Mon père phallique n'existe plus ?

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Répondre
kinou
lololo !
Messages : 1456
Enregistré le : 04 avr. 2006, 18:37
A été aimé : 1 fois

Mon père phallique n'existe plus ?

Message par kinou » 07 juin 2010, 12:01

Il a été remplacé par mon praticien, la mère reste intègre.
Join my Channel and Subscribe @ www.youtube.com/channel/UCkPRDVcYKORGX-dpb82h4HQ
There are many cool and funny video of my life.
Thank You - Join Me Now !

See My Playlist too :-)) @ https://www.youtube.com/channel/UCkPRDV ... /playlists

Please Subscribe .

Avatar du membre
LeDisparu1
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 24 sept. 2008, 10:10
Localisation : Allemagne

Re: Mon père phallique n'existe plus ?

Message par LeDisparu1 » 15 juil. 2010, 11:15

Le père phallique, qu'est-ce que cela veut dire?

Dans le modèle du développement psycho-sexuel de Freud il y a la phase phallique/oedipal dans laquelle l'enfant, l'enfant mâle dans le cas qui tu contemple, aime sa mère d'une facon plutôt génital/sexuel et veut détruire son père pour posséder sa mère. Mails le père est plus grand que lui et a plus d'autorité. Consequemment le fils a peur que le père va lui émasculer pour châtier les pulsions envers sa mère et la rivalité avec lui, le père. Cette frayeur suscite un mécanisme de défense chez l'enfant: l'identification. Le fils s'identifie avec le rôle que joue son père et transforme sa haine pour le père en amour - principalement, il est prêt de chercher une femme en dehors du cadre de la famille. Alors, c'est le parcours saine de la phase phallique. Et avec l'interdiction du incèste le sur-moi, c'est à dire, le moral, est fermement constitué.


Alors, si tu dis "mon père phallique n'existe plus" peut-être tu fais allusion à quelques complications que tu as souffert dans la phase phallique en conséquent desquelles tu n'as pas parcouru cette phase d'une facon satisfaisante. Peut-être ce défaut se fait voire par impasses dans le sur-moi, une idée incertaine du moral, l'attachement à perversités sexuelles etc.
Dans la thérapie, tu vas transférer l'image de ton père sur ton praticien et vivre le conflit avec ton père à nouveau. On peut espérer qu'ainsi le conflit va se résoudre. Je crois que c'est le procès de la thérapie que tu indique quand tu dis "il a été remplacé par mon praticien".


La mère reste intègre... mhhh... c'est difficile à expliquer avec la psychanalyse de Freud, mais peut-être le modèle d'archétypes de Jung est appliquable ici. La grande image de la mère qui rayonne dans ton âme et influence ton comportement etc.


Tous le temps que je parle de "toi", évidemment je ne me refère pas à toi, kinou, mais à "quelque personne qui dit: le père phallique etc.". Je tire attention à cela pour exclure d'avance l'idée que je veux faire offense à toi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité