de l'humour et de l'auto ironie. Donc je souhaite qu'on m'apprécie pour ma personnalité, pas pour un "paraitre", je ne cherche pas à être une personne que je ne suis pas réellement, pour plaire à la majorité.
théralène a écrit :Mais justement, les personnes de qui je suis tombée amoureuse ne respectaient absolument pas pas le 2, 4, 5 (mais alors là pas du tout), 6, 7 aucunement, 8 non plus, et 10 pas trop d'ailleurs, et le 1 assez peu...Par contre les gens qui ont essayé de me draguer dans les règles ne m'ont jamais intéressée
C'est un peu mon cas aussi, en général je suis plus attiré par des gens qui ne sont trop dans les règles car ça à un côté un peu trop prévisible. J'aime qu'on soit capable d'être originale et un peu imprévisible. Une personne qui n'est pas capable de m'étonner aura peut de chance de me faire craquer. Bref faut que je trouve la personne géniale et pas simplement sympa. Mais bon je suppose que c'est mon côté un peu anti conformiste qui me fait penser comme ça :mrgreen:

Haha ! En effet, en plus pour détecter l'humour quand je pense de manière sérieuse, je ne suis plus là :oops:

Maintenant j'ai compris, et tu as tout à fait raison, nous ne sommes pas des robots obéissant à une programmation précise . Mais il est possible de se laisser influencer par ces 10 règles, sans pour autant être formaté, pouru qu'on filtre la manière et l'importance du point auxquelles vont nous influencer . Bien entendu c'est laisser les règles déteindre sur nous, sans pour autant carrément changer de couleur :)
Car tu as tout à fait raison ! C'est en changeant pour un(e) autre qu'on finit par être triste X mois ou années après, quand ce n'est pas une affaire de jours ou de semaines . En fait on est d'accord grosso modo, ce n'est qu'une affaire de terminologie différente qui fait qu'en apparence on diverge ~

AH ! Ca y est, tu m'as ouvert les yeux, ils brillent de compréhension maintenant . Quand on dit qu'une femme a l'air naturelle, c'est qu'on la trouve bien dans ses pompes en fait ! Elle s'entend avec l'image qu'elle a d'elle-même et le vit donc très bien . Ce bonheur se ressent forcément après, et il est clair que ça plait ~
D'autres ont envie de changer et il leur faut un temps pour être également bien dans leur tête . Pourvu qu'on ne change pas pour quelqu'un d'autre et en se sacrifiant, il n'y a pas de problèmes après tout .

Franchement, après avoir compris, je te comprends complètement ! La seule différence est que je cherche à avoir le maximum de qualités possibles et voiler mes défauts au mieux . Maintenant que tu en parles, je n'ai pas de stratégie pour faire accepter les failles qui arriveront petit à petit . Mais bon, même en cherchant à être parfait mentalement, je ne suis pas fichu de trouver, comme quoi il me reste longtemps avant d'avoir assez de qualités pour qu'une femme m'aime réellement :roll:

Pour les vices cachés j'avais compris ( attention ça ne rigole plus !! ), d'où la dernière phrase que tu as cité . Le vice est couvert d'une volonté de tromper l'autre, de tirer avantage de lui . L'amour non, et en ce sens ces défauts cachés sont plus le résultat de peurs souvent infondées que le résultat d'une envie malfaisante .

Merci pour cette explication Voya ! Ça va me faire réfléchir ... Comment faire pour compenser les défauts qui font forcément finir par apparaître, et ainsi contrer un des motifs courants de rupture du couple ?
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07

Re: Le couple

Message par mokili » 15 févr. 2012, 02:50

C'est dommage Hana-Lyse parce que j'ai l'impression que vous prenez mes remarques pour vous. Vous avez remarqué qu'à chaque fois, je dis: Je pense, Je crois ou autre parce que, tout simplement, je ne représente personne.

Je ne prétends pas détenir la vérité, bien au contraire. Il y a de fortes chances pour que je sois dans le faux (comme vous semblez le penser) et je l'admets volontiers.

D'autant que j'apprécie nos conversations (c'est d'ailleurs pour ça que je dis et je répète que vous portez bien votre nom).
Quand je parle d'intellectualisation, c'est par rapport au contraste entre la théorie et la pratique des choses (auxquelles vous avez apporté une réponse excellente à mon goût) mais pas sur le fait que la réflexion sur le couple est inintéressante voire est inutile.
Si vous n'appréciez pas ma philosophie, je dis, tant mieux, ce sera l'occasion de me frotter à des idées nouvelles qui peuvent justement me faire changer d'avis. C'est justement le but d'une "conversation intellectualisée" (je n'arrivais pas à exprimer les mots justes)

En fait, peut être que vous vous dîtes je suis fan d'Estaban75 par rapport au "conflit" qui vous oppose à lui mais ce n'est pas le cas, je suis fan parce que comme, lui, je pense, qu'il ne faut pas faire de récupération A, à tous les évènements de la planète (surtout quand ils n'en sont pas, selon moi).

Maintenant comme vous l'avez dit à juste titre: Personne n'est parfait.

Oui, je sais, c'est hors sujet par rapport au sujet initial, mais j'avais envie de clarifier les choses.

Avatar du membre
théralène
Affilié
Messages : 252
Enregistré le : 29 nov. 2011, 19:44

Re: Le couple

Message par théralène » 15 févr. 2012, 12:35

Hana-Lyse a écrit :e suis sûr que les gens aiment chez les gens des qualités ( ou du moins ce qu'ils considèrent comme telles ), en fonction de ce qu'ils veulent vivre avec l'autre .
Tu m'as fait réfléchir là-dessus. Peut-être que comme tu dis ce que les uns considèrent comme défauts peuvent être vues comme des qualités pour d'autres. Après tout, qui n'a pas entendu parler d'une maladresse qui a fait craqué, voire d'un strabisme qui devenait mignon etc etc (tu as vu le film avec Audrey Tautou, la délicatesse? exemple parfait)
Hana-Lyse a écrit :Oui, c'est aussi le problème de ces règles : les manipulateurs les appliquent tous, et si on ne fait pas attention, on se fait avoir ~
Etait-ce cela que tu entendais par " conséquences désastreuses " ?
-Je n'y avais pas pensé, mais c'est un des aspects, effectivement. Le Pn d'ailleurs ne respecte pas la règle des je t'aime et des cadeaux, mais en impose tellement de façon naturelle (mégalomanie+hypertrophie du moi+ impossibilité de se remettre en question+ incapacité d'éprouver de l'empathie mais capacité à manipuler+++, pas d'amour mais volonté de possession, pas vraiment de leur faute d'ailleurs tout ça, on en a déjà parlé) Mais du coup ils sont les rois de la séduction...
-En fait je parlais des "candidat(e)s parfaits" pour la 2e phase, parce qu'ils ont les qualités nécessaires pour se remettre en question et construire une histoire d'amour avec empathie, compréhension, respect, écoute etc etc mais qui sont "recalés" directement à la phase séduction et finissent seuls, ou bien dans un couple où ils sont étouffés par une personnalité pour qui ils conviennent (les "je profite un maximum" , possiblement des pn d'ailleurs) mais qui ne leur conviennent pas forcément (et ils l'avouent mais éprouvent beaucoup de difficultés à s'extirper de ça). Et j'en connais beaucoup et qui s'en désespèrent mais n'arrivent pourtant pas à changer leur nature pour plaire à l'autre.
Hana-Lyse a écrit :Car après tout, ces règles sont-elles si mauvaises que ça, lorsqu'elles nous influence juste vers un comportement pouvant augmenter nos chances ? Le tout est de ne pas en abuser, tu ne trouves pas ?
Hana-Lyse a écrit :Soyons d'accord : c'est injuste, mais le monde est lui-même injuste
En fait, oui, on est d'accord. Je ne trouve pas que l'expression de ses règles ainsi que leur exercice soit mauvais, puisque comme tu dis elles augmentent les chances, et puisqu'elles respectent les réalités des mécanismes inconscients humains. En fait, ce n'est pas contre les règles, mais c'est contre ces mécanismes de l'inconscient humain que j'en ai. Je sais pourtant que ça n'y changera rien d'être contre. Et celui qui boycotte volontairement ces règles par esprit de contradiction (c'est tellement tentant parfois) ne fera que s'enfoncer, j'en suis consciente.
Hana-Lyse a écrit :La seule différence est que je cherche à avoir le maximum de qualités possibles et voiler mes défauts au mieux . Maintenant que tu en parles, je n'ai pas de stratégie pour faire accepter les failles qui arriveront petit à petit .
Voilà par exemple un des problèmes de ces règles. être parfait à vie, c'est un énorme challenge, et on finirait par en détester la vie peut-être et ça peut devenir une éventuelle cause de rupture par peur de devenir trop imparfait pour la personne aimée (qui peut-être aurait pu se contenter de ces imperfections, si elle avait su à quoi s'en tenir, ou peut-être pas, mais peut-être que d'autres si)
Hana-Lyse a écrit :Comment faire pour compenser les défauts qui font forcément finir par apparaître, et ainsi contrer un des motifs courants de rupture du couple ?
D'où le fait fait que ce serait plus simple si on pouvait être honnête dès le départ et que les mécanismes de l'inconscient humain n'empêchaient pas d'aimer entièrement.
Modifié en dernier par théralène le 17 févr. 2012, 10:25, modifié 1 fois.
"L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance." Gagnand

"Parler est un besoin, écouter est un art." Goethe

Avatar du membre
théralène
Affilié
Messages : 252
Enregistré le : 29 nov. 2011, 19:44

Re: Le couple

Message par théralène » 15 févr. 2012, 15:19

Hana-Lyse a écrit :Pourquoi parler d'intellectualisation alors que c'est simplement normal que nous réfléchissions tous aux conséquences de nos actes ?!!! Si tu as lu l'article, tu as dû voir que son argumentation est parfaitement révélatrice du manque de réflexion d'autrui et non du développement particulièrement élevé, comme le supposerait cette " intellectualisation du couple " .
C'est juste une question de vocabulaire Hana-Lyse, par intellectualisation je ne voulais pas dire négatif, c'est vrai que c'est "En psychanalyse, mécanisme de défense par lequel le sujet utilise le raisonnement ou la logique afin d'éviter la perception et la reconnaissance de ses conflits et émotions." (la définition du dictionnaire n'est pas si positive que ça, mais cette définition est utilisée en psy surtout pour l'anorexique qui va par exemple compter chacune de ses calories au lieu de régler d'autres problèmes internes) Ici je l'utilisait plus au sens commun, "action d’intellectualiser = Élever au rang des choses intellectuelles", et donc c'est un fait qui n'a aucune connotation négative.

Après
Hana-Lyse a écrit : juste la croyance naïve qu'on n'a besoin ou qu'il faut éviter la réflexion intelligente dans un couple .
En effet, ces personnes n'intellectualisent pas ou moins le couple. Que ce soit bien ou pas? Ce n'est pas la question, je ne juge pas, certains s'en sortiront quand même, d'autres pas. Je ne pense pas qu'il soit absolument nécessaire de faire un DU de psycho pour réussir son couple non plus. Il faut reconnaître que ce n'est pas le cas de la plupart des gens. Les psys de couple seraient au chômage d'ailleurs^^
Hana-Lyse a écrit : Personnellement je vise le top, au lieu de me contenter de divers couples moyens, dans le pire des cas je mourrai heureux et peut-être enfin intelligent, capable de transmettre tout mon savoir accumulé aux proches qui ont la même façon de voir les choses, ou qui ont la capacité de se remettre en question pour s'améliorer .
Et c'est très bien, et certainement un plus de s'y connaitre autant en psycho comportementale, parce que de ce fait tu peux éviter certaines erreurs qui sont normalement intégrées et évitées (quand même dans un certain nombre de cas) dans le futur par l'expérience.
mokili a écrit :Mais, là, c'est comme un cursus universitaire, il y a la théorie et la pratique (le simple fait d'avoir un bac plus cinq ne suffit pas pour avoir un boulot dans la branche de son cursus). Et entre les deux, la plupart du temps, il y a un monde.


Mais je suis d'accord aussi avec Mokili. Il n'y a pas de garantie qu'avec un bac+5 ou un DU de psycho on soit absolument certain de trouver un boulot (parce que parfois les patrons préfèrent bac+0, car= salaire moins élevé à payer) ou de réussir son couple. En pratique, il peut arriver que la raison soit dépassée et que l'application des règles ou de la psycho comportementale soit fortement compromise.
mokili a écrit :Si un rdv aboutit à une relation, tant mieux; Si elle aboutit à une amitié, tant mieux ; Si cela aboutit à rien, tant pis (me connaissant, je sais que j'aurais passer, au pire, une bonne soirée). Pour le coup, j'ai envie de dire, il se passera ce qu'il se passera.
Si l'enjeu est juste un rendez-vous, alors c'est vrai que les conséquences ne seront pas trop importantes. Mais peut-on vraiment juger d'un "échec" ou "réussite" sur un seul rendez-vous? C'est possible mais pas systématique.
Tout comme le protocole des rendez-vous ne l'est pas non plus. Vous pourriez par exemple tomber amoureux de votre collègue de travail ou d'une amie pour qui jusque là vous n'auriez eu aucun sentiment, alors que vous la connaîtriez mieux qu'une inconnue après un ou deux rendez-vous. (Cela pourrait engendrer des rendez-vous d'ailleurs, mais ce n'est pas une voie systématique). Il y a des "dérogations" à la friend zone"^^ Mais ça signifie aussi qu'on n'est pas forcément à l'abris à vie de souffrir d'un râteau ou d'autres déboires amoureux.

Pour finir (congés= plus de temps pour intellectualiser^^)

Les règles de séduction (utilisées par les nuls: Attention: :humour: ,1000e degré et exagération+++) :
A ne surtout pas utiliser pour draguer, à utiliser éventuellement pour se débarrasser de quelqu'un en gardant le beau rôle et sans le faire trop souffrir.
Règles qui pourtant auraient toutes leur valeur dans un monde dans lequel les mécanismes inconscients seraient différents. (enfin monde meilleur peut-être, mais ça dépend meilleur pour qui, certainement pas pour les PN^^)

1)Montrez que vous êtes disponibles, il faut faire naître l'intérêt
-le 0 minutes rules: sms avant même que l'autre ne tourne le coin de la rue pour vanter ses supers qualités et expliquer que la soirée était magique.
-Quand vous l'appelez, montrez que vous êtes toujours seul, toujours disponible surtout ne vous trompez pas sur son prénom. Il faut faire naître ce type de réaction: "C'est forcément quelqu'un de bien pour se préoccuper à ce point de ma petite personne".
-Ne surtout jamais faire naître la jalousie, vous ne croisez personne qui lui arrive à la hauteur, ou si c'est le cas, gardez le bien pour vous. Après tout, vous ne voyez que lui (elle) depuis un certain temps, les autres ne vous intéressent plus.
-Bien évidemment, trouvez des excuses pour éviter les autres choses que vous auriez prévu. Il faut faire semblant de ne jamais être pris. Arrivez toujours à l'heure. Montrez lui que vous avez de l'intérêt pour lui (elle), et faites lui des subtils compliments.

2) Surtout, montrez-vous d'une gentillesse extrême, l'autre (qui est naïf) va forcément se dire que vous le resterez toujours et qu'il (elle) ne risque donc pas grand-chose à vous accorder sa confiance. "S'il (si elle) est si gentil(le), pourquoi voudrais-je le (la) quitter?" En fait, soyez prévenant(e).

3) Faites lui des cadeaux. Des fleurs au premier rendez-vous, une bague au ?ème voilà des réactions suscitées "Je vais être gâté(e) si je reste" "C'est adoorable"
Attention :!: :!:
-réaction possible de pervers narcissique (et là je ne rigole pas, en fait)
-vous risquez de vous attirer ces demoiselles les plus vénales. (ou messieurs à l'ère de la parité)

4) Montrez-vous souple dès le départ, montrez-vous capable d'écoute, de concession et de compréhension. Les hommes aiment les femmes timides qui ne sont pas trop chi*ntes, les femmes aiment les hommes qui ne les étouffent pas.

5) Evidemment, montrez-vous sous votre vrai jour. Vous avez comme tout le monde des défauts, vous avez le droit de parler de vos faiblesses. Plus il (elle) sentira que vous êtes humain, plus il (elle) se sentira rassuré(e) d'être à la hauteur. Et pour ce qui est de votre beauté ou de votre intelligence, il (elle) est bien assez intelligent(e) pour les remarquer sans intervention dirigée, surtout si ce qui est vrai.

Avantage spécial détecteur: celui ou celle qui fait ça n'est pas un pn (qui en est incapable)

6)N'hésitez pas à rentrer dans la friend zone, devenez son (sa) confident(e), rassurez-le (la) sur sa beauté, son intelligence, ses qualités, ses capacités , vous gagneriez son estime à être si attentionné(e). Attention, à ne pas exagérer non plus, n'allez pas jusqu'au mensonge inutile, mais si vous suivez ce guide, n'est-ce pas parce que vous trouvez cette personne digne d'intérêt? Soyez sincères+++

7) Vous n'êtes pas obligé d'avoir de l'humour si vous êtes de mauvaise humeur. Lui (elle) non plus n'en a pas tous les jours et sera rassuré(e) de voir que vous n'êtes pas un extraterrestre. Vous pouvez évoquer vos problèmes, après tout, qui n'en a pas? ça lui évitera les mauvaises surprises plus tard. De ce fait il (elle) vous parlera aussi de ses problèmes, et vous n'aurez pas de mauvaises surprises non plus.

8)Le mot avenir doit être rapidement évoqué. Après tout, comment songer construire cet avenir avec quelqu'un qui n'a pas les mêmes attentes que vous? Et si vous êtes là, ce n'est pas pour penser dernier jour avant même le premier.

9) Vous n'êtes pas obligatoirement infaillible dans votre tenue. Soyez naturel(le),. Après tout, cela évitera des futures déceptions. (quelques petits efforts sont tout de même les bienvenus, n'arrivez pas dans votre tenue d'éboueur :lol: )

10) Montrez lui que vous tenez à lui, à elle. Il faudra bien que l'un des deux disent je t'aime à un moment ou à un autre.

:!: Attention pn à l'horizon (c'est un de ses modes de fonctionnements pour arriver à ses fins). Si c'est le cas, avant de lui sauter au cou, assurez vous qu'il (elle) respecte d'autres points, notamment le 5 (quasi pathognomonique, sauf si il est encore plus perfide et s'invente des défauts, mais très rare, car il a besoin de penser que les autres le trouvent parfait), si ce n'est pas le cas, essayez de vous renseigner, discrètement sur son passé et ne brûlez pas les étapes.

Conclusion: Pour réussir (rater) votre séduction, soyez respectueux(se), sincère, altruiste, effacé(e), généreux (se), souple, doux(ce), compréhensif, naïf, honnête, confiant(e)

Vous avez réussi? Votre moitié(e) vous aime pour ce que vous êtes? Félicitations, vous pouvez maintenant passez à l'étape 2, et continuer sur cette voie pour conserver son amour sans que cela ne lui pèse ni ne vous pèse.

Mais ce sera quand même beaucoup plus souvent: Vous avez raté? :cry: Courage! Vous pouvez commencer votre deuil!
Après le choc où vous entendez pour la dernière fois ses talons claquer contre le pavé après un "je suis désolé(e) mais...", le déni durant lequel vous reviendrez lui lancer des fleurs sous son balcon en entonnant des poèmes lyriques des plus mélancoliques, durant lequel vous l'appellerez 10 fois par jour pour tomber (toujours) sur son répondeur, viendra la colère ("c'est de sa faute" je le (la) hais!" vous avez le droit de savonner les marches de sa porte d'entrée de crever ses pneus et de lui envoyer des menaces téléphoniques anonymes, pourrissez lui la vie, c'est le moment++++), la tristesse (vous avez le droit de prendre un arrêt de travail pour vous traîner aboulique devant votre télé en regardant des romances larmoyantes toute la journée en pleurant vos amours impossibles et votre joie de vivre perdue.), viendra enfin la résignation ("c'est la vie", "personne n'a tord"), l'acceptation, et la reconstruction (félicitations! Maintenant vous êtes de nouveau en forme pour tout recommencer à partir du 1) ) :? ou suivez le guide de la séduction pour les nuls.

Il n'empêche qu'il y a encore un ou deux siècles, les hommes qui respectaient 1 2 3 6 exagérément, 8 et 10 le tout associé à une grande patience avaient leurs chances. Mais bon, souvent ça ne restait qu'une façade pré-mariage. Et pour les demoiselles de l'époque, elles n'avaient besoin d'aucun effort, juste d'être jolies gentilles silencieuses et pas trop intelligente (une femme qui a de l'esprit ne fera pas des bons enfants :roll: ), mais attention, devoir conjugal obligatoire (en contrepartie des robes et des services de tables généreusement achetés par leurs maris tout-puissants).
"L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance." Gagnand

"Parler est un besoin, écouter est un art." Goethe

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 18 févr. 2012, 23:30

théralène a écrit :
mokili a écrit :Et très franchement, dans, je pense, 80% des cas (c'est le fruit d'une estimation personnelle basée sur mon expérience qu'elle soit propre ou par procuration) c'est la mise en application de ces "règles" (tout du moins, une partie) qui fait que ça passe ou ça casse.
Quand Voya dit, en gros, ma méthode c'est la méthode naturelle, il se peut qu'en fait c'est une application des "règles" de séduction qu'elle exécute sans, même, s'en rendre compte.
Tout à fait d'accord, et je dirais même plus que 80% des cas. Je pense que beaucoup les appliquent de façon inconsciente, sans avoir à faire d'effort, au moins pour quelques unes, et quand c'est le cas, ça rend les choses plus faciles. De toute façon en général, on n'en parle pas, on les applique :twisted: (si tous ces messages ne sont pas de l'intellectualisation!)
Voya a écrit : Même si ces règles fonctionnent avec la plupart des gens je suppose, et que j'applique naturellement sans y faire attention + de la moitié des règles.
Voilà, et de ce fait, tu restes toi-même quand tu abordes quelqu'un, tu n'as pas besoin de devenir une autre et c'est beaucoup mieux comme ça. Et c'est vrai que quelques-unes suffisent. J'ai fait exprès d'en mettre beaucoup et d'exagérer pour mettre en exergue une certaine absurdité dans leur existence.
Voya a écrit :Je pars toujours d'une base amicale, je rencontre les gens, si je les trouve sympa, je les revois et on peut devenir ami. Et après avec le temps, j'apprends à les apprécier. Donc la règle de la "friend zone" je ne le respecte jamais.
J'aime bien cette façon de voir. Il y a moins de pression.
mokili a écrit :Lors de mes études, on a travaillé sur le comportement et la gestuelle. Je peux vous assurer qu'avant même de discuter avec une personne, en regardant sa posture et sa gestuelle, vous connaissez toute sa personnalité (du type, elle est timide, pas du type, son père lui a interdit de sortir avec ses ami(e)s un soir d'été).
ça je veux bien le croire!
Hana-Lyse a écrit :C'est vrai que la façon de s'asseoir donne des indications, comme d'autres choses certainement . Mais suivre des cours d'études comportementales est sans conteste la meilleure méthode pour pouvoir récolter un maximum d'informations sur la personne, pour ensuite les utiliser le plus habilement possible et maximiser ses chances
Bon ça va dans quelques années je serais callée :twisted: (mais (encore) mon titre fera fuir.
Hana-Lyse a écrit : Les petites attentions font toujours plaisir mais il faut varier . Autrement on devient trop prévisible et la routine s'installe . Surprendre l'autre grâce à des attentions conformes en ses goûts est la clé . A chaque conversation, retenir certains détails pour ensuite s'en servir comme une idée de cadeau peut très bien marcher également . Tout dépend de l'autre . Mais ça passe obligatoirement par connaître au mieux cette personne, c'est le point essentiel !
Des exemples concrets ? Alterner les fleurs, un petit déjeuner au lit, un dîner en tête à tête, une journée avec un planning surprise comme un projet de week-end en amoureux, ou même un service dans la maison, ... Mais alterner est une parade à la routine . Pour les exemples, des personnes avec du vécu pourront nettement mieux te conseiller en matière d'exemples concrets
Exemples:
-Globe trotter: glisser deux billets surprises pour New-York (par exemple) au bout d'un petit parcours de devinette (toujours rêvé de faire ça) (Bon il faut que l'autre aime voyager)
-Romantique: deux billets pour Venise même si ça fait un peu cliché, en tout cas si ça a une chance de plaire
- Subtil: Se renseigner très discrètement sur ce qu'il ou elle a toujours rêvé de faire mais n'a jamais osé ou n'a jamais pris l'initiative et puis un jour, surprise, les billets sont là! (saut en parachute, saut à l'élastique, voyage au pôle Nord, concert à l'autre bout du monde, peu importe, mais ça fait plaisir+++) et pour ça écouter!
- Amical:Inviter des vieilles connaissances que l'autre déplore d'avoir perdu de vue depuis trop longtemps
- Casanier: Annuler une soirée qui l'ennuie énormément pour regarder le dvd qu'il (elle) rêve de voir depuis longtemps
- Classique: la petite rose au restaurant alors qui est vendue par ce type que l'on envoie toujours balader (même au bout de 20 ans de vie commune)
- Animal: Il (elle) a toujours rêvé d'un chat d'un chien? Pourquoi ne pas profiter d'une occasion spéciale, sous le sapin par exemple, ou le jour de son anniversaire, invité surprise au pied du lit.
-Air de jeunesse: toujours un peu cliché, mais ça peut faire plaisir, surtout quand les années s'accumulent, la musique qui vous a rapprochés
-Vigneron: Bouteille de vin, année de sa naissance, ou de votre rencontre (si l'autre est amateur de vin)
-Poétique: Quelques petits vers glissés subtilement au fond de sa poche (attention, s'ils viennent du fond de votre potager, ils risquent de ne pas être appréciés)
-Passion: Il (elle) se plaint d'avoir abandonné sa passion? Encouragez le à s'y remettre (palette de peinture surprise, cours d'équitations pour son anniversaire...) et laissez-lui le temps de s'y adonner!
-Photoshop: Montage photo avec l'histoire du couple (je connais quelqu'un qui a fait ça juste avant sa demande en mariage)

Et de 12 :mrgreen:

Attention, à consommer avec modération :twisted:

Euh vous croyez que j'ai une chance que Mr Célibat aime la poésie :? Je l'ai déjà emmené à New-York, et à Venise mais je ne l'ai étrangement pas trouvé très enthousiaste.

Et une réponse trois ans après ! :oops:
C'est vrai que ce genre de surprises, quand elles correspondent au caractère de l'autre, sont toujours une réussite, merci pour ces exemples ! *prends des notes*

Mr Célibat ne voudra plus de toi si tu offres tes poèmes à un romantique :lol:
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 19 févr. 2012, 00:36

théralène a écrit :1) C'est juste une question de vocabulaire Hana-Lyse, par intellectualisation je ne voulais pas dire négatif, c'est vrai que c'est "En psychanalyse, mécanisme de défense par lequel le sujet utilise le raisonnement ou la logique afin d'éviter la perception et la reconnaissance de ses conflits et émotions." (la définition du dictionnaire n'est pas si positive que ça, mais cette définition est utilisée en psy surtout pour l'anorexique qui va par exemple compter chacune de ses calories au lieu de régler d'autres problèmes internes) Ici je l'utilisait plus au sens commun, "action d’intellectualiser = Élever au rang des choses intellectuelles", et donc c'est un fait qui n'a aucune connotation négative.

2) En effet, ces personnes n'intellectualisent pas ou moins le couple. Que ce soit bien ou pas? Ce n'est pas la question, je ne juge pas, certains s'en sortiront quand même, d'autres pas. Je ne pense pas qu'il soit absolument nécessaire de faire un DU de psycho pour réussir son couple non plus. Il faut reconnaître que ce n'est pas le cas de la plupart des gens. Les psys de couple seraient au chômage d'ailleurs^^

3) Et c'est très bien, et certainement un plus de s'y connaitre autant en psycho comportementale, parce que de ce fait tu peux éviter certaines erreurs qui sont normalement intégrées et évitées (quand même dans un certain nombre de cas) dans le futur par l'expérience.

4) Mais je suis d'accord aussi avec Mokili. Il n'y a pas de garantie qu'avec un bac+5 ou un DU de psycho on soit absolument certain de trouver un boulot (parce que parfois les patrons préfèrent bac+0, car= salaire moins élevé à payer) ou de réussir son couple. En pratique, il peut arriver que la raison soit dépassée et que l'application des règles ou de la psycho comportementale soit fortement compromise.


* * * * * * * * *

Pour finir (congés= plus de temps pour intellectualiser^^)

Les règles de séduction (utilisées par les nuls: Attention: :humour: ,1000e degré et exagération+++) :
A ne surtout pas utiliser pour draguer, à utiliser éventuellement pour se débarrasser de quelqu'un en gardant le beau rôle et sans le faire trop souffrir.
Règles qui pourtant auraient toutes leur valeur dans un monde dans lequel les mécanismes inconscients seraient différents. (enfin monde meilleur peut-être, mais ça dépend meilleur pour qui, certainement pas pour les PN^^)

1)Montrez que vous êtes disponibles, il faut faire naître l'intérêt
-le 0 minutes rules: sms avant même que l'autre ne tourne le coin de la rue pour vanter ses supers qualités et expliquer que la soirée était magique.
-Quand vous l'appelez, montrez que vous êtes toujours seul, toujours disponible surtout ne vous trompez pas sur son prénom. Il faut faire naître ce type de réaction: "C'est forcément quelqu'un de bien pour se préoccuper à ce point de ma petite personne".
-Ne surtout jamais faire naître la jalousie, vous ne croisez personne qui lui arrive à la hauteur, ou si c'est le cas, gardez le bien pour vous. Après tout, vous ne voyez que lui (elle) depuis un certain temps, les autres ne vous intéressent plus.
-Bien évidemment, trouvez des excuses pour éviter les autres choses que vous auriez prévu. Il faut faire semblant de ne jamais être pris. Arrivez toujours à l'heure. Montrez lui que vous avez de l'intérêt pour lui (elle), et faites lui des subtils compliments.

2) Surtout, montrez-vous d'une gentillesse extrême, l'autre (qui est naïf) va forcément se dire que vous le resterez toujours et qu'il (elle) ne risque donc pas grand-chose à vous accorder sa confiance. "S'il (si elle) est si gentil(le), pourquoi voudrais-je le (la) quitter?" En fait, soyez prévenant(e).

3) Faites lui des cadeaux. Des fleurs au premier rendez-vous, une bague au ?ème voilà des réactions suscitées "Je vais être gâté(e) si je reste" "C'est adoorable"
Attention :!: :!:
-réaction possible de pervers narcissique (et là je ne rigole pas, en fait)
-vous risquez de vous attirer ces demoiselles les plus vénales. (ou messieurs à l'ère de la parité)

4) Montrez-vous souple dès le départ, montrez-vous capable d'écoute, de concession et de compréhension. Les hommes aiment les femmes timides qui ne sont pas trop chi*ntes, les femmes aiment les hommes qui ne les étouffent pas.

5) Evidemment, montrez-vous sous votre vrai jour. Vous avez comme tout le monde des défauts, vous avez le droit de parler de vos faiblesses. Plus il (elle) sentira que vous êtes humain, plus il (elle) se sentira rassuré(e) d'être à la hauteur. Et pour ce qui est de votre beauté ou de votre intelligence, il (elle) est bien assez intelligent(e) pour les remarquer sans intervention dirigée, surtout si ce qui est vrai.

Avantage spécial détecteur: celui ou celle qui fait ça n'est pas un pn (qui en est incapable)

6)N'hésitez pas à rentrer dans la friend zone, devenez son (sa) confident(e), rassurez-le (la) sur sa beauté, son intelligence, ses qualités, ses capacités , vous gagneriez son estime à être si attentionné(e). Attention, à ne pas exagérer non plus, n'allez pas jusqu'au mensonge inutile, mais si vous suivez ce guide, n'est-ce pas parce que vous trouvez cette personne digne d'intérêt? Soyez sincères+++

7) Vous n'êtes pas obligé d'avoir de l'humour si vous êtes de mauvaise humeur. Lui (elle) non plus n'en a pas tous les jours et sera rassuré(e) de voir que vous n'êtes pas un extraterrestre. Vous pouvez évoquer vos problèmes, après tout, qui n'en a pas? ça lui évitera les mauvaises surprises plus tard. De ce fait il (elle) vous parlera aussi de ses problèmes, et vous n'aurez pas de mauvaises surprises non plus.

8)Le mot avenir doit être rapidement évoqué. Après tout, comment songer construire cet avenir avec quelqu'un qui n'a pas les mêmes attentes que vous? Et si vous êtes là, ce n'est pas pour penser dernier jour avant même le premier.

9) Vous n'êtes pas obligatoirement infaillible dans votre tenue. Soyez naturel(le),. Après tout, cela évitera des futures déceptions. (quelques petits efforts sont tout de même les bienvenus, n'arrivez pas dans votre tenue d'éboueur :lol: )

10) Montrez lui que vous tenez à lui, à elle. Il faudra bien que l'un des deux disent je t'aime à un moment ou à un autre.

:!: Attention pn à l'horizon (c'est un de ses modes de fonctionnements pour arriver à ses fins). Si c'est le cas, avant de lui sauter au cou, assurez vous qu'il (elle) respecte d'autres points, notamment le 5 (quasi pathognomonique, sauf si il est encore plus perfide et s'invente des défauts, mais très rare, car il a besoin de penser que les autres le trouvent parfait), si ce n'est pas le cas, essayez de vous renseigner, discrètement sur son passé et ne brûlez pas les étapes.

Conclusion: Pour réussir (rater) votre séduction, soyez respectueux(se), sincère, altruiste, effacé(e), généreux (se), souple, doux(ce), compréhensif, naïf, honnête, confiant(e)

Vous avez réussi? Votre moitié(e) vous aime pour ce que vous êtes? Félicitations, vous pouvez maintenant passez à l'étape 2, et continuer sur cette voie pour conserver son amour sans que cela ne lui pèse ni ne vous pèse.

Mais ce sera quand même beaucoup plus souvent: Vous avez raté? :cry: Courage! Vous pouvez commencer votre deuil!
Après le choc où vous entendez pour la dernière fois ses talons claquer contre le pavé après un "je suis désolé(e) mais...", le déni durant lequel vous reviendrez lui lancer des fleurs sous son balcon en entonnant des poèmes lyriques des plus mélancoliques, durant lequel vous l'appellerez 10 fois par jour pour tomber (toujours) sur son répondeur, viendra la colère ("c'est de sa faute" je le (la) hais!" vous avez le droit de savonner les marches de sa porte d'entrée de crever ses pneus et de lui envoyer des menaces téléphoniques anonymes, pourrissez lui la vie, c'est le moment++++), la tristesse (vous avez le droit de prendre un arrêt de travail pour vous traîner aboulique devant votre télé en regardant des romances larmoyantes toute la journée en pleurant vos amours impossibles et votre joie de vivre perdue.), viendra enfin la résignation ("c'est la vie", "personne n'a tord"), l'acceptation, et la reconstruction (félicitations! Maintenant vous êtes de nouveau en forme pour tout recommencer à partir du 1) ) :? ou suivez le guide de la séduction pour les nuls.

Il n'empêche qu'il y a encore un ou deux siècles, les hommes qui respectaient 1 2 3 6 exagérément, 8 et 10 le tout associé à une grande patience avaient leurs chances. Mais bon, souvent ça ne restait qu'une façade pré-mariage. Et pour les demoiselles de l'époque, elles n'avaient besoin d'aucun effort, juste d'être jolies gentilles silencieuses et pas trop intelligente (une femme qui a de l'esprit ne fera pas des bons enfants :roll: ), mais attention, devoir conjugal obligatoire (en contrepartie des robes et des services de tables généreusement achetés par leurs maris tout-puissants).
1) On aura du mal à tomber d'accord ! :)
Le couple est une chose intellectuelle comme les autres ~

2) Est-ce juger que de dire qu'avec la réflexion, on y arrive toujours mieux que sans et donc que la réflexion est le mieux puis le nécessaire à moyen terme ? Après je n'ai jamais fait d'études de psycho non plus . Pourtant, sans prétention ( ça serait mal venu, je n'ai jamais été en couple de ma vie :roll: ), c'est facile de résoudre les problèmes de couples, tellement aisé après s'être remis en question un minimum et pas au dernier moment ... Les psychologues de couple profitent de la bêtise de certains pour se faire de l'argent . Essaies de regarder une fois Confessions intime, franchement en vrai on n'est pas loin de ces situations complètement absurdes :roll:

3) Certes, mais si les autres s'en moquent, je resterai seul toute ma vie, et franchement, ça m'agace . Parce que même si je n'envie aucunement les couples, ça m'agace de ne pas rencontrer IRL au moins une personne avec qui ça pourrait coller . C'est de ce genre de situations que viennent les phrases du genre " Les hommes snt cons ", " Les femmes sont des idiotes " .

4) Salaire moins élevé, quand on traduit au couple => Vie de couple à la limite du supportable à moyen terme, et rupture inévitable sur le long terme à moins de sombrer dans le couple malheureux . Donc je maintiens que même si les études en psycho ne sont pas obligatoires, s'enrichir en lisant des articles psy, en se remettant en question et en développant son empathie est ESSENTIEL pour une vie de couple qui a des chances de fonctionner sur le long terme .
Pour avoir prodigué moults conseils dans les couples, je n'ai jamais croisé de situation absurdo-romantique sans issue raisonnée . Si tu as un exemple, je serai ravi d'en prendre connaissance Thèralène :wink:

* * * * * * * * *

:lol:
J'ai adoré !!! :)
Je ferai de mon mieux dans l'échec de cette parodie, haha ~
Mais au sujet de l'histoire, c'est fini . Il faut accepter le présent et les nouvelles règles . De toute manière le passé est parfois idéalisé . Alors qu'en réalité le romantisme n'est qu'une vision erronée de l'amour, terriblement aux antipodes de la réalité . Soyez pragmatiques et psychologues, votre couple durera longtemps ! Le couple fort !!! [ Pour le pas reprendre " La France forte d'un certain candidat ~ ]

Bon week-end à toutes et à tous !
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

cata
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 17 janv. 2012, 15:46
A été aimé : 1 fois

Re: Le couple

Message par cata » 20 févr. 2012, 13:24

théralène a écrit :
cata a écrit :(la, en général, je me souhaite bon courrage a moi meme! )
Pourquoi, tu as quelques doutes là-dessus pour l'avenir?
je ne veux ni sexe, ni Amour, ni couple... et non ça ne me manque pas...
pourquoi je me souhaite bon courrage??
parceque je me sent souvent seule de ne pas vouloir de couple pas vouloir de sexe pas vouloir de l'Amour.

car j'ai besoin de beaucoup d'affection et d'intimité, mais je ne veux pas les trouver au sein du couple et que je cherche a le construire avec des amies qui pourront toujours partir en trouver ailleurs, dans des couples et dans de la sexualité...

parcequ'en plus d'etre bizzare de ne pas vouloir et de ne pas aimer la sexualité, je suis bizzare de ne pas vouloir de couple et de critiquer l'Amour et ce que tout ça fabrique!

parceque meme si je me sent bien avec moi meme, il en reste que je vis avec d'autre, au milieu d'autres et que ça c'est pas facile!!

que me si je me sent souvent forte avec cela, je subit les pressions sociales...

et que meme ici, sur un forum sur l'asexualité, les schéma de normalités comme le couple ne sont pas trop remis en cause... alors que moi en ne vivant pas de sexualité, c'est aussi un autre monde que j'ai envie de fabriquer, d'autre manière de construire des relations, des amitiés, des confiances... je n'ai pas envie de retrouver un semblant de normalité dans mon "hors norme". Car ce qui ets normal dans ce mode ne me plait pas, par ce que je veux autre chose que ce qui est "normal"... bref, e veux que ça change, et ne pas vouloir ed couple fait partie de ce changement...

je me souhaite bon courrage, car je me sent seule souvent avec ça!

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 21 févr. 2012, 00:42

mokili a écrit :C'est dommage Hana-Lyse parce que j'ai l'impression que vous prenez mes remarques pour vous. Vous avez remarqué qu'à chaque fois, je dis: Je pense, Je crois ou autre parce que, tout simplement, je ne représente personne.

Je ne prétends pas détenir la vérité, bien au contraire. Il y a de fortes chances pour que je sois dans le faux (comme vous semblez le penser) et je l'admets volontiers.

D'autant que j'apprécie nos conversations (c'est d'ailleurs pour ça que je dis et je répète que vous portez bien votre nom).
Quand je parle d'intellectualisation, c'est par rapport au contraste entre la théorie et la pratique des choses (auxquelles vous avez apporté une réponse excellente à mon goût) mais pas sur le fait que la réflexion sur le couple est inintéressante voire est inutile.
Si vous n'appréciez pas ma philosophie, je dis, tant mieux, ce sera l'occasion de me frotter à des idées nouvelles qui peuvent justement me faire changer d'avis. C'est justement le but d'une "conversation intellectualisée" (je n'arrivais pas à exprimer les mots justes)

En fait, peut être que vous vous dîtes je suis fan d'Estaban75 par rapport au "conflit" qui vous oppose à lui mais ce n'est pas le cas, je suis fan parce que comme, lui, je pense, qu'il ne faut pas faire de récupération A, à tous les évènements de la planète (surtout quand ils n'en sont pas, selon moi).

Maintenant comme vous l'avez dit à juste titre: Personne n'est parfait.

Oui, je sais, c'est hors sujet par rapport au sujet initial, mais j'avais envie de clarifier les choses.
Aie la mégarde !
Déjà inutile que l'on se vouvoie, sauf volonté contraire . Peut-on se tutoyer ? En plus je n'ai que 19 ans, ça fait bizarre de se faire vouvoyer ~ :lol:
Non mais il y a une mégarde totale, je n'ai rien contre tes contre tes commentaires, d'ailleurs j'ai répliqué de la même manière à Théralène de la même manière . C'est simplement le sous-entendu quand on parle de l' " intellectualisation du couple " qui me dérangeait plus qu'autre chose, et ce n'est contre personne . Je n'affronte pas des personnes mais des idées, et j'espère qu'on pourra se critiquer intelligemment pour qu'on puisse chacun s'améliorer ~ :)

Merci pour le compliment ~
J'espère pouvoir t'aider et être à la hauteur si l'occasion se présente !

D'ailleurs je n'ai même pas fait attention aux fans de Esteban . Franchement pour le coup je n'ai pas fait attention aux liens amicaux en venant . Mon but était de maîtriser encore mieux la psycho et aider les autres si possible donc je n'ai pas fait attention à développer des liens . Et vu que de toute manière tous les liens que je construis se détruisent avec le temps ( qui resterait proche de moi sans avoir de problèmes ? ) alors il n'y a aucun intérêt à me connaître dans le fond, surtout qu'il n'y a pas grand-chose . Pour l'arrêt j'ai fait la démonstration en droit, et grâce à ses remarques et à celles des autres dont tu fais partie, je vais m'améliorer niveau concision/démonstration . Donc je maintiens, je n'ai rien contre personne, au contraire, je devrais tous vous remercier . Et je n'oublierai pas si jamais tu as un souci pour lequel avec du recul de l'aide te sera utile :wink:

* * *

Pour revenir dans le sujet, il est clair que ça peut paraître abstrait, au niveau des débats que l'on a sur le couple . Mais au fond on calcule autant dans la pratique, c'est un jeu d'échecs au niveau comportemental, le couple . Pour certains c'est naturel, ils attirent de base et n'ont pas à s'occuper de connaitre tout ça dans leur période de leur vie . Mais à défaut d'être un génie il faut bosser pour avoir des résultats, le couple c'est presque des maths déguisées avec toutes ces règles, propriétés, etc ~

Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07

Re: Le couple

Message par mokili » 21 févr. 2012, 00:49

En fait, je crois que nous nous sommes mal compris sur là où je voulais en venir avec la métaphore qui consiste à dire « le fait d'avoir bac plus cinq ne donne pas un boulot assuré ». Pour être plus compréhensible, j'aurais plutôt dû dire "le fait d'avoir bac plus cinq ne donne pas l'assurance d'être compétent dans son boulot".

Ce que je voulais dire, c'est qu'en théorie, il existe des règles de séduction qui sont discutables ou pas et que certaines personnes connaissent très bien.
Mais, en pratique, même, en les appliquant bien et sans exagérer, cela ne suffit pas que cela « marche » parce qu'entre autres, tous les êtres humains sont uniques (chacun a sa sensibilité, en somme).

De même, un D.U psycho apporte un « avantage certain » (je sais, ça fait un peu comme si, je considérais le couple comme une stratégie de guerre mais ce n'est pas le cas) sur les relations de couples mais cela n'assure pas que le couple sera pérenne et qu'il n'y aura pas d'embûches.

Au fait, Hanna Lyse pour les cours sur le comportement, je peux les passer mais ça va prendre du temps (c'était il y a quand même 3 ans, le temps que je les retrouve et c'était une histoire de semestre donc c'est pas un truc élaboré)

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 21 févr. 2012, 09:32

mokili a écrit :En fait, je crois que nous nous sommes mal compris sur là où je voulais en venir avec la métaphore qui consiste à dire « le fait d'avoir bac plus cinq ne donne pas un boulot assuré ». Pour être plus compréhensible, j'aurais plutôt dû dire "le fait d'avoir bac plus cinq ne donne pas l'assurance d'être compétent dans son boulot".

Ce que je voulais dire, c'est qu'en théorie, il existe des règles de séduction qui sont discutables ou pas et que certaines personnes connaissent très bien.
Mais, en pratique, même, en les appliquant bien et sans exagérer, cela ne suffit pas que cela « marche » parce qu'entre autres, tous les êtres humains sont uniques (chacun a sa sensibilité, en somme).

De même, un D.U psycho apporte un « avantage certain » (je sais, ça fait un peu comme si, je considérais le couple comme une stratégie de guerre mais ce n'est pas le cas) sur les relations de couples mais cela n'assure pas que le couple sera pérenne et qu'il n'y aura pas d'embûches.

Au fait, Hanna Lyse pour les cours sur le comportement, je peux les passer mais ça va prendre du temps (c'était il y a quand même 3 ans, le temps que je les retrouve et c'était une histoire de semestre donc c'est pas un truc élaboré)

Aaaah là c'est différent !
En fait c'est le problème de la bonne application des règles . Et en effet, l'efficacité des règles va varier en fonction de la personne pour, comme tu l'as dit, des raisons de sensibilité . Après ces règles sont des pistes vers lesquelles il faut tendre pour augmenter nos chances . Quelqu'un de compétent saura faire varier son utilisation des règles en fonction de la personne en face, mais c'est le niveau au-dessus ~

Franchement après avoir longuement réfléchi, je pense que le couple est presque assimilable à une lutte de pouvoir . Certes un peu particulière . Mais bon ça me blase tellement que je n'ai pas le courage d'expliciter . Il y aura forcément des embûches mais en ayant étudié la psycho, anticiper le problème, mettre en place un dialogue sincère avant que le fossé ne puisse être comblé, etc, devient nettement plus simple .

Bah pour les cours c'est pas grave, perds pas ton temps à chercher inutilement . Si jamais tu les retrouves on pourra en discuter, et s'incliner devant la description de tes cours, même succincte :lol:
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07

Re: Le couple

Message par mokili » 21 févr. 2012, 13:14

HORS SUJET TOTAL
Non mais c'est cool Hanna-Lyse. Je n'étais pas vexé
En fait, pour le vouvoiement, c'est encore une bride des règles que je me suis imposé étant petit et que je n'arrive pas, même maintenant a m'enlever de la tête (je me rends compte que je suis bizarre et je suis bien avec ça).
Disons que c'est plus fort que moi, je n'arrive pas à tutoyer une personne tant qu'elle ne me donne pas l'autorisation, à quelques exception près (genre les enfants entre autres).

Sinon, pour le sujet initial, oui, il y a un côté abstrait du couple qu'il faut (savoir) appréhender tout autant que la vie du couple au quotidien, en elle même.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité