Topic cinéma

Et vous ne l'aurez pas volé après une aussi dure journée.
Répondre
Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1616
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: Topic cinéma

Message par Aphélie » 22 mai 2019, 20:13

Vu John Wick vendredi dernier en avant-première du coup et je suis pas du tout déçue. Je pense que le 2 reste mon préféré, mais il est néanmoins parfaitement à la hauteur de ses prédécesseurs tout en développant très largement l'univers et ses règles pour mon plus grand plaisir. Il met en place de nouveaux personnages intéressants et badass (dont un qui est non-binaire d'ailleurs), on garde la même esthétique néon/nocturne que j'aime tant, la musique claque toujours autant (Tyler Bates ♥) et je refuse de croire que Keanu Reeves a 54 ans. Les scènes d'action m'ont parues parfois un peu longues ? Mais niveau combat c'est toujours aussi efficace et impitoyable et je dois dire qu'on a un panel d'armes de crime assez folklorique dans cet opus (un livre ? un casque de moto ? un cheval ??). Le tout parsemé d'humour et j'apprécie beaucoup la tendance de ces films à rire d'eux-mêmes (il y a en particulier un parallèle évident entre John et le personnage d'Halle Berry qui renvoie au début de la trilogie et qui a fait mouche dans toute la salle). Et puis, il y a des toutous, des braves toutous qui font des trucs super impressionnants. Bref, c'est violent, défouloir, mais en même temps hypnotique, élégant et prenant, sans faire dans les explosions et le too much, sans romance inutile, bref, ça remplit parfaitement ses promesses. Et je dois dire que j'aime énormément le lore qui se développe autour de la Grande Table avec la découverte de pas mal de nouveaux codes - je ne suis habituellement pas vraiment branchée films d'actions, mais j'apprécie ce jusqu'au boutisme dans le développement de l'univers là où la plupart des films se contentent d'un "il bastonne des gens parce qu'il peut". Et franchement, j'ai un mini crush sur tous les persos tellement tous sont classes.

Allez, plus qu'à attendre le chapitre 4 :mrgreen: Et en attendant, je compte aller voir The dead don't die ce week-end ! Je conclus sur quelques pistes sympas.



"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Topic cinéma

Message par Lau » 30 mai 2019, 22:44

The dead don't die. J'ai vu la bande-annonce et l'argument Tilda Swinton m'a fait changé d'avis. J'ai envie d'aller le voir mais je flippe d'y aller toute seule. :lol:

J'ai enfin vu Chantons sous la pluie, sur grand écran et en VO. Le charme de Gene Kelly, le côté kitsch, drôle, doux mais aussi pas très tendre, tous les passages musicaux, les prouesses aux claquettes. Très bonne découverte qui donne le sourire.

Les crevettes pailletées
. Un peu osé mais porteur de beaux messages, une fin prévisiblement triste.
Mais alors je me suis faire surprendre par le générique de fin et c'est là que j'ai fondu en larmes. Pouah, j'étais pas prête mais je l'ai trouvé vraiment très très bien pensé. Bref, à voir.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1616
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: Topic cinéma

Message par Aphélie » 30 mai 2019, 22:56

Aucune chance que ça passe mieux avec le côté humoristique ? Façons Fido ou Shaun of the Dead ? (Les zombies se prêtent particulièrement bien à la parodie je réalise.) Je me suis pas encore bougée pour aller le voir au final mais ça ne saurait tarder. Je pense me laisser tenter par Godzilla 2 aussi, contre toute attente le casting et le trailer ont su me convaincre, à voir si le premier confirme cet élan.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Topic cinéma

Message par Lau » 31 mai 2019, 16:22

Je redoute le côté gore en fait. La bande-annonce me permet pas de savoir et de Jarmusch je n'ai vu que Only Lovers Left Alive et il est soft (bon à l'exception de ce qui arrive à ce pauvre Ian). Je vais voir si j'arrive à motiver quelqu'une, sinon, je me le materais sur petit écran. ^^
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1616
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: Topic cinéma

Message par Aphélie » 31 mai 2019, 16:52

Bon j'en ressors, et je peux confirmer que s'il est pas flippant, il est assez gore. Par contre, il est pas franchement mémorable non plus. Jarmusch est déjà pas le premier à se servir du film de zombies pour critiquer la société, mais en plus de ça on peut pas dire qu'il y va avec le dos de la main. Du coup le message est non seulement pas super original, mais un peu trop surligné à mon goût et la narration, particulièrement sur la fin, devient assez lourde. Il y a quelques moments drôles, pas mal de clins d'oeil à la pop culture, mais dans l'ensemble ça se traîne - ce qui est pas une mauvaise chose en soi (ça marchait très bien dans Only lovers left alive d'ailleurs) mais là la distance créée entre l'histoire et ses protagonistes, bien que voulue, fait que comme eux, on subit un peu, et comme eux, on s'en fout un peu. C'est mon ressenti en tout cas. J'aime bien quand on se sert du cinéma pour passer un message, briser des codes, mais il faut que cela raconte une histoire quand même. Et là j'ai bien perçu le message, mais j'ai pas l'impression qu'on m'aie raconté grand chose. Du coup je ressors avec un sentiment de "meh". J'aurais peut-être dû opter pour Godzilla, mais ayant vu le premier hier et l'ayant trouvé incroyablement chiant et dépourvu d'originalité, je pensais faire un meilleur choix. :lol:
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
Mendls
Aspirant
Messages : 37
Enregistré le : 03 août 2018, 23:24
Localisation : Région parisienne
Pronom : Elle
A aimé : 3 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Topic cinéma

Message par Mendls » 05 juin 2019, 16:56

Chantons sous la pluie c'est tellement cool ! <3

Et on continue la conquête de l'histoire du cinéma avec pas mal de vieilleries ; je commence à vraiment apprécier le cinéma muet après en avoir vu un certain nombre. L'expressionnisme allemand en particulier a une identité artistique vraiment chouette ! Le Cabinet du Dr. Caligari (Robert Wiene) et Metropolis (Fritz Lang) restent très intéressants, même cent ans après ! Je rajouterais Les trois lumières et La femme dans la lune (Lang pour les deux) qui sont franchement sympa aussi. En plus les musiques qui accompagnent sont cool.

Vu Le Mépris de Godard aussi. Ma mère m'a avertie et me l'a vendue comme un truc bien chelou et difficile à regarder, mais en fait ça va, il y a plus inaccessible je trouve. Même si la qualité de l'audio est assez mauvaise (le streaming bon ok c'est pas bien).

Et sinon côté plus contemporain, j'ai pu voir Rubber de Quentin Dupieux (disponible sur Youtube grâce à la chaîne Arte Cinema) et... C'est trop bizarre, mais sacrément osé dans le scénario autant que dans la réalisation, j'ai trouvé ça marrant : ça parle d'un pneu qui tue des gens. Du coup j'envisage d'aller voir son prochain film, Le Daim (avec Jean Dujardin), présenté à Cannes, ça a l'air plutôt décalé et original.
Puis tous les avis positifs sur Parasite, qui est sorti aujourd'hui je crois, m'intriguent pas mal. :o
"Life, uh... finds a way."
Dr. Ian Malcolm (Jeff Goldblum), Jurassic Park, 1993

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Topic cinéma

Message par Lau » 18 juin 2019, 18:31

Aphélie : merci pour le retour, je vais passer mon tour, du coup. ^^

Maquia : when the promised flower blooms
Je voulais le voir depuis bien avant sa sortie, charmée par les images et la musique. Pas eu l'occasion de le voir et puis il y a eu le festival les Saisons Hanabi qui le reproposait, le temps d'une journée. J'ai sauté sur l'occasion, me suis étouffée en déboursant 15 balles pour ma place (ha-llu-ci-nant) et puis en ai pris plein les yeux.
C'était vraiment beau tant au niveau de l'histoire, des messages que du dessin, de l'animation, des décors, des personnages, de la musique (de Monsieur Kenji Kawai s'il vous plait). Donc ça valait le coup sur grand écran.
Bon, par contre, faut prévoir les mouchoirs parce que c'est pas non plus la méga-joie.

Sinon, je me tâte pour aller voir Dark Phoenix, mais comme je sais que c'est le dernier volet de la trilogie et que je me suis spoilée la mort de spoil, ben, j'en resterais bien aux deux premiers films. Même si James et Michael me manquent un peu.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Topic cinéma

Message par Lau » 22 juil. 2019, 18:44

Brooklyn. Aaaah, Saoirse (ça se prononce sœur-chat) Ronan, quelle femme. Elle sait toujours m'émouvoir. <3
J'ai bien aimé cette histoire de déracinement, ça m'a donné envie d'aller en Irlande et à New York un peu aussi.
Et alors je vous raconte pas mon émotion quand dès les premières notes j'ai reconnu la voix de Iarla Ó Lionáird (membre de The Gloaming) quand il a fait une brève apparition pour chanter Casadh An Tsúgáin, en gallois (et je viens de voir que ce chant figure sur leur second album, c'est donc pour ça qu'il m'a paru aussi familier). Ouais, j'ai beaucoup pleuré devant ce film. Mais il était vraiment bien.
Tiendez, profitez-en donc ! :mrgreen:


Le chant du loup. Sympa, un peu oppressant quand même, des ficelles scénaristiques un peu grosses et une fin inattendue mais franchement, le casting a bien tenu la route.

Maintenant j'attends la sortie française de Wonderland, plus qu'une poignée de jours.
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Lau
Aguerri
Messages : 500
Enregistré le : 15 nov. 2017, 23:02
Localisation : Rhône-Alpes
A aimé : 244 fois
A été aimé : 171 fois

Re: Topic cinéma

Message par Lau » 11 août 2019, 21:19

Toujours pas vu Wonderland mais sur les conseils d'un dessinateur que je suis, j'ai vu Les enfants de la mer sur grand écran. Très belle animation, une histoire un peu tirée par les cheveux et un dernier tiers du film opaque et plus dans la recherche d'impressionner graphiquement qu'autre chose. Mais franchement, c'est très beau. A déconseiller aux thalassophobes parce qu'on a quand même droit à des passages relativement oppressants.


Et sinon, la bande annonce du nouveau Makoto Shinkai Whutering with you (Tenki no Ko) est sortie. J'ai hâte qu'ils l'annoncent en France ! <3
Et RADWIMPS fait toujours partie de la BO. <3 <3 <3
"C'est une folie de remédier à l'arbitraire d'un dégoût par l'arbitraire d'une contrainte." (R. Enthoven)

Image

Avatar du membre
Ylber
Adepte
Messages : 185
Enregistré le : 13 janv. 2018, 17:22
Localisation : Paris
Pronom : Il
A aimé : 55 fois
A été aimé : 73 fois

Re: Topic cinéma

Message par Ylber » 17 sept. 2019, 07:24

Vu hier soir : "Une fille facile". Je serais curieux d'avoir votre avis si vous l'avez visionné, car mon orientation fausse probablement ma perception du film. Avec son physique hors norme, Zahia m'apparaît comme un personnage foncièrement sympathique, mais sur un mode comique (de ce point de vue, je pense réagir comme un gay de base). Or, je ne crois pas que la réalisatrice ait voulu mettre en avant la drôlerie de son actrice vedette ; elle proclame sur tous les plateaux télé que son film est une "déclaration d'amour" à Zahia. Si c'est ça, c'est raté, me semble-t-il, car Zahia joue très mal. Au point que son rôle et ses répliques, censés l'avantager (mention spéciale à la scène avec Clotilde Coureau, en bourgeoise vieillissante et jalouse), ont plutôt tendance à l'enfoncer : on n'y croit pas. Le parallèle récurrent avec Brigitte Bardot est assez réjouissant (vu le racisme bien connu de cette dernière), mais lassant à la longue, et peu flatteur en définitive pour Zahia. A la fin, celle-ci sert quasiment de faire-valoir à Loubna Abidar, que j'ai pour le coup trouvée très belle et émouvante. Ceci dit, j'ai plutôt aimé, même si le scénario est ultra-prévisible. Le thème rebattu des rapports entre riches et pauvres est traité ici avec une certaine subtilité. Nuno Lopes est bien agréable à regarder, même si on a furieusement envie de lui casser sa guitare sur la gueule dès qu'il commence à pousser la chansonnette. PS : à déconseiller toutefois aux sex-repulsed du forum, car il y a quelques scènes de sexe pénibles - un peu trop nombreuses à mon goût, mais au moins ne sont-elles pas gratuites (dans tous les sens du terme :) ).

Avatar du membre
mimosa
Amène
Messages : 425
Enregistré le : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 114 fois
A été aimé : 35 fois
Contact :

Re: Topic cinéma

Message par mimosa » 17 sept. 2019, 16:58

Bonjour,

Est-ce que quelqu'un a vu Ad Astra? J'hésite à aller le voir, la bande annonce ne m'a pas convaincu à 100%, alors s'il y a des gens qui ont des avis, ça m'intéresse.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Avatar du membre
Ylber
Adepte
Messages : 185
Enregistré le : 13 janv. 2018, 17:22
Localisation : Paris
Pronom : Il
A aimé : 55 fois
A été aimé : 73 fois

Re: Topic cinéma

Message par Ylber » 18 sept. 2019, 07:56

mimosa a écrit :
17 sept. 2019, 16:58
Est-ce que quelqu'un a vu Ad Astra? J'hésite à aller le voir, la bande annonce ne m'a pas convaincu à 100%, alors s'il y a des gens qui ont des avis, ça m'intéresse.
Pas convaincu non plus par la bande-annonce. A priori je n'irai pas. Mais si tu changes d'avis, que tu le vois et que ça te plaît, tiens-nous au courant, Mimosa !

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1387
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: Topic cinéma

Message par Grignoteuse de bouquins » 21 sept. 2019, 20:59

J'ai vu "Ça , chapitre 2" aujourd'hui . Il était très bien , un poil plus gore que le premier , mais ca vaut le détour . Bon parcontre ça fatigue un peu puisqu'il est long , il dure presque trois heures . Personnellement j'ai été happée par l'histoire ! Bon parcontre , pour ceux qui ont du mal avec la violence homophobe , va falloir s'accrocher , ça m'a fait mal au coeur . A part ça je vous conseillerais de le voir ;)
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1616
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: Topic cinéma

Message par Aphélie » 22 sept. 2019, 02:06

(Potentiels spoilers ahead.) J'étais un peu partagée par ma part... ils sont partis sur des trucs pas du tout présents dans le bouquin qui à mon sens n'apportaient rien ? Du genre cette histoire où ils doivent chacun récupérer un item qui leur est symbolique, ça sentait vraiment le prétexte pour créer des séquences creepy, le souci étant que bah comme le schéma se répète pour chaque personnage, on se lasse vite et à force de voir le monstre, on se blase aussi. Et effectivement le film tire un peu en longueur du coup. Tandis que le point central, le club des Losers, perd clairement de son intérêt dès qu'ils sont séparés et de fait on peine un peu à retrouver la complicité qu'ils avaient gosses quand ils ne le sont plus, ce qui est dommage.

Et effectivement entre les remarques grossophobes et le traitement des persos gays (happy ending, c'est quoi ça, ça se mange ?)... y a de quoi grincer des dents. Je comprends que la première scène renvoyait à un fait réel et avait pour but de montrer ce que la mentalité de petites villes comme Derry peut amener comme dérives. Le problème, c'est que d'une part la scène est vraiment très, très violente - je pense pas que c'était nécessaire. Et que au final, les agresseurs ne sont jamais confrontés à leurs actes et s'en tirent indemnes. Ce qui fait que du coup bah... à moins de connaître l'histoire derrière, la scène ne paraît pas vraiment envoyer un quelconque message. Elle nous montre juste le genre de choses que les personnes gays peuvent endurer ce qui... n'a rien de bien nouveau et ne justifie pas cette violence.

L'histoire entre Ben et Bev m'a pas mal ennuyée aussi, pour le coup rien à dire c'est dans le bouquin mais franchement... c'est un exemple typique de relation hétéro super mal amenée qu'on justifie à peine parce que bah un gars une fille et voilà. J'veux dire, pendant toutes ces années elle croyait que c'était Bill qui avait écrit le poème et avait gardé en tête leur baiser. Et bim, elle découvre que c'était Ben et soudain elle a des sentiments pour lui et ils partent vivre ensemble ? Ok ok. Au moins eux ont eu leur happy ending.

MEANWHILE RICHIE. J'étais pas prête pour ça. J'étais complètement détruite par la fin, et kudos à Bill Hader parce que ses expressions m'ont fait beaucoup, beaucoup de mal. J'ai pas peur de dire qu'il porte un peu le film sur ses épaules. Mais le rest du cast est très bon aussi, et je parle autant de leur jeu que de leurs similitudes avec leur version enfant - ils sont crédibles, et c'est pas toujours un pari réussi dans ce genre de situations.

Donc ouais, un peu mitigée, ce sera à revoir je pense.
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
mimosa
Amène
Messages : 425
Enregistré le : 27 sept. 2012, 12:39
Localisation : 92
A aimé : 114 fois
A été aimé : 35 fois
Contact :

Re: Topic cinéma

Message par mimosa » 13 oct. 2019, 21:41

Dernièrement j'ai vu "La fameuse invasion des ours en sicile", j'ai adoré. Beaucoup de poésie, de tendresse, des ours comme des peluches qui se transforment en ours comme des hommes, qui dansent avec bonheur, un grand vilain, une vraie caricature de méchant, vraiment un super dessin animé comme on les aime.

J'ai également vu "Donne moi des ailes" , un film sur un scientifique qui veut sauver des oies sauvages en les faisant voler derrière son ULM pour leur apprendre un itinéraire de migration évitant les villes et les aéroports. Un projet un peu fou, une belle histoire père/fils, inspiré d'une histoire vraie. Les acteurs sont formidables, chapeau au jeune Louis Vazquez, Jean-Paul Rouve est très bien dans le rôle du père, Mélanie Doutey dans celui de la mère. J'ai été très émue. Il y a de très beaux paysages également dans la deuxième partie du film.
Alea jacta est :mrgreen:
In vino veritas. :)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités