Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Guadiana
Adepte
Messages : 240
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Guadiana »

Salut à tous.

Ayant vécu le cyclone Maria, j'étais sans électricité et je ne pouvais plus venir sur le forum, ça m'a manqué. Bref, c'était une parenthèse.

Je suis introvertie, timide et réservée. Ça ne m'a jusqu'à alors posé aucun problème. J'ai changé de service en septembre et une de mes supérieurs me fait comprendre que ma personnalité ne lui plaît pas et qu'elle ne pense pas me garder. Cette femme a un fort caractère et est très extravertie.

Bref je ne compte pas changer pour lui plaire.
Autre chose, elle veut que je lui dise ce qui ne va pas ou qu'on pourrait améliorer. Je me méfie un peu car à chaque fois où je l'ai fait auparavant soit mon avis n'a pas été pris en compte, soit mes propos ont été pris pour des reproches.

Si vous êtes introverti(e), réservé(e) ou timide avez-vous vécu la même chose? Qu'avez-vous fait?

Avatar du membre
Léonis
Associé
Messages : 730
Enregistré le : 17 sept. 2017, 22:39
Pronom : Elle
A aimé : 90 fois
A été aimé : 227 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Léonis »

Salut ^^

Perso je suis moi aussi très introvertie. Je parle peu au gens et j'ose pas trop les approcher. Et je parle même pas de prendre la parole en public.
Cependant j'avoue que dans le boulot je fais toujours des efforts pour dépasser ça. Je kiffe mon taffe et je veux pas que ma timidité maladive m'handicap. Je suis clairement pas la même personne au boulot et dans le privé.
Je me pose la question : elle veut te faire changer car elle t'aime pas ou parce que c'est handicapant pour le travail ?
Dans le premier cas osef, c'est à elle de composer avec les membres de son équipe. Si elle sais pas manager c'est son problème.
Dans le second cas, et si t'aime ton job, je ne peux que te recommander de trouver das moyens pour prendre confiance en toi et t'affirmer. Il ne s'agit pas de changer mais d'acquérir les compétences "sociales" qui vont te permettre de travailler plus sereinement. C'est clairement une chose que j'ai dû faire en prenant du gallon dans ma carrière. J'ai encore un peu de mal aujourd'hui mais c'est bien mieux qu'il y a 2 ans. Je me suis aussi beaucoup mise en danger pour me forcer à progresser, sortir de ma zone de confort.
Ma solution pour progresser a été simple : prendre confiance en moi en apprenant à mieux maîtriser mes dossiers. En préparant bien mes interventions j'empêche les situations délicates de me "piéger". Se faisant je suis plus à l'aise car je sais que sais que ça ne peut pas mal se passer. Ça m'a aussi permis de rapidement voir que mes collaborateurs étaient moins pointilleux et que j'avais pas grand chose à "craindre" de leurs interventions. Ça me donne confiance et j'ose bien plus qu'avant.

Pour ce qui est de lui donner ton avis pour améliorer la situation c'est une technique de management classique. Toute personne accepte mieux les changement quand en elle en est actrice. Du coup, si elle est manipulatrice, elle te demande ton avis pour te donner l'impression de maîtriser la situation et s'en servir contre toi et finalement changer la situation son avantage. C'est peut-être ce qui s'est passé les fois précédentes que tu évoques.
On peut aussi lui laisser le bénéfice du doute. Sur le fond la technique est moral et valide pour peut que les revendication soient écoutées et correctement employées.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Léonis pour son message (2 au total) :
Guadiana (30 sept. 2017, 12:45) • Kitaka (30 sept. 2017, 15:14)
Je suis non-binaire mais parlez de moi au féminin ça me fera plaisir :mrgreen:
Plus d'explication : Ma présentation
"Au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose." Sigmund Freud

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 4008
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 686 fois
A été aimé : 1085 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Baelfire »

Pour la timidité et l'introvertion je ne peux pas t'aider.

En revanche puisque je suis aussi manager (d'une certaine façon) je pense comme Léonis que tu peux lui laisser le bénéfice du doute. Moi aussi je poserais cette question si j'avais en face de moi un collaborateur qui reste enfermé dans sa coquille. Une façon comme une autre d'essayer de briser la glace et de voir ce que l'on peut faire pour que tu te sentes mieux au boulot et que les relations soient cordiales.

Tu peux donc lui répondre sincèrement MAIS (et j'insiste là dessus aussi fort que possible) avec respect et diplomatie. Balancer ce qui pourrait être pour toi "les 4 vérités" sans prendre de gants ne mènera nulle part. Il faut savoir dire les choses. Je ne sais pas comment tu avais fait auparavant mais si tu y avais été avec autant de subtilité que Kim Jong ça peut expliquer les réactions.

Elle t'ouvre une porte. Si tu l'ignores ou la défonces c'est un peu moche.

Bon courage :)
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Baelfire pour son message :
Kitaka (30 sept. 2017, 15:14)
Image

TAGADAAAAA !!!

Jojo971_92
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 30 août 2017, 07:11
A aimé : 14 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Jojo971_92 »

Salut Guadiana, j'espère que tu n'as pas eu trop de dégâts suite au passage de Maria.
Je suis moi aussi introvertie, timide et réservée, mais mon boulot nécessite que j'aille vers les autres, anime des réunions...
je pense que si tu as choisi un métier qui nécessite le contact, c'est peut-être qu'inconsciemment tu voulais changer un peu, je suis donc convaincue que tu arriveras à faire les efforts nécessaires.

Je pense qu'il faut effectivement donner ton avis sur les améliorations, mais sans jamais critiquer un de tes collègues, et surtout pas le management.

Bon courage
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Jojo971_92 pour son message :
Guadiana (30 sept. 2017, 12:47)

Guadiana
Adepte
Messages : 240
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Guadiana »

Léonis a écrit :
30 sept. 2017, 10:10
Salut ^^

Perso je suis moi aussi très introvertie. Je parle peu au gens et j'ose pas trop les approcher. Et je parle même pas de prendre la parole en public.
Cependant j'avoue que dans le boulot je fais toujours des efforts pour dépasser ça. Je kiffe mon taffe et je veux pas que ma timidité maladive m'handicap. Je suis clairement pas la même personne au boulot et dans le privé.
Je me pose la question : elle veut te faire changer car elle t'aime pas ou parce que c'est handicapant pour le travail ?
Dans le premier cas osef, c'est à elle de composer avec les membres de son équipe. Si elle sais pas manager c'est son problème.
Dans le second cas, et si t'aime ton job, je ne peux que te recommander de trouver das moyens pour prendre confiance en toi et t'affirmer. Il ne s'agit pas de changer mais d'acquérir les compétences "sociales" qui vont te permettre de travailler plus sereinement. C'est clairement une chose que j'ai dû faire en prenant du gallon dans ma carrière. J'ai encore un peu de mal aujourd'hui mais c'est bien mieux qu'il y a 2 ans. Je me suis aussi beaucoup mise en danger pour me forcer à progresser, sortir de ma zone de confort.
Ma solution pour progresser a été simple : prendre confiance en moi en apprenant à mieux maîtriser mes dossiers. En préparant bien mes interventions j'empêche les situations délicates de me "piéger". Se faisant je suis plus à l'aise car je sais que sais que ça ne peut pas mal se passer. Ça m'a aussi permis de rapidement voir que mes collaborateurs étaient moins pointilleux et que j'avais pas grand chose à "craindre" de leurs interventions. Ça me donne confiance et j'ose bien plus qu'avant.

Pour ce qui est de lui donner ton avis pour améliorer la situation c'est une technique de management classique. Toute personne accepte mieux les changement quand en elle en est actrice. Du coup, si elle est manipulatrice, elle te demande ton avis pour te donner l'impression de maîtriser la situation et s'en servir contre toi et finalement changer la situation son avantage. C'est peut-être ce qui s'est passé les fois précédentes que tu évoques.
On peut aussi lui laisser le bénéfice du doute. Sur le fond la technique est moral et valide pour peut que les revendication soient écoutées et correctement employées.
Merci de ton intervention.

Je fais bien mon travail mais les gens me reproche d'être replier sur moi-même voir de ne pas m'affirmer. Je parle à tous donc je ne comprends pas.

Guadiana
Adepte
Messages : 240
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Guadiana »

Jojo971_92 a écrit :
30 sept. 2017, 11:17
Salut Guadiana, j'espère que tu n'as pas eu trop de dégâts suite au passage de Maria.
Je suis moi aussi introvertie, timide et réservée, mais mon boulot nécessite que j'aille vers les autres, anime des réunions...
je pense que si tu as choisi un métier qui nécessite le contact, c'est peut-être qu'inconsciemment tu voulais changer un peu, je suis donc convaincue que tu arriveras à faire les efforts nécessaires.

Je pense qu'il faut effectivement donner ton avis sur les améliorations, mais sans jamais critiquer un de tes collègues, et surtout pas le management.

Bon courage
Salut jojo merci pour ta réponse.

Dans mes anciens postes j'étais plus en contact avec le public. Dans mon nouveau poste je suis peu en contact avec les autres. Donc je ne comprends pas. D'autant plus qu'a mes autres postes on me félicitait. Je n'avais pourtant jamais proposé des choses à améliorer. Ça fait bientôt deux ans que je suis rentrée dans le monde du travail et je n'ai que des cdd. Ça me fait bizarre de donner des conseils à une personne qui travaille depuis 40 ans et qui en plus est titulaire. Pour moi c'est à elle de me dire comment faire.

Concernant Maria, je n'ai pas de dégâts Dieu merci. Ce sont les arbres qui ont été le plus touchés.

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3403
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 705 fois
A été aimé : 674 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par clotaire »

J'ai longtemps été considéré comme timide et introverti. Je le suis toujours en partie mais ça dépend des contextes, j'ai quand même fait de gros progrès.

Ma question serait plus : es-tu certaine que tu es très bien comme ça ? Parce qu'il me semble que quand on est timide et introverti, les pas qu'on fait vers un progrès relationnel peuvent apporter une grande satisfaction et être vécu comme des victoires sur soi-même. Inconsciemment tu as peut-être envie de progresser quand même, et c'est l'occasion.

En tout cas, même en restant comme ça, quand on te demande de donner ton avis ou qu'on s'inquiète de ton bonheur, ça sera plus facile si tu parviens à te montrer sûre de toi, souriante et sans te cacher sous le bureau. Après c'est difficile de parler dans l'abstrait et les gens ne nous perçoivent pas toujours comme on se ressent. D'ailleurs des fois je dis "je suis timide" on me répond "mais non !" d'autres fois on me dit "oh toi t'es timide" à des moments où je me sens pourtant à l'aise... Tu es bien certaine que c'est l'aspect "timide" qui ne plait pas à ta chef, il n'y a pas de malentendu sur le trait de caractère ?

Bon courage pour ce challenge :-)

Avatar du membre
Drytos
Aguerri
Messages : 561
Enregistré le : 07 avr. 2017, 12:21
Localisation : Lille
Pronom : Iel
A aimé : 146 fois
A été aimé : 99 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Drytos »

Je pense que après ça dépend d point de vue des gens... Si t'es imide et que tu parle à tout le monde, alors oui, tu penseras et tu feras réellement des efforts, qui te satisferont sans doute. Mais quelqu'un d'introvertie, habitué à parler énormément avec tout le monde, verra peut-être pas tes efforts mais constatera juste que tu parle ou t'implique "peu" (alors que c'est déjà beaucoup pour toi). Après ça veut pas dire qu'ils auront plus raison que toi... Mais là, quand c'est une de tes chef qui te fais des remarques, je pense qu'il faut essayer de les prendre en compte (ne serait-ce que pour garder ton travail :lol: ) que ses remarques soient justifiées ou pas trop...

Perso je suis introvertie, mais pas ou très peu timide. Je dis ce que j'ai a dire quand il le faut, même si j'aime pas faire des présentations devant tout le monde ( mais ça c'est plus l'idée que je suis perfectionniste et que j'ai peu confiance en moi, ce qui fait que j'ai souvent l'impression de faire de la merde et que je ne mérite pas les intentions des autres ^^").
Sinon j'aimerais quand même rappeler que y a une différence de nature entre la timidité et l'introversion. vous le savez sans doute, mais je réagit surtout à Clotaire ! Je suis introvertie, et non, je ne cherche pas du tout à progresser relationnellement, et je ne me représente pas ça comme une victoire quand je vais vers les autres, mais plutôt comme une corvée :lol:
Moi je préfère rester chez moi à faires des recherches sur tout et n'importe quoi, plutôt que d'aller à une soiréee barbante où les gens finissent bourré, ou la musique et trop forte, et ou je calcul à partir de quel moment je peux partir avec une excuse sans faire trop malpolie... :D
après les cours, je pense au délicieux bouquin que je vais pouvoir continuer, en buvant un cappucino avec mon chat sur les genoux, et oui, le mec qui me dit gentiment : tu viens boire un café avec nous...Il m'énnerve grandement...
Je sais que les gens ne sont pas méchants, alors j'ai parfois fais des efforts, je suis sortie boire des "verres" ou ai participer à quelque trucs avec les gens de la promo, mais ça n'as jamais été cool... J'ai toujours vu ça comme une corvée et je me disait toujours au moment : nul... et dire que je pourrais être en train de dessiner/lire/regarder un film seul...
Après j'ai aussi aucun soucis avec la solitude, je la supporte très très bien, et j'ai passée mon année entière en Allemagne presque quasi seule. Après oui ça fait pas de mal des relations sociales de temps en temps, mais pas trop... XD

Pour les "problèmes" que ça peut causer, on peut dire que moi, je m'adapte quasiment jamais dans mes classes... (comme je suis encore à la fac, niveau boulot je sais pas trop)... j'ai peu d'amis, mais les même depuis des années... Et on est maintenant aux quatre coins de la France. Mes amis d'une manière général, sont des "cas sociaux" (ou au moins des cas pas du tout sociaux ou avec des petits problemes relationels) que je me suis fait le long de ma vie, mais très peu d'anciens "camarades"...Le plus souvent, c'est pas dans ma classe que je me fais des connaissances.
Après niveau boulot, c'est le trucs qui me fait un peu peur, puis-ce que le travail d'équipe trop peu pour moi. Je veux bossé seule, sans avoir quelqu'un pour me ralentir ou vouloir me booster ou je ne sais quoi d'autres. J'aime pas non plus donner des indicatives ou quoi que ce soit d'autre, j'aime faire mon travail, bien fait, dans l'ombre, sans que personne ne me remarque, et retourner ensuite à mes occupations.
Il y a deux été j'ai fais aide à domicile pour les personnes agée et handicapées... à ma grande suriprise, mes patron m'ont félicité, de n'avoir que des bon retours sur moi... Je ne pensais pas pouvoir mener à bien un travail aussi "social". Mais c'était en fait plutôt intéressant. Et malgré tout il n'y a pas d'histoire d'équipe, j'allais seul chez les gens, faisait mon boulot et repartait, aucuns collegues ne se connaissent vraiment, si ce n'est à travers les cahier de charges où on se laisse des petits mots... Je pense que c'était un bon job pour moi, qui me correspond plutôt. Même si je pourrais pas le faire toute ma vie, et que je suis pas non plus le genre de personne qui devenait super amie avec ses patients...ça rester des échanges très pro, je faisait mon boulot, point barre.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Drytos pour son message :
clotaire (30 sept. 2017, 14:44)

Avatar du membre
Kitaka
Amibe
Messages : 97
Enregistré le : 17 sept. 2017, 21:52
Localisation : Région Centre
A aimé : 54 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Kitaka »

Salut guadiana.
Pour part, je vais laisser les collègues te répondre. Ils a déjà beaucoup de réponses très pertinentes.

J'espère que le cyclone a pas fais trop de dégâts. Aussi bien à toi et tes proches, que psychologiquement.
Bon courage à toi, c'est un événement qui ne s'efface pas en un jour...
Que la Force soit avec nous dans les moments d'incertitudes et de combat intérieur.

Guadiana
Adepte
Messages : 240
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Guadiana »

clotaire a écrit :
30 sept. 2017, 13:02
J'ai longtemps été considéré comme timide et introverti. Je le suis toujours en partie mais ça dépend des contextes, j'ai quand même fait de gros progrès.

Ma question serait plus : es-tu certaine que tu es très bien comme ça ? Parce qu'il me semble que quand on est timide et introverti, les pas qu'on fait vers un progrès relationnel peuvent apporter une grande satisfaction et être vécu comme des victoires sur soi-même. Inconsciemment tu as peut-être envie de progresser quand même, et c'est l'occasion.

En tout cas, même en restant comme ça, quand on te demande de donner ton avis ou qu'on s'inquiète de ton bonheur, ça sera plus facile si tu parviens à te montrer sûre de toi, souriante et sans te cacher sous le bureau. Après c'est difficile de parler dans l'abstrait et les gens ne nous perçoivent pas toujours comme on se ressent. D'ailleurs des fois je dis "je suis timide" on me répond "mais non !" d'autres fois on me dit "oh toi t'es timide" à des moments où je me sens pourtant à l'aise... Tu es bien certaine que c'est l'aspect "timide" qui ne plait pas à ta chef, il n'y a pas de malentendu sur le trait de caractère ?

Bon courage pour ce challenge :-)
Oui je suis bien comme ça. C'est aussi une bonne manière de se protéger. Étant discrète et solitaire, je n'ai quasiment de problèmes avec personne. Et Dieu seul sait que je déteste les conflits.

Je n'ai pas envie d'être sociale dans le sens qu'on le donne. Je discute bien avec les autres mais je ne veux pas être proche des gens. J'aime gardé mes distances.
J'ai été proche des gens avant et je l'ai toujours payé.

J'ai été victime d'harcèlement scolaire et une manière que j'ai eu de me protéger était de fuir les autres. Moins je les voyais mieux je me portais. Maintenant voir les gens ne me dérange pas mais je ne veux pas créer des liens trop intimes avec eux. A moins qu'ils soient dans le même état d'esprit que moi.

Souriante je le suis. Sûre de moi non car ça ne fait même pas un mois que je suis là. Je ne peux pas me cacher dans le bureau car on est a plusieurs.

Oui c'est bien mon aspect timide qui la gêne. Elle m'a même dit qu'aucun de ses enfants sont timides. Ça veut tout dire.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Guadiana pour son message :
clotaire (30 sept. 2017, 16:13)

Guadiana
Adepte
Messages : 240
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Guadiana »

Drytos a écrit :
30 sept. 2017, 14:25
Je pense que après ça dépend d point de vue des gens... Si t'es imide et que tu parle à tout le monde, alors oui, tu penseras et tu feras réellement des efforts, qui te satisferont sans doute. Mais quelqu'un d'introvertie, habitué à parler énormément avec tout le monde, verra peut-être pas tes efforts mais constatera juste que tu parle ou t'implique "peu" (alors que c'est déjà beaucoup pour toi). Après ça veut pas dire qu'ils auront plus raison que toi... Mais là, quand c'est une de tes chef qui te fais des remarques, je pense qu'il faut essayer de les prendre en compte (ne serait-ce que pour garder ton travail :lol: ) que ses remarques soient justifiées ou pas trop...

Perso je suis introvertie, mais pas ou très peu timide. Je dis ce que j'ai a dire quand il le faut, même si j'aime pas faire des présentations devant tout le monde ( mais ça c'est plus l'idée que je suis perfectionniste et que j'ai peu confiance en moi, ce qui fait que j'ai souvent l'impression de faire de la merde et que je ne mérite pas les intentions des autres ^^").
Sinon j'aimerais quand même rappeler que y a une différence de nature entre la timidité et l'introversion. vous le savez sans doute, mais je réagit surtout à Clotaire ! Je suis introvertie, et non, je ne cherche pas du tout à progresser relationnellement, et je ne me représente pas ça comme une victoire quand je vais vers les autres, mais plutôt comme une corvée :lol:
Moi je préfère rester chez moi à faires des recherches sur tout et n'importe quoi, plutôt que d'aller à une soiréee barbante où les gens finissent bourré, ou la musique et trop forte, et ou je calcul à partir de quel moment je peux partir avec une excuse sans faire trop malpolie... :D
après les cours, je pense au délicieux bouquin que je vais pouvoir continuer, en buvant un cappucino avec mon chat sur les genoux, et oui, le mec qui me dit gentiment : tu viens boire un café avec nous...Il m'énnerve grandement...
Je sais que les gens ne sont pas méchants, alors j'ai parfois fais des efforts, je suis sortie boire des "verres" ou ai participer à quelque trucs avec les gens de la promo, mais ça n'as jamais été cool... J'ai toujours vu ça comme une corvée et je me disait toujours au moment : nul... et dire que je pourrais être en train de dessiner/lire/regarder un film seul...
Après j'ai aussi aucun soucis avec la solitude, je la supporte très très bien, et j'ai passée mon année entière en Allemagne presque quasi seule. Après oui ça fait pas de mal des relations sociales de temps en temps, mais pas trop... XD

Pour les "problèmes" que ça peut causer, on peut dire que moi, je m'adapte quasiment jamais dans mes classes... (comme je suis encore à la fac, niveau boulot je sais pas trop)... j'ai peu d'amis, mais les même depuis des années... Et on est maintenant aux quatre coins de la France. Mes amis d'une manière général, sont des "cas sociaux" (ou au moins des cas pas du tout sociaux ou avec des petits problemes relationels) que je me suis fait le long de ma vie, mais très peu d'anciens "camarades"...Le plus souvent, c'est pas dans ma classe que je me fais des connaissances.
Après niveau boulot, c'est le trucs qui me fait un peu peur, puis-ce que le travail d'équipe trop peu pour moi. Je veux bossé seule, sans avoir quelqu'un pour me ralentir ou vouloir me booster ou je ne sais quoi d'autres. J'aime pas non plus donner des indicatives ou quoi que ce soit d'autre, j'aime faire mon travail, bien fait, dans l'ombre, sans que personne ne me remarque, et retourner ensuite à mes occupations.
Il y a deux été j'ai fais aide à domicile pour les personnes agée et handicapées... à ma grande suriprise, mes patron m'ont félicité, de n'avoir que des bon retours sur moi... Je ne pensais pas pouvoir mener à bien un travail aussi "social". Mais c'était en fait plutôt intéressant. Et malgré tout il n'y a pas d'histoire d'équipe, j'allais seul chez les gens, faisait mon boulot et repartait, aucuns collegues ne se connaissent vraiment, si ce n'est à travers les cahier de charges où on se laisse des petits mots... Je pense que c'était un bon job pour moi, qui me correspond plutôt. Même si je pourrais pas le faire toute ma vie, et que je suis pas non plus le genre de personne qui devenait super amie avec ses patients...ça rester des échanges très pro, je faisait mon boulot, point barre.
Exacte.

Je prends en compte ses remarques mais je ne changerai pas pour lui faire plaisir. Si on ne me retient pas tant pis c'est le jeu de la vie. Parfois on gagne, parfois on perd.

Mon caractère n'avait jamais posé souci jusque là.

Tout comme toi j'aime la solitude. Bien que parfois je ressens le besoin de parler aux autres. J'aime pas les boîtes, ni les lieux avec beaucoup de bruit. Je préfère les lieux calmes.

Merci pour ton témoignage. J'aime travailler mais dans les deux derniers services que j'ai fait il y a des problèmes d'organisations ces problèmes m'ont empêché (m'empêche) d'être optimale comme je l'ai été dans mon premier service.

Avatar du membre
mimosa
Amène
Messages : 449
Enregistré le : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 117 fois
A été aimé : 35 fois
Contact :

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par mimosa »

Bonjour,

Je comprends pas en quoi le fait que tu sois timide t'empêches de bien faire ton travail, surtout si j'ai bien compris que tu es maintenant à un poste où les contacts avec le public est réduit. J'ai récemment donné timide comme défaut à un entretien d'embauche, j'ai quand même eu une réponse positive. Bon c'est un cdd et c'est un métier qui n'implique pas de contact avec le public, sinon j'aurais trouvé autre chose à dire. Donc peut-être que tu devrais carrément lui poser la question, y a t il un problème avec mon travail? Parce que si ça lui pose juste un problème à elle personnellement, c'est à elle de faire avec. ET j'ai été à une boîte où à chaque fois qu'ils changeaient quelque chose, ils nous demandaient ce qu'on en pensait. Rien de ce qu'on disait n'était pris en compte, mais ils pouvaient dire en plus haut lieu que le personnel avait été consulté. Donc tu peux dire ce que tu penses, mais avec des pincettes et ne t'attends pas forcément à ce que quelque chose change.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 225
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 42 fois
A été aimé : 68 fois

Re: Etre introverti(e), timide et réservé(e )

Message par Raccoon »

Personnellement j'ai été timide pendant longtemps. Aujourd'hui je ne le suis plus mais je reste introvertie, et je ne le subi pas. J'apprécie de sortir, de voir des gens et de partager certaines choses en groupe, mais cela doit rester occasionnel, sinon ça me fatigue.
Tu as raison, je pense, de ne pas changer juste pour lui faire plaisir, mais je crois que pour ton propre bien tu devrais peu à peu apprendre à t'exprimer lorsque les choses ne te conviennent pas. Je ne te parle pas de lui tenir tête, juste de lui expliquer ton avis posément. Être sincère peut engendrer des réactions diverses et pas que des bonnes, mais de mon expérience perso ça reste toujours la meilleure chose à faire.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Raccoon pour son message :
Vince27 (04 févr. 2018, 22:30)
The day is my enemy, the night my fave

Répondre