Vos bizarreries.

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2951
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 584 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par clotaire » 04 mars 2018, 18:05

J'ai des comportements un peu pareils que j'ai pas mal associé à certaines formes de timidité, mais je ne m'en suis j'amais tellement formalisé. Le fait de ne pas percuté quand quelqu'un vous salue c'est assez courant je pense, en fait. Enfin ça m'arrive bien aussi, ou inversement d'aller dire "salut" à quelqu'un dans la rue en pensant le reconnaître avant de s'apercevoir qu'en fait, c'est juste un lointain sosieˆˆ. Les jambes croisées, depuis que j'ai passé l'âge de prendre des commentaires "tiens-toi bien bon sang !" de mes parents, je m'en accomode (bon je finirai peut-être ma vie un peu plus tordu que la moyenne, mais tant pis).

@Aphélie, on s'est déjà croisés irl, et je ne sais pas si ça peut te libérer un peu, mais franchement j'ai trouvé que tu renvoyais une image très positive de toi, vraiment :-) Il faut au moins que tu aies confiance par rapport à ça ;-)

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Aphélie » 04 mars 2018, 23:50

Sauf erreur de ma part, je pense que Racoon ne parlait pas tant du fait de ne pas percuter quand quelqu'un nous salue... mais de ne pas percuter sur qui nous salue :lol: D'ailleurs ça m'est arrivé de parler pendant une demi heure avec quelqu'un qui m'avait reconnu dans la rue, et d'éviter soigneusement de donner un prénom tout simplement parce que je n'avais aucune idée de qui la personne était :arrow:

Et j'aimerais bien que ce soit aussi simple, clotaire, mais j'apprécie l'intention en tout cas, merci :D
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Baelfire » 05 mars 2018, 09:36

Aphélie a écrit :
04 mars 2018, 23:50
D'ailleurs ça m'est arrivé de parler pendant une demi heure avec quelqu'un qui m'avait reconnu dans la rue, et d'éviter soigneusement de donner un prénom tout simplement parce que je n'avais aucune idée de qui la personne était :arrow:
Ca m'arrive fréquemment aussi mais j'ai choisi de ne plus être complexée à cause de ça. Je m'excuse auprès de la personne en expliquant que je ne suis pas du tout physionomiste et j'en profite pour lui demander qui elle est. En général on en rit ensemble et ça me permet justement de me souvenir d'elle par la suite. Pareil quand je débarque dans un groupe je sais que je ne me souviendrais pas des prénoms de tout le monde (voir aucun!). Je les préviens et m'en amuse en disant que la prochaine fois il faudra qu'on pense à faire des badges. Là encore on rigole ensemble et ça passe nickel :best:
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2951
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 584 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par clotaire » 05 mars 2018, 10:02

Aphélie a écrit :
04 mars 2018, 23:50
Sauf erreur de ma part, je pense que Racoon ne parlait pas tant du fait de ne pas percuter quand quelqu'un nous salue...
Oui j'avais compris, en effet j'ai répondu un peu rapidement, mais je pensais à la même chose. Ca m'arrive aussi bien sûr. A Noël j'ai été salué par une collègue de Clermont dans les rues de Paris, mais évidemment je n'ai "tilté" qu'un moment après, et m'en suis voulu...

Plus gênant, mais c'était quand j'étais jeune étudiant : j'attends le bus près de chez mes parents, un gars s'arrête, me salue et me propose de me prendre en stop jusqu'à la gare. Je monte sans trop réfléchir, en me disant que je ne le reconnais pas, mais que s'il s'arrête c'est qu'il doit savoir qui je suis... J'ai compris après que c'était juste un inconnu, mais heureusement tout s'est bien passé.

Après, faut bien se dire que ce cas devient très fréquent quand on a des activités qui nous conduisent à nous identifier devant beaucoup de gens (genre prof dans un amphi, ou faire de la scène... Plein de monde sait qui t'es mais toi tu les connais pas, donc normal qu'on te salue dans la rue --> tu deviens peut-être célèbre Aphélie :D )

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Aphélie » 05 mars 2018, 18:01

Manquerait plus que ça :lol: Mais non, je pense que c'étaient des anciens camarades du lycée, parce que ça m'est arrivé en Alsace et que je n'y suis retournée que durant ma période de chômage entre les études à Nantes et le boulot à Paris, ça laisse pas tant de possibilités :mrgreen:

Par contre oui t'as eu un sacré bol avec ce chauffeur, c'est quand même rare que quelqu'un vienne te proposer ça à une personne qui ne fait pas du stop !
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 211
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 59 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Raccoon » 06 mars 2018, 19:10

Ahahaha je me reconnais tellement dans vos témoignages ! Mais je pense qu'on peut vraiment parler d'un "trouble" pour ma part car je pense que ce n'est pas normal de ne pas reconnaitre ses voisins tout simplement parce que le contexte fait que vous vous croisez ailleurs que sur votre palier. Il m'est même arrivé de mettre quelques secondes à reconnaitre mes propres parents (oui oui). Moi-même des fois lorsque je me regarde dans le miroir il m'arrive de me dire "ouah mais en fait j'ai ce nez là ? je pensais pas !".
The day is my enemy, the night my fave

eclipse0710
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 05 mars 2018, 19:00
A été aimé : 8 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par eclipse0710 » 06 mars 2018, 20:23

Oh bah j'en ai pas mal aussi, je m'en suis rendue compte au fur et à mesure que les autres me faisaient remarquer que j'était "bizarre", enfin pour la plupart des gens "bizarre" signifie différent et comme chantait France Gall : "Ne dites pas que ce garçon était fou
Il ne vivait pas comme les autres, c'est tout
Et pour quelles raisons étranges
Les gens qui n'sont pas comme nous,
Ça nous dérange"

Maintenant vous allez l'avoir en tête, ne me dites pas merci! ahah

1. Je suis "atteinte" de trichotillomanie, c'est-à-dire que j'arrache compulsivement les sourcils, cela depuis de nombreuses années, je n'arrive pas à me rappeler quand j'ai commencé mais c'était au collège quelque part vers la 5ème, je ne sais pas pourquoi j'ai commencé. C'est un TOC donc on ne contrôle jamais complètement, la main monte toute seule. Après beaucoup de travail sur moi-même, de self-contrôle j'ai réussit à stabiliser la situation et désormais ça ne se voit presque plus. Cependant j'ai toujours des crises quand je suis très stressée ET que je n'ai pas les mains occupées, je peux être sous pression si mes mains sont occupées tout ira bien, ou en cas d'ennui. Quand c'est à cause du stress le fait d'arracher un sourcil, pour ma part, me donne la sensation d'un poids s'en va de mes épaules, assez étrange je vous l'accorde, le cerveau est un sacré mystère!

2. Je ne suis pas tactile, mais pas du tout! Je déteste qu'on me touche et j'évite autant que possible de faire la bise, ce qui me vaut d'être perçue comme froide et hautaine... Juste je ne vois pas l'intérêt de s'embrasser, voir des grands accolades, d'ailleurs ma soeur en joue et fait exprès de me faire des câlins par surprise ce qui vaut à ma mère de m'entendre pester dans toute la maison ahah

3. Comme pas mal d'autres vous je ne sais pas tenir une conversation bateau, parler du beau temps ça me lasse très vite et je n'y trouve aucun intérêt. Par contre j'adore les discussions avec du fond, les débats et quand je suis lancée sur un sujet je suis une pipelette! Mais la plupart des gens me trouve encore une fois froide car je ne parle pas beaucoup de banalité et à la pause café c'est un peu cours pour parler d'autres choses!

4. je n'ai jamais eu les mêmes centres d'intérêt que les gens de mon âge, très tôt j'ai été plongé dans le monde des expositions canines et toutes mes connaissances avaient aisément 10 à 50 ans de plus que moi ce qui m'a fait très vite grandir et avoir des conversations à mon goût plus intéressantes que celles que je pouvais avoir avec les gens de mon âge. En effet le maquillage, les garçons, les sorties et les ragots ne m'intéressaient guère et cela n'a pas changé. J'étais donc complètement dans mon monde avec mes chiens, ce qui m'a longtemps valu la réputation d'être la folle aux chiens qui finirait vieille fille, entre mes cheveux frisés, mon désintérêt le plus total des histoires d'amour et du sexe ainsi que ma passion dévorante pour les chiens, bon au fond c'est peut-être ce qui va se passer mais je m'en fous car ça me rend totalement heureuse :D et l'autre conséquence de mes fréquentations c'est que j'utilise (dixit mes camarades) des "expressions de vieux" et que j'ai des références bien à moi qui sont en général liées au monde du chien ^^

5. Je ne sais pas comment aborder les gens de peur de les ennuyer avec une conversation banale donc je passe de longues heures à observer de quoi ils parlent, ce qui semblent aimer, leurs habitudes et des fois j'ai la fâcheuse manie de fixer et je pense pour une psychopathe ahah Et je fais peur aux gens quand je les aborde pour la première fois et que je connais déjà leur prénom et ce qu'ils aiment..

6. Je ne sais pas si c'est bizarre mais on me le fait souvent remarquer mdr j'ai une patience presque sans limite, il en faut énormément pour que je m'énerve et encore plus pour que je coupe les ponts ^^

Avatar du membre
MalcolmReynolds
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 22 févr. 2017, 23:36
A aimé : 4 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par MalcolmReynolds » 15 mars 2018, 22:58

eclipse0710 a écrit :
06 mars 2018, 20:23

5. Je ne sais pas comment aborder les gens de peur de les ennuyer avec une conversation banale donc je passe de longues heures à observer de quoi ils parlent, ce qui semblent aimer, leurs habitudes et des fois j'ai la fâcheuse manie de fixer et je pense pour une psychopathe ahah Et je fais peur aux gens quand je les aborde pour la première fois et que je connais déjà leur prénom et ce qu'ils aiment..
Oh, je suis un peu pareille. Je ne parle jamais beaucoup, j'ai toujours l'impression de n'avoir rien d'intéressant à dire... Du coup, je n'aborde quasiment personne ! :D

Sinon j'ai un tic étrange : quasiment à chaque fois que je m'imagine quelque chose, inconsciemment j'ai la bouche entre-ouverte et je remue les doigts. Aucune idée d'où ça vient ni pourquoi ça arrive.
Heureusement pour moi, à part ma famille, personne n'a jamais été témoin de la chose ^^


Ah, et je peux aussi passer des après-midi entiers à construire des rosaces. Un compas, une règle, un crayon, une pile de feuilles et vous m'avez perdue pour au moins 3 heures ! :D

Baptiste
Membre
Messages : 24
Enregistré le : 15 mai 2018, 20:55
Pronom : Il
A aimé : 10 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Baptiste » 23 mai 2018, 21:42

Oh beh moi , comme ce soir , quand j'ai un coups de ras le bol , une envie de dire " laissez moi être ce que j'ai envis " ou que je veux dire au autre " mon look te plais pas ?? Beh trace ta route ) je me rase les cheveux à blanc ( sa me va très moyen pendant quelques semaines ) mais quesque sa me fait du bien
Faites l'amour pas la guerre ..... mais sans moi :mrgreen:

sophe52
Affable
Messages : 140
Enregistré le : 28 avr. 2016, 19:26
A aimé : 90 fois
A été aimé : 34 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par sophe52 » 24 mai 2018, 19:01

Si vous voulez que je vous fiche la paix, vous me collez un atlas dans les mains...

Avatar du membre
Evanescente
Acolyte
Messages : 352
Enregistré le : 23 avr. 2018, 20:13
A aimé : 39 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Evanescente » 26 mai 2018, 13:47

Bonjour. Moi aussi je me reconnais dans vos témoignages, c'est dingue !

Je ne pense pas que ce soit un trouble chez moi, mais j'ai du mal à mettre un nom sur un visage. Sauf si je côtoie la personne régulièrement. Une fois, à la caisse d'un magasin, je crois reconnaître une fille que j'ai connue au lycée. Mais quelle classe ? Mystère. Et surtout, quel était son nom ? Elle m'a reconnue aussi et j'ai fait celle qui savais, mais évidemment j'ai évité de prononcer un prénom. Au travail, il y a des collègues qui ne travaillent pas dans mon bureau et que je reconnais, mais d'autres où j'ai du mal. C'est très gênant de ne pas savoir le prénom et si on demande c'est mal vu... Et c'est bizarre que ça ne le fasse pas avec tout le monde. Hier en rentrant chez moi, j'ai croisé une voisine devant mon immeuble, qui promenait son chien. Je l'ai reconnue surtout à cause de ça... Mais j'ai d'autres voisins, sur mon palier, que j'aurai bien du mal à reconnaître si je les croisais dans la rue. Je serai incapable de renseigner un portrait-robot pour la police !

Une fois j'ai tenu la porte à des collègues, puis je suis partie de mon côté. J'ai entendu qu'on disait "bonjour !... bonjour !... BONJOUR !". J'ai enfin capté qu'on me parlait à moi, et je me suis retournée pour saluer à mon tour, mais je me sentais gênée, malpolie. Faut dire que j'ai du mal à dire bonjour quand je suis au travail. Je ne parle pas de saluer les collègues que je fréquente dans mon bureau, mais ceux que je croise dans les couloirs. Je précise, dire bonjour la première. Sauf cas exceptionnel si on me salut je salue aussi. En ce moment je fais un effort alors je dis bonjour en premier, mais ça me demande souvent un effort. Par contre, et c'est étrange, quand je croise des voisins dans mon immeuble, automatiquement je dis bonjour et ça sort tout seul. Et souvent je suis la première à le dire.

Moi aussi je préfère mille fois la fiction au monde réel. Je n'ai pas grand chose à dire alors je parle très très peu (d'ailleurs mes collègues me vannent à cause de ça, en disant qu'on n'entend que moi et que je les empêche de travailler) et je manque cruellement de répartie. C'est pas moi que vous entendrez répliquer une remarque bien sentie du tac-au-tac. Je suis du genre paillasson en fait. Je déteste ça, j'en ai horreur, car ça me rappelle les années où j'étais harcelée et où je n'osais pas me défendre. C'est un sentiment d'impuissance que je ne supporte pas... et pourtant je suis comme ça. C'est rare que j'ose m'affirmer.

Et chez moi je traîne en chemise de nuit parce que c'est plus confortable que les vêtements habituels. Dès que je rentre, je me mets à l'aise et hop.

Depuis quelques temps j'ai tendance à chantonner, des airs ou parfois des paroles sans queue ni tête sur des airs existants ou non. Mais seulement quand je suis seule chez moi.

Avatar du membre
mimosa
Amène
Messages : 425
Enregistré le : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 114 fois
A été aimé : 35 fois
Contact :

Re: Vos bizarreries.

Message par mimosa » 31 mai 2018, 01:17

J'ai un mal fou à me souvenir de tout ce qui est chiffres. Il m'est déjà arrivé de remplacer les chiffres par des lettres et essayer d'en faire une phrase memotechnique pour mieux retenir un numéro de téléphone (je m'en souviens encore du coup, alors qu'il n'est plus actif depuis des années). Ca me le fait même pour l'âge et les dates d'anniversaires de la famille, je confonds souvent les jours, par exemple je crois que l'anniversaire est le 15 bah non c'est le 11 des trucs comme ça. J'ai déjà oublié mon code de carte bleue, alors que pourtant il n'y a que quatre chiffres. Mais j'avais fait deux mauvais essais il ne me restait plus qu'une tentative, la troisième fut la bonne :)
On lit très facilement mes émotions sur mon visage, je ne sais pas les dissimuler. Quand je suis stressée à mort, ça se voit ce qui m'arrive quand je dois faire quelque chose pour la première fois. Quand je peux pas blairer quelqu'un ça se voit aussi, il paraît que j'ai le regard qui tue (mais pas le coup de foudre hein, plutôt le style mitrailleuse). Des fois, je déclenche des antipathies très fortes chez les gens, à qui pourtant je n'ai rien fait, mais que je n'apprécie pas, je me dis que peut être mon langage corporel leur a montré que je pouvais pas les encadrer et qu'ils me rendent la pareille.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Baelfire » 31 mai 2018, 09:10

J'ai le même rapport aux chiffres que toi Mimosa ! Il me faut une concentration de malade pour retenir des données chiffrées, puis arriver à les interpréter de manière concrète pour comprendre ce que ça représente dans la vraie vie. Et quand je suis un peu fatiguée j'inverse carrément les chiffres. Un 145 peut vite devenir un 154 et je dois redoubler d'attention. Parfois je me demande si je ne suis pas dyscalculique
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Alban » 01 juin 2018, 11:14

Baelfire a écrit :
31 mai 2018, 09:10
Et quand je suis un peu fatiguée j'inverse carrément les chiffres. Un 145 peut vite devenir un 154 et je dois redoubler d'attention. Parfois je me demande si je ne suis pas dyscalculique
Moi quand je suis fatigué, j’interprète ou lis mal une phrase. Donc faut que je m'y prennes à deux fois. Pas pour autant que je suis dyslexique. Donc non tu n'es pas sûrement dyscalculique. :) :bise:

Sinon, mercredi, je me suis reposé et depuis j'ai mal à mon genou gauche et je ne sais pas pourquoi.... Je le plie et le déplie, j'ai très mal. J'attends le weekend et si ça ne passe pas, je verrais mon médecin la semaine prochaine.

C'est comme un autre jour où j'ai eu un hématome sur ma jambe, à la hauteur de mon tibia. Ça a pris sur la moitié (taille d'un ballon de hand ball).

Je ne sais pas si c'est une bizarrerie, mais quand je suis malade ou mal quelque part, j'ai tendance à laisser faire le temps. Car je crois que ça passera...

Edit : Pour finir, je n'ai pas attendu la semaine prochaine pour mon genou car je n'en pouvais plus. :oops:
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
Nannerl
Ace-Cream
Messages : 1054
Enregistré le : 23 nov. 2014, 14:00
Localisation : La Comté
A aimé : 352 fois
A été aimé : 340 fois

Re: Vos bizarreries.

Message par Nannerl » 01 juin 2018, 21:23

Ah bah j'ai les mêmes soucis que vous avec les chiffres Mimosa et Baelfire ! Sauf que j'ai pas besoin d'être fatiguée pour les confondre :lol: Plus que ça, je suis incapable de calculer de tête correctement et les passages en caisses sont redoutés quand je paye en liquide et que je dois compter mes pièces, c'est une vrai galère pour moi...
“ Je peins des fleurs pour qu'elles ne meurent pas ” - Frida Kahlo
Make Tea, not Love ☕
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité