Asexualité et évolution

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
daffy
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 13 juil. 2009, 22:59
Localisation : Grenoble
A été aimé : 3 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par daffy » 27 févr. 2011, 15:25

Très bon post Alyta :wink:
alyta a écrit :Et moi, j'aurais envie de demander et pourquoi pense tu que forcément l'asexualité doit nous faire évoluer? S'il s'agit d'une réaction face à des pressions de toutes sortes, il se peut qu'il n'y est pas plus de finalité si ce n'est que de faire face à ses pressions.
+1. C'est un peu la clé de cette discussion je crois.

Si l'asexualité était une conséquence au problème de surpopulation mondiale, cela supposerait l'existence d'une nature douée d'intelligence poursuivant un but. C'est ce qu'on appelle le dessein intelligent.

Or, d'un point de vue rigoureusement scientifique, la nature n'a pas de but, pas de morale, encore moins de notion de bien ou de mal. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est dangereux de croire que tout ce qui vient de la nature est bon pour nous. La nature se fiche complètement de notre existence. C'est même en s'éloignant de cette nature qui lui est hostile que les conditions de vie de l'Homme se sont améliorées. Contrairement aux idées reçues, la théorie de l'évolution ne prête pas à la nature une quelconque intelligence qui permettrait aux espèces de réagir à la modification de leur environnement. C'est l'inverse qui se produit. Les espèces évoluent d'abord (variabilité), puis les branches qui s'adaptent le moins bien à leur environnement disparaîssent (sélection naturelle). Il n'y a aucune intelligence là-dedans. Pour moi, la nature se moque donc complètement du problème de surpopulation mondiale.

Bref, je ne crois pas qu'il faille chercher un quelconque but à l'existence de l'asexualité. Evidemment, je parle là du point du vue de l'athée scientifique que je suis.

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 907
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 101 fois
A été aimé : 163 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par Ptite Marie » 27 févr. 2011, 15:56

Alyta +1 !

Daffy : en effet la Nature n'a pas de morale, de but, d'intelligence, et nous ne sommes qu'une goutte d'eau dans le grand cycle de la vie et de l'évolution, mais il n'empêche que tout système vivant qui subit un déséquilibre tend à retrouver cet équilibre. Si la pyramide de la chaîne alimentaire se retrouve bouleversée, de grands changements se produisent, des espèces se font décimer, d'autres prolifèrent exagérément, mais au final le système se régule et finit par retrouver son harmonie.
Donc, puissance supérieure ou pas, la Nature tend à régler ses problèmes.
L'asexualité peut donc être la réponse au déséquilibre causé par la surpopulation humaine : les conditions de vie étant devenues défavorables à la reproduction humaine, les pulsions sexuelles de certains humains, et donc leurs fonctions reproductrices, se retrouvent diminuées. Rien de prémédité, rien de réfléchi. Juste des "réflexes" naturels.
daffy a écrit :C'est même en s'éloignant de cette nature qui lui est hostile que les conditions de vie de l'Homme se sont améliorées
Normal, puisque la Nature favorise la conservation d'une espèce, mais se fiche bien de l'individu, et donc les faibles sont éliminés, seuls les plus adaptés survivent. Comme l'humanité souhaite laisser survivre les plus faibles, elle doit se retirer du cycle de l'évolution, déjouer les règles.
daffy a écrit :Bref, je ne crois pas qu'il faille chercher un quelconque but à l'existence de l'asexualité. Evidemment, je parle là du point du vue de l'athée scientifique que je suis.
Étant également athée scientifique, je trouve au contraire que tout ce qui concerne la Biologie, les êtres vivants, mérite d'être étudié et s'avère souvent passionnant !
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
daffy
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 13 juil. 2009, 22:59
Localisation : Grenoble
A été aimé : 3 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par daffy » 27 févr. 2011, 19:02

Ptite Marie a écrit :Donc, puissance supérieure ou pas, la Nature tend à régler ses problèmes.
Ptite Marie a écrit :Normal, puisque la Nature favorise la conservation d'une espèce, mais se fiche bien de l'individu, et donc les faibles sont éliminés, seuls les plus adaptés survivent.
Mais dire de la nature qu'elle tend à régler ses problèmes, ou même qu'elle favorise la conservation des espèces (ah bon ?), n'est-ce pas justement lui prêter des intentions, donc un but ? On en revient au dessein intelligent :wink:
Ptite Marie a écrit :L'asexualité peut donc être la réponse au déséquilibre causé par la surpopulation humaine : les conditions de vie étant devenues défavorables à la reproduction humaine, les pulsions sexuelles de certains humains, et donc leurs fonctions reproductrices, se retrouvent diminuées. Rien de prémédité, rien de réfléchi. Juste des "réflexes" naturels.
Exact. Mais je me suis probablement mal exprimé, car je n'ai en fait jamais voulu dire le contraire. Ce que je voulais dire, c'est qu'à mon sens l'asexualité ne peut pas pas être vue comme ayant pour but la résolution du problème de surpopulation mondiale. En revanche, rien n'empêche l'asexualité d'être une conséquence des effets de cette surpopulation (pollution, etc). Je ne faisais qu'appuyer ce que disait Alyta sur le fait qu'il ne fallait pas nécessairement rechercher de finalité à l'asexualité.

Pris dans ce sens, le fait que l'asexualité puisse potentiellement résoudre le problème de surpopulation mondiale (vous remarquerez la très grande prudence de mes propos :mrgreen: ) n'est alors plus qu'un simple hasard. Encore faudrait-il que ce "trait" passe le processus de sélection naturelle en augmentant sa fréquence. Mais c'est là qu'est le "bug". Car même si l'asexualité était un nouveau trait, en quoi nous permettrait-il de mieux nous adapter à notre environnement ?

Bref, en fait, je ne crois pas à l'asexualité en tant qu'évolution. Je pense au contraire qu'elle a toujours existé, et probablement avec cette même incidence de 1% qui la rend si peu visible.
Ptite Marie a écrit :Étant également athée scientifique, je trouve au contraire que tout ce qui concerne la Biologie, les êtres vivants, mérite d'être étudié et s'avère souvent passionnant !
Ah mais moi aussi ! En espérant m'être mieux exprimé cette fois :wink:

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 907
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 101 fois
A été aimé : 163 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par Ptite Marie » 27 févr. 2011, 19:28

daffy a écrit :Mais dire de la nature qu'elle tend à régler ses problèmes, ou même qu'elle favorise la conservation des espèces (ah bon ?), n'est-ce pas justement lui prêter des intentions, donc un but ? On en revient au dessein intelligent :wink:
En effet j'utilise le mot Nature parce que c'est plus simple pour formuler mes phrases, c'est toujours plus facile de se faire comprendre en utilisant la personnification ! Mais par le mot Nature je veux dire tous les phénomènes régissant les interactions entre les êtres vivants.
daffy a écrit :Ce que je voulais dire, c'est qu'à mon sens l'asexualité ne peut pas pas être vue comme ayant pour but la résolution du problème de surpopulation mondiale. En revanche, rien n'empêche l'asexualité d'être une conséquence des effets de cette surpopulation (pollution, etc). Je ne faisais qu'appuyer ce que disait Alyta sur le fait qu'il ne fallait pas nécessairement rechercher de finalité à l'asexualité.
Pas facile de trouver une formulation exacte ! Disons que c'est une "conséquence" ayant pour "but" de rééquilibrer le système vivant. Je pense que rien ne se fait par hasard, toujours cette notion de retrouver l'équilibre. C'est une conséquence, mais elle n'est pas là par hasard, elle va servir à quelque chose au final.
daffy a écrit :Encore faudrait-il que ce "trait" passe le processus de sélection naturelle en augmentant sa fréquence. Mais c'est là qu'est le "bug". Car même si l'asexualité était un nouveau trait, en quoi nous permettrait-il de mieux nous adapter à notre environnement ?
Justement, il n'y a pas forcément de notion d'adaptation et d'évolution en fait, c'est probablement l'environnement qui agit sur le comportement humain, et non la génétique, donc c'est un caractère non transmissible qui pourrait se résorber une fois le problème résolu (la surpopulation par exemple).
daffy a écrit :Bref, en fait, je ne crois pas à l'asexualité en tant qu'évolution. Je pense au contraire qu'elle a toujours existé, et probablement avec cette même incidence de 1% qui la rend si peu visible.
En effet, dans ce cas elle n'aurait aucun rapport avec les problèmes de l'humanité et le déséquilibre qu'elle a causé. On manque de chiffres pour trancher la question ^^

Bien sûr ce ne sont que des hypothèses ce dont nous parlons, je ne sais pas si on saura un jour. Ou alors dans quelques milliers d'années ^^
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
tortue597
Acolyte
Messages : 366
Enregistré le : 18 juil. 2010, 10:56
Localisation : 59
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par tortue597 » 28 févr. 2011, 13:02

Donc ok, on est tous d'accord pour rayer la théorie "évolution face à la surpopulation" de notre liste. Par contre, il y a d'autres évolutions possibles, plus subtiles.

Nous avons pu lire sur d’autre post, des interrogations entre asexualité et QI. Mais ça pourrait être autre chose. L’homosexualité n’est pas non plus une évolution face à la surpopulation mais on a souvent tendance à accepter l’idée que l’homosexualité a apporté une sensibilité dans le domaine des arts.
Alors oui, si l’asexualité est une évolution, alors ce n’est pas aussi évident que le nez au milieu de la figure et c’est, il me semble, justement pour cette raison, que le débat a de l’intérêt.
alyta a écrit :
tortue597 a écrit :Par exemple, les idées évoluent, la technologie évolue, et tout ça n'évolue pas de façon génétique n'est-il pas ;)
Par contre ça je n'ai pas compris où tu veux en venir...
Ce que je voulais dire, c’est qu’il n’y a pas que les gènes qui évoluent. Et pour aller plus loin, je dirais que l'évolution n'est pas forcement une réaction à la nature. Nous sommes des êtres pensant alors ça laisse le champ libre à tellement de possibilités.
alyta a écrit : Et moi, j'aurais envie de demander et pourquoi pense tu que forcément l'asexualité doit nous faire évoluer?
Même si c'est pas tout à fait la question que je pose, disons tout simplement que le sujet m'interesse :D
Et juste aussi parce que ça fait du bien, de temps en temps, de remettre en cause ce qu’on croit bêtement pour acquis. D'où mes quelques idées farfelues lancées dans la mare aux crocos ! Et, effectivement, je suis d'accord sur le fait qu'une évolution n'est pas toujours positive (tout est relatif, ça dépend pour qui !) et d'ailleurs (pour vous rassurer) je suis assez d'accord avec l'ensemble de vos réponses !
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcement raison.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu'un qui ne sait plus sourire, soyez généreux, donnez-lui le vôtre.

Avatar du membre
Kenji
Atrix Reloaded
Messages : 1811
Enregistré le : 05 mars 2009, 20:59
Localisation : là-haut

Re: Asexualité et évolution

Message par Kenji » 28 févr. 2011, 14:43

zimou a écrit :l'idée que l'asexualité soit une évolution me plait pas vraiment xD ce serais sous entendre que nous somme plus évolué, ou supérieur aux S (à l'image des hommes qui ont évolué du singe). et je ne me sens pas plus évolué que la moyenne. seulement diffèrent. de plus, donner une image de personne plus évolué que les S nous fera passé pour des grand prétentieux auprès des S... pas l'idéal pour se faire accepter :s
et puis si l'évolution était l'asexualité, ça sous entendrais aussi que l'évolution pousserais a l'extinction de l'espèce, chose que je ne croirais pas trop. en reprenant un peu la théorie synthétique de l'évolution :
On voit ainsi se répandre dans certaines espèces des caractères ayant acquis, en raison de changements du milieu, une valeur adaptative qu'ils ne possédaient pas auparavant ; les individus porteurs de ces caractères sont particulièrement favorisés dans le nouveau milieu, auquel ils se trouvaient en quelques sortes "préadaptés" ; ils constituent alors rapidement une grande partie de la population ou même toute la population de l'espèce.
je ne vois pas en quoi l'asexualité s'adapterait. je dirais même le contraire, ça tendrais à ne plus nous reproduire et donc à engendrer l'extinction de l'espèce humaine. une évolution aurais plutôt l'effet inverse.
je plussoie zimou, je trouve que ça va un peu loin cette théorie sur l'évolution. Pour le coup, je préférais quand ça restait un peu léger :?
Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi

[Bertrand Cantat]

Avatar du membre
vince16
Adepte
Messages : 188
Enregistré le : 01 juil. 2010, 18:41
Localisation : Poitou-Charentes / Aquitaine
A aimé : 2 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par vince16 » 28 févr. 2011, 18:56

Il me semble bien avoir lu sur les sites consacrés à l'asexualité que celle-ci a toujours existé mais que cela a été très peu relaté. Il y a une énorme diversité biologique dans l'espèce humaine (couleurs des yeux et des peaux, taille, nature des cheveux, résistance à la fatigue, aux maladies...). Il me semble que cette diversité s'applique au désir sexuel : les asexuels ont probablement un désir sexuel peu développé par nature. Et les facteurs environnants ont pu amplifier ou diminuer le phénomène selon l'individu.
Toujours est-il qu'au final il y aurait environ 1 % de la population humaine asexuel.

Enfin si cela nous permet de garder la tête froide au moment de décisions importantes ça peut être un avantage important. :D

Et puis asexuel ne veut pas dire impuissant... Puisque certains membres du forum disent qu'ils n'ont pas toujours été asexuels ou qu'ils s'en sont aperçus après avoir eu des relations, l'asexualité pouvait très bien se transmettre pendant tout ce temps.

Peut-être que la contraception va mettre un terme à l'asexualité du coup ? :(

alyta
Affable
Messages : 137
Enregistré le : 19 juil. 2010, 23:19

Re: Asexualité et évolution

Message par alyta » 01 mars 2011, 21:05

daffy a écrit :Ah mais moi aussi ! En espérant m'être mieux exprimé cette fois :wink:
Très clairement :woke:
Ptite Marie a écrit :En effet j'utilise le mot Nature parce que c'est plus simple pour formuler mes phrases, c'est toujours plus facile de se faire comprendre en utilisant la personnification !
Ca peut être plus facile pour que tu te comprennes mais pas forcément pour que les autres te comprennent... Tu me diras c'est déjà bien de se comprendre...
Ptite Marie a écrit :c'est probablement l'environnement qui agit sur le comportement humain, et non la génétique, donc c'est un caractère non transmissible qui pourrait se résorber une fois le problème résolu (la surpopulation par exemple).
Pas forcément... Je te renvoie sur le post que j'ai écris et un peu complété.
tortue597 a écrit :Donc ok, on est tous d'accord pour rayer la théorie "évolution face à la surpopulation" de notre liste. Par contre, il y a d'autres évolutions possibles, plus subtiles
Comme il a été dit, une telle formulation n'a aucun sens...
tortue597 a écrit :L’homosexualité n’est pas non plus une évolution face à la surpopulation mais on a souvent tendance à accepter l’idée que l’homosexualité a apporté une sensibilité dans le domaine des arts.
cela signifie qu'il n'y avait pas de sensibilité dans l'art avant que certains homo fassent de l'art?!
tortue597 a écrit :Nous sommes des êtres pensant alors ça laisse le champ libre à tellement de possibilités.
tortue597 a écrit :Et juste aussi parce que ça fait du bien, de temps en temps, de remettre en cause ce qu’on croit bêtement pour acquis. D'où mes quelques idées farfelues lancées dans la mare aux crocos ! Et, effectivement, je suis d'accord sur le fait qu'une évolution n'est pas toujours positive (tout est relatif, ça dépend pour qui !)
C'est sur rien n'empêche de penser ou de rêver ou de tout remettre en cause, mais ça serait plus productif d'expliciter ta pensée avec des liens logiques et/ou argumentés pour qu'on puisse comprendre ton cheminement
Kenji a écrit :je plussoie zimou, je trouve que ça va un peu loin cette théorie sur l'évolution. Pour le coup, je préférais quand ça restait un peu léger :?
Oui, ça m'avait tellement agacée ce que j'ai vu que j'ai zappé la bonne définition de zimou. Rien n'empêche d'être léger mais faut pas véhiculer n'importe quelle idée parce que d'autres peuvent tjs prendre pour argent comptant ce qu'ils lisent... Et il n'y a rien de pire que la désinformation.
vince16 a écrit :Il me semble que cette diversité s'applique au désir sexuel : les asexuels ont probablement un désir sexuel peu développé par nature. Et les facteurs environnants ont pu amplifier ou diminuer le phénomène selon l'individu.
:woke:
Les vraies paroles ne séduisent jamais. Les belles paroles ne sont pas la vérité. Les bonnes paroles n'argumentent pas. Les arguments ne sont que discours. Celui qui sait n'a pas un grand savoir. Un grand savoir ne connaît rien.

Et pour la vérité... the truth is out there

Avatar du membre
tortue597
Acolyte
Messages : 366
Enregistré le : 18 juil. 2010, 10:56
Localisation : 59
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par tortue597 » 02 mars 2011, 12:45

Et ben dis donc !
C’est moi, où j’en prends pour mon grade. Je n’ai jamais eu la prétention de proposer autre chose qu’un sujet léger. La vie n’a pas besoin d’être si sérieuse. Et même si on arrivait à la conclusion que l’asexualité pourrait permettre indirectement à faire évoluer la société, je ne vois pas en quoi ce serait une mauvaise chose. C’est un peu facile de vouloir abaisser tout le monde au même niveau. S’intégrer n’empêche pas d’assumer ses différences. Avoir des qualités, n’empêche pas l’humilité.

Mais bref, sauf erreur, on est dans une discussion amical, on n’a pas de thèse à défendre et je n’ai donc pas à expliquer mon cheminent puisque l’objectif (pour ma part) est de cheminer ensemble (il y en a plus dans 2 têtes que dans une, etc.). Je ne savais pas qu’il fallait être un expert dans le domaine correspondant pour pouvoir poster !

Et pour éviter que ce post tourne encore plus en cacahouète, il ne me reste plus qu’à retourner rêver dans ma carapace ou essayer de planter mes idées farfelues dans un environnement plus humble et tolérant.

Et parce que je ne peux pas laisser dire ça :
alyta a écrit :
tortue597 a écrit :L’homosexualité n’est pas non plus une évolution face à la surpopulation mais on a souvent tendance à accepter l’idée que l’homosexualité a apporté une sensibilité dans le domaine des arts.
cela signifie qu'il n'y avait pas de sensibilité dans l'art avant que certains homo fassent de l'art?!
Ce n’est évidemment pas ce que j’ai voulu dire, j’ai d’ailleurs bien choisi mes mots « on a souvent tendance à accepter l’idée », et de toute façon, puisque l’homosexualité et surement aussi vieille que l’art … Euh, il n’y a pas de smiley qui tire la langue ?
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcement raison.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu'un qui ne sait plus sourire, soyez généreux, donnez-lui le vôtre.

alyta
Affable
Messages : 137
Enregistré le : 19 juil. 2010, 23:19

Re: Asexualité et évolution

Message par alyta » 03 mars 2011, 18:35

mea culpa,
mes posts n'avaient pas l'ambition de donner des leçons, de rabaisser des personnes ou d'en humilier. Si tu le ressens comme une attaque perso, je m'en excuse, c'était vraiment pas le but :ouhla:
Je ne suis pas une experte en la matière et pense encore moins que seuls les experts peuvent donner leur avis, car ce n'était que mon avis. Avec internet une foule d'infos sont disponibles et à condition de savoir utiliser un moteur de recherche, tout le monde peut y arriver. Et tout ce que j'ai mis est retrouvable. D'ailleurs, j'ai pas mal cherché et une chose en entrainant une autre, la compilation prend un peu de temps mais est assez intéressante, enfin à mon avis.
Alors pas de panique, le post ne tournera pas en eau de boudin et tu es libre de mettre ce que tu veux et il me semble normal qu'il y'ait des réactions

:P
Les vraies paroles ne séduisent jamais. Les belles paroles ne sont pas la vérité. Les bonnes paroles n'argumentent pas. Les arguments ne sont que discours. Celui qui sait n'a pas un grand savoir. Un grand savoir ne connaît rien.

Et pour la vérité... the truth is out there

Avatar du membre
tortue597
Acolyte
Messages : 366
Enregistré le : 18 juil. 2010, 10:56
Localisation : 59
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par tortue597 » 05 mars 2011, 09:54

Soyons "happy" alors ! :D
Bref, êtes-vous ok pour reprendre avec légèreté et (même si ça n'empêche pas d'être juste) pas trop de sérieux ?

Nous disions, l'asexualité, une goutte d'eau dans l'équilibre naturel (au même titre que l'homosexualité, la baisse de la fécondité, etc.) face à la surpopulation.

On peut évoquer également l'évolution des mentalités comme l'on fait avant nous la communauté gaie. Pour ça, merci à l'AVA ! Et nous sommes également tous acteur de cette évolution chacun à notre échelle.

Sur d'autre post, on a pu parler QI, (même si, bon, la relation asexualité/QI n'est pas vraiment prouvée), on peut peut-être envisagé une autre goutte d'eau dans l'évolution de ce qui peut être compris, ce qui peut être découvert. (Ça va, je ne suis pas trop à coté de la plaque ?)

Êtes-vous d'accord ? Voyez vous d'autres "gouttes d'évolution" ?
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcement raison.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu'un qui ne sait plus sourire, soyez généreux, donnez-lui le vôtre.

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Asexualité et évolution

Message par Zimou » 14 mars 2011, 14:17

je suis tombé sur une vidéo qui m'a fait pensé à ce post xD
http://www.lelombrik.net/videos/38296/q ... oigts.html
la vidéo d'un mec qui comme nous à une différence, qui est confronté à des problèmes similaire aux nôtres, et qui parle de sa différence comme possible évolution de l'espèce humaine à la fin de la vidéo. Visiblement, des que quelqu'un est différent, il peut prétendre être une évolution de l'espèce ^^ ça ne veux (heureusement) pas dire que c'est le cas, pour nous comme pour lui ^^
Voila, c'était ma petite intervention de la journée xD
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
tortue597
Acolyte
Messages : 366
Enregistré le : 18 juil. 2010, 10:56
Localisation : 59
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par tortue597 » 26 mars 2011, 18:42

Pour relancer le débat, je voudrais revenir sur ce qu'est l'évolution. En quoi l'homme est un animal évolué ? Parce qu'un jour quelques êtres exceptionnels ont décidé d'écrire leur histoire sur les murs ? Les autres ne sont que des copieurs. Les animaux aussi savent imiter leurs congénères. La belle affaire !!! Alors parce qu'ils y a dans notre histoire quelques êtres exceptionnels, on se sent meilleur que les animaux ?

Allez soyez honnête avec vous même ! Avez-vous dans votre vie déjà eu une idée lumineuse et originale ? Moi personnellement, non, on vie sa vie et basta, pas très évolué n'est-ce pas ? On imite, on s'intègre, on subit les demandes de son corps, tous comme les animaux.

Alors est-ce que l'asexualité peut permettre à un génie d'avoir un regard différent et de faire avancer le Schmilblick ? J'ose l'espérer ! Même si effectivement, personnellement, je ne me sens pas plus évoluée que le reste de l'humanité.
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcement raison.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu'un qui ne sait plus sourire, soyez généreux, donnez-lui le vôtre.

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Asexualité et évolution

Message par Dexter » 26 mars 2011, 20:57

en fait les humains par rapport aux reste de la population animal à su s'adapter et changer son environnement pour survivre au fil du temps, alors que beaucoup d'espèces se sont éteintes par manque d'adaptation. Mais on change tellement tout sans regarder l'effet que ça peut avoir sur l'environnement .... Qu'on fait disparaitre beaucoup d'autre espèces.

Puis nous somme pas tant évolué que ça, si on l'était il n'y aurait pas de guerre, on s'entretuerait pas, il n'y aurait pas de pauvreté; on ferait attention à notre habitat naturel sans l'abimé .... on gaspillerai pas autant de ressources que la planète nous offre surtout qu'elle est limité. On vivrait pas pour le pouvoir et pour nous même mais pour le bien de tout le monde (humains mais aussi le reste de être vivant de la planète)

Donc au final je pense que nous somme pas plus évolué que les autres, on est juste différent de la majorité au niveau sexuel le reste après tout le monde est assez différent les uns des autres.

Après pourquoi l'asexualité existe ça reviendrait aussi à dire pourquoi les homos existe, mais aussi pour les humains existe tout simplement.....
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Elle A
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 01 nov. 2011, 12:10
Localisation : Rhône-Alpes

Re: Asexualité et évolution

Message par Elle A » 09 déc. 2011, 13:48


07/12/2011 - D'où vient le manque d'envie sexuelle ?


http://sante.lefigaro.fr/actualite/2011 ... e-sexuelle


Je pense que vous apprécierez comme moi ce passage :

« Alain Héril reconnaît que ce qui fonde réellement le couple n'est pas la sexualité, mais la compréhension chez les deux partenaires du pourquoi ils sont ensemble. »
:D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités