Expériences passionantes, recherches macabres et paranormal

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris

Expériences passionantes, recherches macabres et paranormal

Message par Esteban75 » 17 janv. 2012, 00:45

Beliefs a écrit :Il y a des données scientifiques. Je n'ai pas approfondi le sujet mais ce que je peux te dire c'est qu'en terme de probabilité le second fils qu'une maman enfante a davantage de chance d'être homosexuel.
Avec une différence de morphologie (induite ou pas par cette réaction immunitaire dont parle Beliefs ?) d'une zone du cerveau qui a été constatée:

http://www.neur-one.fr/HOMOSEXUALITE%20ET%20CERVEAU.pdf

Explique un peu un truc comme ça un samedi soir dans un bar gay, un qui t'écoute, 25 qui te lynchent... on est pas les plus obscurantistes chez Aven, très loin de là !!

Apparemment, on peut mener ce genre d'études par l'imagerie de nos jours...

A une époque ou pour voir des tranches de cerveau il fallait l'extraire et le découper, une équipe avait convaincu sourciers et magnétiseurs de faire don de leur corps à la science.
Il a fallu des années pour qu'ils meurent un par un et pouvoir les autopsier...

On a démontrer alors la différence de composition de la cervelle (on y a trouvé de la ferrite aimantée comme chez les pigeons voyageurs) des gens qui on le don de magner le pendule pour retrouver des disparus ou le bâton de sourcier pour trouver de l'eau:

tellement peur de commencer à trouver une explication aux phénomènes paranormaux que l'étude n'a jamais été publiée...

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Expériences passionantes, recherches macabres et paranormal

Message par Voya » 17 janv. 2012, 17:19

J'ai lu un peu le pdf, je le finirais ce soir quand j'aurai plus de temps, car ça à l'air intéressant. Pour ton exemple du bar gay, c'est pas faux à mon avis. Et oui je pense que beaucoup de gens n'aimeraient pas si on avait des vrai explications scientifique, pour savoir pourquoi, telle personne à telle orientation sexuelle, telle personne à telle "pourvoir paranormal"... Moi j'en serais très intéressé, car justement je fais des recherche personnel dans ce sens. Car étant une personne assez différente de la moyenne sur beaucoup de chose, j'aimerais pourvoir arriver à me comprendre, tout simplement pour me rassurer, j'espère ainsi pouvoir trouver une certaine paix intérieure et acceptation de moi même.

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Expériences passionantes, recherches macabres et paranormal

Message par Maëlle » 17 janv. 2012, 19:42

Et oui je pense que beaucoup de gens n'aimeraient pas si on avait des vrai explications scientifique, pour savoir pourquoi, telle personne à telle orientation sexuelle, telle personne à telle "pourvoir paranormal"
en même temps une explication scientifique permettrait d'éliminer le facteur "moral" que trop de gens y mettent encore. Ca prouverait que ce n'est pas un choix ni une déviance comportementale.

après évidement il ne faut pas que ça se transforme en idée d'une tare génitale ou en début de piste pour "soigner" et uniformiser tout le monde contre leur gré ...

la question que je me pose en survolant l'article est : quant est-il des cerveaux des personnes bi ? :mrgreen: parce que s'il n'y avait que la réaction à ci ou ça je dirais bah ça réagit dans les deux cas (et peut-être que nous à rien) mais avec en plus l'idée d'asymétrie ça devient chaud.. comment être asymétrique et symétrique à la fois ? ou aucun des deux ? :?: :?:

après évidement il faudrait plus d'études pour pouvoir vraiment donner plein crédit à ce document mais j'aime assez l'idée. Comprendre le fonctionnement ou plutôt "les" fonctionnements possibles du cerveau humain permet de comprendre bien des différences entre les personnes. Ca ne serait qu'un domaine de plus. Personnellement je penche à une cause de ce type également pour l'asexualité.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Expériences passionantes, recherches macabres et paranormal

Message par Voya » 17 janv. 2012, 23:08

Bien vu Maelle :D Je me suis posé la même question et pour les bi? J'ai l'impression que tout est basé sur homo/hétéro. Et que tu es soit l'un soit l'autre. Et que les bi ne sont pas super crédible vis a vis des hétéro et des homo. Le peu que j'ai pu en parler, c'est "tu préfères les mecs donc tu es hétéro" (de la part d'homo) et si tu dis que a déjà eu des attirances sentimentales pour des filles, on va te dire, "alors tu es homo sans le savoir" (de la part d'hétéro).
Modifié en dernier par Voya le 08 févr. 2012, 19:05, modifié 1 fois.

Avatar du membre
LeDisparu1
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 24 sept. 2008, 10:10
Localisation : Allemagne

Re: Expériences passionantes, recherches macabres et paranormal

Message par LeDisparu1 » 08 févr. 2012, 19:02

Voici sur quelle méthode de recherche se fondent les conclusions de l'article:
L'utilisation de l'imagerie cérébrale permet aussi de répondre à la deuxième objection ; observer les réseaux en fonctionnement.

Pourtant, cette méthode ne mène à rien. La question de l'activité cérébrale ne sert à rien pour établir une relation causale. Avec l'imagerie, on peut prouver des relations ou associations, mais pas des causes. Donc ce n'est pas tout à fait de la bonne science d'arriver à la supposition d'un cerveau structurellement différent, en prenant pour point d'appui des différences dans des associations, dans des réseaux d'activité différents.

J'ai un prof, dans mes études, qui aime attaquer les nouvelles maladies qu'on affiche en milliers aux enfants troublants d'aujourd'hui : l'hyperactivité etc. Il a l'habitude de dire : « Voilà que les scientifiques ont prouvé que les enfants hyperactives ont un cerveau avec les synapses qui font trop feu. Quelle trouvaille merveilleuse. Mais réfléchissons un peu. En vérité, cela nous n'avance ni même un tout petit pas! Parce que la question, elle reste ouverte : est-ce que leur cerveau hyperactive les rend hyperactive ou est-ce que leur comportement hyperactive met leur cerveau en feu ? Si je saute toute la journée à travers la classe, vous pouvez être sûr que ça se fait voir dans ma tête. »

Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris

Re: Expériences passionantes, recherches macabres et paranormal

Message par Esteban75 » 08 févr. 2012, 22:48

LeDisparu1 a écrit : J'ai un prof, dans mes études, qui aime attaquer les nouvelles maladies qu'on affiche en milliers aux enfants troublants d'aujourd'hui : l'hyperactivité etc. Il a l'habitude de dire : « Voilà que les scientifiques ont prouvé que les enfants hyperactives ont un cerveau avec les synapses qui font trop feu. Quelle trouvaille merveilleuse. Mais réfléchissons un peu. En vérité, cela nous n'avance ni même un tout petit pas! Parce que la question, elle reste ouverte : est-ce que leur cerveau hyperactive les rend hyperactive ou est-ce que leur comportement hyperactive met leur cerveau en feu ? Si je saute toute la journée à travers la classe, vous pouvez être sûr que ça se fait voir dans ma tête. »
Tout à fait d'accord en effet, cause ou conséquence ? :void:

Mais au moins on se pose la question, et on sait dans quelle zone on doit chercher pour peut-être un jour comprendre comment ça marche et répondre à la question.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité