Batman Vs Superman: Suis-je la seule à l'aimer?

Et vous ne l'aurez pas volé après une aussi dure journée.
Avatar du membre
esadiel
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 15 nov. 2017, 14:26
Localisation : Pays de la loire
A aimé : 10 fois
A été aimé : 32 fois

Re: Batman Vs Superman: Suis-je la seule à l'aimer?

Message par esadiel » 12 déc. 2017, 17:00

Pour StarWars 7 il y avait un très gros enjeu de la part de Disney et du coup au lieu d'essayer d'être novateur ont juste refait ce qui marche déjà avec StarWars. J'espère que le nouvel opus qui sort demain sera meilleur que le 7 ^^

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Batman Vs Superman: Suis-je la seule à l'aimer?

Message par PassionA » 12 déc. 2017, 19:14

esadiel a écrit :
12 déc. 2017, 17:00
Pour StarWars 7 il y avait un très gros enjeu de la part de Disney et du coup au lieu d'essayer d'être novateur ont juste refait ce qui marche déjà avec StarWars. J'espère que le nouvel opus qui sort demain sera meilleur que le 7 ^^
Disney doit être content vu qu'ils ont demandé à Rian Johnson de réaliser une nouvelle trilogie après celle là.

Avatar du membre
Hassan
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : 03 oct. 2013, 12:02
Localisation : Suisse
Pronom : il
A aimé : 8 fois
A été aimé : 60 fois
Contact :

Re: Batman Vs Superman: Suis-je la seule à l'aimer?

Message par Hassan » 13 déc. 2017, 09:26

Il faut aussi prendre en compte l'économie. Les block-busters actuels sont extrêmement couteux. BvS aurait eu un budget plus élevé que 200 milions de dollars (https://www.hollywoodreporter.com/news/ ... tle-792190), ce qui est énorme! Ce budget il faut non seulement le rentabiliser mais aussi réussir à le dépasser si l'on souhaite continuer à vivre dans l'industrie du cinéma. A titre de comparaison Valerian et Laureline a eu un budget de 200 millions d'euros avec des entrées qui ne sont pas assez importantes (http://cineuropa.org/nw.aspx?t=newsdeta ... did=326848). Résultat, Europacorp est en pleine débacle (bien que Valerian et Laureline ne soit pas le seule facteur l'échec commercial du film semble avoir joué comme facteur déstabilisant http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/1 ... -dette.php). Est-il possible de prendre des risques face à des coûts aussi monstrueux? Non, la solution est donc d'essayer de garantir une réussite en parlant à tout le monde. Il est donc nécessaire de pouvoir être vu par la famille et apprécié par le maximum de personnes, ce qui implique d'oublier les films d'auteurs, j'entends ici des films qui essaient de créer une vision spécifique dans un artistique et scénaristique, et les sujets qui font débats. C'est ainsi que fonctionne la machine Marvel, et elle fonctionne bien. Une base de construction identique et jamais remise en question avec un semblant de différence, par exemple Doctor Strange se base clairement sur Inception mais n'en garde que la surface afin de faire de jolis effets et non la réflexion philosophique.

Il est aussi nécessaire de noter l'importance des séries depuis deux décennies. Alors que, auparavant, la télévision est un média secondaire, peu considéré, le développement actuel des séries est de plus en plus basé sur des tentatives de créer une expérience scénaristique et visuel (on peut citer Légion, ou encore Westworld très maitrisé). De plus, une série se donne un temps bien plus important pour poser les enjeux, les intrigues et les développer. On a donc souvent l'impression que les films fonctionnent mal tandis que nous sommes bombardés par de plus en plus de très bonnes séries qui fonctionnent très bien. Notre jugement critique est donc biaisé, en bien selon moi, vers le souhait d'atteindre un niveau de construction plus élevé. Pour rester dans les super-héros, les séries Netflix basées sur le monde marvel ont justement la possibilité de créer des expériences visuelles et de questionner des sujets de débat. Pourquoi? Parce que les risques économiques sont moindres. On peut donc viser un autre public, plus exigeant ou plus mature.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Batman Vs Superman: Suis-je la seule à l'aimer?

Message par PassionA » 13 déc. 2017, 12:45

Je suis d'accord Hassan, mais je rajouterai qu'il faut aussi ajouter les coûts "cachés" au budget annoncé comme le marketing et ça peut atteindre des centaines de millions de dollars pour les gros blockbuster. C'est ce coût caché qui fait que Justice League, avec plus de 600 millions de $ dans le monde, n'est pas rentable. En fait, les budgets annoncés par les maisons de prod ne sont souvent pas juste mais sont plutôt une sorte d'exercice fiscal pour elles, plus ou moins gonflées en fonction de leur comptabilité. D'ailleurs, y'a qu'a voir comme les budgets donnés sont tous ronds... ça n'a aucun sens en pratique.

Au final, actuellement les films rentables sont les petites productions qui marchent plus sur la hype que sur le marketing. Parce que la réussite est bien indépendante du budget du film car liée intrinsèquement à l'appeal du film. Ça ne rapporte pas des milliards, par contre, comme sont capable de le faire une poignée de blockbuster par an, maintenant. C'est pourquoi il existe cette lutte des titans entre les producteurs, pour rafler ce marché mastodonte ultra compétitif.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 483 fois

Re: Batman Vs Superman: Suis-je la seule à l'aimer?

Message par PassionA » 15 déc. 2017, 14:41

PassionA a écrit :
12 déc. 2017, 16:39
A propos de l'univers étendu de SW, [...] les bons trucs ils ont tendance à les réutiliser en fait - on en voit pas mal dans SW Rebels ainsi que dans Rogue One, et mon petit doigt me dit que c'est aussi le cas pour la nouvelle trilogie.
Ce n'est pas pour me vanter mais j'ai eu le nez creux vu qu'en effet, l'épisode 8 fait la part belle à de nombreux éléments tirés de l'univers étendu, ce qui fait vraiment plaisir de les voir être "canonisé" si je puis dire. Et ça ne va pas manquer de surprendre ceux qui ne connaissent pas, parce ça sort des sentiers battus par les films jusque là.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités