Végétarisme

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Avatar du membre
Truk
Acolyte
Messages : 372
Enregistré le : 26 oct. 2009, 23:26
Localisation : Lyon

Re: Végétarisme

Message par Truk » 27 oct. 2009, 12:19

J'ai lu en diagonale le topic, je viens d'arriver. Mais plus un végétarien si ça peux aider.
(j'ai été plutôt surpris de voir ce topic en haut de la liste ayant été végétarien avant d'avoir compris mon asexualité)
je sent que je vais vraiment me plaire ici...


Edit :
DannyBoy a écrit :Axiome de DannyBoy : tout problème culinaire peut se résoudre par un surcroît d'épices.

:mrgreen:
+1 :wink:
Modifié en dernier par Truk le 28 oct. 2009, 12:43, modifié 1 fois.
"De leurs ennemis les sages apprennent bien des choses."

Aristophane

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Végétarisme

Message par Syd » 28 oct. 2009, 11:24

D'un autre côté, les carnivores n'ont peut-être pas osé faire leur coming out :P

Avatar du membre
Truk
Acolyte
Messages : 372
Enregistré le : 26 oct. 2009, 23:26
Localisation : Lyon

Re: Végétarisme

Message par Truk » 28 oct. 2009, 12:59

Je vois le genre ...

"Aujourd'hui, mes amis, parents, j'ai une annonce à vous faire, depuis toujours je mange de la viande, barbecues et steack tartares n'ont plus de secrets pour moi. Merci de votre attention compréhensive."

\o/
"De leurs ennemis les sages apprennent bien des choses."

Aristophane

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Végétarisme

Message par reverine » 28 oct. 2009, 18:42

mon compagnon est comme ça : s'il pouvait ne manger que de la viande, il le ferait :ouhla: c'est moi qui ai dû l'éduquer aux légumes, lui à part la patate, pomme de terre, canada, crompîr...

C'est pour dire, comme je suis malade, je lui demande d'aller chercher les légumes au marché, et je lui fais une liste pour être sûre.
Rentré, il me montre un sac de quatre concombres. "Pourquoi t'as pris des concombres ?" "Ah ce sont des concombres ? Et c'est quoi la différence avec les courgettes ?"

Euh... les courgettes n'ont pas la même épaisseur, la même peau, sont plus jaunies, et n'ont pas le même bout non plus :lol:

après les avocats qui sont des mangues et les prunes reine-claude qui sont de gros raisins... il m'a tout sorti lui :D
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Végétarisme

Message par Dexter » 28 oct. 2009, 18:56

mdr :lol: :lol:
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Truk
Acolyte
Messages : 372
Enregistré le : 26 oct. 2009, 23:26
Localisation : Lyon

Re: Végétarisme

Message par Truk » 28 oct. 2009, 19:00

Haha, c'est peut-être juste un manque de connaissance en cuisine non ?
Fais le test, présente lui une petite côte de porc et une grosse côte de veau, et demande lui deux nom d'animaux. Si il te dis poulet ... Au fourneau !
"De leurs ennemis les sages apprennent bien des choses."

Aristophane

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Végétarisme

Message par Syd » 28 oct. 2009, 19:03

reverine a écrit :s'il pouvait ne manger que de la viande, il le ferait :ouhla:
:lol: Je connais ça :mrgreen:

analogie
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 25 oct. 2009, 19:15

Re: Végétarisme

Message par analogie » 29 oct. 2009, 15:33

Syd a écrit :D'un autre côté, les carnivores n'ont peut-être pas osé faire leur coming out :P
Hé bien, moi je serais plutôt carnivore. :P C'est une question de goût je crois. Il n'empêche que je mange aussi des légumes. Mais l'un n'empêche pas l'autre...

Avatar du membre
Truk
Acolyte
Messages : 372
Enregistré le : 26 oct. 2009, 23:26
Localisation : Lyon

Re: Végétarisme

Message par Truk » 29 oct. 2009, 17:33

analogie a écrit :Il n'empêche que je mange aussi des légumes. Mais l'un n'empêche pas l'autre...
:mrgreen: Heureusement ! :mrgreen:
"De leurs ennemis les sages apprennent bien des choses."

Aristophane

Avatar du membre
Truk
Acolyte
Messages : 372
Enregistré le : 26 oct. 2009, 23:26
Localisation : Lyon

Re: Végétarisme

Message par Truk » 09 nov. 2009, 14:35

reverine a écrit :Mon avis là-dessus est que je ne serai jamais végétarienne, tout comme je ne nierai jamais d'être femme : ça fait partie de la nature. Je suis carnivore, et je n'ai pas à décider de ce qui est bon ou non à la place de la nature, elle n'est qu'un équilibre à ne pas perturber.
De plus, ne pas manger de la viande quand l'animal est déjà mort, ça ne sauve pas l'animal, au contraire cela rend sa mort inutile puisqu'il sera jeté au final et non mangé comme le voudrait les lois naturelles. Là oui, je suis contre l'abattage intensif, mais le végétarisme n'y change rien, a contrario il le rend encore plus abusif.
Quoi ? :shock:
reverine a écrit :Et puis des races animales, si personne ne les mange un minimum, elles prolifèrent trop et causent bien des dégâts. Par contre, les plantes elles, peuvent toujours être déracinées et replantées ailleurs si elles sont trop nombreuses, elles sont plus fragiles et résistent moins aux carnages... alors à choisir, je serais carnivore exclusive. Il y a plus de plantes qui disparaissent chaque année que d'animaux.
Bien des animaux causent des accidents de la route, des saccages de vergers et cultures, des dégâts ménagés etc... je ne dirai jamais qu'il faut les supprimer hein, ce sont des accidents, mais pas au point de les laisser se développer de manière importante en augmentant ainsi ces accidents-là entre autre. Parce qu'au final dans ces situations-là, ces bêtes meurent quand même, tout aussi atrocement parfois, et elles emportent des vies humaines avec elles...
Non, non et non. Si les chasseurs ne nourrissaient pas les marcassin en hiver, les sangliers ne prolifèreraient pas au point de détruire les récole au printemps... Comme tu le dis laissons la nature faire son travail.



reverine a écrit :ce n'est pas notre alimentation qu'il faut changer pour cela, mais notre gestion du marché alimentaire avec tous les excès qu'il apporte. Nous ne mangeons pas tout ce poisson. Ni toute cette viande, ni ne consommons tout ce bois...

Même si tous les êtres humains mangeaient de tout, en ne préparant pas plus que nos besoins, jamais nous n'aurions ces soucis sur la planète. a la base, le végétarisme était une réponse à la surconsommation. Rien à voir avec la santé et le bien être animal, ou bien disons qu'ils faisaient d'une pierre deux coups, mais ce n'était pas l'enjeu principal. C'était tout simplement une conséquence : moins de surproduction = plus de respect des animaux et d'alimentation variée.

Qui sait que nous ne vendons en grande masse que trois sortes d'aubergines (dites "standard") alors qu'il en existe plus de 200 ?
Et ça, que les gens soient végétariens ou non, ça ne les empêche pas pour la plupart de tout acheter en grande surface. Pour ça, je préfère les marchés populaires ou l'AMAP.
Là ça y est, c'est exactement ma démarche, merci. Personnellement, venant de la campagne j'ai déjà tué le cochon et vidé des lapins. Et je l'ai fait avec plaisir. C'est l'industrialisation de l'élevage intensif qui est une plaie ( 28% du CO2 mondial )
Je ne supporte pas de traiter les animaux vivant comme une marchandise.
Pour la question de l'abatage, je ne pense pas que ce soit une question d'alimentation mais de gestion des ressources.
"De leurs ennemis les sages apprennent bien des choses."

Aristophane

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Végétarisme

Message par melancolie » 03 janv. 2011, 16:48

Je ne mange pas de viande depuis l'adolescence et là je viens d'eliminer le poisson.
J'essaie de limiter aussi les oeufs et le lait que je reserve aux repas en société (car en famille et au restau, y'a rien de prévu pour les végétaliens en général).

Pour les végétariens, comment votre famille et votre entourage acceptent votre manière de manger ?

Pour le prochain repas de famille prévu le 21 janvier, je prefere pas y penser, déjà ils insistent pour que je goute à la viande et maintenant ils vont pas comprendre que je ne mange "même plus" du poisson...
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Végétarisme

Message par Syd » 01 juil. 2011, 18:56

Ca date un peu, mais les végétariens métalleux peuvent suivre les recettes du Vegan Black Metal Chef :

Je ne ferai jamais ses recettes mais j'adore ses explications en musique :mrgreen:

Avatar du membre
Disorder
Adepte
Messages : 159
Enregistré le : 14 oct. 2011, 01:59
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Végétarisme

Message par Disorder » 13 nov. 2011, 11:08

Je fais de l'exhumation de topic.

Donc après avoir été ovo-lacto-végétarien-ne (lol) pendant 5 sans, je suis devenu-e végétalien-ne (et de fait, vegan) parce que soyons honnête, refuser de manger de la viande et du poisson tout en consommant des oeufs, du lait, de la gélatine, de la présure...etc, c'est assez incohérent (même si, arrêter de consommer de la viande c'est bien). Je pense que si on devient végétarien pour une raison éthique, pour le droit des animaux et la libération animale (c'était mon cas), alors la suite logique c'est de tendre vers un mode de vie vegan. Vegan sinon rien, et celui qui pense que c'est une question d’extrémisme, je l'invite à se scotcher une bombe sur le torse et à se faire sauter sur la place publique.

Je suis contre le spécisme et je pars du principe que nous n'avons pas le droit d'exploiter, torturer et tuer des êtres sentients.
Quant à l'excuse qui veut que nous mangeons de la viande depuis toujours, en plus d'être fausse (nous étions de gentil cueilleurs à la base) elle n'est, selon moi, pas une excuse valable. Si à une époque nous mangions de la viande c'est parce que nous n'avions pas spécialement le choix, c'est con mais à un moment donné il fallait survivre pendant les hivers rudes, de plus à l'époque nous chassions pour manger (et non pour le "sport") et nous n'emprisonnions pas les animaux pour les faire se reproduire pour notre bon plaisir. C'est avec l'arrivée de la civilisation que nous avons commencé à faire des élevages, mais là encore nous ne surproduisions pas et rien n'était intensif, on mangeais de la viande que pour de rares occasions, et les riches qui s’empiffraient de viande en pensant que ça leur donnerais la santé et la force finissaient par être malades :lol: ....Aujourd'hui, tout à changé, et c'est pour cela que notre vision de la nourriture carnée doit changer. C'est fini l'âge de pierre, c'est fini les orgies de bouffe des riches moyen-âgeux, c'est fini la peur de manquer de viande parce qu'on peut en avoir qu'une fois par mois tellement c'est cher...nous vivons dans l'erre supermarché, super-exploitation, super-élevages intensifs, super-abattoir et surper-manque de respect pour la vie et la planète !

Une des plus grandes sources de pollution : les élevages.
La faim dans le monde ? : le détournement des ressources alimentaires pour les animaux d'élevage.
Les plus grandes victimes de la barbarie humaine : les animaux d'élevage.

On est toujours là, à être fier d'être des humains et on croit que c'est une excuse valable pour se permettre de réduire à l'esclavage des animaux, on a fait pareil avec les humains rappellez-vous jusqu'à ce que quelques uns réalisent que peut importe la couleur de peau un humain est un humain...peut être qu'un jour, nous réaliserons que peut importe l'espèce, un être vivant sentient non-humain est un être vivant sentient, tout simplement.

Notre force c'est la compassion, c'est ça qui nous rend "humain" je pense. Vive la vie, et toutes les vies* ! :mrgreen:


===============

* : Non, une carotte c'est vivant mais ça ne souffre pas ami omnivore, elle n'a pas de système cognitif. De plus, même si c'était le cas, on tue bien plus de végétaux pour nourrir un élevage que pour nourri des végétalien toute leurs vies.
Modifié en dernier par Disorder le 01 juin 2012, 22:08, modifié 1 fois.
Gender :
[ ] Female
[ ] Male
[x] Licorne

Avatar du membre
LeDisparu1
Affable
Messages : 117
Enregistré le : 24 sept. 2008, 10:10
Localisation : Allemagne

Re: Végétarisme

Message par LeDisparu1 » 16 nov. 2011, 21:44

Voilà que j'ai déjà répondu au sujet, mais j'aimerais ajouter que j'ai rencontré tant des gens végétariens ou végétaliens sur des sites asexuels (comme asexuality.org ou asexualitic.com) que ça me semble difficile à croire que la connexion soit complètement fortuite...

Pour faire un peu le up-date: dans mon dernier poste dans ce sujet, j'ai écrit contre la théorie qui veut que le poids est génétiquement fixé. J'ai fait témoignage à ...alors, à mon expérience personnelle (qui, bien sûr, n'est pas vraiment représentative...) Mais soit, soutenons la thèse que j'ai annoncé jadis encore un peu en disant que je pèse, depuis quelques six mois, 60 kilos et que l'année avant ce temps-ci, je fluctuais entre 64 et 66.

Qu'est-ce qui a amené la perte du poids? Et, bien sûr, un autre changement dans l'alimentation. J'ai sensiblement augmenté la partie de ma nourriture qui consiste en des aliments avec une faible densité de calories - c'est-à-dire, des légumes et, dans mon cas, surtout des fruits. D'ailleurs, si l'envie me prends, je mange toujours des produits complets qui ont un faible pourcentage de gras dans leurs calories totales (p.ex. les pommes de terre, le riz brun). Et voilà, le poids, c'est pour beaucoup dans ce qu'on mange, ce n'est pas dans les gènes, au moins pas principalement.

Et je crois également que l'asexualité a, pour une grande part, son lien avec la nourriture...

Avatar du membre
Chakyra
Acolyte
Messages : 372
Enregistré le : 31 oct. 2011, 23:33
Localisation : Lyon (69)
A aimé : 3 fois

Re: Végétarisme

Message par Chakyra » 31 janv. 2012, 00:31

Pour ma part, il y a 2 ans j'ai eu une période végétarienne de quelques mois pour des diverses raisons (santé, mieux-être, en accord avec moi-même, contre l'élevage intensif ...). ça n'a pas été dur car c'est qqch que je ressentais au fond de moi.

Malheureusement suite à ça, j'ai fait une carence en fer, pas d'anémie mais disparition de mes réserves en fer d'après le médecin.
J'étais très fatiguée, le moindre effort m'épuisait. Pourtant je participais à un groupe de végétariens sur Lyon, avec rencontres, recettes ....

C'était d'autant plus dur pour moi que j'avais l'habitude de donner mon sang et que je n'ai plus pu le faire. Une demande d'inscription sur la liste des donneurs de moelle n'a pas aboutie non plus.

Enfin bref, pour toutes ces raisons, j'ai "arrêté" et ai recommencé à manger de la vainde. ça a tout de suite été mieux mais j'ai quand même mis plus de 6 mois avant de retrouver un taux de fer convenable avec médicament. Mais à ma dernière prise de sang même si mon taux était correct mais plutôt faible, je ne peux toujours pas recommencer à donner mon sang ........


Mais sinon pour dire que j'ai découvert plein de recettes V super délicieuses !! des plats auxquels on ne pense même pas en temps que non végétariens.
« Il ne sert de rien à l’homme de gagner la Lune s’il vient à perdre la Terre. »
François Mauriac

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité