Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Nastasia »

Léna a écrit :Cette manie de vérouiller des sujets ou de les supprimer sans explications est tout à fait infantilisante et méprisante pour les intervenant-e-s.

A ce jour, 3 topics ont été verrouillés et déplacés dans la section "Archives" du forum, le temps que l'équipe de modération puise faire le tri dans les messages et supprimer les éventuels propos jugés abusifs et autres amabilités proférées par certains.

Le verrouillage de ces topics ("sexisme chez les geeks", "montée (idiote) et imposture du féminisme en Occident" et "l'illusion de la révolution féministe contre le patriarcat") est consécutif à différents signalements et demandes d'intervention effectués par des membres du forum.

Un autre topic a également fait l'objet d'un signalement, aucun verrouillage n'est envisagé pour le moment pour ce sujet.


Nastasia, pour l'équipe de modération.
Image

Avatar du membre
giby
Ascendant
Messages : 920
Enregistré le : 27 avr. 2013, 11:35
Localisation : Nord (59)
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par giby »

Perso ce billet de blog me semble un peu naïf, mais bon.....
(\__/)
( :'.': )
(")_(") Copie et colle le lapin dans ta signature pour l'aider à envahir le monde.
Image

Avatar du membre
genin
Aspirant
Messages : 44
Enregistré le : 05 déc. 2013, 15:48
Localisation : Montpellier
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par genin »

a la base je pensais etre féministe de par mon éducation mais maintenant je préferre dire égalitariste, a force de me faire "taper dessus" par des féministes qui sont plus pour une oppression de tous ce qui porte phalus plutot que pour un monde sans discrimination. pour moi les femmes sont l'égale des homme a une exeption... les mères sont au dessus
SEMPER FIDELIS

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 5023
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 442 fois
A été aimé : 477 fois
Contact :

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Zimou »

genin a écrit :a la base je pensais etre féministe de par mon éducation mais maintenant je préferre dire égalitariste, a force de me faire "taper dessus" par des féministes qui sont plus pour une oppression de tous ce qui porte phalus plutot que pour un monde sans discrimination. pour moi les femmes sont l'égale des homme a une exeption... les mères sont au dessus
on beau +1 ^^ enfin même si je partage pas nécessairement le fait que - toutes - les mères soit "au dessus" car on trouve dans certaine famille de bien meilleur père que de mère.
vive l'égalitarisme xD tous pareille, pas d'jalou ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
genin
Aspirant
Messages : 44
Enregistré le : 05 déc. 2013, 15:48
Localisation : Montpellier
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par genin »

certe mais aussi de façon tres égoiste en faisant une dédicace a ma propre mère ^^
SEMPER FIDELIS

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Linoa »

Y'a un paquet de femmes qui font des enfants pour pouponner , habiller son bébé etc mais après lorsque l'enfant devient indépendant puis adolescent c'est autre chose!

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Leonie »

Linoa a écrit :Y'a un paquet de femmes qui font des enfants pour pouponner , habiller son bébé etc mais après lorsque l'enfant devient indépendant puis adolescent c'est autre chose!
En même temps, dans ma conception de la parentalité, une fois que l'enfant est devenu autonome, il est censé se débrouiller seul... Personnellement, j'ai du mal à comprendre les trentenaires qui rentrent chez leurs parents tous les week-ends, au-delà d'un certain temps l'enfant n'a plus besoin qu'on soit tout le temps sur son dos!
D'ailleurs, si les ados ont besoin de se braquer contre les parents c'est pas pour rien, c'est une étape nécessaire de la vie, il faut les laisser quitter le nid! :lol:

Après, c'est ma conception de la chose, je sais bien que dans certaines cultures les familles restent soudées, vivant avec les grands-parents etc.
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Trafalga
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 14 déc. 2013, 22:24
Localisation : Paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Trafalga »

J'attends les hommes dire que les féministes ne veulent pas l'égalité entre les femmes et les hommes, mais que les femmes soient supérieures aux hommes.
Ce qui est intéressant par la suite, c'est leur demander en quoi. Là on rigole.

La femme si elle veut un enfant, en fera un, et si elle n'en veut pas, impossible de lui en imposer un.
Et on revient encore à la contraception, qui est essentiellement féminine. Comme la plupart des mecs investi dans une relation stable, veulent à tout prix enlever le caoutchouc, évidemment ! La femme finit toujours par avoir le pouvoir en ce qui concerne la contraception. Mais à qui la faute ? Aux chercheurs qui n'ont pas trouvé la contraception masculine.
Les hommes sont furieux que les femmes disposent de leur corps pour enfanter ou non, ils estiment avoir leur mot à dire à ce sujet.

Ils disent que les femmes sont responsables de la hausse du chômage.
Seulement les hommes veulent du cul, être libre de draguer... sans avoir bobonne qui les engueule. Et les femmes ne veulent pas torchonner un bonhomme et être libre autonome. Il faut bien que tous ces célibataires puissent vivre.
Autre accusation liée. Les femmes ayant un salaire plus bas, ont plus facilement un emploi car plus rentable pour certains patrons.
Bref, la femme doit rentrer à la maison et obéir à son maître.

Et pour certains métiers comme l'armée, la police, les pompiers...
La femme ayant une structure plus faible ne devrait assurer un métier d'homme. Je dirais tout dépend de la femme.

Ah la prostitution est aussi un sujet très étendu.
Est ce qu'une femme peut marchander librement (sans macro) son corps ? Au nom de la liberté d'expression, certaines disent oui, d'autres disent que c'est une violence faite aux femmes. La femme étant utilisée comme objet, fait mauvaise réputation aux autres femmes, car les hommes finissent à vouloir que leurs femmes se conduisent comme des putains.
En même temps, certains hommes, à part la masturbation, n'ont et n'auront que cela.
Pourquoi les hommes doivent-ils être plus satisfaits que les femmes sur le plan sexuel, est-ce normal ? Cela voudrait dire que les hommes sont donc plus en demande que les femmes ?

Le sujet est une vrai prise de tête en lui même.

Mon avis : je crois que les hommes ont plus besoin de la femme que la femme a besoin de l'homme. C'est pour cela que dans certains pays, elle est asservie. La femme en étant autonome, oblige l'homme à dépasser ses capacités psychiques, à devenir un homme aimant, quelqu'un de bien. Certains hommes en sont incapables, alors plutôt que d'avouer leur incapacité, ils préfèrent remettre en cause la femme dans son ensemble.
Après certaines femmes profitent également de la situation, pour traiter comme des serpillières les hommes biens. Tout est relatif, le mal n'a pas de sexe.
N'hésitez pas à me contacter par mp, j'aime bien papoter.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3854
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 667 fois
A été aimé : 999 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Baelfire »

Je n'aime pas beaucoup les féministes...

Elles perdent leurs temps dans des combats inutiles (faire disparaitre le Mademoiselle non mais vraiment!!!)

Si leurs intentions sont bonnes elles sont trop extrêmes et maladroites. Elles veulent que les femmes soient l'égal des hommes.

Juridiquement OK mais sinon ??? Un homme n'est pas une femme et une femme n'est pas un homme. Nous sommes bel et bien différents parce que nous nous complétons! Pourquoi vouloir absolument gommer cela ??? C'est ce qui apporte l'équilibre naturel.

Les uns sans les autres nous ne sommes rien.

Et pendant ce temps, pendant qu'elles militent pour enlever le "Mademoiselle" des formulaires administratifs et qu'elles descendent la gente masculine plus bas que terre, des femmes se font violer, sont vendues, soumises à un époux, obligées de porter une burka, de se séparer de leurs enfants qui légalement appartient au mari et pas à elles puisqu'elles ne sont...rien.

Il y a des femmes pour qui chaque jour qui passe est un enfer. Où sont les féministes pour combattre ça ???

Parce que ce qui est vrai en revanche c'est que nous vivons dans un monde d'hommes fait pour les hommes. C'est ça qu'il faut combattre!

"Mon avis : je crois que les hommes ont plus besoin de la femme que la femme a besoin de l'homme. C'est pour cela que dans certains pays, elle est asservie. La femme en étant autonome, oblige l'homme à dépasser ses capacités psychiques, à devenir un homme aimant, quelqu'un de bien. Certains hommes en sont incapables, alors plutôt que d'avouer leur incapacité, ils préfèrent remettre en cause la femme dans son ensemble.
Après certaines femmes profitent également de la situation, pour traiter comme des serpillières les hommes biens. Tout est relatif, le mal n'a pas de sexe."

+1
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Hassan
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : 03 oct. 2013, 12:02
Localisation : Suisse
Pronom : il
A aimé : 8 fois
A été aimé : 63 fois
Contact :

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Hassan »

Bonjour,

je suis féministe et je note que ça suffit pour me juger comme extrémiste et ne pas m'aimer sans même me connaitre. Plaisanterie à part je note aussi une profonde méconnaissance du féminisme dans ta prose. Premièrement, il n'y a pas un mais des féminismes. En effet, tout le monde n'est pas forcément d'accord sur les luttes ou les manières de lutter. Sans oublier que le féminisme a changé selon la période historique (on parle de vagues et on tente d'entrer dans la 4ème ces temps). Alors on va suivre tes critiques.

Ahhhh la perte de temps dans les combats inutiles. C'est vrai que ces pauvres petits mots qui créent une pensée globale patriarcale sont si peu importants. Cette critique a toujours existé, tu peux me croire j'ai étudié le sujet, pour les raisons les plus diverses. Le droit de vote? Pas important le maris écoute sa femme. Mais je trouve toujours très révélateur que les "combats inutiles" aménent autant de contradictions de la part des personnes qui sont contre. Si faire disparaitre le mademoiselle des actes officiels (qui n'ont pas à connaitre le statut marital des femmes) est si peu important pourquoi toujours en parler? On efface et on passe à autre chose. Mais non ça continue d'argumenter. Tu penses que les féministes ne luttent pas contre les femmes qui souffrent? A ton avis qui a créé les premiers centres d’accueil pour femmes battues? Les planning familiaux (illégaux lors de leur création)? Qui a défendu les femmes attaquées pour avortement? Qui lutte pour supprimer le délit de racolage? Qui a lutté quand des socialistes ont tout fait pour minimiser le viol commis par Strauss Kahn?

Mais le problème soulevé par tes idées va plus loin, à mon avis. Tu parles des femmes comme naturellement femmes. Sauf que tu ne fais pas de différence entre le sexe biologie et le sexe social (le genre donc). Ce que tu fais c'est de l'essentialisme et du différentialisme (en fait tu pourrais être féministe différentialiste ce qui serait assez ironique). Or, les différences entre hommes et femmes sont en grande partie socialement construites. Pour prendre un exemple, rien n'oblige biologiquement une femme ou un homme à aimer le rose et le bleu. Ni une femme à ne pas vouloir de sexe et un homme à avoir un besoin irrépressible de sexe. Ces caractéristiques sexualisées dans la société sont, en fait, construites socialement. En fait tu te trompes quant au but du féminisme. Le but n'est pas de gommer les différences entre individus. Mais de supprimer la différence duale. Pourquoi rester simplement sur hommes/femmes naturalisés quand on peut faire ce qu'on veut? Moi, par exemple, j'aime faire la cuisine, je fais le ménage, je pleure devant les films mais je joue aussi aux jeux-vidéos. Sur ces quatre exemples trois sont considérés comme socialement féminins.

Donc on a le droit de critiquer. Mais il ne faut pas globaliser le féminisme. On a coutume de dire que quand trois féministes se rencontrent on sort avec quatre conceptions différentes. Il vaut mieux se faire sa propre idée et se renseigner plutôt que de suivre des critiques qui ont existé, sans changements, depuis la lutte des suffragettes.

Edit: un exemple de pourquoi on a besoin du féminisme http://www.slate.fr/monde/81099/soutien ... r-chocolat

Avatar du membre
genin
Aspirant
Messages : 44
Enregistré le : 05 déc. 2013, 15:48
Localisation : Montpellier
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par genin »

si les parent commençais par éduquer leurs enfant dans l'esprit de l'égalité, c'est bien de remarquer que les pub sont sexué que la société determine les gout de couleurs, mais combient de parents sachant cela achette des petit vetement rose a l'annonce du sexe feminin de leurs futur enfant ?
comme si ça suffisait pas que les profs nous appelle monsieur a 4 ans (ce que je trouve desagreable) ils vont aussi appeller les filles madame et on vas quand meme se faire reprendre a l'orale par ce fameux (Madame ?! MADEMOISELLE !). pourquoi ne pas faire disparaitre le genre des document officiel, ou faire revenir le damoiseau ?
la vérité c'est que personne ne fera appliquer quoi que ce soit apres que ce soit officiel, c'est les mentalités qu'il faut changer pas l'administratif, sinon on voit des maires qui refusent de marié des gens de meme sexe alors que la lois est passé. ACTA NON VERBA
SEMPER FIDELIS

Avatar du membre
Linoa
Ascendant
Messages : 908
Enregistré le : 17 août 2011, 02:15
A aimé : 33 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Linoa »

Et il faudrait également changer la langue française puisque le neutre est masculin, un groupe de 5 femmes et un homme -> ils. :?

Trafalga
Apprenti
Messages : 60
Enregistré le : 14 déc. 2013, 22:24
Localisation : Paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Trafalga »

Bravo Hassan ! Je n'aurais pas mieux dit.

Après ce qu'il faut savoir c'est la connotation des termes.
Le fameux mademoiselle est une vraie torture et tout dépend avec qui on se trouve.
Il y a le madddiiiissoiseeelle, très langoureux et lourd avec les yeux bien brillants du gros porc du coin.
Le mademoiselle façon patriarcale qui te fait vite comprendre où ta petite place.
Le mademoiselle de l'interrogateur qui cherche une femme libre,
etc....
En gros le mademoiselle te fait souvent passer pour une salope ou une gamine, face aux hommes qui ont le cerveau très mal placé.
Vous remarquerez aussi une autre chose, les mecs qui sont bien élevés et respectent la femme, ont strictement rien à faire du madame-mademoiselle, ça les encombre plus qu'autre chose, parce qu'ils ne s'en servent pas comme moyen de domination.

Avant que mademoiselle soit rayé de la liste administrative, j'utilisais le madame comme arme. Dès que je croisais un cas de figure plus haut (attention il existe aussi des hommes qui disent mademoiselle par rapport à notre âge, par réflexe sans penser à mal, j'insiste là-dessus), je mettais à assassiner la petite phrase "madame" avec correction. Le mec en face de moi changeait tout de suis de ton.
Ce qui prouve bien, ce que je démontre.
N'hésitez pas à me contacter par mp, j'aime bien papoter.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3854
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 667 fois
A été aimé : 999 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Baelfire »

J'aime mon "Mademoiselle" et les féministes me l'ont volé!

Pour moi ça représente Coco Chanel, la Grande Mademoiselle, symbole de réussite féminine et j'en suis fière!

Enfin on ne m'a pas demandé mon avis de toutes façons. :non:

Vous savez qu'avec ces histoires on en arrive à ne plus être à l'aise quand on demande aux femmes leurs noms de jeune-fille ? Et pourtant ce n'est pas par curiosité malsaine mais parce que ça fait parti des mentions obligatoires à mettre dans les contrats de travail.

Prônez plutôt le "damoiseau" plutôt que de nous enlever un de nos privilèges, celui d'avoir 2 titres possible! Et il y a plein des demoiselles qui ne se marient pas mais qui ne sont pas disponibles pour autant. Maintenant on le sait c'est acquis.

Je suppose que le prochain GRAND combat sera de faire que le numéro de SS des femmes ne commencent plus par 2 mais par 1 ? Tant qu'à se complaire dans la bêtise après tout...

Les hommes ensuite pourront répliquer que puisque c'est comme ça les femmes doivent leur tenir la porte, leur tirer la chaise, les porter sur le seuil de la maison le jour du mariage. Egalité on vous dit !!!!

A défaut d'être utile ça va être ridicule et drôle...

Hassan je ne te connais pas personnellement alors ce n'est pas toi que j'ai "jugé" mais bel et bien les féministes hystériques qui nous sortent des idées saugrenues venues d'on ne sait où. Ca n'a rien de personnel.

Il y a encore bien des combats à mener. Le droit de vote pour les femmes dans tous les pays en fait parti. Que la femme soit considéré juridiquement comme l'égale de l'homme également. Et il y en a encore tant et tant!!

Alors quand je vois toute cette énergie dépenser pour un pauvre Mademoiselle je suis désolée mais ça me met en rogne!

Et quand je parle du fait que naturellement nous sommes différents et sommes fais pour nous compléter, je parle du physique...que vous le vouliez ou non un homme n'est pas une femme et une femme n'est pas un homme !! Ce sera toujours comme ça!!

C'est pour cette raison qu'il existe des produits (tiens les vélos par exemple) adaptés aux femmes et d'autres aux hommes parce que tout ne peut pas être mixte et qu'on ne peut pas avoir la même façon de se tenir. Et ça j'ai l'impression que les féministes ne veulent pas le comprendre, ça m'agace!
Image

TAGADAAAAA !!!

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Piccolo »

Baelfire a écrit :Et quand je parle du fait que naturellement nous sommes différents et sommes fais pour nous compléter, je parle du physique...que vous le vouliez ou non un homme n'est pas une femme et une femme n'est pas un homme !! Ce sera toujours comme ça!!
Oui enfin "nous compléter" relève plus de la croyance ou de la philosophie que de la réalité pure et simple, comme 1+1=2.

Après je suis d'accord: un homme et une femme c'est pas pareil, mais ils ne sont pas intégralement différents non plus. Génétiquement l'homme repose sur des bases féminines, c'est loin d'être aussi noir et blanc que ce que notre culture aimerait nous faire croire.

Répondre