Vos bizarreries.

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Thyatira » 29 déc. 2017, 20:26

J'ai du mal avec la proximité des gens aussi, surtout dans les transports en commun et les lieux publics. Et les gens qui me connaissent le savent... sauf qu'ils ne savent pas (vu que j'ai du mal à dire ce genre de trucs) que c'est juste avec les inconnus et les gens que je n'apprécie pas (c'est aussi pour des raisons diplomatiques que je ne le dis pas, donc: si je n'accepte pas le contact de quelqu'un, c'est que je ne l'apprécie pas, et c'est fort gênant quand c'est, par exemple, un collègue...). Donc les gens que j'apprécie n'osent en général pas me toucher non plus. Et comme je n'ai pas l'habitude de chercher un contact physique, je n'y arrive pas non plus, même quand j'ai envie (pour donner ou chercher du réconfort, par exemple)...
(et donc moi, pas de problème pour partager l'espace avec un copain, un ami ou quoi, tant que je l'apprécie assez...)

(et ton test dit "symptômes aigüs", pour moi :roll: mais bon je ne suis pas diagnostiquée "officiellement", j'ai juste un "vieux" diagnostic s'il y a plus de 20 ans dans lequel on avait parlé d'autisme, et mes parents n'ont pas creusé plus le sujet comme je m'en sortais à l'école et que je parlais...
ce test-là me semble plus précis, si tu veux: http://www.psychomedia.qc.ca/tests/eche ... -14-screen )

Avatar du membre
piwi
Avenista
Messages : 1312
Enregistré le : 23 oct. 2017, 00:07
Localisation : Mont de Marsan
A aimé : 491 fois
A été aimé : 217 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par piwi » 29 déc. 2017, 22:56

Merci Thyatira ! Je le ferai demain (il est presque 23H00 là) :wink:
mon âme n'a pas de sexe (iel)

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par didou » 29 déc. 2017, 22:58

Je me méfie des tests en ligne :roll:
Cela dit, à mon époque l'autisme était rarissimement évoqué. Je pense que j'ai échappé à ce genre de test qui n'aurait fait que rajouter à mes bizarreries que je garde encore pour moi :mrgreen:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Thyatira » 30 déc. 2017, 11:33

C'est clair, les tests en ligne c'est pas terrible... là, perso, je les utilise pour me "rassurer" (oui, je sais, normalement se dire qu'on est autiste n'est pas sensé être spécialement rassurant :mrgreen: ), je culpabilisais de mes différences, je me disais que tout le monde avait le même genre de "fonctionnement" que moi et arrivait à socialiser "normalement" et moi pas, donc me dire que, non, tout le monde ne fonctionne pas comme ça, et donc si j'y arrive pas c'est à cause d'une différence et pas d'un manque d'efforts de ma part, ça m'aide beaucoup. Et puis, comme j'ai eu un début de diagnostic d'autisme y a longtemps... mais, pareil, le syndrome d'Asperger était très peu connu à l'époque d'après les trucs que j'ai lu sur le sujet, et comme il y a moyen de compenser par un apprentissage "conscient" des normes sociales etc, les symptômes les plus "visibles" ont tendance à disparaître à partir d'un certain âge...
Enfin, bref, un test en ligne n'est clairement pas un diagnostic en effet.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2894
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par clotaire » 30 déc. 2017, 11:42

Je suis un peu à la limite moi aussi avec ce genre de test. Ca m'a aidé une période, le fait d'avoir en tête que j'avais des symptômes m'a permis de mettre le doigt sur des choses auxquelles je devais faire plus attention dans mes interactions. Je crois que je compense de mieux en mieux. Aujourd'hui j'ai intégré ça et je n'y pense presque plus :-)

Petit "up" pour ceux que ça intéresse : viewtopic.php?f=13&t=5668

Avatar du membre
Marc-Antoine
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 28 nov. 2017, 15:39
Localisation : Pas de Calais
A aimé : 126 fois
A été aimé : 145 fois
Contact :

Re: Vos bizarreries.

Message par Marc-Antoine » 30 déc. 2017, 16:46

Pas besoin de test pour savoir qui je suis ^^ et comment je dois vivre.
Da garan ...
Image

Avatar du membre
mimosa
Amène
Messages : 423
Enregistré le : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 114 fois
A été aimé : 35 fois
Contact :

Re: Vos bizarreries.

Message par mimosa » 05 janv. 2018, 09:13

Bonjour,

J'ai beaucoup trop de mal à gérer le stress. La veille des oraux du bac, j'ai été très malade, mon premier entretien d'embauche j'ai même pas réussi à y aller tellement je stressais. Par contre, une fois que je suis en poste, j'arrive à gérer, même un travail stressant qui demande de faire plusieurs choses à la fois avec des contraintes de temps. Mais tout ce qui est examen oral, c'est ma bête noire, j'ai beau me préparer, il y a des fois j'ai du mal à parler face à un recruteur. Une des raisons pour lesquelles je suis au chômage. Sinon j'aime beaucoup le théâtre, la musique classique et les expositions (même si je trouve pas que ce soit bizarre en soi), ce qui fait que je me retrouve souvent avec des gens plus âgés que moi. J'ai une aversion particulière pour le chiffre 13 et le chiffre 4, je m'arrête pas à ces pages quand je lis un livre par exemple, je vais lire une page de plus pour placer le signet à la page cinq ou quatorze :)
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar du membre
Evy
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 44 fois
A été aimé : 32 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Evy » 07 janv. 2018, 21:02

Comme je suis quelqu'un de plutôt positif, je vais parler de mes bizarreries au positif :D

D'abord, je prends beaucoup de temps pour être seule avec mes pensées, j'aime apprendre à les connaître et puis de toute manière on ne peut échapper à ses pensées alors autant qu'elle deviennent un allié, plutôt que de ne pas faire attention à elle et de les laisser nous plomber le moral.

Je suis très honnête, très franche avec une grande douceur ainsi qu'un peu de caractère (bon peut-être plus qu'un peu :P ) mon père dis que j'ai du caractère mais pas de la manière dont on le pense lorsque l'on entend cette phrase.

Je suis bizarre parce que je suis une autiste qui comprend les relations sociales, ce qui demande beaucoup de travail pour nous autistes.

Je suis solitaire, je peux ne quasiment pas sortir de chez moi de la semaine quand je m'octroie des vacances, c'est tellement relaxant d'être avec soi-même et de faire ce que l'on veut.

Parfois, je me demande ce que j'ai de "comme les autres".

J'essaye de comprendre l'autre même si ça me demande un grand effort, mais ça me paraît si important que l'autre se sente bien dans la discussion.

Je n'aime pas parler de banalités, c'est tellement ennuyeux, j'aime QUE les discussions profondes, parfois ça met mal à l'aise, parfois c'est l'autre qui me met mal à l'aise en voulant discuter de banalité.

Je réfléchis beaucoup et vite.

Je n'aime pas faire deux fois la même chose, j'ai toujours besoin qu'il y ait un peu de nouveauté dans mes activités.

Je m'octroie le temps nécessaire pour bien faire les choses, enfin surtout je m'octroie le temps nécessaire pour me reposer et ne pas retomber malade :oops:

Je pourrais aussi faire une liste de mes bizarreries en moins positif, mais je n'ai pas envie d'être négative avec moi-même :P
Telle une plume, je me suis laissée envolée par delà les frontières de ce forum et suis en train de revenir sur mes pas.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2894
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par clotaire » 07 janv. 2018, 21:21

Tiens dans mes bizarreries, une qui me conduit de temps à autres à devoir me justifier... Mes bons amis sont presque exclusivement des femmes ! Ces amitiés, assez complices pour certaines, déroutent parfois des gens de mon entourage, qui pensent que je multiplie abusivement les conquêtes, ou (pour les concernées au début) que je cherche à les conquérir^^. J'ai du m'expliquer plus d'une fois. Alors qu'en fait, c'est juste qu'en amitié je me sens mieux avec des femmes, en général. Pourtant je suis hétéro quand même (hétéro-romantique ou platonique ou les deux ?), ce qui ne me facilite pas la tâche de discernement entre amour et amitié !

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par didou » 07 janv. 2018, 23:09

clotaire a écrit :
07 janv. 2018, 21:21
Mes bons amis sont presque exclusivement des femmes !
Dans ce cas, on dit "amiEs" :P
clotaire a écrit :
07 janv. 2018, 21:21
Ces amitiés, assez complices pour certaines, déroutent parfois des gens de mon entourage, qui pensent que je multiplie abusivement les conquêtes[...]
Ah mais 'Clo, on n'est pas dupes, on te connaît :lol:
Evy a écrit :
07 janv. 2018, 21:02
Je suis très honnête, très franche avec une grande douceur ainsi qu'un peu de caractère (bon peut-être plus qu'un peu :P ) mon père dis que j'ai du caractère mais pas de la manière dont on le pense lorsque l'on entend cette phrase.
Être honnête et très franc(he) est une qualité très appréciable, même si elle l'est moins par les opportuns. Ça permet de se faire clairement comprendre et d'éliminer de son entourage les mal-comprenants. Bon, du point de vue professionnel, ça peut être un peu compliqué parfois, j'ai testé pour vous. Mais bon, on s'en remet.
Evy a écrit :
07 janv. 2018, 21:02
Je suis bizarre parce que je suis une autiste qui comprend les relations sociales, ce qui demande beaucoup de travail pour nous autistes.
Ah oui, ça c'est bizarre car sans être autiste (enfin je ne sais pas, à l'époque on m'a épargné ce possible diagnostique) j'ai beaucoup de mal avec les relations sociales...
Evy a écrit :
07 janv. 2018, 21:02
Je n'aime pas faire deux fois la même chose,
Bin il y a des fois, on est quand même bien obligé. Genre, la vaisselle. Cela dit, c'est vrai que l'on n'aime pas la faire ... même une fois :wink:
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Evy
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 44 fois
A été aimé : 32 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Evy » 07 janv. 2018, 23:27

didou a écrit :
07 janv. 2018, 23:09
Être honnête et très franc(he) est une qualité très appréciable, même si elle l'est moins par les opportuns. Ça permet de se faire clairement comprendre et d'éliminer de son entourage les mal-comprenants. Bon, du point de vue professionnel, ça peut être un peu compliqué parfois, j'ai testé pour vous. Mais bon, on s'en remet.
Ha, mais ce n'est pas apprécié par des tas de gens, heureusement que j'ai appris à me maîtriser et à ne pas trop en dire, mais c'est en effet vue comme des qualités par les gens qui m'aime :D
didou a écrit :
07 janv. 2018, 23:09
Ah oui, ça c'est bizarre car sans être autiste (enfin je ne sais pas, à l'époque on m'a épargné ce possible diagnostique) j'ai beaucoup de mal avec les relations sociales...
Ha mais c'est pas instinctif, loin de là et il y a encore plein de choses qui me dépasse, mais il y tellement de choses que j'ai apprises lors de ma thérapie que socialement je m'en sors aussi bien qu'une personne qui n'est pas autiste, mais pas de la même manière et ça m'épuise, alors je vais faire un gros dodo après avoir eu des relations sociales, un très gros dodo
didou a écrit :
07 janv. 2018, 23:09
Bin il y a des fois, on est quand même bien obligé. Genre, la vaisselle. Cela dit, c'est vrai que l'on n'aime pas la faire ... même une fois :wink:
Ho mais... Je sais bien que parfois c'est obligé :evil:
Mais lors de ma formation, je déprimais dès que je devais refaire une chose pareille, c'est tellement ennuyeux, il faut du changement, plein de trucs pour faire pas pareil, yep :D
Telle une plume, je me suis laissée envolée par delà les frontières de ce forum et suis en train de revenir sur mes pas.

Avatar du membre
Olib
Acolyte
Messages : 398
Enregistré le : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 235 fois
A été aimé : 207 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Olib » 08 janv. 2018, 08:35

Tiens dans mes bizarreries, une qui me conduit de temps à autres à devoir me justifier... Mes bons amis sont presque exclusivement des femmes
Oh on va encore dire qu'on se ressemble, mais c'est exactement pareil pour moi ! Mais c'est quelque chose de tellement "ancré" dans ma vie que je n'aurais même pas pensé à le classer dans mes bizarreries.

Sinon, bah, comme je l'ai dit ailleurs, j'ai pas mal de caractéristiques qui se rapprochent de l'autisme asperger, même si je ne saurais jamais si j'en suis un ou pas (la flemme de faire le diagnostic). Bref, du coup niveau bizarreries j'en aurais pour un moment si je dois toutes les citer.

Simplement, et c'est peut être ce qui me caractérise le plus, j'ai une tendance à me réfugier dans le calcul mental quand je suis en période de stress ou fatigué. Je passe ainsi pas mal de mes dimanches aprèm seul chez moi à faire du calcul mental, après avoir eu une semaine chargée. Ce qui me déprime car j'aimerais faire + de randos/ballades, mais j'en suis assez souvent physiquement incapable.

Pour vous donner une idée, un truc que je faisais quand j'étais gamin pour échapper au stress de la ville : je prenais un mot, en général le + long possible, sur une affiche publicitaire. Je transformais chaque lettre en nombre selon leur emplacement dans l'alphabet (ex : A = 1 ; Z = 26) puis je faisais la somme et, ensuite, j'essayais de couper le mot en 2 de sorte d'avoir 2 moitié de mots dont les sommes sont les plus proches possible.
Exemple : bizarrerie. Somme = 111. moitié = 55,5. On a Briz (55) et Arerie (56). Après j'essayais de mettre les lettres en ordre de telle sorte que ça ressemble vraiment à des mots, et je les notais quelque part dans ma tête. J'ai, hélas, jamais poussé le vice jusqu'à me créer une langue à partir de ça (je me dis, après coup, que ça aurait pu être intéressant).
Puis, quand j'avais fini, je regardais la prochaine affiche pub ou panneau pour prendre un nouveau mot.

Ca, je ne le fais plus, maintenant je me réfugie dans la musique quand je suis en ville, mais chez moi j'ai inventé d'autres jeux plus "élaborés".

Voilà, je crois qu'après ça, vous pouvez dire vraiment toutes vos bizarreries :D

Ah et aussi, inviter quelqu'un chez moi et quelque chose de très très difficile pour moi. Il faut que je fasse un gros effort, et du coup ce sont en général des personnes suffisamment proches et qui savent que c'est pour moi un gros effort, et me comprennent sans me juger. Ou alors il faut que ça soit une personne qui soit de passage dans ma ville et qui ait besoin d'être hébergée pour une nuit ou deux.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 913 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Baelfire » 08 janv. 2018, 09:36

Olib a écrit :
08 janv. 2018, 08:35
Tiens dans mes bizarreries, une qui me conduit de temps à autres à devoir me justifier... Mes bons amis sont presque exclusivement des femmes
Oh on va encore dire qu'on se ressemble, mais c'est exactement pareil pour moi ! Mais c'est quelque chose de tellement "ancré" dans ma vie que je n'aurais même pas pensé à le classer dans mes bizarreries.
Les jumeaux du forum ont encore frappé !!

Je suis pareille que vous. Mais dans l'autre sens. J'ai plus de copains que de copines. Le fait d'être souvent "bien" entourée fait imaginer pas mal de choses à mon entourage. Pourtant j'aime bien les formes d'amitié apportées par les deux. Et en réalité je n'aime pas l'exclusivité amicale féminine ou masculine. Ce n'est pas équilibré (pour moi personnellement) j'ai besoin de cultiver mes deux côtés. Depuis 2 ou 3 ans toutefois c'est en train de s'harmoniser. Ce qui m'arrange bien :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2894
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par clotaire » 08 janv. 2018, 09:38

Olib a écrit :
08 janv. 2018, 08:35
Sinon, bah, comme je l'ai dit ailleurs, j'ai pas mal de caractéristiques qui se rapprochent de l'autisme asperger, même si je ne saurais jamais si j'en suis un ou pas (la flemme de faire le diagnostic).
Exactement pareil pour moi :D
On doit se ressembler un peu en effet :P
Je n'ai pas plus que ça le truc du calcul mental, mais dans le même genre je peux passer beaucoup de temps à faire des comptes/calculs/combinaisons avec les départements français ;-)

Avatar du membre
Thyatira
Amibe
Messages : 83
Enregistré le : 25 sept. 2017, 19:19
A aimé : 25 fois
A été aimé : 27 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Thyatira » 08 janv. 2018, 11:06

oooh encore des points communs avec vous que je ne trouvais avec personne avant :-)

Mes amis proches sont quasi tous des hommes... enfin, évidemment, ça dépend de ce qu'on appelle "amis proches" (vu que je crois que je suis la seule à les voir comme ça, je ne crois pas qu'on soit réellement proches vu de l'extérieur).
Et j'ai un mal fou aussi à inviter des gens chez moi... j'essaye de me forcer mais ça ne vient pas, c'est compliqué.

Et je fais des listes mentales de plein de trucs, par exemple quand j'étais petite je faisais des listes de tous les enquêteurs de romans policiers que je connaissais, et j'ai passé pas mal de temps à recouvrir des feuilles avec des puissances de 2 et la suite de Fibonacci...

Et je déteste parler de banalités aussi, quand les gens essayent en général la discussion finit par devenir bizarre, parce que je suis incapable de "rester" sur les banalités, si on parle de météo j'analyse des trucs, par exemple. Et parfois quand je réponds quelque chose, je sens bien que ce n'est pas le genre de réponse que la personne attendait, mais je suis incapable de savoir ce qu'elle attendait. Et dans ce genre de cas les gens ont tendance à rire, à me dire que je suis drôle (bon ben tant mieux hein, même si c'est pas volontaire) et à croire que je le fais exprès... Ou je réponds à des plaisanteries en croyant que c'était sérieux, donc j'ai l'air super naïve. Donc je préfère largement parler de choses profondes aussi, et que les gens soient vraiment sincères et directs, au moins je n'imagine pas de trucs tordus en essayant de comprendre ce qu'ils avaient derrière la tête...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités