Questions d'éthique

Tout commence avec de grandes idées ; venez partager vos opinions sur les sujets les plus divers.
Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Questions d'éthique

Message par melancolie » 16 oct. 2009, 03:41

À l’attention des sages et de ceux qui voudraient bien le devenir…

Première question :
- Supposons que vous connaissiez une femme qui soit enceinte :
- Elle a déjà huit enfants, dont trois sourds, deux aveugles et un mentalement attardé.
- De plus cette femme a la syphilis.

Lui recommanderiez-vous d’avorter ?

Répondez mentalement puis lisez la seconde question…

Seconde question :
Il est temps d'élire le Président du Monde et votre vote sera déterminant.
Voici les données concernant les trois principaux candidats :
Premier candidat :
Le premier candidat est associé à des politiciens véreux et consulte des astrologues.
Il a eu deux maîtresses.
Il fume comme un pompier et boit huit à dix Martinis par jour…

Deuxième candidat :
Le deuxième candidat a déjà été viré deux fois.
Il dort jusqu'à midi.
Il fumait de l'opium au collège et boit un quart de litre de whisky chaque soir.

Troisième candidat :
Le troisième candidat est un héros de guerre médaillé.
Il est végétarien.
Il boit une bière occasionnellement et n'a jamais eu d'histoire extraconjugale.

Parmi ces trois candidats, lequel choisiriez-vous (honnêtement) ?

Faites votre choix, puis lisez la réponse ci-après.

Le 1er candidat est
Franklin D. Roosevelt

Le 2ème candidat est
Winston Churchill

Le 3ème candidat est
Adolf Hitler

Comme quoi, il faut toujours se méfier des personnes qui ont une vie trop saine.

Au fait, s'agissant de la première question, à propos de l'avortement… si vous avez répondu « oui » …

Vous venez de tuer Beethoven !
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Questions d'éthique

Message par DannyBoy » 16 oct. 2009, 06:12

J'avais repéré Hitler (le végétarisme c'est un signe qui ne trompe pas... :P ) et Churchill, mais pas Roosevelt et Beethoven. Cela dit, je n'ai pas tué ce dernier, donc un bon point pour moi! :mrgreen:

Par extension : je fume et je picole, c'est donc bon signe ! :joint:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
juliebrn51
Adepte
Messages : 220
Enregistré le : 27 mai 2009, 14:10
Localisation : 13
A été aimé : 1 fois

Re: Questions d'éthique

Message par juliebrn51 » 16 oct. 2009, 21:18

DannyBoy a écrit ::

Par extension : je fume et je picole, c'est donc bon signe ! :joint:

:non: pas bien

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Questions d'éthique

Message par DannyBoy » 17 oct. 2009, 06:39

Pas de raison de s'alarmer, j'ai une nature peu propice aux addictions : après 17 ans de tabagie, je continue à ne fumer que 5 cigarettes par jour, et peux m'en passer sans problème pendant plusieurs semaines.

Idem avec l'alcool, c'est surtout social (mais là faut pas me chercher, hein, ch'uis à moitié british tout de même... :mrgreen: ). Et dans les rares cas ou j'atteins l'ébriété, j'ai plutôt l'alcool joyeux... :P

Mais bon, c'est vrai que j'ai de la chance, pour beaucoup c'est une addiction grave. :(
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

anthony48
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 30 août 2008, 12:03
Localisation : Essonne

Re: Questions d'éthique

Message par anthony48 » 18 oct. 2009, 00:06

j'en ai lu sur hitler aussi : il est végétarien, il a qu'une seule balle, et en plus il est d'origine juive par son père. Sur ce dernier point bcp de gens le savent ! Il a un demi frère médium

hakoniwa
Aspirant
Messages : 41
Enregistré le : 28 sept. 2009, 11:01
Localisation : IDF west

Re: Questions d'éthique

Message par hakoniwa » 22 oct. 2009, 14:16

J'ai pas commis d'impaire non plus.

Par contre niveau politique, je préfère avoir un clown qui picole et que personne n'écoute (bref le parfait exemple de la 3eme republique, le gars qui inaugure les chrysanthèmes), qu'une personne trop sérieuse et soucieuse de tout résoudre au cas par cas (si vous voyez ce que je veux dire). Le premier gère ses fonctions le deuxième est dangereux par ses côtés fascistes.

Gloomy Sunday
Aspirant
Messages : 34
Enregistré le : 21 oct. 2009, 14:41

Re: Questions d'éthique

Message par Gloomy Sunday » 22 oct. 2009, 14:48

Je connaissait dejà, et je n'ai jamais tuer personne, puisque dans une certaine mesure je suis contre la pratique de l'avortement. Je trouve que c'est une pratique qui déresponsabilise un peu la femme. Il y a beaucoup trop d'avortement inutile, le fait de simplement ne pas vouloir l'enfant que l'on a conçu par "accident" n'est pas une raison valable pour lui ôter la vie avant qu'il n'essaie de la vivre. Je considère que l'avortement devrais être une chose reserver aux victime de viol, ou en cas de danger pour la mere ou bien encore si l'enfant est sure de naitre avec un handicap vraiment lourd (genre legume).

Bien entendu, c'est mon point de vue, et je respecte ceux qui pense le contraire, je ne force personne a être d'accord.

Quant aux presidents et au dictateur, il est clair que l'habit ne fait pas le moine et que les apparences sont trompeuses. J'aurais même parfois tendance a plus me mefier des gens trop propre sur eux.

Avatar du membre
DannyBoy
Associé
Messages : 632
Enregistré le : 10 août 2009, 23:16
Localisation : Paris

Re: Questions d'éthique

Message par DannyBoy » 22 oct. 2009, 19:24

Pour ma part, je n'ai pas préconisé l'avortement parce qu'il est contre mes principes de m'immiscer dans des affaires qui ne me concernent pas.

Après, les mioches, on peut bien en débiter en brochette que ça ne m'émeut pas plus que ça... :twisted: :humour:
"Plenty of people are onto the emptiness, but it takes real guts to see the hopelessness..."
- John Givings, Revolutionary Road

Avatar du membre
supermelo
Aspirant
Messages : 43
Enregistré le : 23 sept. 2008, 18:47
Localisation : France Lyon
Contact :

Re: Questions d'éthique

Message par supermelo » 27 oct. 2009, 13:19

Gloomy Sunday a écrit :Je connaissait dejà, et je n'ai jamais tuer personne, puisque dans une certaine mesure je suis contre la pratique de l'avortement. Je trouve que c'est une pratique qui déresponsabilise un peu la femme. Il y a beaucoup trop d'avortement inutile, le fait de simplement ne pas vouloir l'enfant que l'on a conçu par "accident" n'est pas une raison valable pour lui ôter la vie avant qu'il n'essaie de la vivre. Je considère que l'avortement devrais être une chose reserver aux victime de viol, ou en cas de danger pour la mere ou bien encore si l'enfant est sure de naitre avec un handicap vraiment lourd (genre legume).
Je suis plutôt d'accord mais par contre quand on voit des gamines de 13 ans qui sont déjà enceintes, elles sont obligées d'avorter... Elles ne vont pas avoir un enfant à 13 ans. Ensuite, imaginons que cette femme ait tout juste de quoi vivre, un enfant de plus ne pourrait pas franchement être bien car ce serait encore plus dur pour elle, plus de choses à acheter alors qu'elle n'a pas les moyens. Imaginons aussi une femme dépressive qui a déjà un enfant. C'est pareil, elle ne pourrait pas s'en sortir avec d'autres enfants. Du moins ici je prends comme exemple ma mère qui a avorté de 2 enfants. Si elle n'avait pas avorté, je ne vois pas comment on ferait pour vivre aujourd'hui, avec ses dépressions, ses départs en clinique tous les hivers environ, les familles d'accueil où l'on irait sans arrêt, et ou l'on serait sans doute séparés...

Après, je dois avouer qu'il y a des fois ou j'aimerais bien avoir un petit frère ou une petite soeur, et où je regrette un peu. Même si ça je ne l'ai jamais dit à ma mère.
Image

Avatar du membre
Kenji
Atrix Reloaded
Messages : 1811
Enregistré le : 05 mars 2009, 20:59
Localisation : là-haut

Re: Questions d'éthique

Message par Kenji » 27 oct. 2009, 14:00

DannyBoy a écrit :Pour ma part, je n'ai pas préconisé l'avortement parce qu'il est contre mes principes de m'immiscer dans des affaires qui ne me concernent pas.

Après, les mioches, on peut bien en débiter en brochette que ça ne m'émeut pas plus que ça... :twisted: :humour:

:lol: :lol:
Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi

[Bertrand Cantat]

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Re: Questions d'éthique

Message par skovyk » 09 déc. 2009, 03:07

Alors autant j'avais préconisé l'avortement autant j'aurais opté pour le candidat qui boit du martini.
Boire du martini, c'est une bonne chose.
Déjà, le mot "martini", ça a du panache, bien plus que de dire "je bois du jus de tomate" ou "je bois de la soupe au poireau".
Par exemple, lors d'une réception mondaine, demandez un potage et vous passerez vraiment pour le dernier des connards !
Dans d'autres circonsances, cela peut avoir des répercussions bien plus dramatiques. Imaginez que vous envisagiez une carrière dans la mafia albanaise : l'entretien d'embauche se déroule bien, on vous propose un poste de commercial dans la vente de voitures allemandes volées à budapest.
Tout va pour le mieux, mais un jour, vous êtes invité à un pot de départ d'un ancien collègue qui prend sa retraite à 22 ans suite à une mort violente. Et là, vous commandez un ice tea devant tous les cadres de la mafia albanaise dont les principaux dirigeants du siège de Tirana... Votre carrière est brisée, vous êtes complètement décridibilisé, c'est foutu ! Tout ça parceque vous avez commandé un stupide ice-tea !

Depuis quelques années on prône l'hygiénisme, la bouffe bio, le sport (et pas n'importe quel sport : le footing dans la zone industrielle, les randonnées de plusieurs heures le dimanche matin aux aurores, le roller en hiver sous la flotte etc...)...un esprit sain dans un corps sain...
On met en avant tout un tas de pratiques aussi chiantes les unes que les autres et dès qu'un obscur écologiste invente, dans sa grotte au fond des bois, un bouillon dégueulasse à base de racines putrides, tout le monde trouve ça formidable et on le commercialise sur toutes les chaînes de téléachat du câble.

Pourtant, l'autre jour, après un brain storming très sérieux mené dans ma cuisine en collaboration avec mon chat, nous en sommes arrivés à la conclusion qu'une surdose de cet hygiénisme bien pensant nuit gravement à la santé mentale.

Alors qu'on prône le retour à ces valeurs tant appréciées par certains groupuscules dans l'allemagne et l'autriche des années 30, il y a une recrudescence importante des maladies mentales, dépressions, angoisses, etc etc etc...
Alors non seulement il est déconseillé de boire en société, interdit de fumer dans les cafés, et bientôt on ne pourra même plus prendre sa voiture de sport bien polluante pour aller s'acheter un poulet frittes au coin de la rue, mais en plus ça n'a même pas de résultats positifs sur la société dans son ensemble ?

Tout ces efforts pour rien ?

Et puis quel est l'intérêt de cette dictature de la santé, certains croient sincèrement que c'est en mangeant des carottes cuites à la vapeur qu'ils vont faire tomber les dictateurs africains et démanteler la force de frappe nucléaire chinoise ?

Qu'à cela ne tienne, il faut positiver : c'est chacun à son petit niveau qu'on peut agir pour sauver la planète blablablabla donc si je ne me lave pas pendant 15 jours j'économise assez d'eau pour alimenter une colonie de ratons laveurs pendant 2 mois blablabla...

Non ce n'est pas un moyen de se rassurer en se disant qu'on est une personne bien qui fait attention à l'environnement et non pas un grand égoïste d'occidental bien content de nager dans son opulence et son petit bonheur de consommateur, non, c'est une véritable idéologie positive !
C'est en agissant tous les jours qu'on va sauver la planète par des gestes simples, par exemple : faire du feu avec le parquet de son salon pour ne pas utiliser le chauffage collectif au fioul, se laver avec l'eau usagée de son lave-vaisselle, manger l'emballage en cellophane des produits alimentaires pour le recycler soi-même etc...etc...

En conclusion, boire du martini à haute dose peut perrmettre de préserver sa santé mentale de tout un tas de conneries qu'on peut entendre !

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Questions d'éthique

Message par reverine » 09 déc. 2009, 09:36

avorter non, mais ne plus faire d'enfants sachant cela ou se renseigner enfin sur la contraception, oui...

et pour la question suivante, j'avais répondu la deuxième, sans même chercher à savoir si c'étaient des personnes réelles. On peut être viré à cause d'un sale patron sans avoir un truc à se reprocher. Par contre, je me méfie toujours des militaires au pouvoir. Je fais bien apparemment :mrgreen:
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Questions d'éthique

Message par Syd » 09 déc. 2009, 10:39

skovyk a écrit :Blablabla blablabla blablabla blablabla
blablabla blablabla blablabla
On t'a obligé à regarder "Home" hier soir, c'est ça ?

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Re: Questions d'éthique

Message par skovyk » 09 déc. 2009, 22:30

Ha non je n'ai pas vu ce film Syd :wink:

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Questions d'éthique

Message par reverine » 09 déc. 2009, 23:04

mais apparemment, syd l'a vu ! :lol:
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité