Du féminisme à l'antisexisme

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Avatar du membre
Enethir
Affable
Messages : 102
Enregistré le : 25 avr. 2013, 19:37
A aimé : 7 fois
A été aimé : 6 fois

Du féminisme à l'antisexisme

Message par Enethir » 17 oct. 2014, 18:50

Bonjour,

Sous couvert de ce titre provocateur, je souhaite vous faire part d'une observation et aimerai entendre vos avis.

Aujourd'hui, pour la première fois, j'ai entendu quelqu'un dire : « Non, je ne suis pas féministe. Je suis anti-sexiste, c'est pas pareil ! » Ce à quoi j'ai eu envie de répondre : « Et si tu allais jouer sur l'autoroute ? ». Mais vous me connaissez (ou pas), je n'ai pas une grande gueule.

En revanche, bien qu'étant un homme, je me revendique ouvertement féministe ! Et jamais il ne m'a semblé que le féminisme ait lutté pour autre chose que l'égalité des genres. Évidemment, au vue de la situation lors de la création de ce mouvement, la situation des femmes par rapport aux hommes était pire que ce qu'elle est actuellement. Les diverses actions ont finalement entraîné l'ouverture de débats, des améliorations pour la condition des femmes et on oublie souvent que les hommes ont eu aussi leur lot d'acquis sociaux issus du féminisme.

Et là, alors que je me bats autour de moi pour faire entendre que, NON ! Le féminisme n'est pas misandre !, voilà que naît le mot Antisexisme. Initialement, je me suis dit qu'il fallait arrêter ça, que ça porterait atteinte à tout ce que le féminisme est en train d'accomplir ; car il serait estampillé à tors comme un mouvement voulant d'avantage de droits pour la femme et non d'avantage d'égalité entre les genres sociaux.

Finalement, après avoir laissé mon esprit reposer un peu, je me demande si ce n'est pas un moyen de faire peau neuve pour ce mouvement. Et si cela permettait aux réticent(e)s de s'ouvrir aux discours féministes sans les préjugés qu'ils ont ?

Je suis intéressé par vos avis, j'espère donc vous lire,
Enethir
Perdu

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Natsu » 17 oct. 2014, 22:58

Ma première impression est "bonne idée". En effet, je pense que c'est une excellente idée de diversifier les approches qui se rejoignent sur le fond. Emma Watson a soulevé un point intéressant : le mot "féminisme" a très mauvaise réputation, y compris parmi les femmes. Il est associé à l'extrémisme, à des actes de vandalismes ou autres (mon constat). Le mouvement féministe a besoin d'une nouvelle approche.

Celle d'Emma Watson, c'est-à-dire la voix de la raison, l'approche intellectuelle, me semble bien plus efficace que la provocation, mais le fait qu'il soit peu diffusé montre justement le sexisme et le manque de rationalité de nos sociétés. La nudité attire beaucoup plus la presse et l'attention de la population qu'un discours.

Je préfère le mot "féminisme" à "antisexisme", mais si on est gêné par le mot "féminisme", comme de nombreuses personnes le sont, malgré le fait d'en partager les idées, et parfois on commence à se définir par opposition avant de se définir essentiellement, le mot "antisexisme" est, à mon avis, une bonne idée. Au fond, il s'agit des mêmes idées, de la même lutte, avec une approche rationnelle, c'est le principal.

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Zimou » 18 oct. 2014, 03:09

Je suis très pour ce changement de vocabulaire. Le mouvement féministe, à la base, c’était pour l’émancipation des femmes, donc un combat uniquement pour les femmes. d'où son nom : femme et -isme : Utilisé pour former un nom correspondant à une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie. Les choses ont changé depuis la création du féminisme et les féministe (disent) ne plus se battre que pour les femmes mais tout autant pour les hommes. si le mouvement à changé, je pense qu'il devrait aussi changer de nom pour représenter ce qu'il dit vraiment combattre : l'égalité des sexe (bien que je pense pas que le mouvement ai changé, juste que c'est un autre mouvement, qui doit donc avoir un autre nom. il y aura toujours des féministes qui ne se battrons que pour les femmes et elles doivent pouvoir garder leurs nom).
Dans la société, les féministes parlent des souffrances des femmes, jamais de celle des hommes (sauf quand on dit "non mais le féminisme ne défend que les femmes"). Ma chérie elle même (qui se dit féministe) dit que c'est parce que ce sont principalement les femmes qui en souffre. Je dit que c'est pas parce qu'elle en souffre en majorité qu'il faut en oublier les hommes, ou moins en parler. Chose que le féminisme fait. on parle des viol de femmes, rarement des viols d'homme. on parle de beaucoup de souffrance que subissent les femmes, peu de ces même souffrance que subissent les hommes. Je suis pas du tout féminisme pour ces raisons. par contre, le terme antisexiste me correspond parfaitement et est bien mieux choisie. Antisexisme, ce sont les hommes et les femmes qui se battent pour les inégalité que chacun est susceptible de subir. parce que le fait qu'une majorité de femme souffre de quelque chose ne doit pas enlevé le fait que des hommes en souffre aussi. le mot antisexisme me fait penser à mettre les hommes et les femme au même nivaux, et pas à mettre les femme au même niveaux que les homme.

Je ne me définirais pas féministe car l’étymologie du mot ne me correspond absolument pas (et parce que les féministe ne parlent pas autant des droits des hommes que du droits des femmes). Je pense que l'antisexisme changerais ça, et ce combat je suis prêt à y participer, si ce changement est bien présent (mais je pense que ça sera le cas, le mot lui même n'étant plus sexiste).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Jojo 64
Aspirant
Messages : 47
Enregistré le : 16 août 2014, 19:09
A aimé : 5 fois
A été aimé : 5 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Jojo 64 » 18 oct. 2014, 03:20

Être antisexiste est un premier pas qui mène au féminisme. Je vois une différence entre les termes quant à leur portée d'action pour la personne qui se définit par ces mots.

Moi, je suis féministe car je crois qu'il faut investir pour aider les femmes à se sortir de l'esclavage sexuel qui les confine à des tâches domestiques et les réduise à des objets disponibles pour les hommes. Quelqu'un peut clamer qu'il est contre le sexisme et ne rien faire. Il peut alors se dire antisexiste. Mais bon... il ne changera pas le monde.

Être féministe, c'est choisir de s'engager pour l'émancipation des femmes. C'est critiquer ouvertement les religions monothéistes citant l'Ancien testament (Juifs, Chrétiens, Musulmans entre autres), le relativisme culturel protégeant les sexistes de tous âges, le mariage arrangé ou non et les homophobes. Il faut avoir aussi le courage d'affronter les agresseurs de toutes les femmes, les protecteurs de traditions qui se cachent derrière leur droit de penser et d'agir comme ils le veulent, les violents qui s'excusent après coup en accusant leurs hormones.

Je suis née à une époque où la lutte était nécessaire pour qu'au moins, formellement dans les lois, mon pays reconnaisse l'égalité des droits entre les hommes et les femmes. Maintenant, il faut rester vigilant et faire en sorte que cette égalité formelle soit visible concrètement dans les familles et au travail. C'est pourquoi je crois que le plus grand danger pour tous, les hommes comme les femmes, c'est la banalisation et même la négation de cette égalité au nom du droit à la différence ou de la complémentarité entre les sexes.

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Divine » 18 oct. 2014, 20:34

C'est sans doute une vision simpliste, mais j'ai toujours assumé qu'il fallait être un peu sexiste sois-même pour être intimider par le mot «féministe» (qui définit tout groupe cherchant à abolir les inégalités politiques, économiques et sociales dont sont victimes les femmes ET les hommes).

Dur de ne pas trouver mysogine un homme qui refuse de se prononcer pour l'égalité des sexes (même si bon, on connaît aussi le mouvement des femmes contre le féminisme...) sous prétexte que le mot qui y est associé ne se réfère pas directement à son scrotum mais plutôt à une réalité sociale et historique (celle que les femmes ont un peut-être un tantinet plus bavé et en bave toujours?). Du coup, j'aurais de la difficulté à ne pas rire si quelqu'un se présenterait à moi comme anti-sexiste, je trouve le mot ironique. Le mot féminisme n'est-il pas devenu péjoratif à cause de mysogine ayant propagé l'idée que toutes les féministes sont des folles cherchant à se faire des boucles d'oreille avec vos bourses? Ca me fait un peu penser à tous ces hommes hétéro blancs qui militent contre le white guilt car il est tellement dur d'admettre que, malgré l'existence de racisme visant les blancs, le white privilege est quand même un phénomène extrêmement important..
il y aura toujours des féministes qui ne se battrons que pour les femmes et elles doivent pouvoir garder leurs nom).
On ne peut pas uniquement se battre pour les femmes sans se battre pour les hommes. C'est en se battant pour permettre aux femmes à une carrière que l'on a pu ouvrir un débat sur les hommes au foyer. C'est en admettant que l'émotivité n'est pas une anomalie féminine que l'on admet progressivement qu'un homme a le droit de pleurer. Il n'y aurait pas de foyer pour hommes battus si on n'en avait pas ouvert pour les femmes, qui sont statistiquement plus susceptible de se faire assassiner par leur mari que l'inverse. Le féminisme s'est toujours intéressée à la question de l'esclavage sexuelle qui touche des hommes, des enfants mais surtout des femmes. Aucune féministe, même la plus pro-femme du monde, n'ira te dire «on sort les femmes de l'esclavage et on garde les enfants et les hommes sur le marché non mais!». Ainsi de suite...Il y a un long chemin à faire pour l'égalité des sexes, tant du coté homme que du coté femme (comme si on était deux races distinctes et non pas faisant parti de la «même équipe»), mais en aucun cas le féminisme n'est un combat exclusivement féminin!
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Lockarius
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2014, 00:43
Localisation : Sevran
A aimé : 5 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Lockarius » 19 oct. 2014, 00:15

En revanche, bien qu'étant un homme, je me revendique ouvertement féministe ! Et jamais il ne m'a semblé que le féminisme ait lutté pour autre chose que l'égalité des genres.
Quitte à risquer de passer pour un mysogine, je dirais que le souci du "féminisme moderne" (à défaut d'autre terme) vient surtout de certaines personnes se revendiquant comme tel mais ne recherchant pas une réelle égalité, parce que :
car il serait estampillé à tors comme un mouvement voulant d'avantage de droits pour la femme et non d'avantage d'égalité entre les genres sociaux
M'étant souvent retrouver dans la peau du "confident/friendzone" c'est malheureusement une réflexion que je me suis bien trop souvent faite en écoutant de prétendue féministe.

Du coup tout partisan de l'égalité que je suis (même si je préfère le concept d'équité), j'ai beaucoup de mal à prendre le féminisme au sérieux (de la même façon que j'ai du mal avec d'autres comme les syndicalistes par exemple), c'est devenu une sorte de réflexe pavlovien qui fait naître un sourire cynique sur mes lèvres tellement l'étiquette me parait aujourd'hui galvaudé.

Après tout un changement d'appellation pourrais permettre à un mouvement de larguer quelques "casseroles" aux passages.
En tout cas pour ma part les pires détracteurs du "mouvement" que j'ai pu rencontrer prétendait y être partie prenante.

Personellement je préférerait me penser "Humaniste", mais c'est pas facile tous les jours pour un cynique. :ouhla:
Je suis certain que l'Humanité est capable du meilleur.
Reste à passer de la théorie à la pratique...

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Divine » 19 oct. 2014, 02:11

N'est-ce pas un peu absurde de renier un mouvement et le nom qu'il porte sous prétexte qu'il y a des ''fausses féministes''? Car ce que tu appelles féminisme moderne n'est pas du féminisme. tout ce qui va à l'encontre du principe d'égalité sociale entre les hommes et les femmes n'est PAS féministe.

À titre de contre-exemple, la plus part des gens se prônant humanistes que j'ai connu dans ma vie étaient des ados morveux voulant se donner des airs de pseudo-intellectuel et qui n'arrivaient même pas à me donner une définition complète du mot ''humanisme''...Ca n'empêche pas que le véritable humanisme existe et qu'il n'a pas à changer de nom à cause d'une poignée de gens qui ont tord (et qui sont ignorants). Et n'est-ce pas effectivement un peu mysogine ou tout du moins une triste généralisation que de mettre les fausses-féministes dans le même panier que les vraies féministes? Comme si une poignée de personnes plutôt ignorantes devait représenter la majorité des femmes combattant les inégalités sexuelles? Cette idée me peine.

D'un point de vu strictement personnel, je ne pense pas qu'on puisse même appelé quelqu'un ''d'anti-sexiste'' s'il suffit à cette personne que de 4-5 femmes n'ayant rien compris du féminisme croisent sa route pour qu'il se montre désintéressé au mouvement. Généraliser un mouvement en entier sur la base de quelques rencontres, et juger un mouvement pronant l'égalité des sexes selon la base de quelques rencontres féminines visiblement mal informées, c'est assez sexiste (attention, je ne traite personne ici formellement de sexiste, mais juge que certains propos peuvent l'être d'un certain point de vu). C'est un peu comme de dire que ''les hommes sont tous pareils'' sous prétexte que j'ai rencontré plus de cons qu'autre chose. C'est sexiste, même si tu bases cette idée sur ton vécu. De la même facon qu'il est raciste de dire qu'une majorité d'activiste noir déteste les blancs sous prétexte qu'on a rencontré 3-4 Noirs qui auraient eu ce genre de discours.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Lockarius
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2014, 00:43
Localisation : Sevran
A aimé : 5 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Lockarius » 19 oct. 2014, 11:33

Divine a écrit :À titre de contre-exemple, la plus part des gens se prônant humanistes que j'ai connu dans ma vie étaient des ados morveux voulant se donner des airs de pseudo-intellectuel et qui n'arrivaient même pas à me donner une définition complète du mot ''humanisme''...Ca n'empêche pas que le véritable humanisme existe et qu'il n'a pas à changer de nom à cause d'une poignée de gens qui ont tord (et qui sont ignorants). Et n'est-ce pas effectivement un peu mysogine ou tout du moins une triste généralisation que de mettre les fausses-féministes dans le même panier que les vraies féministes? Comme si une poignée de personnes plutôt ignorantes devait représenter la majorité des femmes combattant les inégalités sexuelles? Cette idée me peine.
En théorie oui, en pratique les "faux-quoique ce soit" sont plutôt bruyant et impact généralement fortement l'image du mouvement "quoi que ce soit" (cf ton exemple sur les ado humaniste très très drôle mais très très vrai aussi).
Après je n'ai pas dit que je généralisait, ce n'est pas pour rien que je parlait d'un réflexe pavlovien. Quelque soit les situations je suis généralement capable d'aller au delà de mes premières impressions.
(Mais j'ai tendance à "passer à la loupe" toute personne se revendiquant trop fort d'une quelconque étiquette)

Mais ce n'est pas un effort que tout le monde fait, la plupart des gens se contentent d'une réflexion au stade du "si tu n'es pas avec nous tu es contre nous"... si tu n'es pas "féministe" tu es "mysogine", ah les étiquettes...
(attention, je ne traite personne ici formellement "d'étiquettiste", mais juge que certains propos peuvent l'être d'un certain point de vu :mrgreen: )

C'est justement quand les étiquettes deviennent un outil pour cloisonner la pensé et les gens que je me dit que les changer (à défaut de pouvoir les faire disparaitre) ne peut que faire du bien.
Je suis certain que l'Humanité est capable du meilleur.
Reste à passer de la théorie à la pratique...

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Divine » 19 oct. 2014, 19:43

C'est un point de vu intéressant! Et pas nécessairement faux. Mais je ne pense pas qu'un mot soit toujours tellement une étiquette. Un bateau c'est un bateau. Aussi, je ne vois pas ce qu'il y a de contradictoire dans le fait qu'un seul mot ait des millions de facette. Le féminisme a de nombreux visage et n'est pas limité à mes propos. Donc décrire le féminisme comme limitatif ou «cloisonnant» ne me parait pas correct. Cependant, je ne pense pas que l'anti-sexisme soit une facette du combat contre les inégalités sexuelles puisque son attrait vient de préjuger qu'on se fait d'un mouvement sur l'impact de quelques ignorantes bruyantes. Mais ça reste mon opinion. Je maintiens que pour moi l'anti-sexisme est né de la mysognie (même si certain qui l'adopte ne sont pas nécessairement mysogine de fond.)
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Lockarius
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2014, 00:43
Localisation : Sevran
A aimé : 5 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Lockarius » 19 oct. 2014, 20:47

Mais je ne pense pas qu'un mot soit toujours tellement une étiquette
Et pourtant : Féministe, écologiste, humaniste, anarchiste, anticapitaliste, ...

La plupart des gens aime se coller un mot en -iste ou un autre pour se "démarquer". Et la plupart des gens ne vont pas plus loin que le mot en question et 2/3 stéréotypes.
Pas convaincus que les "mauvais éléments" soit si minoritaire que ça, mais c'est sans doute mon côté cynique qui ressort. :wink:
Je suis certain que l'Humanité est capable du meilleur.
Reste à passer de la théorie à la pratique...

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Divine » 19 oct. 2014, 21:37

Je pense que c'est une minorité et que ces femmes dont tu parles sont simplement plus bruyantes que les autres. Puis, pour moi, quand bien même seraient-elles majoritaires (et je suis certaine que non), elles ont choisi de se définir à travers un mot qui ne leur conviennent pas. C'est à elles de changer de nom, pas les féministes :mrgreen:

Puis oui, y'aura toujours des gens pour se cacher derrière un mot sans le comprendre. Mais ces gens là, dans ces cas là, ne sont ni féministe, ni humaniste. :wink: Pas une raison pour les mettre dans le même panier.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3631
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Baelfire » 20 oct. 2014, 14:37

Une question bète : le sexisme ce n'est pas qu'à l'encontre des femmes il me semble ?

Ca peut aussi bien être de la discrimination vis à vis des hommes ?

Si c'est le cas alors je crois que le terme anti-sexisme me conviendrait :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Enethir
Affable
Messages : 102
Enregistré le : 25 avr. 2013, 19:37
A aimé : 7 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Enethir » 20 oct. 2014, 15:13

Baelfire a écrit :Une question bète : le sexisme ce n'est pas qu'à l'encontre des femmes il me semble ?

Ca peut aussi bien être de la discrimination vis à vis des hommes ?
Le sexisme fait référence à l'ensemble des discriminations liées au genre, cela comprend la misogynie (racines grecques : "haine des femmes") et la misandrie (racines grecques : "haine des hommes").

Vous vous rendez bien compte que le féminisme, ce n'est pas un combat de femmes pour les femmes, on est bien d'accord ? Ni au début (bien que ce soient elles qui aient initié le mouvement bien avant le 19ème siècle), ni aujourd'hui. L'idée que le féminisme puisse vouloir nuire à l'homme et/ou ne pas le concerner est une idée presque aussi vieille !

Maintenant, vous n'êtes pas les seuls à qui j'aie posé cette question ... Et la majorité semble être favorable à ce changement de terme. Du coup, même lorsqu'on appellera ça de l'antisexisme, le fond et le combat seront les mêmes : à savoir l'égalité de genre. On parle de changement de forme pas d'un changement de fond ... J'ai du mal à être convaincu que cela puisse changer quoi que ce soit.
Perdu

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Divine » 20 oct. 2014, 18:13

Baelfire a écrit :Une question bète : le sexisme ce n'est pas qu'à l'encontre des femmes il me semble ?

Ca peut aussi bien être de la discrimination vis à vis des hommes ?

Si c'est le cas alors je crois que le terme anti-sexisme me conviendrait :)
Je ne peux que souligner ce qu'Enethir a dit: le féminisme combat le sexisme fait aux femmes et aux hommes. C'est son but depuis toujours. Donc dire que l'anti-sexisme ajoute la lutte contre la discrimination vis à vis des hommes ne fait pas de sens.

Qu'est-ce qui dérange alors? Qu'il y ait le mot «fémini(n)» dans féminisme? N'ait-il pas vrai que la lutte contre les inégalités sexuelles est d'origine surtout féminine? Pourquoi cette réalité historique dérange-t-elle..? C'est ce que j'ai du mal à comprendre.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3631
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Du féminisme à l'antisexisme

Message par Baelfire » 21 oct. 2014, 08:30

C'est vrai que féministe, ça fait penser (même si ce n'est pas vrai) à private joke pour les femmes. Comme si les hommes n'avaient rien à faire là dedans. Je crois tout simplement qu'on a oublié (et moi la première) l'origine du terme.

Et puis l'image qui est renvoyé des féministes actuelles est tellement négative!! Forcément quand on montre que des cas soc dans les médias ça conditionne à faire des généralités :?
♪Love is in the A ♫

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités