Ces sal...etés de règles

Installez-vous confortablement et venez nous raconter toutes vos histoires extraordinaires, même si elles n'ont rien à voir avec l'asexualité.
Répondre
Avatar du membre
Casey Tiberia
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 19 sept. 2020, 16:58
Localisation : Rhône Alpes
Pronom : Elle
A aimé : 19 fois
A été aimé : 3 fois

Ces sal...etés de règles

Message par Casey Tiberia »

Mes hommages (que vous méritez )

Parlons menstruations. Parlons syndrome pré-menstruel. Parlons douleurs. Parlons des trucs pas glams qui se déroulent derrière la porte des toilettes quand on est dans CETTE période de m...al-être physique et psychologique.

Quels sont vos trucs pour lutter contre les accès d'humeur, les crampes, le reste ?

Personnellement je peux avoir des accès de stress et d'énervement avant, ainsi que de fortes douleurs pendant. Sans oublier l'acné, la constipation... Que du bonheur!

Alors si vous avez des astuces, outre la sacro-sainte bouillotte, n'hésitez pas ! On peut les partager ici 😀. Personnellement ça m'intéresse et ce sera ptt aussi le cas pour d'autres !
Tout m'afflige et me fout le seum et conspire à me foutre le seum.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2008
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 574 fois
A été aimé : 533 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Grignoteuse de bouquins »

J'aimerais parler du syndrome intermenstruel, car on en parle pas beaucoup. Il est encore moins connu que le syndrome prémenstruel.
C'est grosso modo des symptômes analogues au syndrome prémenstruel, sauf qu'il se situe vers le 14-15 ème jour du cycle, soit la période de l'ovulations. Crampes au ventre, Sensation aiguë de douleur au moment de l'ovulation... Manque d'énergie. Ce sont les symptômes que je relève le plus souvent, avec les maux de tête également. En général je me gave de Doliprane + anti spasmodique (même si c'est pas bien) pour faire passer tout ça. Si vous avez des douleur au bas ventre je conseil un anti spasmodique, un Spasfon, en général ça marche bien.
Sinon les douleurs aux seins, ça fait pas longtemps que ça m'arrive mais ça c'est en période de règles. C'est léger alors ça va. Si vous avez une petite poitrine, pour ça je conseille de ne pas mettre de brassière/soutif parce que perso ça empire la douleur.
Mes règles durent 6 jours voir + et sont très abondantes, je suis pas bien lotie a ce niveau là. J'aimerais bien ne pas les avoir parce que ça me sert strictement à rien. Si mon corps pouvait comprendre par lui même que je n'ai pas envie d'avoir de gosse, ça serait tellement bien. J'en ai parlé a ma mère mais elle m'a dit que j'avais qu'à prendre la pillule, mais c'est hors de question que je m'inflige des hormones dans le corps. Sans parler des protections, la seule que je supporte étant les tampons... Et les mettre me met mal. J'aime pas avoir à toucher mon appareil génital, il me dégoûte. De toute façon c'est pas là pour être tout joli et propre. Mais bon, ça me ferait un mini-souci en moins. Depuis que j'ai 12 ans je trouve que ça sert à rien, ça m'a jamais rien apporté, d'ailleurs beaucoup de personnes avaient cette joie d'avoir leur premières règles parce que "ça veut dire qu'on est une femme" mais moi j'étais juste stressée à l'idée que justement mon corps change et que je sois perçue de plus en plus comme une femme.
Des fois je me demande si on pourrait pas m'enlever mon utérus.
D'ailleurs, mes tampons fuitent tout le temps et je me tâche les vêtements. Si vous avez le même problème, je vous conseille le Diable Détacheur, qui sauve la mise à chaque fois.
Par rapport a la piscine, ça a toujours été une horreur pour moi. Entre les profs qui veulent t'imposer une protection (tampons) pour pas que tu rates leur cours et ceux qui minimisent en disant que tu mens, ça a toujours été une épreuve à surmonter. Au début je mettais des serviettes hygiéniques donc je pouvais pas suivre les cours de sport et ça a été compliqué de justifier ça. Surtout que j'avais des douleurs génitales , de la vestibulodynie et que j'étais en incapacité d'en mettre. Je pense qu'à ce niveau là les profs de sports devraient être plus clément. Parce qu'à l'époque où je suis rentrée au début de mon adolescence, j'aurais aimé qu'on me prenne au sérieux à ce sujet.
Bref j'ai beaucoup écrit , peut être qu'au final je me suis un peu éloignée du sujet initial, j'espère que c'était pas trop embêtant :lol:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Jullianna
Aborigène
Messages : 4093
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 75 fois
A été aimé : 56 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Jullianna »

:shock: Franchement, je suis outrée !
En quoi, des profs de sport peuvent à ce point s'immiscer dans l'intimité d'une jeune fille ?
Nous sommes vraiment dans un monde formaté, j'ai la nostalgie de mon adolescence, tiens...
Enfin, je suppose qu'ils ne sont pas tous comme ça, lueur d'espoir quand même :void:
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Jullianna pour son message :
Grignoteuse de bouquins (14 oct. 2020, 19:02)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 4002
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 685 fois
A été aimé : 1082 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Baelfire »

+1 avec toi Julianna. C'est scandaleux.

Je suis dans ta situation Grignoteuse. C'est abondant, douloureux et ça dure entre 4 et 6 jours. La seule chose qui soulage la douleur c'est le Nurofen. Je n'ai rien trouvé d'autre. J'ai pris une pilule qui permettait qu'elles soient moins présentes. Mais j'ai abandonné parce que outre l'aspect chimique je me suis dit que si ce flux là sortait c'est que mon corps en avait besoin. Si il veut évacuer cette quantité il a ses raisons et c'est à moi de m'adapter. C'est un nettoyage mensuel nécessaire et bienvenue même si il est désagréable. Et depuis que je positive je stress moins et je vis cette période bien mieux.

Après j'ai la chance de ne plus être à l'école et de pouvoir aller me changer autant que je veux. Il faut reconnaître que pendant la scolarité ce type de règle est plus difficile à gérer.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Baelfire pour son message (2 au total) :
Grignoteuse de bouquins (14 oct. 2020, 19:02) • Jullianna (14 oct. 2020, 19:02)
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 583
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 289 fois
A été aimé : 219 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Lau »

Je ne connaissais pas le syndrome intermenstruel. Je vais regarder ça de plus près la prochaine fois que je ressens des trucs.
Mais alors le PMS bon sang de bonsoir. La plaie que c'est certains mois... Je me retrouve à larmoyer pour des broutilles (devant des séries généralement, vous savez, la petite musique émouvante qui va bien et que vous fait lever les yeux au ciel tous les autres jours du mois ? Celle-là même. :mrgreen:) ou bien alors ça exacerbe d'autres trucs et je me retrouve à broyer du noir. Jusqu'à ce que je me demande quel jour on est et quand je vérifie, je constate que non, je ne débloque pas, je suis juste en plein PMS. Et ça aide. Le tracker de règles ou calendrier menstruel ou peu importe le nom que vous lui donnez, ça m'aide vraiment à me repérer ET relativiser. "C'est pas moi, c'est mon cycle." ^^
Niveau durée et quantité, je suis pas gâtée non plus mais niveau douleur, je dirais que ça s'est bien calmé dernièrement. J'ai eu des épisodes peu glorieux, pliée en deux, avec des crampes vraiment folles. Avant je liais ça au fait de mettre mon téléphone portable dans ma poche arrière (les ondes tout ça) mais ben, ça fait deux ans que je le porte quotidiennement et j'ai plus aussi mal. C'est peut-être l'âge ? Mais Nurofen c'est la vie !
La bouillotte en cas de crise, mais sinon, je dors juste avec une couverture enroulée autour du ventre et du bas du dos. Parce que mon ventre est toujours glacé quand j'ai mes règles et que la douleur que je ressens en général me donne l'impression qu'on essaye de m'arracher l'utérus par l'arrière, en même temps que le bas de ma colonne vertébrale.
Donc, la chaleur, ça aide bien. Les petits massages aussi, si on ne craint pas trop / qu'on est pas trop sensibles (mentalement et physiquement j'entends parce que ça aide mais c'est pas franchement hyper agréable).
Post-règles, les pics de libido aussi, c'est fun tiens.

Et oui, malheureusement, tous les profs (de sport ou non) ne sont pas à la page/bienveillants/compréhensifs, loin de là...
Modifié en dernier par Lau le 16 oct. 2020, 20:54, modifié 1 fois.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2008
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 574 fois
A été aimé : 533 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Grignoteuse de bouquins »

Arg ouais j'avoue que les pics de libido c'est pas facile, surtout que comme moi je m'empêche de me masturber parce que j'aime pas ça, bah faut juste que j'attende que ça passe :lol:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3396
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 700 fois
A été aimé : 672 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par clotaire »

Le syndrome intermenstruel, ma femme m'a déjà dit qu'elle avait parfois des douleurs à ce moment là, mais elle est persuadée d'être la seule^^ Donc en effet ce n'est pas bien connu…

Avatar du membre
~flor_vermelha~
Associé
Messages : 683
Enregistré le : 16 oct. 2008, 17:12
Localisation : Allemagne
Pronom : Elle
A aimé : 40 fois
A été aimé : 58 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par ~flor_vermelha~ »

Il m'est déjà arrivé d'avoir mal et de saigner un peu entre deux règles, donc probablement pendant la période de l'ovulation. Heureusement dans mon cas c'est extrèmement rare. Quand cela m'est arrivé pour la première fois, j'ai demandé à ma mère si on pouvait saigner à cause de l'ovulation et elle a dit que oui, et que une de ses amies souffrait plus pendant la période de l'ovulation que pendant ses règles. Donc oui, ce n'est pas seulement ta femme qui est concernée.

Avatar du membre
Yellow Cab
Affranchi
Messages : 499
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A aimé : 0
A été aimé : 59 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Yellow Cab »

C'est chiant les règles. Une vieille dame m'avait dit qu'on est tranquille avec ca(en parlant de l'organe), que lorsqu'on est petite fille ou ménopausée(Je ne sais pas pour le second cas).
On dit que le corps est bien fait, mais je ne trouve pas vu les problèmes que ca donne, et pas que dans la zone ou l'organe est concerné (seins ou reins par exemple). En plus, ho la la la ce n'est pas glamour, ca donne la colique.
Image

Avatar du membre
Eulabéia
Aspirant
Messages : 33
Enregistré le : 25 mai 2020, 18:35
Localisation : Aisne, France
Pronom : Elle
A aimé : 9 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Eulabéia »

Pareil ! Ça dure 5/6 jours, abondantes et extrêmement douloureux. Moi non plus, je ne veux pas (re)prendre la pilule ; trop d'effets secondaires indésirables. Et moi aussi, je trouve que ça ne sert à rien et j'aimerais bien ne pas les avoir, puisque je ne veux pas d'enfant... Quant aux gynécos qui acceptent de pratiquer l'intervention qui consiste à retirer l'utérus, ça se compte apparemment sur les doigts d'une seule main... J'ai aussi souvent mal aux seins et dans les reins (intermenstruel)
Ceci dit pour revenir aux douleurs, depuis que j'ai repris le sport quotidiennement (abdos, cardio, fitness) j'ai beaucoup moins mal.
Conclusion : On serait mieux sans ces conneries ! :P
"Être libre, ce n'est pas faire ce que l'on veut, c'est vouloir ce que l'on fait."

Avatar du membre
Evanescente
Affranchi
Messages : 497
Enregistré le : 23 avr. 2018, 20:13
A aimé : 55 fois
A été aimé : 62 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Evanescente »

Ah je déteste mes règles moi aussi. Souvent, avant ou pendant, il y a un ou deux jours où j'ai des envies pressantes d'aller aux toilettes. Et moi qui en souffre déjà assez comme ça... :roll: Quoi que là, après qu'on m'a retiré un calcul, ça va mieux de ce côté. Mais maintenant je sais : si je ressens des envies plus fréquentes, c'est que ça arrive. J'ai noté sur mon téléphone les jours où je les ai, comme ça de temps en temps je regarde et je me dis "punaise, c'est pour bientôt !". J'ai aussi remarqué que mon cycle correspondait à celui de la lune, souvent quand je les ai, la lune est pleine.

L'année dernière, j'ai eu un kyste ovarien, ce qui fait qu'après une période assez longue sans, j’ai eu mes règles non stop pendant plus d'un mois... Je vous dis pas le bonheur... :lol: Le kyste est parti tout seul (j'ai quand même fait une visite chez le gynéco).

Les douleurs, j'en ai parfois. Je me rappelle avoir vraiment souffert lors des premières règles. Je devais parfois aller à l'infirmerie du lycée. Enfin, les toutes premières, ça allait, ce sont les suivantes qui étaient douloureuses. Actuellement, ça va plutôt.

Les pics de libido, je connais aussi. :wink:

Avatar du membre
Anastasiia
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 21 oct. 2020, 02:24
A aimé : 4 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Anastasiia »

Pour ma part j'ai la chance de ne pas avoir de douleur du tout, tout long de mes règles. Sauf au début, pendant environ 2h et une fois sur trois environ, la douleur devient si forte que je fais un malaise vagal, la joie xD
Je tombe dans les pommes la plupart du temps pendant ces malaises (j'ai une tension basse je crois que c'est pour ça), durant 10 secondes à peine, et à chaque début de règles je pris pour pas que ça me prenne dans les transport en commun ou quand je suis seule au milieu d'inconnus. Mes proches sont habitués, du coup quand ça m'arrive ils paniquent pas et savent juste qu'il faut que je m'allonge, mais quand ça arrive avec des gens qui me voit comme ça pour la premiere fois, ça appele les pompiers (oui j'ai visité trop de fois un camion de pompier pour nada...snif).

Bref dans ces moments là, quand je sens que la douleur arrive et devient insupportable (et qui va me valoir un passage par la case malaise) je m'allonge (à mon stage ya quelques mois, j'étais allongé au milieu du bureau au sein de mes collègues qui me prenaient pour une folle, quel bonheur mdr). Et et j'élève mes jambes (comme une demi chandelle) et pour moi en tout cas ça apaise un peu.

Après toutes les techniques possibles c'est le seul truc qui semble un peu fonctionner !
Voilà pour moi :)

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1662
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 287 fois
A été aimé : 493 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Aphélie »

Ah, les règles, le moment du mois où je me demande pourquoi je suis née femme et pourquoi la nature me "punit" de ne pas vouloir de gosses :mrgreen:
Cela dit, je suis quand même plutôt du côté des chanceux.ses, j'en ai pour 5 jours et je morfle que le premier jour, les suivants aucun souci. Par contre ouais le premier jour c'est la mort, surtout si par malheur mes règles arrivent le soir, je sais que je peux faire une croix sur mon sommeil et que je vais passer une nuit de merde. Je ne prends généralement pas de médicaments, à une époque je prenais du Spasfon mais à force, je sais pas si mon corps s'est juste habitué mais j'avais plus le sentiment que ça faisait effet donc j'ai préféré m'en passer que de commencer à en prendre plus.

En hiver, bouillotte ou bain chaud aident un peu (le chat qui dort sur le bas ventre est une variante qui marche aussi) mais l'été je me résigne. Par contre, un truc qui m'aide quand même beaucoup point de vue pratique, c'est d'avoir troqué tampons et serviettes contre une cup il y a quelques années. Après bon, pour les gens qui ont déjà du mal avec les tampons ou juste n'aiment pas mettre les doigts là en bas, mieux vaut éviter, ça demande un peu de trifouillage, surtout au début pour réussir à la placer. Je tenterais bien les culottes menstruelles aussi, y a un site qui en fait des geeks qui sont super fun, et ça a l'air super comfy, mais le prix m'a toujours un peu refroidie.
(Le site, si ça peut intéresser : https://www.harebraineddesign.com/colle ... iefs/geeky)

Les pics de libido j'ai aussi, mais la masturbation ne m'a jamais attirée donc... j'attends juste que ça passe :lol:
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Balladbird
Affilié
Messages : 292
Enregistré le : 23 nov. 2016, 18:33
Localisation : Normandie
A aimé : 46 fois
A été aimé : 43 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Balladbird »

Je viens de voir passé ceci sur FB, j'ai pensé à vous. Je ne pense pas qu'il soit réservé uniquement aux québecquoises.

RQASF (Réseau québécois d'action pour la santé des femmes)
📣 Dans le cadre de notre Campagne Rouge consacrée aux menstruations, nous lançons un sondage qui s'inspire de l'initiative « Our Story, Period » du Hub Global Shapers Montréal.
💬 Votre participation nous est très précieuse afin de mieux comprendre votre réalité et votre vécu du cycle menstruel.
🔁 Merci d'avance pour votre participation et pour diffuser ce sondage le plus largement possible au sein de votre réseau!
⏱ La durée de ce sondage est de 5 à 10 minutes (sur la gauche, bouton Je participe)
lien de la Campagne Rouge
pain au chocolat, lait avant les céréales, ...debout...

Avatar du membre
Jullianna
Aborigène
Messages : 4093
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 75 fois
A été aimé : 56 fois

Re: Ces sal...etés de règles

Message par Jullianna »

Je vous lis depuis quelques temps et je me pose la question, pourquoi ne prenez-vous pas du paracétamol ?
Dans mon souvenir, c'était plutôt très efficace ;)

Répondre