La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 913 fois

La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Baelfire » 16 sept. 2016, 09:21

Est ce que vous en avez déjà entendu parler ?

Il s'agirait d'être avant tout attiré par l'intelligence et le charisme d'une personne. Apparemment la sapiosexualité est une orientation à part entière comme l'hétérosexualité, la bisexualité etc...

Pourtant j'ai la nette impression que tout le monde peut l'être un peu non ? Je vois pas comment on peut être attiré(e) par une personne qu'on admire pas un minimum.

https://encoreuneconnasseparisienne.com ... ien-merci/
♪Love is in the A ♫

Ramón

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Ramón » 16 sept. 2016, 09:44

Yep, je connais, je l'ai découvert par la même personne qui m'a fait découvrir le mot asexuel en 2010.
Et oui c'est une orientation, même si elle est totalement dépendante de la vision qu'une personne a des autres. Que ce n'est pas une question de QI (je peux trouver une personne avec un QI de 160 complètement stupide), mais d'affinités vis-à-vis de notre propre vision de ce qui est "intelligent". Du moins, je le perçois comme ça en décomposant le mot (c'est un peu fourre-tout puisque qu'aléatoire au final, donc pas très pertinent, mais passons).

Et quelque part, ça revient à dire que je n'aime pas les personnes stupides au même titre que l'on peut dire que l'on n'aime pas les noirs, les femmes,... Je pense que ce n'est pas pertinent, ou que l'on peut le classer dans les paraphilies.

Avatar du membre
Vince27
Assidu
Messages : 849
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 87 fois
A été aimé : 102 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Vince27 » 16 sept. 2016, 10:53

Mince, j'ai lu "spatio"-sexualité ^^'
Moi qui croyais qu'on parlait de faire l'amour en apesanteur... Je suis déçu.
Sinon, la combinaison de cosmonaute doit être idéal pour éviter l'échange de flux entre amants.


Pour en revenir à sapiosexualité, il faut tjs un contraire. Donc je suppose qu'il existe des personnes attirés par les idiots insipides, ce qui justifierai la masse importante qui compose l'humanité. J'émet donc l'hypothèse que les sapio ont l'intelligence de ne pas vouloir procréer dans ce monde de tarés.
^^'

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par FTC » 16 sept. 2016, 11:27

A noter que j'avais vu que les personnes sapio pouvaient être attirés par des traits physiques d'intelligence (dans l'imaginaire collectif ou leur propre). Par exemple, ça va être des gens qui vont aimer des gens qui ont des lunettes, ou des traits physiques qui laissent à penser une intelligence (un grand front ? haha). Autrement dit, c'est même pas forcément pour l'intelligence en tant que tel de la personne.

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Sleepless Knight » 16 sept. 2016, 11:32

Vince27 a écrit :Mince, j'ai lu "spatio"-sexualité ^^'
Moi qui croyais qu'on parlait de faire l'amour en apesanteur... Je suis déçu.
Sinon, la combinaison de cosmonaute doit être idéal pour éviter l'échange de flux entre amants.


Pour en revenir à sapiosexualité, il faut tjs un contraire. Donc je suppose qu'il existe des personnes attirés par les idiots insipides, ce qui justifierai la masse importante qui compose l'humanité. J'émet donc l'hypothèse que les sapio ont l'intelligence de ne pas vouloir procréer dans ce monde de tarés.
Le ton du message à changer tellement rapidement que j'ai le vertige.

Ça m'étonne pas, certains cherchent leurs égaux voir veulent se sentir supérieur à leurs partenaires. Ou juste avoir l'ascendant dans un domaine. Puis je pense pas que tout les pervers narcissiques du monde veulent Descartes dans leurs lits mais plutôt des suiveurs qui ne peuvent pas/ne peuvent plus/ne veulent plus réfléchir par eux-mêmes. Ça doit dépendre du type de relation qu'on désir.
FTC a écrit :A noter que j'avais vu que les personnes sapio pouvaient être attirés par des traits physiques d'intelligence (dans l'imaginaire collectif ou leur propre). Par exemple, ça va être des gens qui vont aimer des gens qui ont des lunettes, ou des traits physiques qui laissent à penser une intelligence (un grand front ? haha). Autrement dit, c'est même pas forcément pour l'intelligence en tant que tel de la personne.
C'est logique à mon avis, on est plus attirer par l'idée de la personne que la personne en elle-même et donc l'idée de son intelligence.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par FTC » 16 sept. 2016, 11:38

Vince27 a écrit :
Pour en revenir à sapiosexualité, il faut tjs un contraire. Donc je suppose qu'il existe des personnes attirés par les idiots insipides, ce qui justifierai la masse importante qui compose l'humanité. J'émet donc l'hypothèse que les sapio ont l'intelligence de ne pas vouloir procréer dans ce monde de tarés.

Après je pense qu'il doit y avoir une bonne partie du monde qui est attiré physiquement par les personnes, par de simples attributs physiques. Par conséquent pour se sentir désiré, certains ne jouent que là dessus et ne cultivent pas leur autres potentielles qualités.
Après l'autre point de ton message c'est la théorie de départ de la comédie Idiocracy ^^

Ramón

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Ramón » 16 sept. 2016, 12:26

"C'est logique à mon avis, on est plus attirer par l'idée de la personne que la personne en elle-même et donc l'idée de son intelligence."
Baudelaire seal of approuval.

=> "Et à quoi bon exécuter des projets, puisque le projet est en lui-même une jouissance suffisante ?"

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par FTC » 16 sept. 2016, 13:33

Ce que tu dis Nya me fait penser à un concept psychologique qui est qu'un individu qui annonce la volonté de démarrer un projet aura moins de chances de le réaliser que quelqu'un qui n'en a pas parlé à son entourage auparavant. L'idée est que la satisfaction reçu par les félicitations, ou les encouragements reçus de la part de l'entourage fait que l'individu perd en motivation à réaliser son projet.
Exemple quelqu'un qui va dire : "cette année je me mets au sport", va recevoir des "c'est bien, bonne idée" ou des "félicitations, moi je n'ai pas la motivation", se sentira satisfait de ça.

Avatar du membre
Vince27
Assidu
Messages : 849
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 87 fois
A été aimé : 102 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Vince27 » 16 sept. 2016, 15:31

Je pense plutôt qu'un projet temps qu'il n'est pas confronté au réel, peut se permettre d'être utopique ou faramineux, et donc moins ridicule que la mise en pratique, avec les multiples grains de sables et autres bâtons dans les rouages.
Modifié en dernier par Vince27 le 17 sept. 2016, 01:25, modifié 1 fois.
^^'

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par FTC » 17 sept. 2016, 00:35

Après je te donne les résultats de l'étude. J'essaierai de la retrouver pour que ce soit plus complet et plus véridique.

Avatar du membre
L. Kennedy
Affable
Messages : 121
Enregistré le : 09 août 2016, 06:53
A aimé : 4 fois
A été aimé : 10 fois
Contact :

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par L. Kennedy » 17 sept. 2016, 10:10

Sinon pour en revenir au sujet, j'ai connu une sapiosexuelle. Globalement de ce que j'ai vu (et entendu de sa bouche) elle ressentait une excitation sexuelle plus ou moins forte pour une personne qui démontrait de larges connaissances sur divers sujets (qui avait beaucoup de culture générale en somme)
Ca pouvait aller jusqu'à être difficilement tenable pour elle (genre elle avait envie de le faire là tout de suite)

Donc voila ce que je sais sur le sujet.
"Les métaphores c'est comme les tractopelles, parfois c'est approprié, parfois non."

Ramón

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Ramón » 17 sept. 2016, 14:00

Et je suppute que la personne qui m'en a parlé en est une aussi et qu'elle aurait aimé que je sois. Mais nous n'abordons jamais ces sujets. En tout cas, la dénomination sapioromantique lui conviendrait pas mal à mon avis.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 913 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Baelfire » 19 sept. 2016, 11:46

FTC a écrit :un individu qui annonce la volonté de démarrer un projet aura moins de chances de le réaliser que quelqu'un qui n'en a pas parlé à son entourage auparavant.
Je suis assez d'accord avec ça. Je suis partisane du "travaillons en souterrain comme ça si le résultat et décevant je serais la seule déçue". Toutefois j'ai aussi remarqué que lorsqu'on faisait part de son projet à son entourage ça met un peu la pression pour le réaliser. C'est comme si on avait fait une sorte de promesse qu'on aura à coeur de tenir.

Pour en revenir à la sapiosexualité, j'ai aussi cru à la base (et en ayant mal lu) que c'était un truc dans l'espace. Cette idée là est assez sympa je dois dire bien que je ne voie pas trop comment c'est réalisable XD. Bref...

On a évoqué (Sleepless je crois) le fait de chercher ses égaux voir se sentir supérieur à son partenaire. Je me demande moi si on ne recherche pas plutôt quelque chose de sécurisant.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par Alban » 19 sept. 2016, 16:52

Baelfire a écrit : FTC a écrit :
un individu qui annonce la volonté de démarrer un projet aura moins de chances de le réaliser que quelqu'un qui n'en a pas parlé à son entourage auparavant.



Je suis assez d'accord avec ça. Je suis partisane du "travaillons en souterrain comme ça si le résultat et décevant je serais la seule déçue". Toutefois j'ai aussi remarqué que lorsqu'on faisait part de son projet à son entourage ça met un peu la pression pour le réaliser. C'est comme si on avait fait une sorte de promesse qu'on aura à coeur de tenir.
C'est exactement ça !! Je plussoie + 10 000.

A mon permis de conduire, j'ai menti en disant que j'avais 2 heures (histoire de me laisser une petite marge) de leçon de conduite et du coup, j'y suis allé tranquillement et c'était dans la poche.
Par contre, mon BTS, j'en ai un peu trop parlé et à trop de personnes ... Certes, je l'ai eu, mais que j'ai galéré avec le stress, la pression et la crainte de décevoir une fois de plus.
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2894
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: La sapiosexualité (quand le QI devient sexy)

Message par clotaire » 19 sept. 2016, 17:18

Moi ça dépend, sur certains sujets délicats j'aime bien mettre une ou deux personnes dans la confidence, mais pas mes parents ou des gens qui me mettraient trop la pression. Pour un entretien d'embauche par exemple (je suis un peu là-dedans ces temps-ci ;-), c'est bien d'en parler avec des gens qui peuvent t'aider à te préparer.

La sapiosexualité je connaissais. Je l'interprète à la base comme des gens qui ont besoin de partager une base/complicité intellectuelle commune forte avec le partenaire potentiel. Après ce que raconte Kennedy ça a l'air d'aller un cran plus loin. Cela dit y en a qui ont l'air très excités en entendant les meeting de tel ou tel politique, c'est peut-être un peu du même style non ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité