Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
kinou
lololo !
Messages : 1456
Enregistré le : 04 avr. 2006, 18:37
A été aimé : 1 fois

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par kinou » 13 nov. 2010, 10:59

Je ne crois pas a l amour, je ne veux ni femme ni gosse, ni chien ni poisson ( que j'ai donné ) - juste mes parents et encore juste ma mere , je crois sinon a la mort des choses ca a dire que si je n'ai plus rien et ben je creverais sans soucis en paix ! je suis desanchaté et desabusé, c'est gianni qui me la dit je crois auparavant !

C'est comme la religion, elle a ete inventé par l homme pour l homme, les animaux se reproduisent mais ne se fasse pas de bsiou sauf quelques races je sais ! :bise: :bise: :bise:

:arrow: :arrow: :arrow: :|
Join my Channel and Subscribe @ www.youtube.com/channel/UCkPRDVcYKORGX-dpb82h4HQ
There are many cool and funny video of my life.
Thank You - Join Me Now !

See My Playlist too :-)) @ https://www.youtube.com/channel/UCkPRDV ... /playlists

Please Subscribe .

sortylege
Membre
Messages : 20
Enregistré le : 02 nov. 2010, 12:34

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par sortylege » 13 nov. 2010, 18:38

Je peus me planter,mais,je crois que les enfants sont dans l'amitié ,la tendresse,la naiveté aussi ? :-s
Les enfants,ça jou a devenir adulte peut etre ,mais je ne me rapele plus :|
Ave.

Avatar du membre
Roland 32
Adepte
Messages : 233
Enregistré le : 21 sept. 2010, 13:36
Localisation : Gers - Midi Pyrénées
A été aimé : 1 fois

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Roland 32 » 20 nov. 2010, 02:36

Les avancées de la biochimie c'est bien mais faudrait peut-être voir un peu plus loin.

Or, seule l’espèce humaine est capable d’aimer à en perdre la raison, à aimer sans raison, et même à se tuer par amour ou à adopter parfois un comportement qui va pourtant à l’encontre de la transmission. Cela représente une spécificité assez singulière chez l’humain comme l’est également celui de faire l’amour uniquement pour le plaisir. En effet, nous sommes pratiquement la seule espèce (avec les dauphins et les bonobos) à s’accoupler à tout moment juste pour le plaisir.

Pourtant, on peut de demander pourquoi l’évolution nous a doté de cette capacité à aimer. Surtout si l’on songe que celle-ci privilégie toujours ce qui favorise la transmission des gènes, la stratégie la mieux adaptée à la reproduction.
On s'ennuie très vite lorsque on ne s'occupe que de soi.
Une vie ne suffit pas lorsque on s'occupe des autres.
.

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Sven L. » 20 nov. 2010, 12:20

Roland 32> Tu fait partie des gens qui aimerais plutôt qu'on puisse se reproduire par division cellulaire ? :D
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Avatar du membre
Roland 32
Adepte
Messages : 233
Enregistré le : 21 sept. 2010, 13:36
Localisation : Gers - Midi Pyrénées
A été aimé : 1 fois

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Roland 32 » 20 nov. 2010, 19:27

Bon j'explique. J'ai trouvé ce post sur un forum 100% S avec un nombre de réponses assez impressionnant.
Contrairement à ce quoi on aurait pu s'attendre, très peu de référence au sexe; ce qui après tout semble logique puisque pour les S le sexe fait parti intégrante de l'amour. Mais j'ai été vraiment surpris par la diversité des points de vu abordés et par leurs pertinence. Le niveau est monté très haut.


A présent je suis un peu dans l'expectative devant le peu d'intérêt que suscite ce post chez les A et le contenu plus que moyen des interventions.
Finalement je me demande si l'amour n'est pas intrinsèquement lié au sexe?
Pour ma part je pense que non, mais les réactions des A m'amène à repenser mon analyse dans le sens opposé...
On s'ennuie très vite lorsque on ne s'occupe que de soi.
Une vie ne suffit pas lorsque on s'occupe des autres.
.

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Sven L. » 20 nov. 2010, 22:27

D'où les couleurs différentes...
Pense à nous expliquer dès le début la prochaine fois :mrgreen:

Et pour répondre à rouge> En fait, nous manquons de repères(le matraquage sur la nécessité d'être en couple hétérosexuel est omniprésent, difficile de le nier)afin de ré-inventer une case amour sans sexe.
Et nous sommes parfois tellement localisé sur CETTE forme d'amour qu'on ne réfléchit pas plus loin.
(bon, il y a eu des idées lancées sur le forum mais c'est en guise de réponse rapide)
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

Avatar du membre
Aède
Affable
Messages : 121
Enregistré le : 10 févr. 2010, 14:16

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Aède » 04 févr. 2012, 02:56

Pour considérer des sujets comme l'amour, la passion amoureuse, etc., il me semble intéressant de repartir de la base, le plus possible, en s'extrayant des considérations culturelles et historiques, qui les enserrent fortement et très tôt - dès les premiers contes lus aux enfants, avec les fameux "princesse", "prince charmant", "ils vécurent heureux [ensemble donc, nécessairement] et eurent beaucoup d'enfants" :wink: .
De mon point de vue (d'alien robotique), c'est intéressant et relativement "rigolo" de voir comment toutes ces choses (amour, passion, sexualité) se sont ritualisées, codifiées, complexifiées, auto-justifiées (que ce soit dans la religion ou dans la philosophie, etc.)... Rigolo et aussi assez déprimant. L'être humain est vraiment un animal fort singulier. Et pas adapté au monde tel qu'il est.

Hana-Lyse
Amibe
Messages : 78
Enregistré le : 22 janv. 2012, 02:04

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Hana-Lyse » 08 févr. 2012, 09:05

L'amour, je vois plus ça comme simplement l'envie de connaître le bonheur avec une personne et de partager sa vie avec elle . Un sentiment ? Je ne pense pas, c'est surtout lié à tous les films, romans, etc, qu'on peut penser que l'amour est un sentiment, donc relativement incontrôlable .

Du coup son utilité est de pouvoir connaître le bonheur partagé, car l'Homme vit en société et donc n'est pas fait pour vivre seul ( les exceptions sont vraiment marginales ) .

Donc oui, si on n'est pas d'accord sur le fait que l'amour n'est pas un sentiment, on n'ira pas loin . Et si tu as pu débattre avec des S sur le fait que l'amour est un sentiment, à mon avis leur conception est biaisée, personnelle et surtout irrationnelle et illogique . Donc il est normal que tu aies pu avoir des opinions aussi fantastiques ( imaginaires j'entends ) et joliment développées de l'amour .

Mais pour moi c'est plus un masque qu'autre chose . Dire que l'amour est irrationnel et est un sentiment déresponsabilise les personnes dans leurs séparations, et cela renforce une auto-suffisance aveugle . Ça ne m'étonnerait pas que 95% des participants à ton débat aient déjà connu une ou plusieurs ruptures .

C'est facile de surcoter des avis qui entrent en accord avec ta vision personnelle . Mais essayer d'envisager l'amour véritable comme n'étant pas un sentiment mais un projet de bonheur mutuel serait déjà une étape majeure . Je peux t'assurer que tout coïncide, sans problème, que ce soit pour les raisons, l'utilité ou la baisse de l'amour . Le romantisme n'est qu'illusion futile, au fond . A tel point qu'il manque parfois cruellement de réflexion après des déboires . Il suffit de voir les personnes qui s'arrangent pour tomber plusieurs fois dans les mêmes erreurs ~

En espérant avoir haussé le niveau assez haut pour que cela suscite ton intérêt ~ :)
Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la durée, c'est la qualité de la communication, la richesse et la tendresse des échanges, le nourrissement mutuel de la relation qui leur permettra d'affronter les inévitables crises qui jalonnent la vie de couple .

Avatar du membre
GLaDOS
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 18 avr. 2011, 03:36

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par GLaDOS » 29 févr. 2012, 21:08

Roland 32 a écrit :Les avancées de la biochimie c'est bien mais faudrait peut-être voir un peu plus loin.

Or, seule l’espèce humaine est capable d’aimer à en perdre la raison, à aimer sans raison, et même à se tuer par amour ou à adopter parfois un comportement qui va pourtant à l’encontre de la transmission. Cela représente une spécificité assez singulière chez l’humain comme l’est également celui de faire l’amour uniquement pour le plaisir. En effet, nous sommes pratiquement la seule espèce (avec les dauphins et les bonobos) à s’accoupler à tout moment juste pour le plaisir.

Pourtant, on peut de demander pourquoi l’évolution nous a doté de cette capacité à aimer. Surtout si l’on songe que celle-ci privilégie toujours ce qui favorise la transmission des gènes, la stratégie la mieux adaptée à la reproduction.
Tout ça c'est ce qui se dit, après des centaines d'années à mettre 'l'Amour' sur un piédestal. 'Aimer à en perdre la raison', je demande à voir. Quand aux 'meurtres par amour' je ne peux m'empêcher de penser que l'amour ne doit pas être le fautif mais uniquement un 'déclencheur'.

Mon avis est qu'il n'est pas utile de chercher plus loin qu'une raison biochimique. Tout notre corps est fait pour maintenir notre existence afin de nous permettre d'accomplir la reproduction (et d'en assurer sa survie). Les sentiments en font partie. Tout comme il y a la peur qui aide à faire face aux obstacles (donc à survivre), il y a l'amour qui provoque un attachement suffisant pour que deux personnes décident de s'enchaîner à un enfant pendant une vingtaine d'année.

Même si parfois l'amour 'provoque' des réactions défavorables à la reproduction (mais encore une fois je ne suis pas convaincue sur ce point); je pense que d'un point de vue global il aide à ce but. :?
"Who's going to make the cake when I'm gone? You?"

Avatar du membre
Esteban75
Affranchi
Messages : 466
Enregistré le : 09 avr. 2011, 22:27
Localisation : Paris

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Esteban75 » 29 févr. 2012, 22:37

GLaDOS a écrit : Tout ça c'est ce qui se dit, après des centaines d'années à mettre 'l'Amour' sur un piédestal. 'Aimer à en perdre la raison', je demande à voir. Quand aux 'meurtres par amour' je ne peux m'empêcher de penser que l'amour ne doit pas être le fautif mais uniquement un 'déclencheur'.
T'as jamais vu tes ami(e)s en état de chagrin d'amour ??

La violence de ce sentiment se constate tous les jours, quelles qu’en soit les causes, c'est pas du ciné.
GLaDOS a écrit : Mon avis est qu'il n'est pas utile de chercher plus loin qu'une raison biochimique. Tout notre corps est fait pour maintenir notre existence afin de nous permettre d'accomplir la reproduction (et d'en assurer sa survie). Les sentiments en font partie. Tout comme il y a la peur qui aide à faire face aux obstacles (donc à survivre), il y a l'amour qui provoque un attachement suffisant pour que deux personnes décident de s'enchaîner à un enfant pendant une vingtaine d'année.
Je sais qu'on a découvert un nouvel organe il y a une quinzaine d'année au dessus du palais qui semble capter les phéromones, et l'amour ce serait des réactions dans le cerveau semblables à celles des anti-depresseurs et de la dépendances aux drogues lourdes (je note qu'on tue et qu'on souffre à en crever de ça aussi).

Les gosses 20 ans c'est beaucoup et là ça devaient de la norme sociétale, mais s'enticher du gosse le temps de l'éduquer pour en faire un individu indépendant ça oui, et ça s'observe chez les autres espèces. Plusieurs facteurs, pas que biologiques: on est aussi sensible visuellement à la physionomie d'un visage d'enfant, les pleurs provoquent un stress qui nous poussent à aller s'en occuper aussi... ah les avatars de notre espèce, il y a des études là dessus !

Hypatie
Aspirant
Messages : 49
Enregistré le : 11 févr. 2012, 20:43

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Hypatie » 01 mars 2012, 13:06

L'amour c'est le fait d'être profondément touché et charmé par la façon d'être de l'autre, par son rapport à la vie et d'avoir plaisir à le voir, l'entendre, de regarder avec tendresse sa façon de parler, de bouger ou de sourire. C'est vouloir que l'autre soit heureux et être capable de l'accepter y compris dans ses faiblesses. Le besoin d'être aimé, c'est le besoin de se sentir à notre tour réconforté et regardé de façon bienveillante, de savoir qu'on sera accepté et estimé comme on est. L'estime mutuelle, la confiance et la complicité sont pour moi les ingrédients essentiels de l'amour. Ca sert à quoi ? Ben, à ne pas traverser la vie tout seul comme dans un désert aride, mais à trouver une main qui prend la nôtre parce que c'est plus doux de marcher à deux.
C'est pas facile de trouver une relation comme ça :void: moi-même j'en suis assez loin ! Mais c'est pas parce que je n'ai pas trouvé que je ne pense pas que ça soit possible !
Voilà, malgré mon grand âge, je suis restée très fleur bleue :oops:

Hypatie
Aspirant
Messages : 49
Enregistré le : 11 févr. 2012, 20:43

Re: Pourquoi l'amour existe, ça sert à quoi ?

Message par Hypatie » 01 mars 2012, 13:12

Pour compléter, je pense que l'amour est important plus au niveau de la conscience de soi que de notre côté biologique. Il sert à conforter notre image de nous, à nous donner plaisir et intensité à exister avec un autre. Plus qu'un rôle biologique, je pense que c'est un sentiment qui joue un rôle psychologique. C'est l'amour des parents qui justifient les enfants dans leur existence (on peut lire les livres de Dolto là dessus) ; on continue ensuite à avoir besoin d'amour pour se sentir réconforté d'exister. Après, ça peut être l'amour des amis, l'amour que Dieu nous porte pour les croyants, on peut aussi s'aimer soi-même (ça c'est très important, il faut d'abord s'aimer soi-même avant de chercher l'amour des autres, sinon, on va à la catastrophe). Mais je pense qu'un psychisme humain ne peut pas se passer de la dimension de l'amour, que le besoin d'être aimé est plus qu'un jeu d'hormones ou un simple mécanisme biologique.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité