TW : sexualité crue / réflexion sur l'âgisme

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Ramón

TW : sexualité crue / réflexion sur l'âgisme

Message par Ramón » 12 juin 2016, 14:36

Désolé de mettre un Trigger Warning pour "si peu", mais la vidéo peut choquer les personnes qui n'apprécient pas que l'on parle de sexualité, et probablement encore moins venant de la bouche d'un enfant de 9 ans (si c'est votre cas, passez les 4-5 premières minutes de la vidéo)

Ce film, "On vit d'amour" de Silvanio Agosti, est juste une perle dont je ne mets que celle qui m'intéresse, le témoignage d'un enfant de 9 ans qui parle de sa sexualité, mais surtout de son rapport au monde. Rapport que je trouve tellement déprécié par la société adulte dont nous faisons, ici et ailleurs, majoritairement partie et que nous véhiculons souvent malgré nous.
Ce film est une perle parce qu'il demande à 7 individu.e.s d'expliquer son rapport au monde, et notamment à l'autre, celui qui n'est pas nous mais qui est nous à bien des égards. Y sont évoqués la maternité, l'enfance, la prostitution, la transsexualité, le travestisme, la sexualité. Les images et les paroles y sont d'un superbe... rare, intense.
La vidéo que je tiens à diffuser propose malgré elle une réflexion sur notre manière d'aborder l'enfance vue par un enfant, jeune, mais plus mâture que tellement de réflexions dont notre société de divertissements et de blockbusters aimerait nous enivrer. J'en rajoute sûrement, mais l'intensité des paroles de cet enfant est un trésor venant de profondeurs plus... profondes que celle d'un océan, c'est... abyssal (oui oui, j'en rajoute, vraiment ^^).

Cet enfant est un tueur, il tue l'incompréhension et la distance entre les gens pour peu qu'on lui ouvre nos synapses.

Si les réflexions sur la discrimination que subissent les personnes "jeunes" ou "vieilles" vous intéresse, je vous propose cet espace de conversation. Peu importe s'il ne propose pas de solutions. Nous avons tou.te.s étaient enfants, et il y a de fortes chances pour que nous devenions tou.te.s des "vieux".

12 minutes de simplicité, pour ne pas dire de lucidité.


Et je vous mets la bande annonce du film en lui-même, dont les dernières images valent 10000 fois ce que nous pourrons en dire.
(le film est sorti en 1984, comme moi, c'est vous dire s'il est parfait :mrgreen: :cake: )



(oui, et l'introduction est tirée du film Metropolis que j'invite à regarder tellement il est puissant)

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: TW : sexualité crue / réflexion sur l'âgisme

Message par Leonie » 19 juin 2016, 14:10

Merci d'avoir partagé cette vidéo, en effet le témoignage de cet enfant est... perturbant (mais pas forcément dans le mauvais sens du terme). Il fait bien réfléchir.

J'ai personnellement un souci d'autorité: je bosse avec des enfants de moins de huit ans, les aider à faire les devoir etc. Et je suis incapable d'être "stricte", j'ai remarqué que les forcer à bosser n'a jamais rien apporté, donc quand ils ont pas envie, je discute de tout et de rien (avec l'un par exemple je l'écoute me parler du divorce de sa mère parce qu'il n'a personne d'autre pour en parler). Et les parents le prennent assez mal parce que je suis payée pour leur faire cours, pas les laisser faire le singe. N'empêche que sur les deux dont je m'occupe, l'un est passé premier de sa classe, l'autre est deuxième. Donc je me dis que je suis pas si mauvaise.
J'ai toujours eu besoin de faire la guignole pour apprendre une leçon, je comprends pas l'intérêt de forcer un enfant à être assis sur une chaise par exemple pour apprendre ses tables. Ça lui apporte quoi?

Bref, ça me "rassure" de voir des enfants murs. Après il faut pas tomber dans l'excès inverse: certains enfants ont besoin de ne pas réfléchir à la vie d'adulte avant d'avoir 15 ou 20 ans, quitte à tomber des nues plus tard!
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Ramón

Re: TW : sexualité crue / réflexion sur l'âgisme

Message par Ramón » 20 juin 2016, 09:59

Ton deuxième paragraphe résonne encore beaucoup en moi. C'est exactement la raison pour laquelle j'ai renoncé à travailler directement au contact des enfants. A la fois les parents me blâmaient pour leur expliquer ce qu'ils me demandaient de leur expliquer (pourquoi mentir à un enfant ? Cela n'a aucun sens, car quand il connaîtra la vérité ou s'en approchera cela le perturbera et il perdra un peu de sa confiance aux autres), mais surtout de la part des collègues et de l'administration qui considèrent les enfants comme une charge et non pas comme des individus à part entière.
J'ai passé 10 années dans l'animation pendant les vacances et j'ai fait pas mal de child-sitting pour payer études, appart, nourriture et loisirs, et je n'ai eu à faire preuve d'autorité violente qu'une seule fois avec une enfant qui frappait les autres, dont moi. Avec les autres enfants l'autorité que j'avais était plus charismatique qu'autre chose, ma barbe et la grosse voix que je peux faire aidant quand même ^^
Mais autrement, j'ai des discussions d'égal à égal avec les enfants, les ados, les adultes. Je ne vois pas l'intérêt qu'il y a à instaurer un rapport de domination autoritaire.

Et je dansais sur de la musique pour m'aérer pendant que je révisais, et j'ai longtemps été parmi ceux qui avaient les meilleurs résultats avant de définitivement rejeter le système scolaire et éducatif que je trouvais déjà inepte vers 8-9 ans.

Ramón

Re: TW : sexualité crue / réflexion sur l'âgisme

Message par Ramón » 06 juil. 2016, 12:42

Je glisse ceci ici, parce que c'est nice : https://enfance-buissonniere.poivron.or ... e%20mineur
Cela pose la question de l'absurde statut de mineur qui ne protège aucunement les mineurs, mais les soumet à l'autorité de la société.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité