Le couple

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Le couple

Message par Maëlle » 12 févr. 2012, 11:55

théralène a écrit : Moi aussi on me l'a reprochée... "Si tu n'es pas jalouse c'est que tu ne m'aimes pas".
l'être humain analyse souvent les choses en fonction de ce qu'il ressent. Si quelqu'un est jaloux quand il aime bah il considère que c'est une preuve d'amour. CQFD.

Je considère que la jalousie sera une preuve d'amour chez certaines personnes et pas chez d'autres, mais que bien entendu une jalousie excessive est totalement néfaste pour celui qui la ressent comme pour celui qui la subit. Un comportement à fuir ! De mon côté je ne ressens pas la jalousie peut-être parce que globalement je ne ressens pas la colère et puis en tant que A je n'ai pas la même notion que les S sur ce qu'est tromper.

Par contre il m'est arrivé que tel ou tel comportement constamment ambiguë de mon ex mari avec ses "amies" m'ait généré de la crainte et de la tristesse de le voir si complice avec d'autres alors qu'il ne l'était plus du tout avec moi. Et c'est bien à cause du "alors que" que ça me posait problème.
Comme il s'est révélé que j'avais raison de m'inquiéter j'ai a présent un penchant à penser facilement que l'on est avec moi le temps de trouver mieux. Donc pas de jalousie mais une inquiétude devant certains choix anodins plus prompte à survenir qu'autrefois. Il va me falloir combattre ça parce qu'à craindre le malheur pour un rien, on peut le provoquer :o
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07

Re: Le couple

Message par mokili » 12 févr. 2012, 12:10

théralène a écrit :C'est comme les disputes. Cette même personne m'a reprochée le fait qu'on ne se disputait jamais. Seulement quand quelque chose ne va pas, je préfère en discuter calmement et trouver les solutions qui conviennent le mieux aux deux, le compromis.

Bref, il y a des couples qui vivent de conflits (ça met du "piment") et de jalousie et qui s'en sortent très bien comme ça, ça devient leur ciment. Moi ça m'épuiserait, et je ne trouve aucun intérêt de gaspiller son énergie là-dedans, et du coup face à une personne qui en a besoin, et qui a besoin de répondant virulent, mon comportement trop calme agace. Est-ce trop demander que de trouver d'autres "moteurs" que des conflits sans intérêt?
Ah oui, j'avais oublié ça aussi, tiens!

Je ne suis pas là pour donner des leçons de morale. Chacun sa façon de voir le couple, ce qui est, d'ailleurs, une très bonne chose. Si comme vous dîtes le conflit et la jalousie est un mode de fonctionnement d'un couple, tant mieux pour ce couple. Mais pour ma part, c'est vraiment des choses qui m'échappent. D'autant plus, quand c'est considéré comme un non investissement, ce qui m'exaspère encore plus.
Après le problème, c'est où se situe le curseur?
Quand il y a trop de jalousie ou de dispute, vous êtes trop investis mais quand il n'y a pas assez ou pas du tout, vous n'êtes pas investis.
Ce à quoi je rajoute que c'est sujet à interprétation en fonction de la personnalité de tout à chacun. Qu'est-ce que trop de jalousie ou pas assez? Qu'est-ce que trop dans le conflit ou pas assez?
Franchement, plutôt que de m'embêter avec ce genre de considération, je passe mon tour. Je pense que même avec de la compréhension et du respect, ce n'est pas forcement facile de "tenir" un couple alors je n'ai pas envie de me prendre la tête inutilement à traquer ma copine ou à me disputer, sans arrêt, avec pour des co...ries.

Et puis, je le répète, c'est la devise de l'année: "Personne ne m'appartient".

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 12 févr. 2012, 21:15

théralène a écrit :Moi aussi on me l'a reprochée... "Si tu n'es pas jalouse c'est que tu ne m'aimes pas". Je ne suis pas d'accord avec ça. On peut se dire que si l'autre personne reste dans le couple c'est pour soi et non par défaut de quelqu'un d'autre... De toute façon la jalousie ne résout rien, ce n'est pas parce qu'on enferme quelqu'un ou qu'on lui met des oeillères (interdiction même de regarder, j'ai déjà vu ce genre de jalousie pathologique avec des crises de la femme même si le regard de son copain déviait dans la direction d'une autre fille ou même d'une affiche!! alors même qu'il regardait autre chose) que cette personne va rester, au contraire, elle va se sentir étouffée et ça risque se finir en rupture.

Après il y a des couples qui vivent de jalousie, ou qui vivent de conflits... J'ai fait la "bêtise" de "désamorcer" une jalousie que je pressentais exagérée par la réassurance et la revalorisation, (et ça peut marcher), ça a même trop bien marché, à tel point que ma personne n'avait plu beaucoup intérêt à ses yeux, ma fidélité était considérée comme "acquise" :roll: (" de toute façon toi je sais bien que tu ne me tromperas jamais").

C'est comme les disputes. Cette même personne m'a reprochée le fait qu'on ne se disputait jamais. Seulement quand quelque chose ne va pas, je préfère en discuter calmement et trouver les solutions qui conviennent le mieux aux deux, le compromis.

Bref, il y a des couples qui vivent de conflits (ça met du "piment") et de jalousie et qui s'en sortent très bien comme ça, ça devient leur ciment. Moi ça m'épuiserait, et je ne trouve aucun intérêt de gaspiller son énergie là-dedans, et du coup face à une personne qui en a besoin, et qui a besoin de répondant virulent, mon comportement trop calme agace. Est-ce trop demander que de trouver d'autres "moteurs" que des conflits sans intérêt?

* * *

Oui le respect est très important je trouve, ça fait déjà beaucoup de choses. A mon avis respect, amour, compréhension, sincérité, dialogue, complicité ne sont pas incompatibles... Si je devais en choisir un, je choisirais peut-être la compréhension, car c'est important de pouvoir comprendre la façon dont l'autre pense, déjà pour respecter sa façon d'être et ne pas se heurter au premier petit désaccord.
On rentre dans les décalages avec les autres . Et pour moi, c'est une conséquence de l'autosuffisance, que de se contenter de vivre en couple et se chamailler toute la sainte journée . Evidemment qu'après il finira part y avoir une certaine routine, ça ne m'étonne pas du tout :roll:
Ces personnes qui se contentent de ça vivent certainement dans la passion avec leur partenaire, c'est vrai qu'au début ça fait comme un challenge, de tenir la relation . Mais quel challenge naïf ! L'objectif dans un couple n'est pas de "tenir la relation" mais plutôt d'avoir un objectif commun impliquant l'autre, et donc participant au bonheur du couple . Voilà ce que vivent les couples qui se casent juste pour la situation, et qui vivent du risque de casser sans vouloir casser . Et la rupture, à moins d'une transformation du couple, est inévitable à terme, car c'est lassant de se battre chaque jour pour conserver son couple ...
La rupture peut se décliner pour de multiples raisons après, comme on en voit à la télévision ou dans des émissions de radio ~

* * *

Je m'incline pour la seconde partie ! :)
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 12 févr. 2012, 21:47

théralène a écrit :
mokili a écrit :Et puis le processus pour arriver au couple, à savoir, la séduction, ne m'intéresse pas vraiment. Ceci n'ayant rien à voir avec le fait que je sois moche ou timide (je ne pense pas être beau mais pas moche non plus).
En fait, cela ressemble à un "j'aime les qualités du couple mais pas ses inconvénients".
Nous y voilà aux "règles de la séduction", je voulais en parler hier, mais mon post était déjà bien trop long comme ça^^
Je ne sais pas si c'était vraiment ce dont tu voulais parler pour la séduction, mais ces "règles" que je trouve un peu absurdes sont des petites réalités inconscientes qui sont dures à admettre étant donné que tout le monde est persuadé que c'est leur contraire qui fonctionne. (à prendre quand même au 1000e degré, j'exagère exprès^^) et je ferais l'hypotèse aussi que c'est surtout valable pour les jeunes qui ont peur de "s'enfermer" dans une relation (à confirmer?)

Petit guide de la séduction (pour les nuls) :humour:
1) Montrez bien que vous n'êtes pas disponibles il faut faire naître "le manque":
-le "three day rules" pas de sms avant trois jours après un premier rendez-vous
(bon les références que vous reconnaîtrez peut-être ne sont pas terribles, j'avoue).
-Quand vous l'appelez, faites semblant d'être très entouré, voire trompez vous sur son prénom pour faire naître ce type de réaction: "ça doit être quelqu'un de très admiré pour susciter un tel intérêt, il va falloir que je sois à la hauteur!"
-faites naître la jalousie en plus du manque: "hier j'ai croisé tel(le) jolie fille ou beau mec qui..." "elles me veulent toutes, mais tu comprends, j'ai besoin de me poser parfois"
-Bien évidemment, trouvez des excuses pour annuler le prochain rendez-vous, il (ou elle) ne doit pas savoir que vous êtes là pour lui (elle), faites semblant que vous êtes très demandé(e). Arrivez en retard d'ailleurs, montrez-vous détaché(e).

2) Ne surtout pas vous montrer trop gentil, l'autre va forcément se demander ce que ça cache, et cela lui donne une raison de s’effrayer, "s'il est trop gentil, quel excuse vais-je trouver pour le quitter?"

3) Ne pas faire de cadeaux. "Oulah il attend quelque chose en retour, forcément" "J'ai eu des fleurs, ça devient trop sérieux, il faut vite que je songe à m'en débarrasser, comment vais-je faire maintenant? Je vais passer pour la méchante" (exemple féminin si on considère les fleurs, mais ça se décline avec n'importe quoi). (Bon ça encore ça pourrait se discuter pour les cadeaux exagérés si l'autre n'a pas de moyens financiers, mais les petites intentions seraient quand même censées faire plaisir)

4) Montrez-vous intransigeants dès le départ. Les hommes aiment les femmes de caractère, les femmes aiment les hommes qui sont des "vrais hommes" et qui savent prendre les décisions.

5) Evidemment, montrez-vous sous votre meilleur jour, vous n'avez aucun défaut, vous êtes la personne idéale, surtout ne parlez jamais de vos faiblesses. Plus il (ou elle) sentira que vous avez confiance en vous, plus il (ou elle) vous trouvera beau (belle) intelligent(e) etc etc, même si tout est faux. Imposez-vous, vous êtes un être exceptionnel et vous devez y croire. Vous devez faire rêver.

6) Attention, ne rentrez pas dans la "friend zone"! Ne parlez pas trop de vous, ne devenez pas trop son ou sa confident(e), vous risqueriez de vous trouver à la place du bon copain (ou de la bonne copine) et perdriez tout attrait à ses yeux.

7) Vous avez de l'humour, vous êtes toujours de bonne humeur, et surtout vous n'avez aucun problème, surtout ne parlez jamais de vos soucis quels qu'ils soient.

8) Le mot avenir doit être banni de votre vocabulaire. Il fait peur.

9) Vous êtes infaillible aussi dans votre tenue. Il faut que vous fassiez croire que vous êtes toujours impeccable, toujours tiré(e) à 4 épingles même pour jardiner ou pour faire un jogging.

10) Ne montrez jamais vos sentiments, ne dites jamais "je t'aime" en premier, attendez qu'il (elle) tombe raide dingue de vous avant d'exprimer quoi que ce soit.

Ah et un petit bonus spécial s: special conseil pour les femmes: Couchez d'abord, vous discuterez après, si ça marche, l'homme est incapable de réfléchir sinon. (bon là c'est du spécial cliché)

Conclusion ( :humour: hein ) : pour réussir votre séduction, soyez donc narquois(e), égoïste, égocentrique, narcissique, radin (e), caractériel(le), menteur(se), manipulateur (trice), jaloux(se), intransigeant(e)

Et n'imaginez pas que c'est facile! Cela vient naturellement pour certains, mais pour les autres, c'est tout un apprentissage.

Vous avez réussi? Votre moitié(e) se traîne déjà à vos pieds? Félicitations, vous êtes en possession de votre "bien".

Bon tout cela est évidemment très exagéré, je trouve que ce sont des aberrations psychologiques, mais si on y réfléchit, malheureusement, il y a des éléments vrais là-dedans (qu'est-ce que vous en pensez?)... De quoi jalouser les aromantiques qui n'ont pas besoin de s'abaisser à tout ça!
Le processus de séduction m'ennuie autant qu'il n'intéresse pas Mokili ~
Mais au fond, il faut comprendre que c'est seulement lorsqu'on est trop en dehors de certaines règles que ça plante . C'est la tendance qu'il faut adopter pour séduire . Pour avoir testé, ça marche relativement bien ( bon par contre 'faut passer l'étape "jugement sur physique" et vu le mien :roll: ) .

Tout ce que j'ai mis en bleu, c'est une sorte d'avis "testé et/ou approuvé", au lieu de faire un pavé explicatif pas forcément nécessaire ou utile . Mais ces règles sont faites pour le départ . Le but est de faire en sorte que l'autre ne respecte pas ces règles, car ne pouvant contenir ses sentiments . Et on acquiert la position haute, avec une capacité de contrôle sur l'autre au début de la relation . C'est complètement pragmatique . Et franchement, vu le nombre de déceptions de proches vraiment biens, je n'ai aucun scrupule à vouloir prendre le contrôle au départ, même s'il y a un peu de manipulation dans la séduction, et parfois un calcul hors norme . Pourquoi ? Simplement parce que sinon c'est l'autre qui mène la relation, et les râteaux, ce n'est pas ma tasse de thé, mais vraiment pas :roll:

Et puis il ne faut pas se voiler la face : même si les choses ont tendance à s'équilibrer ( et tant mieux ! ), pour l'instant ce sont tout de même ( en France ) les hommes qui font le premier pas, qui ont le travail de conversation à fournir . Donc ils ont plus propension à se prendre des râteaux .
De fait, un avantage découle : celui de pouvoir conserver la position haute ( car celui qui engage une conversation a généralement au départ la position basse ) . Avoir la main est un atout, pour celles et ceux qui se font aborder, alors pour les personnes qui se font aborder, profitez-en :wink:

Après tout, la séduction, n'est-ce pas une lutte pour acquérir la position haute ( donc amener l'autre à nous désirer ) ?
Modifié en dernier par Hana-Lyse le 13 févr. 2012, 09:05, modifié 1 fois.
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07

Re: Le couple

Message par mokili » 12 févr. 2012, 22:39

théralène a écrit :
Petit guide de la séduction (pour les nuls) :humour:
1) Montrez bien que vous n'êtes pas disponibles il faut faire naître "le manque":
-le "three day rules" pas de sms avant trois jours après un premier rendez-vous (bon les références que vous reconnaîtrez peut-être ne sont pas terribles, j'avoue).
-Quand vous l'appelez, faites semblant d'être très entouré, voire trompez vous sur son prénom pour faire naître ce type de réaction: "ça doit être quelqu'un de très admiré pour susciter un tel intérêt, il va falloir que je sois à la hauteur!"
-faites naître la jalousie en plus du manque: "hier j'ai croisé tel(le) jolie fille ou beau mec qui..." "elles me veulent toutes, mais tu comprends, j'ai besoin de me poser parfois"
-Bien évidemment, trouvez des excuses pour annuler le prochain rendez-vous, il (ou elle) ne doit pas savoir que vous êtes là pour lui (elle), faites semblant que vous êtes très demandé(e). Arrivez en retard d'ailleurs, montrez-vous détaché(e).

2) Ne surtout pas vous montrer trop gentil, l'autre va forcément se demander ce que ça cache, et cela lui donne une raison de s’effrayer, "s'il est trop gentil, quel excuse vais-je trouver pour le quitter?"

3) Ne pas faire de cadeaux. "Oulah il attend quelque chose en retour, forcément" "J'ai eu des fleurs, ça devient trop sérieux, il faut vite que je songe à m'en débarrasser, comment vais-je faire maintenant? Je vais passer pour la méchante" (exemple féminin si on considère les fleurs, mais ça se décline avec n'importe quoi). (Bon ça encore ça pourrait se discuter pour les cadeaux exagérés si l'autre n'a pas de moyens financiers, mais les petites intentions seraient quand même censées faire plaisir)

4) Montrez-vous intransigeants dès le départ. Les hommes aiment les femmes de caractère, les femmes aiment les hommes qui sont des "vrais hommes" et qui savent prendre les décisions.

5) Evidemment, montrez-vous sous votre meilleur jour, vous n'avez aucun défaut, vous êtes la personne idéale, surtout ne parlez jamais de vos faiblesses. Plus il (ou elle) sentira que vous avez confiance en vous, plus il (ou elle) vous trouvera beau (belle) intelligent(e) etc etc, même si tout est faux. Imposez-vous, vous êtes un être exceptionnel et vous devez y croire. Vous devez faire rêver.

6) Attention, ne rentrez pas dans la "friend zone"! Ne parlez pas trop de vous, ne devenez pas trop son ou sa confident(e), vous risqueriez de vous trouver à la place du bon copain (ou de la bonne copine) et perdriez tout attrait à ses yeux.

7) Vous avez de l'humour, vous êtes toujours de bonne humeur, et surtout vous n'avez aucun problème, surtout ne parlez jamais de vos soucis quels qu'ils soient.

8) Le mot avenir doit être banni de votre vocabulaire. Il fait peur.

9) Vous êtes infaillible aussi dans votre tenue. Il faut que vous fassiez croire que vous êtes toujours impeccable, toujours tiré(e) à 4 épingles même pour jardiner ou pour faire un jogging.

10) Ne montrez jamais vos sentiments, ne dites jamais "je t'aime" en premier, attendez qu'il (elle) tombe raide dingue de vous avant d'exprimer quoi que ce soit.

Ah et un petit bonus spécial s: special conseil pour les femmes: Couchez d'abord, vous discuterez après, si ça marche, l'homme est incapable de réfléchir sinon. (bon là c'est du spécial cliché)

Conclusion ( :humour: hein ) : pour réussir votre séduction, soyez donc narquois(e), égoïste, égocentrique, narcissique, radin (e), caractériel(le), menteur(se), manipulateur (trice), jaloux(se), intransigeant(e)
Exactement tout ça, c'est trop pour un seul Homme :lol:

Ce à quoi, il faut rajouter tous les signaux qui faut envoyer au niveau de la gestuelle lors du premier rendez vous (ce dont Hanna-Lyse, qui porte bien son nom, à évoquer, si je ne me trompe pas, dans le message me précédant).
Les seules choses, sur lesquelles, je suis d'accord, c'est l'histoire des cadeaux (je me sentirais gêné de recevoir un cadeau "disproportionné" par rapport à ce que représente un premier rendez vous) du "je t'aime" (j'avoue qu'une personne que je connaîtrais, à peine, qui me balance "je t'aime" lors d'un 1er rdv, cela va me faire un peu peur) et de parler de l'avenir (mais, là, ça dépend de si on a fait bien connaissance avant le premier rendez vous ou pas).

Après l'histoire des "3 jours avant de s'appeler", des "il faut s'embrasser avant les 2 premiers rendez-vous", des "on ne couche ensemble qu'après le 3e rdv" (mais bon ça) des "il faut envoyer un message 1 à 2 heures après le 1er rdv pour dire que cela s'est bien passé", je passe mon tour également.

Je pense que la seule règle, cela devrait être le savoir-vivre lors d'un rdv (que ce soit le 1er ou 35e). Ce qui me paraît d'une évidence.

Avatar du membre
théralène
Affilié
Messages : 252
Enregistré le : 29 nov. 2011, 19:44

Re: Le couple

Message par théralène » 13 févr. 2012, 00:50

Hana-Lyse a écrit :Pour avoir testé, ça marche relativement bien
Tout à fait d'accord, pour marcher, ça marche :wink: malheureusement
Hana-Lyse a écrit : Mais ces règles sont faites pour le départ .
Encore heureux, sinon il y aurait de quoi devenir dingue! Mais le départ peut durer plus ou moins trois jours, trois mois ou trois ans etc (ça semble un peu exagéré mais j'ai déjà vu et même au-delà)
Hana-Lyse a écrit : Le but est de faire en sorte que l'autre ne respecte pas ces règles, car ne pouvant contenir ses sentiments .
:twisted:
Hana-Lyse a écrit : Et on acquiert la position haute, avec une capacité de contrôle sur l'autre au début de la relation . C'est complètement pragmatique .
Hana-Lyse a écrit : de pouvoir conserver la position haute ( car celui qui engage une conversation a généralement au départ la position basse ) . Avoir la main est un atout, pour celles et ceux qui se font aborder, alors pour les personnes qui se font aborder, profitez-en

Après tout, la séduction, n'est-ce pas une lutte pour acquérir la position haute ( donc amener l'autre à nous désirer ) ?
Haute, basse, lutte c'est ça qui m'embête, ce rapport de force dans la séduction, de "mener la relation", d'"atout" et de désavantage. ça transforme la séduction en combat de coqs! C'est à qui va réussir le mieux à dominer l'autre. Bref une sorte de compétition, comme ce qui est préconisé en entreprise d'ailleurs. Ne serait-ce pas plus simple de pouvoir être à égalité? Moins fatigant en tout cas et moins protocolaire. Et on pourrait tout de suite apprendre à se connaitre sans toute cette pression au lieu de rentrer dans un affrontement silencieux mais tacite où tout est permis pour prendre le dessus et où le mensonge réciproque est de mise, et donc, déception à la clef.

Enfin ceci-dit, je n'ai absolument rien contre ce que tu dis (ce serait ridicule après avoir écrit ces règles :arrow: ). Tu as tout à fait raison d'agir comme ça (+1000) parce que de toute façon, la société et ou l'inconscient sont faits de cette manière, et comme tu le dis ça marche+++. Ce que je déplore simplement c'est que c'est ainsi et que ça avantage ceux qui excellent dans tout ce cinéma de séduction et qui n'ont pas besoin de modifier leur personnalité pour y arriver, au détriment de la sincérité et de la spontanéité par exemple :roll: (mais on ne peut pas refaire le monde).

Ces règles j'ai déjà essayé de les appliquer, essayant de profiter du fait de les connaitre par observation, mais je ne sais pas les faire durer donc ça ne tient pas. Surtout que la 1 (à part le three day rules), la 2, la 4, la 5, sont impossibles (ou en tout cas très difficiles) à gérer pour moi du fait de ma personnalité phobique, la 6 est gérable mais je suis profondément contre (étant donné que je tombe moi-même amoureuse plus facilement après l'amitié et que la connaissance et la compréhension de l'autre me sont nécessaires pour éprouver de l'intérêt), la 7 je peux encore gérer (pour les problèmes) mais en général je suis de toute façon la confidente (friend zone directe souvent sans même le faire exprès) alors les problèmes de l'autre je les connais. la 8 ne pose plus tant de problèmes si l'amour découle d'une longue amitié, disons que je peux la gérer, mais ça va sérieusement me peser, la 10 m'agace parce que c'est encore un rapport de force (celui qui parle de ses sentiments en premier "capitule").
Hana-Lyse a écrit :et les râteaux, ce n'est pas ma tasse de thé, mais vraiment pas
Moi non plus. Voilà pourquoi il m'arrive de songer à demander Mr Célibat en mariage. J'hésite encore un peu, je le connais un peu trop bien, il est trop enfoncé dans la friend zone, mais au moins, il n'est pas difficile :twisted:
En fait si je pouvais passer directement au couple constitué quitte à appliquer tous les autres principes dont on a parlé avant et avec lesquels je suis beaucoup plus à l'aise ça m'irait mieux, je ne suis pas joueuse il faut croire^^
mokili a écrit :es seules choses, sur lesquelles, je suis d'accord, c'est l'histoire des cadeaux (je me sentirais gêné de recevoir un cadeau "disproportionné" par rapport à ce que représente un premier rendez vous) du "je t'aime" (j'avoue qu'une personne que je connaîtrais, à peine, qui me balance "je t'aime" lors d'un 1er rdv, cela va me faire un peu peur) et de parler de l'avenir (mais, là, ça dépend de si on a fait bien connaissance avant le premier rendez vous ou pas).
En fait je ne parlais pas de premier rendez-vous, mais d'un début en général qui peut durer longtemps, en gros la règle serait plutôt, pas de cadeau avant d'en recevoir suffisamment, pas de je t'aime avant que l'autre ne l'ait dit assez. Ne rien lâcher avant que l'autre soit complètement accroché, avant d'avoir créé le manque et la dépendance.
mokili a écrit :Je pense que la seule règle, cela devrait être le savoir-vivre lors d'un rdv (que ce soit le 1er ou 35e). Ce qui me paraît d'une évidence.
+1
"L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance." Gagnand

"Parler est un besoin, écouter est un art." Goethe

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 13 févr. 2012, 09:54

théralène a écrit :
Hana-Lyse a écrit : Mais ces règles sont faites pour le départ .
Encore heureux, sinon il y aurait de quoi devenir dingue! Mais le départ peut durer plus ou moins trois jours, trois mois ou trois ans etc (ça semble un peu exagéré mais j'ai déjà vu et même au-delà)
Hana-Lyse a écrit : Le but est de faire en sorte que l'autre ne respecte pas ces règles, car ne pouvant contenir ses sentiments .
:twisted:

* * *

Haute, basse, lutte c'est ça qui m'embête, ce rapport de force dans la séduction, de "mener la relation", d'"atout" et de désavantage. ça transforme la séduction en combat de coqs! C'est à qui va réussir le mieux à dominer l'autre. Bref une sorte de compétition, comme ce qui est préconisé en entreprise d'ailleurs. Ne serait-ce pas plus simple de pouvoir être à égalité? Moins fatigant en tout cas et moins protocolaire. Et on pourrait tout de suite apprendre à se connaitre sans toute cette pression au lieu de rentrer dans un affrontement silencieux mais tacite où tout est permis pour prendre le dessus et où le mensonge réciproque est de mise, et donc, déception à la clef.

Enfin ceci-dit, je n'ai absolument rien contre ce que tu dis (ce serait ridicule après avoir écrit ces règles :arrow: ). Tu as tout à fait raison d'agir comme ça (+1000) parce que de toute façon, la société et ou l'inconscient sont faits de cette manière, et comme tu le dis ça marche+++. Ce que je déplore simplement c'est que c'est ainsi et que ça avantage ceux qui excellent dans tout ce cinéma de séduction et qui n'ont pas besoin de modifier leur personnalité pour y arriver, au détriment de la sincérité et de la spontanéité par exemple :roll: (mais on ne peut pas refaire le monde).

Ces règles j'ai déjà essayé de les appliquer, essayant de profiter du fait de les connaitre par observation, mais je ne sais pas les faire durer donc ça ne tient pas. Surtout que la 1 (à part le three day rules), la 2, la 4, la 5, sont impossibles (ou en tout cas très difficiles) à gérer pour moi du fait de ma personnalité phobique, la 6 est gérable mais je suis profondément contre (étant donné que je tombe moi-même amoureuse plus facilement après l'amitié et que la connaissance et la compréhension de l'autre me sont nécessaires pour éprouver de l'intérêt), la 7 je peux encore gérer (pour les problèmes) mais en général je suis de toute façon la confidente (friend zone directe souvent sans même le faire exprès) alors les problèmes de l'autre je les connais. la 8 ne pose plus tant de problèmes si l'amour découle d'une longue amitié, disons que je peux la gérer, mais ça va sérieusement me peser, la 10 m'agace parce que c'est encore un rapport de force (celui qui parle de ses sentiments en premier "capitule").

* * *

Moi non plus. Voilà pourquoi il m'arrive de songer à demander Mr Célibat en mariage. J'hésite encore un peu, je le connais un peu trop bien, il est trop enfoncé dans la friend zone, mais au moins, il n'est pas difficile :twisted:
En fait si je pouvais passer directement au couple constitué quitte à appliquer tous les autres principes dont on a parlé avant et avec lesquels je suis beaucoup plus à l'aise ça m'irait mieux, je ne suis pas joueuse il faut croire^^
Ton message est magique Théralène ! J'aime ton humour :)
Ils ne l'ont pas mis dans ces règles mais il est clair que, pour reprendre ( usurper ? ) un adage connu, " Homme qui rit, à moitié dans la poche " ! Donc oui, c'est valable pour tous les types de couple, que ce soit une femme ou un homme, homo ou hétéro . Après tout, le rire est le signe révélateur du plaisir non ? Et c'est peut-être même plus important, car durant pas seulement sur la période de séduction ~

* * *

J'ai également longtemps eu pour pensée que la séduction était, dans son principe, ennuyeuse et futile, une sorte de travail en plus qui n'était pas nécessaire . Mais après, tout dépend de la personne . Le mensonge n'est pas nécessaire, sauf au niveau de l'omission des défauts, car c'est dans le but de conserver l'impérative position haute ! Parce que peu importe dans quel sens tu te places, on ne séduit guère avec la position basse, et la personne qui contrôle la relation, en plus d'être aimée si ça réussit, ressentira moins de souffrance si elle échoue ( car moins d'investissement dans la relation ) .

Ton assemblage des différentes règles de séduction est de qualité, surtout en ce qui concerne le détachement ! C'est Primordial et presque Impératif ( non, les majuscules ne sont pas là pour rien :wink: ) . Que penserais-tu si quelqu'un agissais contrairement à la moitié des règles et dans la position basse ? Tu finirais par te dire qu'il est lourd, qu'il en fait trop, alors qu'il ne sait pas que tu n'as pas de sentiments pour lui, à terme c'est inévitable . Si tu as déjà été abordée par des hommes qui t'ont fait ressentir ce genre de choses, tu comprends sûrement de quoi je veux parler ~
Et en plus tu n'es pas dans le déni ni dans la colère vis-à-vis de la séduction en général, c'est bien, tu as dû franchir un cap ! Oui, accepter la séduction et tout ce qui en découle, c'est faire le deuil de ta vision passée, et ainsi composer avec . Peut-être qu'en maîtrisant toutes les étapes, et en constatant les bons résultats, tu auras le déclic pour l'accepter, et prendre le siège de la position haute chaque fois qu'un homme lancera une discussion ! C'est vrai que c'est dommage, mais c'est une nouvelle aventure qui s'annonce, ce n'est pas si mal d'aller à la découverte d'une parade amoureuse propre à l'Homme . Et puis après ce temps passé, même s'il est bien d'entretenir par moments un peu de séduction, tu auras l'occasion de faire place à ta spontanéité, qui est une grande qualité pour les hommes, je t'assure ~


Au niveau de ces règles et de leur réalisation :
(1) De la pratique j'en tire que le détachement est vraisemblablement essentiel . Détachement apparent pour faire en sorte que l'autre s'investisse si l'amour est réciproque . Et détachement réel pour ne pas investir trop d'espoir dans une relation, qui pourrait très bien ne pas se produire . Bon de là à annuler les rendez-vous, pas sûr . Mais faire la difficile sur les disponibilités, pour une fois, c'est très bon pour le détachement ( une personne non détachée acceptera une proposition de rendez-vous même s'il fait froid ou même si ça l'ennuie et psychologiquement l'autre aura la position haute ) .
(2) La gentillesse est une qualité, certes . Mais ça te donne déjà un rôle . L'autre pourra profiter de ta gentillesse et s'il ne t'aime pas ( ce qui est malheureusement probable ), tu seras d'autant plus déçue que tu auras fait tout ça pour rien . Donc pour ton bonheur à venir, si tu peux limiter ta gentillesse ( pas la peine d'être une personne fondamentalement mauvaise ~ ), la Théralène qui réfléchit à la séduction aura rendu un service d'une grande gentillesse à la Théralène bienveillante . Dans cette métaphore schizophrène sur les bords, la seule chose à retenir est que le mieux est sans doute de réduire ta gentillesse tout en restant en accord avec toi-même . Après c'est un équilibre personnel, et à toi de voir jusqu'où tu es prête à user des techniques de séduction :)
(4) Le fondement c'est qu'une personne amoureuse agit différemment, en se soumettant plus ou moins consciemment à l'autre . Et c'est le même raisonnement . Pour une fois que dans un domaine, penser en priorité à ton bien-être à venir est adéquat, pourquoi s'en priver ? Après tout, en étant confiance dans ton projet de vie, et pas prête à te sacrifier pour un homme comme le font certaines femmes ( qui le regrettent malheureusement ), ce sont les autres qui vont chercher à s'adapter à toi et en plus d'avoir la position haute, tu resteras dans le même projet :wink:
(5) La effectivement ça commence devenir plus compliqué, vis-à-vis de la phobie sociale . Mais déjà, être bien apprêtée au quotidien et ne pas parler de tes défauts ou de tes problèmes, c'est suffisant, ou au moins déjà un bon début tout de même réalisable, tu ne trouves pas ? Tu n'es pas obligée de te voir comme la perfection ~
Une astuce ? Regardes ta vie, les épreuves que tu as traversées, tes qualités développées, toute la progression que tu as pu faire après toutes ces années . Voudrais-tu réellement changer de vie ? Est-elle si affreuse que ça ?
Après tout, tu le sais, il n'y a pas d'excuses qui tienne la route et pouvant justifier que personne ne s'intéresse à toi et réciproquement, non ? :)
Pour les autres règles, soit tu les acceptes, soit ce n'est pas le cas parce que tu n'apprécies pas cette lutte de pouvoir . C'est bien, avec encore un peu d'entraînement et de temps, tu pourras bientôt ( si ce n'est pas déjà fait ! ) profiter des joies de la position haute ~

* * *

Tu vois l'état d'esprit de ton dernier paragraphe ? C'est celui-là qui convient parfaitement à la séduction ! Regardes, c'est toi qui l'a "sélectionné" et tu as ( inconsciemment [?] et brièvement, certes, mais c'est un début ) évalué avant d'accepter . Tu dois peut-être penser que je délires après avoir tant écrit mais j'ai la certitude que pendant quelques secondes/minutes, tu as pensé Mr Célibat de la même manière que certaines séductrices pensent tous les hommes ~

Bon courage pour surpasser ta rivale, cette phobie sociale coriace ! :bise:
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 13 févr. 2012, 10:21

mokili a écrit :Exactement tout ça, c'est trop pour un seul Homme :lol:

Ce à quoi, il faut rajouter tous les signaux qui faut envoyer au niveau de la gestuelle lors du premier rendez vous (ce dont Hanna-Lyse, qui porte bien son nom, à évoquer, si je ne me trompe pas, dans le message me précédant).
Les seules choses, sur lesquelles, je suis d'accord, c'est l'histoire des cadeaux (je me sentirais gêné de recevoir un cadeau "disproportionné" par rapport à ce que représente un premier rendez vous) du "je t'aime" (j'avoue qu'une personne que je connaîtrais, à peine, qui me balance "je t'aime" lors d'un 1er rdv, cela va me faire un peu peur) et de parler de l'avenir (mais, là, ça dépend de si on a fait bien connaissance avant le premier rendez vous ou pas).

Après l'histoire des "3 jours avant de s'appeler", des "il faut s'embrasser avant les 2 premiers rendez-vous", des "on ne couche ensemble qu'après le 3e rdv" (mais bon ça) des "il faut envoyer un message 1 à 2 heures après le 1er rdv pour dire que cela s'est bien passé", je passe mon tour également.

Je pense que la seule règle, cela devrait être le savoir-vivre lors d'un rdv (que ce soit le 1er ou 35e). Ce qui me paraît d'une évidence.
Merci beaucoup ! J'espère être à la hauteur le plus longtemps possible et toujours bien porter mon nom ~

Appliquer ces règles sans nuance serait clairement inhumain, mais je pense qu'au-delà de ça, ces règles servent à nous faire pencher vers l'application de ses règles . Un peu comme si on devait passer X minutes sous la pluie pour s'imprégner de l'idée générale de la règle, sans pour autant devenir de l'eau ~
[ J'espère que la métaphore n'est pas trop obscure :oops: ]
Et puis pour la poursuivre, on ne devrait jamais complètement oublier la séduction, comme on pourrait ne pas sécher complètement ( le corps humain étant à 75% constitué d'eau, ce serait la mort, sous-entendu la mort du couple ) .

Après ça prend un moment, de bien s'imprégner des règles . Personnellement j'ai pris 14-15 mois pour passer de la gentille et naïve personne à celle qui comprend et commence à appliquer cette lutte à la position haute qu'est la séduction . Bon, étant de nature lente, en 6 mois, tu devrais y arriver si tu te focalises sur ça :)

Et je peux t'assurer que ce n'est pas un travail inutile . Franchement, arriver à faire rire des personnes inconnues quelques heures avant, ou parvenir à faire parler l'autre et démystifier cette personne par d'habiles répliques, c'était impossible avant . Complètement . Désormais, avec le deuil de ma vision passé, et ma propension à me remettre toujours en question, je vis bien mon célibat, cherchant une personne qui me correspondra ( et non quelqu'un qui voudra bien de moi ) . Comme quoi, pour l'avoir réellement vécu, il n'est pas impossible de faire bonne impression malgré un physique ... voilà quoi ! :roll:

Les règles des 3 jours et assimilées ne sont là que pour nous dire " prends ton temps, le temps de susciter une certaine impatience chez la personne que tu aimes " . Ainsi non seulement tu auras le contrôle, mais aussi le bonheur vous envahira quand la période de privation sera achevée :)

En tout cas je te souhaite de tout coeur bon courage, Mokili !
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Le couple

Message par Voya » 13 févr. 2012, 14:10

Hana-Lyse a écrit :Et je peux t'assurer que ce n'est pas un travail inutile . Franchement, arriver à faire rire des personnes inconnues quelques heures avant, ou parvenir à faire parler l'autre et démystifier cette personne par d'habiles répliques
Ca j'arrive à le faire sans souci naturellement, avoir une bonne répartie et de l'humour c'est indispensable à mon avis .
et ma propension à me remettre toujours en question, je vis bien mon célibat, cherchant une personne qui me correspondra ( et non quelqu'un qui voudra bien de moi ) . Comme quoi, pour l'avoir réellement vécu, il n'est pas impossible de faire bonne impression malgré un physique ... voilà quoi ! :roll:
Je suis un peu étrangère aux techniques de rdv et de séductions traditionnelles, pas mon truc de rencontrer des gens dans une optique de me caser avec une personne qui veut bien de moi. je cherche plutôt à trouver une personne qui me correspond. Même si ces règles fonctionnent avec la plupart des gens je suppose, et que j'applique naturellement sans y faire attention + de la moitié des règles. Mais c'est vrai quand on a un "physique qui aide pas, c'est plus difficile" (j'ai pas ce souci). Ma technique, c'est d'être moi même, et c'est souvent ce qui plait bien aux gens, ma sincérité naturelle, mon côté non superficiel et ouvert aux autres. Et avouer que c'est quand même plus valorisant de séduire une personne par notre personnalité, plutôt que par des techniques de drague. Comme je dis souvent pour plaisanter "je ne mens pas sur la marchandise, pas de vice caché avec moi :mrgreen:" Après ça plait ou pas, mais en général les gens a qui je plais pas, ne me plaise pas non plus, donc pas de souci.
Je pars toujours d'une base amicale, je rencontre les gens, si je les trouve sympa, je les revois et on peut devenir ami. Et après avec le temps, j'apprends à les apprécier. Donc la règle de la "friend zone" je ne le respecte jamais. Et en effet si une personne ne me plait pas suffisamment pour plus, elle reste juste en ami (ce qui explique qu'une parti de mes amis, sont des gens qui ont déjà essayé de me draguer à une époque :mrgreen:).
Par contre ça ne m'empêche pas de me prendre des rateaux parfois, justement car il me faut beaucoup de temps pour me décider, et les gens ne sont pas patients. Donc il arrive qu'ils vont voir ailleurs pensant qu'ils ne m'intéressent pas, tant pis c'est le risque.
Haute, basse, lutte c'est ça qui m'embête, ce rapport de force dans la séduction, de "mener la relation", d'"atout" et de désavantage. ça transforme la séduction en combat de coqs! C'est à qui va réussir le mieux à dominer l'autre. Bref une sorte de compétition, comme ce qui est préconisé en entreprise d'ailleurs. Ne serait-ce pas plus simple de pouvoir être à égalité? Moins fatigant en tout cas et moins protocolaire. Et on pourrait tout de suite apprendre à se connaitre sans toute cette pression au lieu de rentrer dans un affrontement silencieux mais tacite où tout est permis pour prendre le dessus et où le mensonge réciproque est de mise, et donc, déception à la clef.
Assez d'accord. On peut considérer que j'ai naturellement la position haute en terme relationnel au début, puisque c'est moi qui "choisi" si une personne me convient ou pas. Mais dans une relation amicale ou amoureuse, j'essaye toujours d'avoir une position égalitaire, de cette façon personne ne se fait marcher dessus, ni personne ne domine, ça me parait la position la plus confortable et équitable (je ne cherche pas le pouvoir, mais je ne me laisse pas faire non plus). Donc forcément les gens qui cherchent toujours à dominer je n'apprécie pas.

mokili
Apprenti
Messages : 53
Enregistré le : 16 déc. 2011, 19:07

Re: Le couple

Message par mokili » 13 févr. 2012, 16:26

Tout d'abord, merci, Hana-Lyse, ensuite j'espère que l'on ne dévie pas du sujet initial posé par Théralène.

Maintenant, vous avez remarqué que j'ai plutôt dit le processus pour arriver au couple ne m'intéresse pas vraiment plutôt qu'il ne m'intéresse vraiment pas (ou encore pire plutôt que je ne l'aime pas).
Je pense que ces "règles" sont appliquées et applicables, de toute façon, même, inconsciemment, lors d'un rdv (quand bien même, les 2 personnes concernées sont asexuelles).

Et très franchement, dans, je pense, 80% des cas (c'est le fruit d'une estimation personnelle basée sur mon expérience qu'elle soit propre ou par procuration) c'est la mise en application de ces "règles" (tout du moins, une partie) qui fait que ça passe ou ça casse.
Quand Voya dit, en gros, ma méthode c'est la méthode naturelle, il se peut qu'en fait c'est une application des "règles" de séduction qu'elle exécute sans, même, s'en rendre compte.

Lors de mes études, on a travaillé sur le comportement et la gestuelle. Je peux vous assurer qu'avant même de discuter avec une personne, en regardant sa posture et sa gestuelle, vous connaissez toute sa personnalité (du type, elle est timide, pas du type, son père lui a interdit de sortir avec ses ami(e)s un soir d'été).

De toute façon, il y a une différence entre la séduction lors d'un rdv et la séduction d'une personne qu'on aborde dans la rue (qui, là, ne n'intéresse vraiment pas)

Après ces règles de séduction plus que la séduction, en elle même, ne m'intéressent pas vraimentparce que non seulement c'est jouer, sans arrêt, sur le rapport de force et en plus, finalement, là aussi, il y a une sorte de timing à respecter (les "règles" de séduction c'est des timings dans le timing, pour le coup).

Je m'explique en posant une question simple: Quand est-ce que je dois m'arrêter de faire les "choses biens"? Si vous saviez le nombre de fois où j'ai entendu dans ma courte existence: "Oui, il/elle n'est plus comme au début (même après 5 mois de relation)" "Avant, lors de nos premiers rdv, il/elle m'offrait des fleurs ou autres, maintenant, cela a changé".
C'est bien que ces "règles" sont problématiques quant à leurs étendues.

Je tiens à signaler, au passage, que je ne suis absolument pas aigri. En plus, je trouve ça, marrant la séduction au bout du compte.

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 13 févr. 2012, 17:44

Voya a écrit :Je suis un peu étrangère aux techniques de rdv et de séductions traditionnelles, pas mon truc de rencontrer des gens dans une optique de me caser avec une personne qui veut bien de moi. je cherche plutôt à trouver une personne qui me correspond. Même si ces règles fonctionnent avec la plupart des gens je suppose, et que j'applique naturellement sans y faire attention + de la moitié des règles. Mais c'est vrai quand on a un "physique qui aide pas, c'est plus difficile" (j'ai pas ce souci). Ma technique, c'est d'être moi même, et c'est souvent ce qui plait bien aux gens, ma sincérité naturelle, mon côté non superficiel et ouvert aux autres. Et avouer que c'est quand même plus valorisant de séduire une personne par notre personnalité, plutôt que par des techniques de drague. Comme je dis souvent pour plaisanter "je ne mens pas sur la marchandise, pas de vice caché avec moi :mrgreen:" Après ça plait ou pas, mais en général les gens a qui je plais pas, ne me plaise pas non plus, donc pas de souci.
Je pars toujours d'une base amicale, je rencontre les gens, si je les trouve sympa, je les revois et on peut devenir ami. Et après avec le temps, j'apprends à les apprécier. Donc la règle de la "friend zone" je ne le respecte jamais. Et en effet si une personne ne me plait pas suffisamment pour plus, elle reste juste en ami (ce qui explique qu'une parti de mes amis, sont des gens qui ont déjà essayé de me draguer à une époque :mrgreen:).
Par contre ça ne m'empêche pas de me prendre des rateaux parfois, justement car il me faut beaucoup de temps pour me décider, et les gens ne sont pas patients. Donc il arrive qu'ils vont voir ailleurs pensant qu'ils ne m'intéressent pas, tant pis c'est le risque.

* * *

Assez d'accord. On peut considérer que j'ai naturellement la position haute en terme relationnel au début, puisque c'est moi qui "choisi" si une personne me convient ou pas. Mais dans une relation amicale ou amoureuse, j'essaye toujours d'avoir une position égalitaire, de cette façon personne ne se fait marcher dessus, ni personne ne domine, ça me parait la position la plus confortable et équitable (je ne cherche pas le pouvoir, mais je ne me laisse pas faire non plus). Donc forcément les gens qui cherchent toujours à dominer je n'apprécie pas.
Globalement je suis d'accord avec toi, toutes ces mises en scène pour soi-disant trouver le " Grand Amour " ne sont pas à mon goût . Maintenant c'est une technique comme une autre, ce n'est pas moins naturel que de rencontrer des personnes dans la rue . Il y a juste moins d'interactions directes . Le problème c'est que certains cherchent des histoires à la va-vite ou juste une partie de jambes en l'air ~

Concernant le respect de ces règles, c'est très bien si tu peux être en accord avec ta personnalité ! Après il y a des personnes pour qui c'est naturel et d'autres qui doivent s'adapter pour pouvoir y arriver . De ce fait, ton passage souligné est assez obscur, dans le sens où il n'y a pas de changement de nature chez les autres . Et aucune valorisation à être "naturelle" sachant que tu appliques ces techniques inconsciemment, par nature . La seule différence réside dans l'adaptation nécessaire à chacun, comme pour toutes les situations, pourtant nous sommes tous aussi naturels les uns que les autres . Au fond ces règles ne sont pas de vulgaires techniques de drague . Elles permettent simplement d'être dans le bon état d'esprit pour tenter de séduire quelqu'un, tu ne trouves pas ? :)
De toute manière Blaise Pascal a montré que s'il y a de l'amour, en réalité c'est simplement l'amour des qualités de l'autre . Partant de là, il est parfaitement normal et aucunement critiquable de cacher ses défauts qui gênent au possible, surtout dans la société actuelle avec tant de ruptures et de superficialité ( le coup de foudre, pour ne pas le nommer :roll: ) . Parler de vice caché n'est pas approprié pour tout le monde, car le vice induit un mensonge, une volonté de causer de la souffrance à l'autre . C'est presque un amalgame que d'associer défauts cachés et vice ~

Pour le reste tu n'as pas tort, après tout c'est toujours mieux de créer des amitiés que d'être dans une séparation rigide entre amour et amitié ( qui serait assez déconnectée pour le coup ) . Mais tu te prends des râteaux ... implicites ? Parce que les autres perdent espoir et préfèrent voir ailleurs ?

* * *

A partir du moment où tu arrives à maintenir la barque et que tu arrives à ne pas être dominée, tout est bon ! Mais c'est plus compliqué et/ou plus risqué, non ?
Modifié en dernier par Hana-Lyse le 13 févr. 2012, 18:35, modifié 2 fois.
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Le couple

Message par Hana-Lyse » 13 févr. 2012, 18:26

mokili a écrit :Tout d'abord, merci, Hana-Lyse, ensuite j'espère que l'on ne dévie pas du sujet initial posé par Théralène.

Maintenant, vous avez remarqué que j'ai plutôt dit le processus pour arriver au couple ne m'intéresse pas vraiment plutôt qu'il ne m'intéresse vraiment pas (ou encore pire plutôt que je ne l'aime pas).
Je pense que ces "règles" sont appliquées et applicables, de toute façon, même, inconsciemment, lors d'un rdv (quand bien même, les 2 personnes concernées sont asexuelles).

Et très franchement, dans, je pense, 80% des cas (c'est le fruit d'une estimation personnelle basée sur mon expérience qu'elle soit propre ou par procuration) c'est la mise en application de ces "règles" (tout du moins, une partie) qui fait que ça passe ou ça casse.
Quand Voya dit, en gros, ma méthode c'est la méthode naturelle, il se peut qu'en fait c'est une application des "règles" de séduction qu'elle exécute sans, même, s'en rendre compte.

Lors de mes études, on a travaillé sur le comportement et la gestuelle. Je peux vous assurer qu'avant même de discuter avec une personne, en regardant sa posture et sa gestuelle, vous connaissez toute sa personnalité (du type, elle est timide, pas du type, son père lui a interdit de sortir avec ses ami(e)s un soir d'été).

De toute façon, il y a une différence entre la séduction lors d'un rdv et la séduction d'une personne qu'on aborde dans la rue (qui, là, ne n'intéresse vraiment pas)

Après ces règles de séduction plus que la séduction, en elle même, ne m'intéressent pas vraimentparce que non seulement c'est jouer, sans arrêt, sur le rapport de force et en plus, finalement, là aussi, il y a une sorte de timing à respecter (les "règles" de séduction c'est des timings dans le timing, pour le coup).

Je m'explique en posant une question simple: Quand est-ce que je dois m'arrêter de faire les "choses biens"? Si vous saviez le nombre de fois où j'ai entendu dans ma courte existence: "Oui, il/elle n'est plus comme au début (même après 5 mois de relation)" "Avant, lors de nos premiers rdv, il/elle m'offrait des fleurs ou autres, maintenant, cela a changé".
C'est bien que ces "règles" sont problématiques quant à leurs étendues.

Je tiens à signaler, au passage, que je ne suis absolument pas aigri. En plus, je trouve ça, marrant la séduction au bout du compte.
On entre dans le coeur du sujet ! :)
Le langage corporel, comme les signes d'intérêts, sont des informations d'une grande valeur, et y compris dans l'étape de séduction ! D'ailleurs j'ai repéré un site qui traite bien du sujet . Bon par contre ils sont dans le cliché qu'il n'y a que les hommes qui abordent . Mais ça marche aussi dans le sens inverse :lol:
[ Pour les signes d'intérêt non verbaux ] : http://www.commeuncamion.com/2007/05/26 ... -dinteret/
[ Pour les signes d'intérêt verbaux ] : http://www.commeuncamion.com/2007/07/28 ... t-verbaux/

Pour le langage corporel à proprement parler, c'est plus compliqué et nous ne serions pas contre quelques indications sur les déductions essentielles . . . En tout cas pour ma part :oops:
C'est vrai que la façon de s'asseoir donne des indications, comme d'autres choses certainement . Mais suivre des cours d'études comportementales est sans conteste la meilleure méthode pour pouvoir récolter un maximum d'informations sur la personne, pour ensuite les utiliser le plus habilement possible et maximiser ses chances :twisted:

Pour répondre à ta question, il ne faut jamais arrêter de faire ces choses biens . Au début on le fait car on est en pleine séduction mais pour beaucoup, une fois cette étape passée, l'autre est acquis et il n'y a plus besoin de continuer . Erreur fondamentale en réalité ! La véritable issue est d'adapter la fréquence des cadeaux à l'état d'esprit de la personne avec qui on partage sa vie . Comment faire ? Bon, je n'ai pas d'expériences sur ce point spécifique ... A part une chose : L'amour ne doit pas seulement être ressenti profondément à l'intérieur, mais le montrer en faisant plaisir à l'autre est un passage obligé, dans comme en-dehors de la séduction . Les petites attentions font toujours plaisir mais il faut varier . Autrement on devient trop prévisible et la routine s'installe . Surprendre l'autre grâce à des attentions conformes en ses goûts est la clé . A chaque conversation, retenir certains détails pour ensuite s'en servir comme une idée de cadeau peut très bien marcher également . Tout dépend de l'autre . Mais ça passe obligatoirement par connaître au mieux cette personne, c'est le point essentiel !
Des exemples concrets ? Alterner les fleurs, un petit déjeuner au lit, un dîner en tête à tête, une journée avec un planning surprise comme un projet de week-end en amoureux, ou même un service dans la maison, ... Mais alterner est une parade à la routine . Pour les exemples, des personnes avec du vécu pourront nettement mieux te conseiller en matière d'exemples concrets :roll:

Ces règles deviennent problématiques lorsqu'on se tient la règle sans prendre en compte la situations du couple dans les faits . Ces règles n'ont pas pour but de spécifier X jours, X rendez-vous, X appels, etc mais simplement nous mettre dans l'était d'esprit " Il ne faut absolument pas avoir l'air réellement disponible pour l'autre " ( sous peine de prendre la position basse et de ne plus pouvoir contrôler la relation ) . Au fond ces durées servent à se faire une idée sur le délai approximativement normal et accepté pour faire la différence entre disponibilité et indisponibilité, entre soumission et domination .

C'est vrai que la séduction peut être marrante, à condition d'être physiquement gâté(e) et de maîtriser l'autre dans la relation ( au moins assez pour ne pas encaisser un râteau ) .
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Avatar du membre
théralène
Affilié
Messages : 252
Enregistré le : 29 nov. 2011, 19:44

Re: Le couple

Message par théralène » 13 févr. 2012, 21:46

Hana-Lyse a écrit :Ils ne l'ont pas mis dans ces règles mais il est clair que, pour reprendre ( usurper ? ) un adage connu, " Homme qui rit, à moitié dans la poche " ! Donc oui, c'est valable pour tous les types de couple, que ce soit une femme ou un homme, homo ou hétéro . Après tout, le rire est le signe révélateur du plaisir non ? Et c'est peut-être même plus important, car durant pas seulement sur la période de séduction ~
C'est pas "homme qui rit à moitié dans ton lit"? Ce serait donc cruel de faire rire un s^^ :twisted:
Hana-Lyse a écrit :Que penserais-tu si quelqu'un agissais contrairement à la moitié des règles et dans la position basse ? Tu finirais par te dire qu'il est lourd, qu'il en fait trop, alors qu'il ne sait pas que tu n'as pas de sentiments pour lui, à terme c'est inévitable . Si tu as déjà été abordée par des hommes qui t'ont fait ressentir ce genre de choses, tu comprends sûrement de quoi je veux parler ~
Oui je vois très bien ce que tu veux dire, et c'est certainement la raison pour laquelle j'ai du mal à accepter toutes ces règles (en fait les deux personnes dont je suis tombée vraiment amoureuse dans ma vie étaient des filles, il y a eu un mec longtemps avant mais je n'ai fait aucun effort, parce que l'idée même que ça doive se finir au lit m'en a dissuadée, enfin bref, c'est du hs que je n'ai pas précisé avant parce que crois-moi, ça ne change pas grand chose aux "règles")
Mais justement, les personnes de qui je suis tombée amoureuse ne respectaient absolument pas le 2, 4, 5 (mais alors là pas du tout), 6, 7 aucunement, 8 non plus, et 10 pas trop d'ailleurs, et le 1 assez peu...
Par contre les gens qui ont essayé de me draguer dans les règles ne m'ont jamais intéressée je ne sais pas pourquoi. (Quoique, un peu quand même, mais vu que c'était ma réaction naturelle, il n'y avait pas de calcul)
Donc du coup, c'est plus difficile d'admettre des choses qui ne s'appliquent pas à toi, et à d'autres, bien que je n'en ai pas souvent croisés.
Hana-Lyse a écrit :Et en plus tu n'es pas dans le déni ni dans la colère vis-à-vis de la séduction en général, c'est bien, tu as dû franchir un cap ! Oui, accepter la séduction et tout ce qui en découle, c'est faire le deuil de ta vision passée, et ainsi composer avec . Peut-être qu'en maîtrisant toutes les étapes, et en constatant les bons résultats, tu auras le déclic pour l'accepter, et prendre le siège de la position haute chaque fois qu'un homme lancera une discussion !
En fait ça a été plutôt l'inverse de toi. Au début, je n'étais pas si naïve, j'étais "formatée" par tout ce que j'avais appris, je trouvais ces règles logiques sans les critiquer, mais les conséquences désastreuses que leur existence a pu avoir sur certaines personnes (et pas seulement les phobiques mais sur bien d'autres personnalités) ont fait mon opinion. Du coup je sais qu'elles existent, je ne peux les nier, et je sais que ne pas être d'accord n'y changera rien bien sûr, et que si un jour Mr Célibat ou Mme Solitude demandent le divorce je serais obligée de les réappliquer, mais ce serait avec grande réticence.

Et disons qu'elles m'ont déjà bien "pourri" la vie... Il m'est arrivée une fois de réussir malgré mon tempérament phobique à les appliquer pendant quasi 6 mois, (et c'était vraiment extrêmement difficile car l'attachement était là, mais il ne fallait surtout rien montrer, sans compter que ces règles ne me viennent pas naturellement) et là j'étais "géniale", mais "tu es beaucoup trop bien pour moi". Mais je me sentais mal avec ça, je n'étais pas moi-même, je devais tout le temps contrôler mes paroles, faits et gestes, messages etc et j'ai fini par y renoncer, un peu, un peu trop, parce que je n'en pouvais plus de cette situation, et je suis passée en quelques mois supplémentaires de "trop bien" à "gentille" mais "sans intérêt" (pas ces termes bien sûr). Version très simplifiée ce que je raconte là, il n'empêche que ça s'est fini en mini dépression...
Après il y a pas mal de personnes que je connais qui se sont fait jeter à cause d'un mauvais respect de ses règles alors qu'elles n'avaient pas grand chose à se reprocher, je trouve ça plutôt injuste.
Hana-Lyse a écrit :Tu dois peut-être penser que je délires après avoir tant écrit mais j'ai la certitude que pendant quelques secondes/minutes, tu as pensé Mr Célibat de la même manière que certaines séductrices pensent tous les hommes ~
lol, il n'a pas besoin d'être séduit Mr Célibat, il accepte toutes celles et ceux qui veulent de lui^^. Quoiqu'il peut se faire fortement désiré par des personnes en pleine conjugopathie. Du coup il peut même être idéalisé à l'extrême!
Hana-Lyse a écrit :Bon courage pour surpasser ta rivale, cette phobie sociale coriace !
Merci!
Modifié en dernier par théralène le 13 févr. 2012, 23:35, modifié 1 fois.
"L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance." Gagnand

"Parler est un besoin, écouter est un art." Goethe

Avatar du membre
théralène
Affilié
Messages : 252
Enregistré le : 29 nov. 2011, 19:44

Re: Le couple

Message par théralène » 13 févr. 2012, 22:41

mokili a écrit :Et très franchement, dans, je pense, 80% des cas (c'est le fruit d'une estimation personnelle basée sur mon expérience qu'elle soit propre ou par procuration) c'est la mise en application de ces "règles" (tout du moins, une partie) qui fait que ça passe ou ça casse.
Quand Voya dit, en gros, ma méthode c'est la méthode naturelle, il se peut qu'en fait c'est une application des "règles" de séduction qu'elle exécute sans, même, s'en rendre compte.
Tout à fait d'accord, et je dirais même plus que 80% des cas. Je pense que beaucoup les appliquent de façon inconsciente, sans avoir à faire d'effort, au moins pour quelques unes, et quand c'est le cas, ça rend les choses plus faciles. De toute façon en général, on n'en parle pas, on les applique :twisted: (si tous ces messages ne sont pas de l'intellectualisation!)
Voya a écrit : Même si ces règles fonctionnent avec la plupart des gens je suppose, et que j'applique naturellement sans y faire attention + de la moitié des règles.
Voilà, et de ce fait, tu restes toi-même quand tu abordes quelqu'un, tu n'as pas besoin de devenir une autre et c'est beaucoup mieux comme ça. Et c'est vrai que quelques-unes suffisent. J'ai fait exprès d'en mettre beaucoup et d'exagérer pour mettre en exergue une certaine absurdité dans leur existence.
Voya a écrit :Je pars toujours d'une base amicale, je rencontre les gens, si je les trouve sympa, je les revois et on peut devenir ami. Et après avec le temps, j'apprends à les apprécier. Donc la règle de la "friend zone" je ne le respecte jamais.
J'aime bien cette façon de voir. Il y a moins de pression.
mokili a écrit :Lors de mes études, on a travaillé sur le comportement et la gestuelle. Je peux vous assurer qu'avant même de discuter avec une personne, en regardant sa posture et sa gestuelle, vous connaissez toute sa personnalité (du type, elle est timide, pas du type, son père lui a interdit de sortir avec ses ami(e)s un soir d'été).
ça je veux bien le croire!
Hana-Lyse a écrit :C'est vrai que la façon de s'asseoir donne des indications, comme d'autres choses certainement . Mais suivre des cours d'études comportementales est sans conteste la meilleure méthode pour pouvoir récolter un maximum d'informations sur la personne, pour ensuite les utiliser le plus habilement possible et maximiser ses chances
Bon ça va dans quelques années je serais callée :twisted: (mais (encore) mon titre fera fuir.
Hana-Lyse a écrit : Les petites attentions font toujours plaisir mais il faut varier . Autrement on devient trop prévisible et la routine s'installe . Surprendre l'autre grâce à des attentions conformes en ses goûts est la clé . A chaque conversation, retenir certains détails pour ensuite s'en servir comme une idée de cadeau peut très bien marcher également . Tout dépend de l'autre . Mais ça passe obligatoirement par connaître au mieux cette personne, c'est le point essentiel !
Des exemples concrets ? Alterner les fleurs, un petit déjeuner au lit, un dîner en tête à tête, une journée avec un planning surprise comme un projet de week-end en amoureux, ou même un service dans la maison, ... Mais alterner est une parade à la routine . Pour les exemples, des personnes avec du vécu pourront nettement mieux te conseiller en matière d'exemples concrets
Exemples:
-Globe trotter: glisser deux billets surprises pour New-York (par exemple) au bout d'un petit parcours de devinette (toujours rêvé de faire ça) (Bon il faut que l'autre aime voyager)
-Romantique: deux billets pour Venise même si ça fait un peu cliché, en tout cas si ça a une chance de plaire
- Subtil: Se renseigner très discrètement sur ce qu'il ou elle a toujours rêvé de faire mais n'a jamais osé ou n'a jamais pris l'initiative et puis un jour, surprise, les billets sont là! (saut en parachute, saut à l'élastique, voyage au pôle Nord, concert à l'autre bout du monde, peu importe, mais ça fait plaisir+++) et pour ça écouter!
- Amical:Inviter des vieilles connaissances que l'autre déplore d'avoir perdu de vue depuis trop longtemps
- Casanier: Annuler une soirée qui l'ennuie énormément pour regarder le dvd qu'il (elle) rêve de voir depuis longtemps
- Classique: la petite rose au restaurant alors qui est vendue par ce type que l'on envoie toujours balader (même au bout de 20 ans de vie commune)
- Animal: Il (elle) a toujours rêvé d'un chat d'un chien? Pourquoi ne pas profiter d'une occasion spéciale, sous le sapin par exemple, ou le jour de son anniversaire, invité surprise au pied du lit.
-Air de jeunesse: toujours un peu cliché, mais ça peut faire plaisir, surtout quand les années s'accumulent, la musique qui vous a rapprochés
-Vigneron: Bouteille de vin, année de sa naissance, ou de votre rencontre (si l'autre est amateur de vin)
-Poétique: Quelques petits vers glissés subtilement au fond de sa poche (attention, s'ils viennent du fond de votre potager, ils risquent de ne pas être appréciés)
-Passion: Il (elle) se plaint d'avoir abandonné sa passion? Encouragez le à s'y remettre (palette de peinture surprise, cours d'équitations pour son anniversaire...) et laissez-lui le temps de s'y adonner!
-Photoshop: Montage photo avec l'histoire du couple (je connais quelqu'un qui a fait ça juste avant sa demande en mariage)

Et de 12 :mrgreen:

Attention, à consommer avec modération :twisted:

Euh vous croyez que j'ai une chance que Mr Célibat aime la poésie :? Je l'ai déjà emmené à New-York, et à Venise mais je ne l'ai étrangement pas trouvé très enthousiaste.
"L'amour, quand il n'est qu'amour, est parfait : un geste, un silence, un mot, lancé comme un don, comme une espérance." Gagnand

"Parler est un besoin, écouter est un art." Goethe

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Le couple

Message par Voya » 14 févr. 2012, 01:30

Hana-Lyse a écrit :Concernant le respect de ces règles, c'est très bien si tu peux être en accord avec ta personnalité ! Après il y a des personnes pour qui c'est naturel et d'autres qui doivent s'adapter pour pouvoir y arriver . De ce fait, ton passage souligné est assez obscur, dans le sens où il n'y a pas de changement de nature chez les autres . Et aucune valorisation à être "naturelle" sachant que tu appliques ces techniques inconsciemment, par nature . La seule différence réside dans l'adaptation nécessaire à chacun, comme pour toutes les situations, pourtant nous sommes tous aussi naturels les uns que les autres . Au fond ces règles ne sont pas de vulgaires techniques de drague . Elles permettent simplement d'être dans le bon état d'esprit pour tenter de séduire quelqu'un, tu ne trouves pas ? :)
De toute manière Blaise Pascal a montré que s'il y a de l'amour, en réalité c'est simplement l'amour des qualités de l'autre . Partant de là, il est parfaitement normal et aucunement critiquable de cacher ses défauts qui gênent au possible, surtout dans la société actuelle avec tant de ruptures et de superficialité ( le coup de foudre, pour ne pas le nommer :roll: ) . Parler de vice caché n'est pas approprié pour tout le monde, car le vice induit un mensonge, une volonté de causer de la souffrance à l'autre . C'est presque un amalgame que d'associer défauts cachés et vice ~
Visiblement, j'ai été mal compris. C'est le souci quand met une pointe d'humour 2nd degré (je fais parfois de l'auto ironie et un peu humour cynique), à l'écrit ça peut être pris au 1er degré et mal perçu. Je me réexplique :
Je n'ai jamais dit que ces règles n'étaient pas utiles pour certaines personnes, si ça peut en aider certains tant mieux. Ce que je voulait dire c'est qu'il y a certaines règles qui me paraissent pas forcément utile (mais ce n'est que mon opinion). Donc faut t'il forcer sa nature pour être "comme tout monde" et correspondre parfaitement aux schéma de pensés les plus répandu (ce à quoi aspire beaucoup de gens, la norme), ou faut il plutôt essayé d'être soit même, quitte à être un peu hors norme et original et brisé certain cliché? A chacun ses choix, et selon ce type de choix on ne va pas attirer le même type de personne. C'est la grande différence entre les gens qui sont "pro norme" et ceux qui sont "pro originalité", ces 2 types s'assemblent pas forcément, comme on dit il en faut pour tout les goûts. Tu vois où je veux en venir?

Et pour ce passage qui te parait obscure, c'est tout simplement ce que les hommes qui me connaissent disent souvent de moi (je suppose que c'est comparativement aux autre femmes qu'ils peuvent connaitre). Et concernant mon humour sur le "vice caché sur la marchandise", c'est bien sur une référence à une expression qu'on utilise en commerce, il y a un sketch humoristique la dessus => les hommes se plaignent souvent qu'au début leur femme leur paraissent parfaite (phase de séduction) et des qu'ils sont en couple elles montrent un visage beaucoup plus pénible (donc ça peut peut être associé à des "vices cachés, un peu comme si tu achetais un produit et que finalement il ne fonctionnait pas bien comme tu l'imaginais, tu comprends le rapport :mrgreen:).
C'était un peu d'humour pour expliquer que je préfère être direct et dire comment je suis vraiment. Ca plaira ou pas aux gens, mais je n'aime pas jouer un jeu et me faire passer pour une personne parfaite. Je préfère faire passer mes défauts et qualités, sur le ton de l'humour et de l'auto ironie. Donc je souhaite qu'on m'apprécie pour ma personnalité, pas pour un "paraitre", je ne cherche pas à être une personne que je ne suis pas réellement, pour plaire à la majorité.
théralène a écrit :Mais justement, les personnes de qui je suis tombée amoureuse ne respectaient absolument pas pas le 2, 4, 5 (mais alors là pas du tout), 6, 7 aucunement, 8 non plus, et 10 pas trop d'ailleurs, et le 1 assez peu...Par contre les gens qui ont essayé de me draguer dans les règles ne m'ont jamais intéressée
C'est un peu mon cas aussi, en général je suis plus attiré par des gens qui ne sont trop dans les règles car ça à un côté un peu trop prévisible. J'aime qu'on soit capable d'être originale et un peu imprévisible. Une personne qui n'est pas capable de m'étonner aura peut de chance de me faire craquer. Bref faut que je trouve la personne géniale et pas simplement sympa. Mais bon je suppose que c'est mon côté un peu anti conformiste qui me fait penser comme ça :mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités