La peur de la mort

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
Nalor
Adepte
Messages : 220
Enregistré le : 16 août 2011, 20:44
Localisation : Paris
Contact :

Re: La peur de la mort

Message par Nalor » 27 sept. 2011, 23:14

Piccolo a écrit :J'ai exactement la même vision des choses que vous. C'en est presque troublant d'ailleurs.
Ça fait plaisir de trouver quelqu'un qui a la même vision des choses. Cela veut dire que ce n'est pas si farfelue comme façon de voir le monde...
Au plaisir de te lire, ça me ravi toujours d'avoir ce genre de discussion sur des sujets aussi passionants ! :wink:
"Pourquoi suis-je incapable d'aimer des choses que je sais dignes d'amour ?Qu'a-t-on fait de moi ?Cette femme qui n'aime personne, insensible aux beautés du monde,cette femme que je vomis" S de B
http://laballadedelimpossible.wordpress.com/

Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris

Re: La peur de la mort

Message par Esteban75 » 28 sept. 2011, 01:38

Bisounours a écrit :
Mais en bon scientifique à l'esprit matérialiste et cartésien, je suis d'avis que la conscience émerge de la complexité. Dans le cas de l'esprit humain cette complexité est dans notre réseau neuronal, mais un système artificiel suffisamment complexe pourrait très bien se mettre à penser...
Comme il est 1h34 j'ose une hypothèse by night : Et si c’était justement tout à fait naturel, mais simplement difficilement concevable, que la complexité fasse émerger une conscience qui survit au système neuronal qui l'a fait émerger... peur être même le jour ou on saura créer une intelligence artificielle capable d’atteindre notre degré de conscience celle-ci sera capable de survivre à la destruction de sa machine originelle, pour donner naissance à un fantôme d’essence artificielle... ou peut-être pas si le stade biologique est nécessaire à l'évolution de toute survivance de la conscience...

Quelques témoignage troublants, qui se recoupent, sur les fantômes

Après tout ce n'est pas plus inconcevable pour notre cartésianisme que les voyages dans le temps qui eux sont déjà une réalité vers le futur (expérience des deux horloges atomiques dont une dans un avion, particules dans un accélérateur....)

Avatar du membre
Minnie Mouse
Affable
Messages : 134
Enregistré le : 25 oct. 2011, 12:34
Localisation : Le pays imaginaire

Re: La peur de la mort

Message par Minnie Mouse » 01 nov. 2011, 16:31

Pour ma part, je n'ai pas peur de la mort mais plutôt de son antithèse, la vie !
Vie=souffrance, mort= délivrance
Bien que je ne sois pas une psychopathe dégénérée, fanatiquement obsédée par le morbide et le macabre, j'avoue tout de même, être fascinée par la mort.
D'ailleurs, si mon projet professionnel ne se déroule pas comme prévu, je passerais au plan b, direction les pompes funèbres :mrgreen:
Je pense que si les gens pensaient un tantinet plus souvent à la mort, cela changerait bien des choses, dans leur façon de se comporter avec leurs semblables, moins d'egoisme plus de solidarité, de compassion, d'amour...
La mort en elle même n'a rien d'effrayant, ce que certains peuvent redouter surtout, c'est la transition de la vie à la mort. L'inconnu suscite divers sentiments dont celui de la peur, parce que c'est quelque chose que "l'être humain" ne peut maitriser, "lui" qui aime tellement tout contrôler...Alors quand quelque chose échappe à l'homme, c'est panique assurée!
Enfin j'achèverai ce message sur ces deux citations:

"La mort elle n'est qu'un épouvantail" _ Socrate.
"Elle est la transformation logique de tout ce qui naît, car tout ce qui vit, change et évolue”_ Marc Aurèle.





Image
.................................."Hic & Nunc"..............................

"Le merveilleux amour physique, certes, mais il y a aussi la tendresse pour réchauffer un cœur." (Marcelle Auclair)

Avatar du membre
Teto
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 30 oct. 2011, 18:10
Localisation : St quentin de caplong

Re: La peur de la mort

Message par Teto » 01 nov. 2011, 17:57

je n'est personnellement, aucune considération pour la mort. Elle n'est rien.
Je m'explique, en fait je rejoint Epicure.
La mort, qu'on la voit comme un état ou un évènement est vus avec deux angles:
-Avant la mort, tant qu'on est vivant cela ne me concerne pas pour l'instant car il s'agit d'un moment future et j'ai tjs négligé les évènement imprévisible du future,
-Après la mort, quoi qu'il y est, ou qu'il n'y est pas, cela n'aura plus d'importance.
Ceci n'est que mon point de vu et j’avoue n'avoir jamais rencontré quelqu'un, de vivant, avec la même idée.
Femmes, c'est vous qui tenez entre vos mains le salut du monde.Léon Tolstoï

Voya
Aguerri
Messages : 564
Enregistré le : 10 oct. 2011, 20:21
A aimé : 2 fois
A été aimé : 4 fois

Re: La peur de la mort

Message par Voya » 01 nov. 2011, 20:38

Minnie Mouse, même si je te comprend, ma vision est plutôt "unitive", ce qui veut dire que j'intègre la mort comme la vie, les 2 sont unis. J'aime le "sombre et la lumière". La plupart des gens ne voient qu'un coté des choses, moi j'ai toujours intégré les 2. Ce qui est ironique, c'est que justement "monsieur tout le monde", me cataloguerait plutôt comme une personne comme toi, vu certain de mes goûts et justement par le fait que je ne rejette pas le sombre.
Le sombre comme la lumière guéris mes souffrances et me fait aimer la vie (et ça inclus toutes les formes de vie et pas qu' humaine, la nature, les animaux... qui sont souvent victime de la non considération de l'humain, qui juge sa vie supérieur aux autres formes de vie, sous prétexte qu'il est "dominant", je pense que tu comprends ce que je veux dire par la). Aussi sombre que puisse être les choses parfois, c'est justement la volonté de vivre qui nous fait avancer. Pour ma part j'ai pas du tout envie de mourir, car je considère que j'ai encore plein de choses à vivre. Donc si je devais être fasciné ça serait plus par la vie que par la mort.
Il y a plusieurs façons de voir les choses, tu peux voir les choses d'un angle opposé, mais en fait être d'accord. C'est le principe de la complémentarité, c'est opposé, mais ensemble, ça fait un tout. Tu vois ce que je veux dire?
Je pense que si les gens pensaient un tantinet plus souvent à la mort, cela changerait bien des choses, dans leur façon de se comporter avec leurs semblables, moins d'egoisme plus de solidarité, de compassion, d'amour...
Même discours que toi, mais sous un angle opposé :wink: je dirais plutôt que si les gens faisaient l'effort de comprendre la vrai valeur de la vie et son sens... cela changerait bien des choses, dans leur façon de se comporter avec leurs semblables, moins d'egoisme plus de solidarité, de compassion, d'amour...

Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris

Re: La peur de la mort

Message par Esteban75 » 01 nov. 2011, 21:30

Nalor a écrit :Selon moi l'âme n'est pas séparée du corps. A la mort de notre corps, il n'y a plus rien après.
Ce qui reste de nous vit à travers la mémoire des gens qu'on a connu, ou au travers de la marque que l'on laisse sur terre.
Un artiste ou un homme qui a marqué l'histoire, restera dans les mémoires collectives.
Si on considère que l'âme reste, ce n'est uniquement que le souvenir du défunt que les vivants porte en eux. Mais ce souvenir n'exisant qu'à travers les vivants, en substance ce n'est donc pas l'âme du défunt qui continue à exister.
Je ne sais pas si je suis très claire. Je respecte les opinions de tt le monde, tt ce texte n'est pas une affiemation, bien evidemment.
En cette veille de fête des Morts, je relis cette vision toute matérialiste en ajoutant que pour les Égyptiens de l'Antiquité se souvenir du défunt, prononcer son nom en passant devant sa tombe, était une condition première de la survivance de l’âme au royaume d'Osiris.

Demain je traverse le cimetière, m’arrêtant ci et là attiré par quelque originalité architecturale, ou le caractère romantique d'une simple dalle envahie d'herbes folles et essayant de déchiffrer le nom du mort que l'usure du temps en partie efface, je le fais revivre à la manière des Égyptiens, nos maîtres à tous !

Avatar du membre
Minnie Mouse
Affable
Messages : 134
Enregistré le : 25 oct. 2011, 12:34
Localisation : Le pays imaginaire

Re: La peur de la mort

Message par Minnie Mouse » 02 nov. 2011, 01:39

Voya a écrit :(et ça inclus toutes les formes de vie et pas qu' humaine, la nature, les animaux... qui sont souvent victime de la non considération de l'humain, qui juge sa vie supérieur aux autres formes de vie, sous prétexte qu'il est "dominant", je pense que tu comprends ce que je veux dire par la)


je comprends :) , cela s'appelle d'ailleurs du "spécisme"

Voya a écrit : C'est le principe de la complémentarité, c'est opposé, mais ensemble, ça fait un tout. Tu vois ce que je veux dire?


jour/nuit, yin/yang, homme/femme, droite/gauche, Nord/Sud, Toi/Moi :P etc... :wink:
Image
.................................."Hic & Nunc"..............................

"Le merveilleux amour physique, certes, mais il y a aussi la tendresse pour réchauffer un cœur." (Marcelle Auclair)

Avatar du membre
Tierell
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 31 oct. 2011, 19:47

Re: La peur de la mort

Message par Tierell » 07 nov. 2011, 12:50

Mourir , personnellement , je n'y vois pas d'inconvénient .... Évidemment je préférerais que ce soit sans douleur , et pas trop tôt . Je n'ai pas vraiment d'opinion sur la question d'une "après-vie" ou non , et pour moi , ce n'est pas le plus préoccupant .

Ce qui me gène en revanche , c'est l'idée de laisser les vivants derrière moi lors de ma mort . Mon grand frère est décédé il y a environ 4 ans , et je ne conçoit pas aujourd'hui de mourir avant mes parents car je frémis de penser à ce que la perte d'un 2ème enfant pourrait leur faire ....

Je crois que je préfère encore les voir mourir avant moi , et qu'ils n'aient pas à subir ça à nouveau . Je veux dire ... il me semble qu'un décès est plus facile à accepter quand il se passe "dans l'ordre" .... Ma grand-mère est décédée également récemment , et ça n'a pas été du tout comparable à ce que j'ai vécu dans le cas de mon frère , côté chagrin . J'ai toujours su qu'elle ne serait pas là toute ma vie , après tout .
"You can't change the past , but you can ruin the present by worrying about the future"

Avatar du membre
LeDisparu1
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 24 sept. 2008, 10:10
Localisation : Allemagne

Re: La peur de la mort

Message par LeDisparu1 » 03 déc. 2011, 18:18

La mort … je crois qu'il y a pire des choses qui peuvent arriver à une personne que la mort. Dans beaucoup de cas, je crois que je choisirais la mort.

Mais la mort des autres... c'est tout à fait un autre sujet. La mort des amis, des membres de la famille... voilà une pensée qui me ferait peur (raison pourquoi je rejette cette pensée d'autant que je peux). Donc, en somme: oui, il semble que j'ai peur de la mort.

Avatar du membre
Doxane
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 30 nov. 2011, 21:00

Re: La peur de la mort

Message par Doxane » 04 déc. 2011, 12:48

Pour ma part, j'ai peur de la mort, peur de ne plus être avec les gens que j'aime

Avatar du membre
Doxane
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 30 nov. 2011, 21:00

Re: La peur de la mort

Message par Doxane » 04 déc. 2011, 12:49

Ou que les gens que j'aime ne soient plus avec moi

saladelle
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 25 nov. 2011, 14:49
Localisation : cevennes france

Re: La peur de la mort

Message par saladelle » 04 déc. 2011, 14:02

pourtant ça arrive a tout le monde et ça t'arriveras aussi !!!maintenant,pour ton asexualité,il me semble que tu as la réponse (d'ou sa te viens) tu dis etre complexée, travaille la dessus si sa te gène d'etre A ,sinon,affirme tes complexes qui sont une protection pour toi et te permette de justifier ton refus !!!!

Avatar du membre
Doxane
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 30 nov. 2011, 21:00

Re: La peur de la mort

Message par Doxane » 04 déc. 2011, 14:13

saladelle a écrit :pourtant ça arrive a tout le monde et ça t'arriveras aussi !!!maintenant,pour ton asexualité,il me semble que tu as la réponse (d'ou sa te viens) tu dis etre complexée, travaille la dessus si sa te gène d'etre A ,sinon,affirme tes complexes qui sont une protection pour toi et te permette de justifier ton refus !!!!


Le fait de ne plus être complexée ne ferait pas envoler l'asexualité !

saladelle
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 25 nov. 2011, 14:49
Localisation : cevennes france

Re: La peur de la mort

Message par saladelle » 05 déc. 2011, 07:02

ça c'est ce que tu pense !!!je ne crois pas que l'on soit asexuel pour toujours et avec tout le monde,il y aura bien un moment ou soit tu seras hyper a l'aise ou sois l'attirence sera très forte avec quelqu'un avec qui,en plus tu seras a l'aise (ou tu dominera le rapprochement !!!

Avatar du membre
Doxane
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 30 nov. 2011, 21:00

Re: La peur de la mort

Message par Doxane » 05 déc. 2011, 13:26

Justement s'été la question que je me pose !

Pensez vous qu'un asexuel le reste toute sa vie ou est ce qu'il peut devenir au fil du temps un sexuel ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités