Les alternatives au couple

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Les alternatives au couple

Message par Tyane » 11 avr. 2014, 03:12

Le couple est souvent présenté comme la manière idéale de régenter sa vie, n'en déplaise aux millions de célibataires dont je fais partie. Même si le mariage se trouve souvent moqué dans le cinéma ou la littérature, la vie à deux, prélude à la famille, semble être un but en soi pour beaucoup. Pourtant, d'autres modèles sont envisageables. Autrefois, et encore aujourd'hui dans certaines sociétés, on vivait toujours en famille, si bien que les couples comme les célibataires ne vivaient jamais seuls. L'organisation sociale y gagnait en solidarité et y perd en liberté. Mais il existe des possibilités de vivre à plusieurs en rompant vraiment, de manière plus radicale avec le modèle du couple, comme l'évoque une page de cet exposé.
  • Le polyamour
Un ménage à trois peut résoudre les problèmes de couples A/S liés à la différence sexuelle.
  • La communauté
Vivre en communauté : avec les hippies dans le Yukon ou les décroissants dans les Cévennes... enfin, les communautés se regroupent souvent parce qu'elles partagent des valeurs. Ou parce que ce sont des sans-domicile-fixe qui partagent un squat.
  • La collocation
Surtout pendant les études, mais il arrive que cela se prolonge entre célibataires, à condition que cela se prolonge...
  • Queer-platonique
Je ne sais pas ce que cela fait là dans le powerpoint.

Enfin, bon. Avez-vous des témoignages de gens qui ne vivent ni seuls, ni en couple ? Seriez-vous tenté par l'une ou plusieurs de ces alternatives ? En voyez-vous d'autres ? Être vous fatigués de l'hégémonie copulatoire ?

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Divine » 11 avr. 2014, 07:13

J'ai toujours été curieuse à l'idée d'expérimenter une situation de polyamour (un couple a trois, où je serais amoureuse de deux personnes qui me retourneraient leurs sentiments et qui s'aimeraient aussi) et m'en crois capable, étant pas quelqu'un de tellement jalouse. Mais, je n'ai jamais tombé les bonnes conditions pour, déjà que je n'ai pas souvent été amoureuse moi-même.

Sinon, je ne me vois pas vivre seule toute ma vie alors à défaut d'un couple oui je me dirigerai vers la collocation.
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 914 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Baelfire » 11 avr. 2014, 08:34

Moi j'aimerais bien vivre en "couple d'amis" :) ce serait vraiment l'idéal
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Linoa » 11 avr. 2014, 12:18

Baelfire a écrit :Moi j'aimerais bien vivre en "couple d'amis" :) ce serait vraiment l'idéal

Oh oui moi aussi, je trouve ce concept génial, comme une coloc améliorée x) juste des calins et des papouilles :D

RValiasRV
Ascendant
Messages : 900
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Les alternatives au couple

Message par RValiasRV » 11 avr. 2014, 13:18

C'est énooorme ! C'est exactement ce sur quoi j'ai travaillé cette semaine pour la conf' que je présente demain !

J'aborderais les mêmes points sauf la colloc', dont je ne devrais d'ailleurs pas sous-estimer le rôle...
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
ardnas
Adepte
Messages : 224
Enregistré le : 30 janv. 2014, 10:39
A aimé : 3 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par ardnas » 11 avr. 2014, 13:42

Tyane a écrit : de cet exposé
De quel plan s'agit-il pour dominer le monde :?:

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 914 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Baelfire » 11 avr. 2014, 16:04

Un plan pour conquériiiiiir le moooonde ? J'en suis^^
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
lilytrip
Affable
Messages : 133
Enregistré le : 16 oct. 2009, 20:32
Localisation : Allemagne
A aimé : 2 fois
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: Les alternatives au couple

Message par lilytrip » 11 avr. 2014, 18:29

Comme alternative au couple et à la famille avec seulement deux parents, il y a aussi le co-parenting: http://www.theguardian.com/lifeandstyle ... n-families
Tous les parents des enfants ne sont pas forcés de vivre ensemble dans le co-parenting mais j'aime bien le concept d'élever un enfant à plus qu'à deux. C'est rassurant autant pour les enfants que pour les adultes de savoir qu'ils peuvent compter sur plusieurs autres personnes.
Si j'adoptais des enfants, j'aimerais bien que ce soit dans un concept de co-parenting. Tous les adultes et les enfants peuvent vivre dans une grande maison ou un grand appartement et les enfants ont plusieurs adultes référents auxquels s'adresser.
"L'utopie n'est pas l'irréalisable mais seulement l'irréalisé. "

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 646
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 36 fois
A été aimé : 52 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par ~flor_vermelha~ » 11 avr. 2014, 18:53

Je connais un homme qui a 51 ans aujourd'hui et vit depuis longtemps avec une femme qui en a 80 et quelques-uns, je ne sais pas. L'année dernière, elle l'a adopté. Il a eu plusieurs relations sexuelles et romantiques avec des femmes, mais j'ai l'impression qu'il n'a jamais aimé personne comme il aime cette femme. Une fois dans une conversation il l'a appellée "ma mère, ma soeur et ma fille". Il n'utiliserait jamais des mots comme queer-platonique et ce n'est pas nécessaire, ils sont heureux ensemble, c'est tout.
Quant à moi, je suis plutôt "traditionnelle". Si jamais je rencontrerai une personne avec qui je voudrai vivre dans le cadre d'une relation romantique, je le ferai, sinon je continuerai à habiter seule, j'aime bien avoir mon appart à moi. J'ai habité en colloc pendant mes études et je n'ai jamais vraiment aimé ca.

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Leonie » 14 avr. 2014, 17:30

Personnellement, je suis en couple, mais je rêverais d'une grande collocation (ou au moins de maisons mitoyennes) avec mes meilleurs amis. Malheureusement, cela n'a pas pu se faire, parce que le mari d'une amie a farouchement refusé et que l'éternel célibataire a finalement choisi de se mettre en couple...

Mais j'en reste frustrée quelque part, parce que pour moi, la vie à deux, ce n'est pas une finalité en soi, je cherche davantage, et mes amis sont extrêmement importants à mes yeux... J'aurais même accepté de vivre avec des chats (moi qui les déteste :P ) pour ce projet! Et je ne peux pas m'empêcher de rêver que ça se fera quand même un jour (il suffit que ma meilleure amie divorce après tout! bon d'accord, je me tais, je suis une fille horrible... :twisted: )

Sur le même sujet, je viens de finir de regarder le drama japonais Last Friends. Il touche à des tas de sujets, mais parle notamment de jeunes qui vivent ensemble et je vais éviter de spoiler, mais ils se posent eux-même la question: nous étions ni une famille, ni des amis, ni des colocs, mais tout ça à la fois et sans doute davantage.
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Tyane » 14 avr. 2014, 18:55

RValiasRV a écrit :C'est énooorme ! C'est exactement ce sur quoi j'ai travaillé cette semaine pour la conf' que je présente demain !

J'aborderais les mêmes points sauf la colloc', dont je ne devrais d'ailleurs pas sous-estimer le rôle...
Alors, comment-cela s'est-il passé ? Tu reprenais les fondamentaux ou tu théorisais ? Te concentrais-tu sur les conclusions ou formulais-tu aussi des hypothèses ? Comment le public-a-t-il réagi ?
Leonie a écrit :Sur le même sujet, je viens de finir de regarder le drama japonais Last Friends. Il touche à des tas de sujets, mais parle notamment de jeunes qui vivent ensemble et je vais éviter de spoiler, mais ils se posent eux-même la question: nous étions ni une famille, ni des amis, ni des colocs, mais tout ça à la fois et sans doute davantage.
Une communauté d'entente, d'amour réciproque mais libre, en quelque sorte ? Cela me plairait bien, mais encore faut-il avoir de telles relations !
~flor_vermelha~ a écrit :Quant à moi, je suis plutôt "traditionnelle". Si jamais je rencontrerai une personne avec qui je voudrai vivre dans le cadre d'une relation romantique, je le ferai, sinon je continuerai à habiter seule, j'aime bien avoir mon appart à moi. J'ai habité en colloc pendant mes études et je n'ai jamais vraiment aimé ca.
J'ai une amie architecte qui aimerait construire des espaces communs dans les immeubles, où les gens qui le voudraient pourraient, quand il le veulent, se retrouver avec d'autres pour parler, manger, jouer, se divertir, ect., selon les configurations de ces salles... cela permettrait peut-être d'avoir une relation semblable avec le colocataire sans avoir les inconvénients, pouvoir s'isoler et communiquer quand on veut.

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Héraclite » 16 juil. 2014, 10:36

Tyane a écrit :J'ai une amie architecte qui aimerait construire des espaces communs dans les immeubles, où les gens qui le voudraient pourraient, quand il le veulent, se retrouver avec d'autres pour parler, manger, jouer, se divertir, ect., selon les configurations de ces salles... cela permettrait peut-être d'avoir une relation semblable avec le colocataire sans avoir les inconvénients, pouvoir s'isoler et communiquer quand on veut.
Il suffit de s'inviter les uns les autres non ? Et le square ou le parc ne sont-ils pas des espaces dans lesquels "se retrouver avec d'autres pour parler, manger, jouer, se divertir" ?

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Leonie » 16 juil. 2014, 16:32

Héraclite a écrit :Il suffit de s'inviter les uns les autres non ? Et le square ou le parc ne sont-ils pas des espaces dans lesquels "se retrouver avec d'autres pour parler, manger, jouer, se divertir" ?
Malheureusement, ce genre de comportements n'est plus automatique dans notre société. Je pensais bien m'entendre avec mes voisins de mon âge, jusqu'à ce que je découvre qu'ils avaient déménagé depuis quelques semaines sans nous en informer.

Inventer ce genre de propositions d'habitat, c'est permettre d'être sûrs de partager cette vision communautaire avec les autres habitants: si quelqu'un regarde le sport dans la salle commune au lieu de son salon, c'est qu'il est prêt à discuter avec les autres spectateurs sans les rembarrer. C'est une forme de garantie qui rassure, à l'heure où les relations humaines déçoivent de plus en plus.
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Natsu » 16 juil. 2014, 16:45

Tyane a écrit :J'ai une amie architecte qui aimerait construire des espaces communs dans les immeubles, où les gens qui le voudraient pourraient, quand il le veulent, se retrouver avec d'autres pour parler, manger, jouer, se divertir, ect., selon les configurations de ces salles... cela permettrait peut-être d'avoir une relation semblable avec le colocataire sans avoir les inconvénients, pouvoir s'isoler et communiquer quand on veut.
Un peu comme dans certaines résidences pour personnes âgées, où chaque personne âgée a son logement (pour une ou deux personnes) avec un coin cuisine, mais où il y a aussi un réfectoire pour partager les repas si elles le veulent avec les autres et d'autres salles pour les activités (une salle télé ou salon, une salle de danse ou projection).

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Les alternatives au couple

Message par Héraclite » 16 juil. 2014, 18:13

Leonie a écrit :
Héraclite a écrit :Il suffit de s'inviter les uns les autres non ? Et le square ou le parc ne sont-ils pas des espaces dans lesquels "se retrouver avec d'autres pour parler, manger, jouer, se divertir" ?
Malheureusement, ce genre de comportements n'est plus automatique dans notre société. Je pensais bien m'entendre avec mes voisins de mon âge, jusqu'à ce que je découvre qu'ils avaient déménagé depuis quelques semaines sans nous en informer.

Inventer ce genre de propositions d'habitat, c'est permettre d'être sûrs de partager cette vision communautaire avec les autres habitants: si quelqu'un regarde le sport dans la salle commune au lieu de son salon, c'est qu'il est prêt à discuter avec les autres spectateurs sans les rembarrer. C'est une forme de garantie qui rassure, à l'heure où les relations humaines déçoivent de plus en plus.
Effectivement, why not.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités