Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Léna » 25 avr. 2013, 22:01

Un bon article que je dédie aux quelques intervenants que j ai croisés ici et qui se reconnaîtront :) (ou pas...)
Vous avez peut-être remarqué chaque polémique que provoque nos articles féministes. C’est un p’tit bonheur pour nous parce que c’est un peu l’objectif. Tout ce qui est iconoclaste bouscule et il y a forcément des réactions (plus ou moins intelligentes). Ces réactions sont si systématiques et parfois si violentes qu’on croirait à une réaction du système patriarcal défendant ses intérêts. Je dis ça…
La suite ici:
http://lartetlamaniere.wordpress.com/20 ... feminisme/

Je ne saurais trop vous conseiller à tous-tes ce bon blog tenus par deux hommes pro-féministes.
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Léna » 25 avr. 2013, 22:02

Ensuite vous pourrez passer à Rupture anarchiste et trahison pro feministe de Léo Thiers Vidal.
Mais chaque chose en son temps :mrgreen:
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Zimou » 26 avr. 2013, 01:08

alors ça, c'est du gros troll ou je m'y connais pas! annoncé des la première phrase de l'article :
Si vous suivez régulièrement ce blog vous avez peut-être remarqué chaque polémique que provoque nos articles féministes. C’est un p’tit bonheur pour nous parce que c’est un peu l’objectif.
l'obectif? faire polémique. l’intérêt des féministe? s'en fou. les moutons qui tombent les 2 pieds dedans? vous. et les dizaine de personnes qui commente et font polémique. c'est de la belle manipulation. cela dit, tous les commentaire ne sont pas stupide, car j'en ai pris un complétement au hasard qui disais :
Je suis une femme avec un cerveau en état de marche et avec un bagage universitaire. ce qui me permet de faire la différence entre des laïus sans fondement scientifique (j’insiste) et une véritable démarche intellectuelle.

Le bavardage sur le patriarcat (un épouvantail fabriqué de toutes pièces par les féministes les plus hystériques) se heurte ne serait-ce qu’à la simple observation de la réalité dans nos sociétés. C’est un mythe, une chimère, vous vous montez la tête avec une lecture du monde qui ne correspond qu’aux fantasmes revanchards de filles mal dans leur peau.
je suis complétement d'accord avec ça (si ce n'est la correspondance qu'elle fait allusion et la façon de voir le patriarcat, mais que je ne contredit pas non plus car j'en sais rien... et quand je sais pas...), j'aurai pas dit mieux. c'est avec une vrai démarche intellectuel que je vous ai contredit dans le post précédent et que je vous ai prouvé que vous aviez tord. cet article est tout aussi démontable de la même façon. je ne m'en donnerai cependant pas la peine, le sujet précédent m'ayant suffisamment fatigué et n’étant pas d'humeur pour quelques jours encore certainement, surtout pour arriver à un résultat qui sera identique à l'autre sujet.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Piccolo
Atrix
Messages : 1733
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 112 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Piccolo » 26 avr. 2013, 10:04

Parce que les féministes ne sont pas nombrilistes peut-être ? A les entendre, on dirait que c'est le seul combat social légitime à mener, alors qu'il existe des inégalités tout aussi profondes (sinon plus) qui n'ont aucun rapport avec le sexe de la personne: classe sociale, origine ethnique, orientation sexuelle...

Le féminisme n'est finalement que l'arbre qui cache la forêt.

Et quand tu parles des "hommes", j'espère au moins que tu fais référence au genre humain dans son ensemble et non pas exclusivement aux individus de sexe masculin, parce qu'autrement on retombe dans le manichéisme de bas étage.

Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Léna » 26 avr. 2013, 11:07

Piccolo a écrit :Parce que les féministes ne sont pas nombrilistes peut-être ? A les entendre, on dirait que c'est le seul combat social légitime à mener, alors qu'il existe des inégalités tout aussi profondes (sinon plus) qui n'ont aucun rapport avec le sexe de la personne: classe sociale, origine ethnique, orientation sexuelle...

Le féminisme n'est finalement que l'arbre qui cache la forêt.

Et quand tu parles des "hommes", j'espère au moins que tu fais référence au genre humain dans son ensemble et non pas exclusivement aux individus de sexe masculin, parce qu'autrement on retombe dans le manichéisme de bas étage.

Tu ne dois pas beaucoup les écouter et les lire les féministes...
Et non "je" (enfin '"ils" en l occurrence,les auteurs) ne parlent pas des hommes au sens du genre humain mais bel et bien des hommes avec un petit "h".Si tu avais lu l article,tu le saurais.De cette manie qu'ont les hommes avec un petit h de venir chialer sur les horribles généralités que se permettent les féministes au lieu de s interroger avec honnêteté sur leur statut et les privilèges qui en découlent et d initier une déconstruction,au lieu d accepter l évidence que l immense majorité des auteurs de violences sont bel et bien des hommes.

Les femmes ont un très lourd combat à mener,d autant plus lourd qu il est sans arrêt relativisé,minimisé comme vous ne cessez quasi tous de le faire ici. Vous passez tout le débat à tenter de tirer votre épingle du jeu avec le recours à ce réflexe andocentré salvateur et misérable du "c est pas vrai on n est pas tous comme ça,la preuve moi j'suis pas comme ça du tout."

Et puis quoi de toute façon ?Tu vas reprocher aux gens engagés contre le sida ne ne pas s occuper du cancer toi? Ou tu réserves seulement ta petite accusation minable aux féministes?

Vous devriez avoir honte de votre "négationnisme" ,honte d être aussi aveugles ou de mauvaise foi,honte de vous permettre de prendre de grands airs assurés alors que vous êtes totalement ignorants (ou indifférents tout simplement) des réalités insupportables qui frappent les femmes quotidiennement et partout dans le monde.Ainsi vous vous en faites les complices que vous soyez vous mêmes ou non des violeurs,des tabasseurs,ou des harceleurs. Vous êtes des collabos.
.En France et partout dans dans le monde,donc,les femmes sont victimes de quantité de violences spécifiques (car elles sont des femmes) exercées par les hommes avec un petit h. Des violences explicites ou plus ou moins insidieuses:
-Viols ( Environ 75000/an en France d après la dernière enquête ENVEFF qui ne portait que sur les femmes âgées de 18 à 59 ans...) ,dressage au silence et à la culpabilité (seules 10% des femmes victimes portent plainte,un large pourcentage des viols jugés sont correctionnalisés ,ce qui veut dire que de "crimes" ils passent au simple "délits" avec ce que ça sous-entend de forte réduction des peines encourues.Au final l immense majorité des violeurs ne fout jamais les pieds dans un tribunal,quand à ceux qui y sont traînés ils ne sont que 22% à être condamnés aux assises)

http://www.agoravox.fr/actualites/socie ... e-la-55516
http://pasdejusticepasdepaix.wordpress. ... en-france/
http://lacorrectionnalisationduviol.wordpress.com/

Dans le monde le viol des femmes est utilisé comme arme de guerre, dans le monde 1 femme sur 3 sera cognée ou sera contrainte à un rapport sexuel forcé au cours de sa vie.
- Vous voulez qu'on parle de toutes celles qui crèvent ici ou ailleurs sous les coups de leurs hommes avec un petit h? On parle des mutilations génitales? Des mariages forcés? On peut aussi parler de toutes celles qui sont enrôlées dans des réseaux de prostitution ou qui y sont contraintes économiquement? Toutes celles qui ne servent que de sac à foutre ? Toutes celles qui sont harcelées sexuellement au travail? Ou encore grassement emmerdées dans la rue ? Je n ai pas une seule amie qui n ait pas été confrontée à ces agressions plus ou moins violentes.
Les chiffres ne sont pas difficiles à trouver messieurs, OMS,Amnesty internationale etc etc etc etc
Ca fait un sacré paquet de femmes violentées pour du simple fait divers,de l anecdotique,du "coup de pas de bol",de l accident...ça fait beaucoup pour du non systémique.

-Extrême banalisation des propos misogynes (alala tout ce qu on peut mettre sur le dos de l humour),il suffit d allumer la tv,la radio ...(je pourrais vous filer 1000 exemples par jour), réification des femmes dans la pub,la pornographie,les clips...
Sous-représentation des femmes aux postes de pouvoir,à l assemblée, sur-représentation des femmes dans les boulots précaires,inégalités salariales...


Mais à part ça tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles,rien n est lié,on ne peut pas parlé de violences systémiques ( c est pratique ça évite de s y attaquer à ce système justement),de domination patriarcale,l éducation sociétale que nous recevons tous et toutes n est absolument pas sexiste pour un sou, les hommes ne sont pas élevés à être dominants,agressifs et à considérer les femmes comme des objets,dont le corps est à disposition,les femmes ne sont pas du tout dressées à être des bonniches,des putes,de jolies petites choses serviles et discrètes.(bah non faut pas généraliser,vous êtes tellement sensibles mes pauvres enfants)
Il n y a strictement aucun conditionnement social à endosser des rôles spécifiques selon nos sexes,les rapports hommes-femmes ne sont absolument pas entachés de violences perpétuelles qui s exercent à l égard de ces dernières.

Le but ce n est pas de dire que chaque homme sur cette terre est un monstre et que chaque femme est un ange comme vous vous obstinez à le penser puérilement en plaçant ainsi le débat au ras des pâquerettes.
Oui,il y a des hommes adorables,respectueux,plein d esprit ,empathiques,des hommes brillants qui font l effort de s interroger sur ce conditionnement social relatif au genre.
Je vous ai mis un blog en lien de deux d entre eux, j ai cité Thiers-Vidal qui va très loin dans sa réflexion et sa remise en question, on pourrait évoqué l'asso "zeromacho" aussi qui prend position contre la prostitution.
http://zeromacho.wordpress.com/
Oui il y a des femmes mauvaises,idiotes,violentes.Des femmes qui entretiennent avec zèle ce que John Carter et moi dénonçons ici par ex,des femmes qui s accommodent très bien de tout ceci.

L idée ce n est pas de réduire chaque homme à un porc,l idée c est surtout d admettre que le monde est dominé par un système patriarcale dont les hommes tirent des avantages nombreux et certains (dont ils usent avec plus ou moins de virulence) et ,ce ,au détriment des femmes.
Les mortes ,les violées,les humiliées sont par dizaines de milliers sous vos yeux messieurs.Les responsables aussi.Il faut vraiment avoir un paquet de merde dans les orbites ou une dose de mauvaise foi abjecte pour ne pas le constater.
Modifié en dernier par Léna le 26 avr. 2013, 11:28, modifié 1 fois.
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Piccolo
Atrix
Messages : 1733
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 112 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Piccolo » 26 avr. 2013, 11:48

Léna a écrit :l idée c est surtout d admettre que le monde est dominé par un système patriarcale dont les hommes tirent des avantages nombreux et certains (dont ils usent avec plus ou moins de virulence) et ,ce ,au détriment des femmes.
Oui je l'admets, et....?
Mais la réalité est plus subtile que ça, les hommes sont aussi victimes du patriarcat. Eux aussi ont des "comptes à rendre" en matière de comportements et d'objectifs sociaux. Ceux qui n'y adhèrent pas sont vus comme des faibles et tendent à être marginalisés par le système.

Sauf que tout ça, personne n'en parle.

Au fond, le combat des féministes pourrait tout simplement être asexué, sauf que non, il prend toujours des tournures de guerre des sexes primaire.

Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Léna » 26 avr. 2013, 12:07

Piccolo a écrit : Oui je l'admets, et....?
Mais la réalité est plus subtile que ça, les hommes sont aussi victimes du patriarcat. Eux aussi ont des "comptes à rendre" en matière de comportements et d'objectifs sociaux. Ceux qui n'y adhèrent pas sont vus comme des faibles et tendent à être marginalisés par le système.

Sauf que tout ça, personne n'en parle.

Au fond, le combat des féministes pourrait tout simplement être asexué, sauf que non, il prend toujours des tournures de guerre des sexes primaire.
CQFD .

Victimes,non surement pas ou incommensurablement moins que les femmes, le système patriarcal est au très net avantage des hommes qui en tirent avant tout des bénéfices. Il faut arrêter deux secondes le foutage de gueule quand même...
Quant à la guerre ,ce ne sont pas les féministes qui la font ,mais les petits et grands lieutenants du Machisme .Ce n est pas une guerre "des" sexes comme si les deux étaient à armes égales ...mais une guerre contre le sexe des femmes dont il s'agit.Les féministes,elles ,tentent de défendre les intérêts de leurs soeurs ( et ce très gentiment et pacifiquement).Elles sont dans la défense,pas dans l attaque.

Plus globalement les féministes luttent aussi pour le dépassement des clichés de genre qui enferment les femmes ET (donc ,forcément) les hommes dans des cases.
Certains hommes ,effectivement, se sentent à l étroit,mal à l aise dans ces tiroirs et revendiquent aussi pour les femmes l absolu droit d en sortir (en ayant conscience que ce sont elles qui en pâtissent très majoritairement). Ils ont toute ma solidarité.Si j avais été mère d un petit garçon je me serais fait un devoir d élever mon fils dans la plus grande , sereine et respectueuse liberté possible.Non pas comme un futur petit supérieur, mais comme un individu libre entouré d alter-égo.
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Léna » 26 avr. 2013, 12:31

Je ne sais pas si je vais pouvoir continuer à te répondre sans devenir vraiment très désagréable tant ton discours scandaleux me fait horreur depuis le début de nos échanges. Tu grimpes encore dans les échelons là...de mieux en mieux!
Je vais réfléchir un peu pour savoir si ça en vaut la peine.
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Piccolo
Atrix
Messages : 1733
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 112 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Piccolo » 26 avr. 2013, 12:35

Léna a écrit :des hommes qui en tirent avant tout des bénéfices
Liste-les.
Léna a écrit :Il faut arrêter deux secondes le foutage de gueule quand même...
Je ne suis pas ton ennemi, tu n'es pas obligée de me parler sur ce ton.
Léna a écrit :Les féministes,elles ,tentent de défendre les intérêts de leurs soeurs ( et ce très gentiment et pacifiquement).Elles sont dans la défense,pas dans l attaque.
Sauf que la plupart du temps elles font justement le contraire, et tendent à décrédibiliser le genre féminin, faisant passer toutes les femmes pour des hystériques, même celles qui combattent intelligemment.
Et pacifiquement...ça dépend, on ne peut pas dire que les femens soient pacifiques par exemple (pour prendre un exemple très actuel et médiatisé).

En plus tu oublies l'existence des lobbys et de leur moyens de pression.
Léna a écrit :Plus globalement les féministes luttent aussi pour le dépassement des clichés de genre qui enferment les femmes ET (donc ,forcément) les hommes dans des cases.
Certains hommes ,effectivement, se sentent à l étroit,mal à l aise dans ces tiroirs et revendiquent aussi pour les femmes l absolu droit d en sortir (en ayant conscience que ce sont elles qui en pâtissent très majoritairement). Ils ont toute ma solidarité.
Je trouve ça très juste et honorable...sur le papier.
C'est simplement la mise en pratique qui est calamiteuse.

J'ai l'impression que tu me juges mal, alors qu'au fond je ne suis pas en désaccord avec toi.

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Tyane » 26 avr. 2013, 13:39

Pour ce qui est de la situation des femmes dans le monde et de la présence du viol dans nos sociétés, j'ai une position moins nuancée que pour l'égalité juridique et les représentations en France :

1) Parce que si des progrès existent, la domination masculine est bien installée dans plusieurs pays : [ur=http://www.lemonde.fr/international/art ... _3210.html]Arabie Saoudite[/url], Inde, Somalie. (Je ne dis pas que tout est parfait en France)

2) Aussi aberrants qu'ils paraissent, les chiffres du viol ne sont pas inventés "juste par les féministes". Voit à ce sujet lemanifeste des 313. Sur l'article "Viol" de Wikipédia, on lit ceci : En moyenne dans le monde, si rien ne change, près d’une femme sur cinq sera victime de viol ou de tentative de viol au cours de son existence.

Cette affirmation est sourcée : María José Alcalá, L’état de la population mondiale 2005. La promesse d’égalité : égalité des sexes, santé en matière de procréation et objectifs du Millénaire pour le développement, UNFPA, 2005, p. 65

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Zimou » 26 avr. 2013, 23:04

Yako a écrit :Tiens étonnamment je suis agnostique
vive le pastafarisme! j'adore cette religion. même si c'est du (bon gros) troll (velu).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Léna » 04 mai 2013, 14:13

Tous les sujets relatifs vont être vérouillés ?
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Avatar du membre
The Angry Asexual
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 26 avr. 2013, 21:29

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par The Angry Asexual » 04 mai 2013, 14:39

Léna a écrit :Tous les sujets relatifs vont être vérouillés ?
C'est fort possible.
Peut-être pas celui-ci car il est plutôt pro-féministe.

J'avais posté un message il y a quelques jours dans: "La montée (idiote) et l'imposture du féminisme en occident" et il a mystérieusement disparu !

Puis ma dernière intervention n'a pas dû plaire aux modérateurs alors je pense que c'est la raison pour laquelle le topic à été verrouillé "en attente de modération".

J'ai l'habitude de me faire censurer sur les forums.
Certaines vérités ne sont pas bonnes à dire... :lol:
Image

Morpheus, dans le film Matrix.

Avatar du membre
Léna
Affable
Messages : 145
Enregistré le : 11 avr. 2013, 01:25
A été aimé : 4 fois

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par Léna » 04 mai 2013, 14:57

Oui enfin "vérités" je n'en suis guère convaincue mais ce n est pas le problème...Cette manie de vérouiller des sujets ou de les supprimer sans explications est tout à fait infantilisante et méprisante pour les intervenant-e-s.
"Le pouvoir ne doit pas être conquis,il doit être détruit"

Avatar du membre
The Angry Asexual
Apprenti
Messages : 52
Enregistré le : 26 avr. 2013, 21:29

Re: Le nombrilisme des hommes face au féminisme

Message par The Angry Asexual » 04 mai 2013, 15:07

Léna a écrit :Cette manie de vérouiller des sujets ou de les supprimer sans explications est tout à fait infantilisante et méprisante pour les intervenant-e-s.
Peut-être...
Mais certaines opinions qui s'éloignent trop de la pensée unique et politiquement correcte dérangent trop.
Certains pensent que c'est une bonne raison pour "modérer" un topic.
Je ne sais pas si c'est le cas ici alors je n'accuse personne...
Image

Morpheus, dans le film Matrix.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité