le virilisme

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: le virilisme

Message par PassionA » 21 juin 2018, 12:05

Ce qui est dit, en substance, c'est que le fait d'expliquer que tomber amoureux à cause du syndrome de Stockholm c'est une façon de dévier la faute du comportement abusif de la personne qui le commet.

De plus, ces histoires présentent toujours l'homme abusif comme une mec "pas si mauvais, au fond", et tentent de raccrocher ces comportements à un idéal de séduction - la femme ne doit surtout pas être maitresse d'elle-même, puis elle doit succomber à la gentillesse de son kidnappeur. Toutes ces histoires se vivent complètement différemment quand on les visionne du point de vue féminin, où elles ressemblent plus à des films d'horreur - d'ailleurs énormément de films d'horreurs portent sur l'enlèvement. Mais, magie d'Hollywood oblige, tout fini bien dans ces films "romantiques", le personnage principal masculin au comportement abusif est récompensé - et c'est ce qui est extrêmement perturbant d'un point de vue éthique. De façon inhérente, ce genre de film est dysphorique car il présente une histoire qui est horriblement vécue par la femme mais la tourne en un idéal pour l'homme.

Quand on sait qu'une personne qui a déjà eu un comportement abusif est incroyablement susceptible de recommencer, cela ouvre une fenêtre intéressante sur ce fameux happy end. En réalité, c'est un happy end temporaire entre deux phases d'abus. Exactement la définition d'une relation nocive.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1569
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 358 fois

Re: le virilisme

Message par Hestia » 22 sept. 2018, 23:23

Je viens de lire cet article qui parle de la problématique de l'importance de l'image de l'homme viril que nous impose la société.

D'ailleurs j'aime le titre de l'article: "La virilité ne définit pas un homme. Par contre, je trouve vraiment regrettable que le sujet se focalise uniquement sur les hommes et les femmes. Mais mise à part ce détail, l'article est vraiment intéressant et pertinent.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2992
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 595 fois
A été aimé : 573 fois

Re: le virilisme

Message par clotaire » 23 sept. 2018, 12:02

Je le trouve très bien cet article, merci Hestia :-)

thailog
Affilié
Messages : 342
Enregistré le : 08 avr. 2017, 15:46
Pronom : il
A aimé : 95 fois
A été aimé : 80 fois

Re: le virilisme

Message par thailog » 23 sept. 2018, 13:17

Il est très bien cet article. Je suis concerné par le sujet et je me suis retrouvé dans beaucoup de point, surtout sur tout ce qui concerne l'amitié entre garçons.

Par contre je ne suis pas d'accord avec la conclusion de l'article qui parle de créer une nouvelle masculinité, la solution me semble plutôt d'en finir avec les concepts de masculinité et de féminité car si des garçons souffrent de ne pas être des "vrais hommes" c'est bien parce qu'on nous fait croire qu'il y aurai des comportements innés en fonction de nôtre sexe biologique.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités