Bonne année 2019

Et vous ne l'aurez pas volé après une aussi dure journée.
ginny anne
Affilié
Messages : 274
Enregistré le : 01 août 2018, 16:43
Localisation : Auvergne Rhône-Alpes
Pronom : moi
A aimé : 10 fois
A été aimé : 29 fois

Re: Bonne année 2019

Message par ginny anne » 05 janv. 2019, 17:51

Bonne année 2019 et tous mes meilleurs vœux !

Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Tyane » 05 janv. 2019, 19:41

Bonne année à tous !

Avatar du membre
Evanescente
Acolyte
Messages : 352
Enregistré le : 23 avr. 2018, 20:13
A aimé : 39 fois
A été aimé : 36 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Evanescente » 06 janv. 2019, 09:45

Meilleurs vœux à tous !

Avatar du membre
ParaNoise
Affilié
Messages : 287
Enregistré le : 13 août 2018, 23:33
Pronom : Il
A aimé : 18 fois
A été aimé : 62 fois

Re: Bonne année 2019

Message par ParaNoise » 06 janv. 2019, 14:42

Bonne année à tous et à toutes!
<<One day, I am gonna grow wings, a chemical reaction, hysterical and useless, hysterical and...>>

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Bonne année 2019

Message par Zimou » 08 janv. 2019, 08:35

j'arrive un peu en retard, début d'année mouvementé xD donc bonne année à tous! :)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Puddi Puddi
Acolyte
Messages : 358
Enregistré le : 25 janv. 2017, 11:33
Localisation : Voie 9 3/4
Pronom : Klaatu verata nicto
A aimé : 23 fois
A été aimé : 154 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Puddi Puddi » 08 janv. 2019, 19:47

Une belle et joyeuse année en perspective pour tout le monde !

Image
Marre d'être un pudding, je suis un Veaudelune maintenant ^^
Doctorante en mindfuck, amatrice de syntâches ^^

Image

Avatar du membre
Whitewolf
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 21 oct. 2017, 07:24
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Whitewolf » 10 janv. 2019, 03:31

Je vais paraître rabat-joie et pessimiste et casser l'ambiance mais bon je trouve la nouvelle année hypocrite pour diverses raisons bien sûr

Donc je vous souhaiterais tout simplement du courage et une amélioration dans vos vies n'importe quel jour de l'année et peu importe les années et un avenir meilleur pour toute l'humanité je l'espère :)

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3111
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1175 fois
A été aimé : 606 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Muriel Evelyne » 10 janv. 2019, 10:22

Comme dirait un pote à moi : "Vu que chaque année qui succède est pire que la précédente, je suggère qu'au lieu de se dire bêtement "bonne année" on se dise plutôt "bonne chance". :mrgreen:
"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Avatar du membre
Whitewolf
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 21 oct. 2017, 07:24
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Whitewolf » 10 janv. 2019, 23:22

Muriel Evelyne a écrit :
10 janv. 2019, 10:22
Comme dirait un pote à moi : "Vu que chaque année qui succède est pire que la précédente, je suggère qu'au lieu de se dire bêtement "bonne année" on se dise plutôt "bonne chance". :mrgreen:
Ah bah voilà comme ça tu sauras que je pense comme ton pote :mrgreen:
Puis bon faut dire ce qui est ce n'est même pas être pessimiste mais c'est être réaliste ! et certains confondent parfois les 2 car la vérité blesse mais faut savoir la dire quand même même si elle ne fait pas plaisir ! toute l'année nous sommes malheureux et juste le jour de l'an hop on oublie nos soucis et bien non ce n'est pas normal nous sommes conditionnés et normalement on devrait penser à son prochain et au sort de l'humanité tout le temps !

Puis comme le dit une citation " Mieux vaut une vérité qui fait mal, qu'un mensonge qui réjouit. " Bon après je ne veux embêter personne avec ma leçon de morale (même si je dis la vérité) mais bon quand je vois l'ignorance dans le monde ça m'affecte donc voilà :?

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 764
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Iloy » 11 janv. 2019, 02:34

Whitewolf a écrit :
10 janv. 2019, 23:22
Puis comme le dit une citation " Mieux vaut une vérité qui fait mal, qu'un mensonge qui réjouit. "
Ah ! je ne suis pas trop d'accord, mais on entre là dans un débat philosophique... Allez, je fais mon pavé :mrgreen:

Je suis quelqu'un qui n'arrive pas à mentir, mais alors pas du tout, et plus je tiens à une personne, plus je ressens un "devoir de vérité" vis-à-vis d'elle, pour souvent des choses sans importance. Typiquement si ma langue à fourché, ça va me peser jusqu'à ce que je rectifie, alors que ma phrase est oubliée depuis longtemps :)
Et de l'autre côté, je ne veux surtout pas qu'on me mente, parce que je veux voir le monde tel qu'il est, que je dois supporter ça.

Maintenant, je vois bien que la vérité peut être douloureuse et peut détruire, et la vérité du mensonge révélé en est un bon exemple :mrgreen: . En outre, cette vérité peut être encore plus douloureuse pour celui qui porte le fardeau du mensonge, qui voile la vérité. Il a la double peine.
C'est pour ça que l'intention du menteur m'apparaît essentielle, quel que soit l'avenir du mensonge.
Evidemment ici on est sur des mensonges extrêmement lourds.

Trois de mes œuvres préférées concernent le mensonge, sous trois formes différentes :

- Le mensonge volontaire pour soi, croire que ce dont on a rêvé était la réalité, que cette personne est toujours là, ou qu'elle reviendra. Il s'agit juste de triompher de l'horreur d'une ou de la réalité, pour continuer de respirer. C'est un mensonge personnel, un aveuglement plus ou moins conscient. La vie n'est plus tolérable dans la vérité, seule le mensonge la rend supportable.
- Le mensonge prophétique. Alors là, c'est assez pervers dans l'idée. Faire croire à une personne qu'elle peut soulever le monde, qu'elle est ce qu'elle voudrait être mais n'a jamais été. Le messie devient messie parce que tout le monde l'a considéré ainsi, et qu'alors il y a cru aussi. L'intention est noble, la fin positive pour tous.
- Le mensonge de raison d'humanité. Imaginons une découverte, une vérité si atroce qu'elle menacerait l'existence des humains qui l'apprennent et que si elle était sue de tous, l'humanité s'autodétruirait, car certains utiliseraient cette connaissance à des fins sinistres et d'autres ne pourraient simplement y survivre.
Exemple : demain, un scientifique apprend que le libre arbitre n'existe pas. C'est d'ailleurs complètement probable. Les conséquences : l'effondrement de la société et la perte de toute quête de sens dans la vie. Toutes les notions de justice, d'égalité et de liberté sont balayées.

Autre exemple : on découvre qu'il existe en fait des humains supérieurs à d'autres, on prouve intrinsèquement que toutes les vies ne se valent pas.

Dernier exemple : dans trente ans, la Terre sera détruite d'un coup.
Bien sûr, dans tous ces cas, ces vérités je voudrais les savoir. Mais à rebours est-ce que je le veux vraiment ? et tous ceux qui préfèrent ne rien savoir, de quel droit les y forcer ? et ceux qui ne doivent surtout pas savoir ?

Voilà, tout ça pour dire que je vous souhaite toujours "Bonne année" :P
C'est pas un mensonge prophétique, c'est un souhait ^^
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Whitewolf
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 21 oct. 2017, 07:24
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Whitewolf » 11 janv. 2019, 04:46

Ah ! je ne suis pas trop d'accord, mais on entre là dans un débat philosophique... Allez, je fais mon pavé :mrgreen:

Je suis quelqu'un qui n'arrive pas à mentir, mais alors pas du tout, et plus je tiens à une personne, plus je ressens un "devoir de vérité" vis-à-vis d'elle, pour souvent des choses sans importance. Typiquement si ma langue à fourché, ça va me peser jusqu'à ce que je rectifie, alors que ma phrase est oubliée depuis longtemps :)
Et de l'autre côté, je ne veux surtout pas qu'on me mente, parce que je veux voir le monde tel qu'il est, que je dois supporter ça.

Maintenant, je vois bien que la vérité peut être douloureuse et peut détruire, et la vérité du mensonge révélé en est un bon exemple :mrgreen: . En outre, cette vérité peut être encore plus douloureuse pour celui qui porte le fardeau du mensonge, qui voile la vérité. Il a la double peine.
C'est pour ça que l'intention du menteur m'apparaît essentielle, quel que soit l'avenir du mensonge.
Evidemment ici on est sur des mensonges extrêmement lourds.

Trois de mes œuvres préférées concernent le mensonge, sous trois formes différentes :

- Le mensonge volontaire pour soi, croire que ce dont on a rêvé était la réalité, que cette personne est toujours là, ou qu'elle reviendra. Il s'agit juste de triompher de l'horreur d'une ou de la réalité, pour continuer de respirer. C'est un mensonge personnel, un aveuglement plus ou moins conscient. La vie n'est plus tolérable dans la vérité, seule le mensonge la rend supportable.
- Le mensonge prophétique. Alors là, c'est assez pervers dans l'idée. Faire croire à une personne qu'elle peut soulever le monde, qu'elle est ce qu'elle voudrait être mais n'a jamais été. Le messie devient messie parce que tout le monde l'a considéré ainsi, et qu'alors il y a cru aussi. L'intention est noble, la fin positive pour tous.
- Le mensonge de raison d'humanité. Imaginons une découverte, une vérité si atroce qu'elle menacerait l'existence des humains qui l'apprennent et que si elle était sue de tous, l'humanité s'autodétruirait, car certains utiliseraient cette connaissance à des fins sinistres et d'autres ne pourraient simplement y survivre.
Exemple : demain, un scientifique apprend que le libre arbitre n'existe pas. C'est d'ailleurs complètement probable. Les conséquences : l'effondrement de la société et la perte de toute quête de sens dans la vie. Toutes les notions de justice, d'égalité et de liberté sont balayées.

Autre exemple : on découvre qu'il existe en fait des humains supérieurs à d'autres, on prouve intrinsèquement que toutes les vies ne se valent pas.

Dernier exemple : dans trente ans, la Terre sera détruite d'un coup.
Bien sûr, dans tous ces cas, ces vérités je voudrais les savoir. Mais à rebours est-ce que je le veux vraiment ? et tous ceux qui préfèrent ne rien savoir, de quel droit les y forcer ? et ceux qui ne doivent surtout pas savoir ?

Voilà, tout ça pour dire que je vous souhaite toujours "Bonne année" :P
C'est pas un mensonge prophétique, c'est un souhait ^^
Moi je pense qu'il est important de se confronter à la vérité, la réalité pour pouvoir se remettre en question, s'améliorer et trouver un sens à sa vie même si c'est douloureux car pour moi la douleur et le mal-être est nécessaire et est une indication pour comprendre d'où cela vient afin de trouver sa voie et comprendre pourquoi nous sommes malheureux, pourquoi nous sommes heureux afin de ne rien regretter plutôt que de vivre dans un monde rempli de mensonges mais être à côté de ce qui importe vraiment dans la vie sans jamais se poser de questions même quand on sent à l'intérieur de nous que quelque chose ne va pas, parce que d'après moi il y a quelque chose qui est essentiel pour l'être humain ou pour tout être vivant sauf que l'être humain l'a oublié et s'est égaré et a voulu s'écarter du chemin qui était bon pour lui, car oui pour moi la vie a un sens et ce sont mes convictions et même si je me trompe ou pas et bien je vivrais avec ses convictions car je suis convaincu que dans la vie quelque chose nous dépasse et j'écoute ma voix intérieure !

Bon voilà à part ça je ne sais pas quoi te dire de plus moi je n'ai pas la vérité absolue du monde qui nous entoure comme tout le monde mais ce n'est pas mal tes exemples mais je pense que le monde dans lequel on vit n'est pas adapté à l'être humain et c'est ça qui favorise différents comportements néfastes ça j'en suis convaincu, après si on parle d'une peine, d'une trahison ou déception venant de quelqu'un et bien là mentir ou dire la vérité là c'est autre chose mais pour moi ça va encore dans le sens de la société qui n'a pas de bonnes valeurs

Et pour la nouvelle année je ne dis pas que si tu souhaite du bonheur à quelqu'un tu es hypocrite et que tu ne le penses pas, non bien sûr tu peux être profondément sincère mais je veux dire tout le reste de l'année il y a de la souffrance et là personne ne fait rien, je pense que nous sommes conditionnés depuis notre naissance dans un monde qui nous correspond pas, qui n'est pas naturel, je pense que vivre en harmonie les uns avec les autres en évitant le jugement et en restant dans le respect de soi, des autres et de la nature est la solution mais qu'il faut savoir faire des sacrifices et prendre des risques et aller au delà de la peur si on veut changer les choses et même si il n'y a aucune solution et bien au moins ce sera l'intention qui compte et tu n'aurais rien à regretter !

Tu as des gens qui ont marqué l'histoire ou qui sont des phénomènes (même si pour moi la notoriété est futile mais tu m'as compris) alors que ces gens là avaient moins de capacité qu'une personne "normal" et ont su se surpasser et utiliser leur défauts ou handicap pour en faire une force ! du coup je trouve que ça mérite une réflexion sur la vie...

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 764
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Iloy » 11 janv. 2019, 14:16

Whitewolf a écrit :
11 janv. 2019, 04:46

Moi je pense qu'il est important de se confronter à la vérité, la réalité pour pouvoir se remettre en question, s'améliorer et trouver un sens à sa vie même si c'est douloureux car pour moi la douleur et le mal-être est nécessaire et est une indication pour comprendre d'où cela vient afin de trouver sa voie et comprendre pourquoi nous sommes malheureux, pourquoi nous sommes heureux afin de ne rien regretter plutôt que de vivre dans un monde rempli de mensonges mais être à côté de ce qui importe vraiment dans la vie sans jamais se poser de questions même quand on sent à l'intérieur de nous que quelque chose ne va pas, parce que d'après moi il y a quelque chose qui est essentiel pour l'être humain ou pour tout être vivant sauf que l'être humain l'a oublié et s'est égaré et a voulu s'écarter du chemin qui était bon pour lui, car oui pour moi la vie a un sens et ce sont mes convictions et même si je me trompe ou pas et bien je vivrais avec ses convictions car je suis convaincu que dans la vie quelque chose nous dépasse et j'écoute ma voix intérieure !

...
D'ailleurs, c'est pour ça que je veux savoir la vérité, même si après-coup je pourrais éventuellement le regretter. Je comprends tout à fait ceux qui ne veulent pas savoir, et je ne vais pas les forcer. Parce que fondamentalement le désenchantement du monde apporte son lot de malheur et de froid.

Et si on peut trouver de la poésie à la science et à la connaissance comme pouvait le faire un Carl Sagan (avec sa part d'illusion justement), le savoir peut avoir quelque chose de dévorant. Surtout si on ne s'en évade jamais.
"Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie"
Pascal, un type qui n'avait rien compris au pari
Je me méfie de certaines implications de potentielles révélations scientifiques. On a eu de la chance que cette histoire de race humaine ait été rejetée, mais combien de morts sous ce prétexte ? La nature n'est pas si bonne que ça, et si certains faits gênants venaient à être établis, une inégalité typiquement, il vaut mieux faire comme si dans nos sociétés il n'en était rien. Liberté, Équité, Fraternité, et qu'importe ce que nous dit la nature.

Et la connaissance de la misère, de l'histoire, c'est encore autre chose. L'histoire de l'humanité, c'est quand même un "bilan globalement négatif". Dès qu'on quitte les draperies de soie, c'est l'horreur. Et dès qu'une société un peu plus juste apparaît, elle se fait inlassablement pervertir ou termine fusillée contre un mur. Alors heureusement qu'il y a le rêve, heureusement qu'il y a la fiction, pas pour se priver de la réalité, mais pour l'apaiser. D'autant que mon rapport à la réalité inclut complètement le rêve et l'imagination... mais ça, c'est encore autre chose :P

C'est pour ça que ces moments un peu hors-sol pour ceux qui le peuvent encore, la Noël, le Réveillon, je ne les juge pas trop sévèrement.
Laissons les gens, non pas être égoïstes, mais penser un peu à eux-mêmes, à leur plaisir, à la douceur, si fine et passagère soit-elle. Certainement, nous avons tous besoin d’oublier, ne serait-ce qu’un instant, ce que le monde est. Un moment de répit, avant de continuer la route.

C'est la même chose pour l'art. L'art, conter et raconter, c'est mentir pour atteindre un stade supérieur de vérité.


Je ne fixe pas le bonheur comme un objectif à ma vie, déjà parce qu'il est largement perverti par une société des plaisirs, mais parce qu'un bonheur infini, c'est le néant, comme la multiplication infinie des plaisirs, un aveuglement - la souffrance, c'est un souffle de la vie, à condition de bien doser. Ma quête suprême, c'est de comprendre les autres humains, et c'est une quête difficile et dans son dernier acte profondément impossible même. Et je souhaite apporter un peu de réconfort aussi. J'ai un côté très naïf, à vouloir mettre mes rêves au-devant de leur si raisonnable réalité. Et définitivement, je n'ai rien d'un sage.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Whitewolf
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 21 oct. 2017, 07:24
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Whitewolf » 11 janv. 2019, 15:31

D'ailleurs, c'est pour ça que je veux savoir la vérité, même si après-coup je pourrais éventuellement le regretter. Je comprends tout à fait ceux qui ne veulent pas savoir, et je ne vais pas les forcer. Parce que fondamentalement le désenchantement du monde apporte son lot de malheur et de froid.

Et si on peut trouver de la poésie à la science et à la connaissance comme pouvait le faire un Carl Sagan (avec sa part d'illusion justement), le savoir peut avoir quelque chose de dévorant. Surtout si on ne s'en évade jamais.
"Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie"
Pascal, un type qui n'avait rien compris au pari
Je me méfie de certaines implications de potentielles révélations scientifiques. On a eu de la chance que cette histoire de race humaine ait été rejetée, mais combien de morts sous ce prétexte ? La nature n'est pas si bonne que ça, et si certains faits gênants venaient à être établis, une inégalité typiquement, il vaut mieux faire comme si dans nos sociétés il n'en était rien. Liberté, Équité, Fraternité, et qu'importe ce que nous dit la nature.

Et la connaissance de la misère, de l'histoire, c'est encore autre chose. L'histoire de l'humanité, c'est quand même un "bilan globalement négatif". Dès qu'on quitte les draperies de soie, c'est l'horreur. Et dès qu'une société un peu plus juste apparaît, elle se fait inlassablement pervertir ou termine fusillée contre un mur. Alors heureusement qu'il y a le rêve, heureusement qu'il y a la fiction, pas pour se priver de la réalité, mais pour l'apaiser. D'autant que mon rapport à la réalité inclut complètement le rêve et l'imagination... mais ça, c'est encore autre chose :P

C'est pour ça que ces moments un peu hors-sol pour ceux qui le peuvent encore, la Noël, le Réveillon, je ne les juge pas trop sévèrement.
Laissons les gens, non pas être égoïstes, mais penser un peu à eux-mêmes, à leur plaisir, à la douceur, si fine et passagère soit-elle. Certainement, nous avons tous besoin d’oublier, ne serait-ce qu’un instant, ce que le monde est. Un moment de répit, avant de continuer la route.

C'est la même chose pour l'art. L'art, conter et raconter, c'est mentir pour atteindre un stade supérieur de vérité.


Je ne fixe pas le bonheur comme un objectif à ma vie, déjà parce qu'il est largement perverti par une société des plaisirs, mais parce qu'un bonheur infini, c'est le néant, comme la multiplication infinie des plaisirs, un aveuglement - la souffrance, c'est un souffle de la vie, à condition de bien doser. Ma quête suprême, c'est de comprendre les autres humains, et c'est une quête difficile et dans son dernier acte profondément impossible même. Et je souhaite apporter un peu de réconfort aussi. J'ai un côté très naïf, à vouloir mettre mes rêves au-devant de leur si raisonnable réalité. Et définitivement, je n'ai rien d'un sage.
La vérité c'est que notre monde moderne et notre confort existe au détriment des pays pauvres qui nous donnent tout ce que nous avons et doivent subir, des esclaves en somme, des animaux torturés (je ne suis pas végan mais c'est une réalité), de la déforestation, de la pollution, des SDF et j'en passe et nous continuons de vivre dans un monde comme cela et de faire fonctionner le système, oui c'est la vérité malheureusement et je trouve qu'il est important de dire haut et fort la vérité et les ignorants doivent savoir, après ce qu'ils font ça les regardes mais ils doivent savoir comment est vraiment le monde ! et ça c'est bien plus pire que ceux qui sont malheureux parce qu'on leur fais descendre de leur nuages...

La nature n'est ni bonne ou mauvais elle EST c'est tout et nous devons vivre avec elle et la respecter car elle fait parti de nous, vouloir s'en séparer ou la dominer ne causera que la perte de l'humanité parce que si il y a une dernière chose que je voudrais dominer c'est bien la nature j'ai un profond respect pour la nature et personne ne peut la contrôler ! on ne peut pas prétendre aimer la nature et fermer les yeux sur ce que nous lui faisons subir moi je ne peux pas... et la nature c'est un peu ce qui maintient le bien être et la vie à l'être humain nous ne pouvons pas nous éloigner d'elle, le secret il est là nous devons nous reconnecter à elle pour être vraiment nous même et rêver c'est évident ! le mal être qu'il y a sur Terre c'est juste une conséquence d'une séparation de la nature c'est tout ! le reste est seulement illusion et branlette intellectuelle là voilà la réalité !

Malheureusement moi je juge ces fêtes parce qu'elles font perpétuer le système dans lequel on vit tous, elle fait fonctionner le capitalisme et l'oligarchie et c'est justement calculé pour nous prendre pour du bétail et je ne dis même pas ça pour être rabat-joie mais parce que c'est encore une fois vrai :x

Bon en revanche je suis d'accord pour le répit quand même et le fait d'oublier un peu mais ce bonheur illusoire et temporaire participe au malheur des autres et ce n'est pas normal ! :evil:

La spiritualité et la vérité se trouve en contact de la nature car c'est elle qui au fond nous fait rêver et nous fait réfléchir sur la vie on ne va pas se mentir, et puis nous sommes à la base lié à elle ! tout ce qui s'éloigne de la nature s'éloigne de la vérité et s'approche du mensonge, s'approche de l'égo...

Bah oui voilà tu le dis toi même société des plaisirs donc justement pourquoi l'humanité ne veut pas changer ça ? le bonheur c'est le fait de se recentrer sur soi même et respecter les autres et son environnement, pour moi en vrai c'est juste aussi simple que ça mais on a compliqué les choses dans ce système et cette oligarchie avec leur loi tordues et leur manipulation pour asservir les gens et les enrichir quitte à créer la pauvreté dans le pays et les autres pays et on fait tout pour rendre les gens dépendant et addict à ce système inhumain et crée des déséquilibre au nivau de notre bien-être donc au niveau physique et mental...
Notre vrai quête à l'heure actuel quand on sait la vérité devrait être l'abollition du système capitaliste normalement, non pas l'aimer, l'accepter ou la fuir mais l'abollir et recréer un monde meilleur pour tous car des gens ensemble vers un même objectif peut créer beaucoup de choses, même si c'est loin d'être facile mais tout est dans la tête c'est une question de volonté :?

Enfin moi je dis ça je dis rien comme on dit, je ne fais que propager la vérité après les gens en font ce qu'ils veulent mais pour moi ce serait la vraie solution et limite un devoir urgent mais bon les gens ont peur, moi je n'ai pas peur et puis je suis précaire en ce moment donc c'est la galère dans ma vie ! :wink:

ça devrait être ça la VRAIE résolution pour 2019 c'est ne plus subir et agir pour notre liberté et la vraie liberté !

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 764
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Iloy » 11 janv. 2019, 16:23

Ce débat qui s'enflamme ^^

Comme je suis d'accord avec toi sur des nombreux propos, en particulier sur les fins, mais pas sur certains "moyens", je vais préciser ma pensée sur quelques détails :

- La question de la vérité et de la réalité. Quand j'ai mis leur si raisonnable réalité, c'est justement parce la question de la réalité est une question politique. Ce n'est pas nouveau, avant c'était la religion qui consacrait le dogme comme réalité, aujourd'hui l'idéologie capitaliste apparaît comme la seule réalité possible. Une idéologie dominante devient "réalité", elle impose ses mots, son vocabulaire, sa façon de penser. C'est le fameux "il n'y a pas d'alternative".
Dire "mais ce monde est affreux, vous vous en rendez compte ?" n'a que peu d'effet sur la pensée libérale, on te répondra plus ou moins directement "et ? c'est le seul monde possible. C'est comme ça"
Au final, on aura beau dire haut et fort la vérité, les gens seront peut-être émus quelques instants, peut-être qu'on va agiter quelques-uns qui ne sont pas encore résignés, mais on a toute une idéologie qui nous tomber dessus "c'est comme ça, au moins le monde avance".
C'est comme le réchauffement climatique, la population sait unanimement qu'on va droit dans un mur, mais le système s'en moque, court-termiste qu'il est, et tant qu'on peut vivre, on continue de vivre. C'est bien normal, après tout, on ne peut pas trop leur en vouloir. Prendre au sérieux la question climatique nécessite de changer de paradigme et de modèle de société, et c'est difficile, il faut qu'il y ait une dynamique, c'est dangereux - les gens veulent simplement la paix. C'est d'ailleurs curieux comment à force de crier au loup climatique, le monde finit simplement par se donner bonne conscience et prépare un culte à cette apocalypse, comme pour la dédramatiser.

- Quand je parle de la nature, je ne parle pas des arbres, des planètes, de la vie, mais d'un ensemble très large, de l'ADN à la matière. Il faut savoir vivre en accord avec la nature... tant que c'est positif. Si c'est pour subir la violence de ses lois, je préfère en créer d'autres. Je préfère partir d'un principe innaturel mais juste plutôt que de subir une injustice naturelle. Je ne veux pas voir dans la nature le nouveau divin. Et je ne crois pas au principe rousseauiste qui voudrait que l'état de nature soit celui de la pureté, là où tout le malheur viendrait de la société. Le malheur vient énormément de la société, et plus exactement de cette forme de société. Et le monde sauvage ou la nature humaine (pour ce que ça signifie) ont aussi leur part de terrible que je refuse de consacrer.

- Pour les fêtes, je suis d'accord pour rejeter leur perversion sociétale, capitaliste, mais ces fêtes sont aussi un moment d'humanité, de chaleur, de réconfort, pour ceux qui ont la chance de ne pas être oubliés.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Whitewolf
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 21 oct. 2017, 07:24
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Bonne année 2019

Message par Whitewolf » 11 janv. 2019, 17:45

Iloy a écrit :
11 janv. 2019, 16:23
Ce débat qui s'enflamme ^^

Comme je suis d'accord avec toi sur des nombreux propos, en particulier sur les fins, mais pas sur certains "moyens", je vais préciser ma pensée sur quelques détails :

- La question de la vérité et de la réalité. Quand j'ai mis leur si raisonnable réalité, c'est justement parce la question de la réalité est une question politique. Ce n'est pas nouveau, avant c'était la religion qui consacrait le dogme comme réalité, aujourd'hui l'idéologie capitaliste apparaît comme la seule réalité possible. Une idéologie dominante devient "réalité", elle impose ses mots, son vocabulaire, sa façon de penser. C'est le fameux "il n'y a pas d'alternative".
Dire "mais ce monde est affreux, vous vous en rendez compte ?" n'a que peu d'effet sur la pensée libérale, on te répondra plus ou moins directement "et ? c'est le seul monde possible. C'est comme ça"
Au final, on aura beau dire haut et fort la vérité, les gens seront peut-être émus quelques instants, peut-être qu'on va agiter quelques-uns qui ne sont pas encore résignés, mais on a toute une idéologie qui nous tomber dessus "c'est comme ça, au moins le monde avance".
C'est comme le réchauffement climatique, la population sait unanimement qu'on va droit dans un mur, mais le système s'en moque, court-termiste qu'il est, et tant qu'on peut vivre, on continue de vivre. C'est bien normal, après tout, on ne peut pas trop leur en vouloir. Prendre au sérieux la question climatique nécessite de changer de paradigme et de modèle de société, et c'est difficile, il faut qu'il y ait une dynamique, c'est dangereux - les gens veulent simplement la paix. C'est d'ailleurs curieux comment à force de crier au loup climatique, le monde finit simplement par se donner bonne conscience et prépare un culte à cette apocalypse, comme pour la dédramatiser.

- Quand je parle de la nature, je ne parle pas des arbres, des planètes, de la vie, mais d'un ensemble très large, de l'ADN à la matière. Il faut savoir vivre en accord avec la nature... tant que c'est positif. Si c'est pour subir la violence de ses lois, je préfère en créer d'autres. Je préfère partir d'un principe innaturel mais juste plutôt que de subir une injustice naturelle. Je ne veux pas voir dans la nature le nouveau divin. Et je ne crois pas au principe rousseauiste qui voudrait que l'état de nature soit celui de la pureté, là où tout le malheur viendrait de la société. Le malheur vient énormément de la société, et plus exactement de cette forme de société. Et le monde sauvage ou la nature humaine (pour ce que ça signifie) ont aussi leur part de terrible que je refuse de consacrer.

- Pour les fêtes, je suis d'accord pour rejeter leur perversion sociétale, capitaliste, mais ces fêtes sont aussi un moment d'humanité, de chaleur, de réconfort, pour ceux qui ont la chance de ne pas être oubliés.
Ouais c'est juste un débat tranquille t'inquiètes pas :roll:

ça marche je vais voir ce que tu en penses

Ah ouais là comme je suis d'accord avec toi c'est totalement ça que les gens font alors là tu l'as très bien expliqué
Et ouais nous sommes encore une minorité qui osent encore bouger soient les plus courageux soit ceux qui n'ont plus rien à perdre mais les autres sont ceux qui n'osent pas ou alors qui soutiennent ce système là alors qu'eux même en sont victimes et ouais je te suis très bien jusque là

En fait je me dis juste qu'il faut accepter les avantages et inconvénients de la nature mais quand même être proche d'elle tu vois mais bien sûr tu peux être dans un mode de vie alternative évidemment, tiens je vais te montre cette chaîne d'ailleurs :
https://www.youtube.com/channel/UC2avy3 ... t-tPKJn33A (c'est cadeau)

Bah après moi je préfère ce qui est le plus naturel possible mais j'ai envie de dire tant que nous respectons l'environnement, que l'humanité et le reste n'est pas menacé et que nous soyons un minimum bien dans notre peau et que la pauvreté n'existe pas ça me va, après faut savoir que la vie suit son cours avec ses risques et que tout le monde peut mourir du jour au lendemain ça fait parti de la vie, moi je sais que je l'accepte mais après moi j'ai ma vision des choses et de ce qui me rendrait heureux mais si d'autres comme toi voient les choses d'une façon différent mais pas totalement incompatible ça va, par contre si c'est totalement incompatible tu vois là ça on ne s'entendra pas quoi mais je ne pense pas que tu sois si bête que ça :)

Après tant que c'est déjà énormément mieux que notre société et qu'il n'y a pas de corruption franchement ce serait déjà ça de fait quoi c'est clair, enfin pour moi la nature est la pureté dans le sens qu'elle est ni bien ou mal et la pureté c'est justement ça quelque part ce n'est pas forcément le bien absolu mais plutôt entre les 2 car la pureté c'est comme un nouveau né qui ne sait pas ce qui est bien ou mal :D
Pour moi la nature est donc divine et faut se reconnecter à la nature en acceptant la nature tel qu'elle est et les choses telles qu'elles sont ! enfin ça c'est moi qui le pense voilà

Oui je comprend ça aussi t'inquiètes pas juste je n'oublies pas le côté malsain de ces fêtes c'est seulement ça c'est tout

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités