Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Et vous ne l'aurez pas volé après une aussi dure journée.
Répondre
Avatar du membre
Sparkyfox
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 22 oct. 2016, 13:05
A aimé : 10 fois
A été aimé : 2 fois

Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Sparkyfox » 11 juil. 2017, 23:46

Hello yellow, je n'ai pas trouvé de topic similaire lors de mes recherches, du coup je me lance ! :D

La littérature est un moyen sympa que découvrir des choses, de s'échapper de la réalité (j'ai l'impression de retomber dans mes dissert' de Première :lol: ) et permet également de faire connaître/découvrir plein de sujets différents à un large public de genres et âges divers, ce qui est vraiment génial niveau visibilité MOGAI/LGBT+ (y compris les A).
Pour l'instant j'ai trouvé deux sites plutôt cools qui en répertorient : Cependant avoir des idées de livres par des membres ici peut toujours être super, d'autant plus que le site uniquement dédié à la littérature avec des A est en anglais (ce qui veut dire : livres pas forcément édités en français pour le moment).
Est-ce que vous connaissez des livres incluant des personnages Ace/Aro ? Des livres incluant des personnages MOGAI/LGBT+ ?
Call me Spark ;) Pronoms : Elle, iel
Pancake team :cake: (ace panro)
"Les mots manquent aux émotions" - Victor Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné

Ramón

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Ramón » 04 sept. 2017, 11:06

Le truc c'est que je m'en tape un peu complètement de leur identité aux personnages, donc je n'ai rien à fournir là comme ça de mémoire, mais si jamais cela devait arriver, je tâcherai d'y penser. Car c'est quand même assez intéressant d'avoir de nouveaux livres à lire ^^

Ramón

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Ramón » 11 sept. 2017, 15:50

Vu que j'étais dedans il n'y a pas si longtemps, je dirais que c'est un poil plus complexe chez Sue. Quand Jude parle de son "insexuation" à plusieurs reprises, elle s'en défend pas mal en disant qu'elle est autant de son sexe que les autres femmes mais qu'elle n'est pas une "brute sensuelle" (même si je crois que l'expression vient de Jude, d'ailleurs, Hardy reprend-il à son compte l'expression de Baudelaire "Seule la brute bande bien"... je me le demande).
Mais c'est vrai que Sue n'a jamais rien fait avec son ami londonien, qu'elle répugne à la chose avec Phillotson et que ce n'est clairement pas le lien qui l'unit à Jude.

En tout cas, les réflexions sur le couple, la parenté, le mariage sont tout à fait piquantes, modernes et auraient besoin d'être diffusées encore aujourd'hui puisque la vision qu'en ont les personnes de nos sociétés n'a pas tellement progressé...

Pour nos lectures hors asexualité/lgbt/mogai, on a un sujet ici : viewtopic.php?f=10&t=1229
Et pour les éventuelles citations il y a aussi ce sujet : viewtopic.php?f=10&t=2626

Ramón

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Ramón » 12 sept. 2017, 11:15

Cela fait un moment, et il faudrait que je consulte les pages que j'ai corné, la réponse y est peut-être.
De mémoire, elle aime les rapports platoniques, intellectuellement et sensitivement enrichissants. Le sexe est globalement absent de ses réflexions dans ce que l'on peut lire, c'est plutôt Jude qui met le sujet sur le tapis en les mettant tous les deux dans l'embarras.

Ramón

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Ramón » 12 sept. 2017, 16:09

Je considère qu'elle ne s'exprime pas comme asexuelle, elle a même un caractère à certains moments plus antisexuels qu'autre chose (cela n'est pas de l'asexualité). D'ailleurs elle affirme être comme les autres femmes au niveau de son sexe.
C'est pourquoi je suis toujours étonné de voir des gens discuter de l'identité sexuelle présumée d'un personnage qui ne s'exprime pas de manière claire dessus. Y'a un truc dérangeant, car même si ce n'est qu'un personnage, cela a un caractère particulièrement intrusif, une forme de curiosité mal placée. Maintenant, clairement, Sue est ambiguë sur la question, reste qu'elle semble offrir à Jude une vie "maritale" normale (avec enfants) pendant le laps de temps où ils sont heureux (ce qui n'est pas développé dans le roman), et sans exprimer de rejet de la chose. Mais on sent bien que ses perspectives intellectuelles et sociales initiales ne vont pas vraiment dans ce sens, elle est plutôt dans la subversivité.

Ramón

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Ramón » 13 sept. 2017, 13:52

Qui sont contre le sexe. J'ai mangé avec une personne anti il y a bientôt un an lors de la grosse rencontre parisienne et qui m'a expliqué que c'était une opposition au sexe. La personne est à la fois Ace et AntiS. Je pense que l'on peut rapprocher ça d'une idéologie oui, mais la personne en question n'est absolument pas pour faire disparaître le sexe de l'espace public, juste pas dans son environnement.
Hmmm, bonne question, j'imagine que comme Hardy ne développe pas c'est une référence aux stéréotypes sur les femmes de l'époque : des personnes sensitives potentiellement hystériques... Aucune idée. Je l'ai compris comme : je suis une femme comme les autres, je n'ai pas de problèmes avec le sexe.

Cela ne cessera de m'étonner, il est évident que l'imagination du lecteur fait beaucoup, nous comblons les "vides" que l'auteur laisse. Mais de là à en faire une discussion sérieuse, c'est cela qui m'étonne ^^. Car je suis effectivement plus porté sur ce qui est dit, comment cela est amené,... Pour l'acceptation de soi, je recherche cela plus dans une sitcom légère que sur un autre support en fait. Mais j'attache globalement peu d'importance à l'identité (sexuelle, politique, culturelle,...) en général, donc mon avis sur la question présente un biais assez important.
Mais tiens, pour parler d'un ouvrage où la sexualité est abordée de manière particulière : dans Dune, on n'a pas vraiment l'impression que la sexualité est importante pour Paul et Chani, qui ont une relation très fusionnelle pourtant (du coup, on aurait pu s'attendre à ce qu'il y ait une scène qui parle sexe entre eux). C'est juste que la thématique n'a pas grand intérêt dans le roman. Et je crois que Hardy dans "Jude l'obscur" tient plus à parler des conventions juridiques et sociales que de sexe.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par PassionA » 13 sept. 2017, 16:50

Je ne suis pas aussi calé que vous en littérature, donc excusez mon insouciance à parler de sagas que j'adore.

En lisant Harry Potter, j'ai toujours imaginer Dumbledore comme étant asexuel. Pour moi cela avait énormément de sens. Et puis un jour J.K. Rowling balance, comme ça entre la poire et le fromage, que Dumbedore est gay. Je m'insurge, cette auteure que je respecte énormément vient de confondre homoromantisme et homosexualité.
Ce que je veux dire par là, c'est que les auteurs vivent avec leur époque. Ils n'ont parfois pas les bons mots pour parler des choses qu'ils voudraient ; ou alors Rowling a vraiment imaginé DD couchant avec d'autres hommes dans la moiteur des nuits d'été, que sais-je. En revanche, leurs personnages tels qu'ils sont écrits prennent ensuite corps dans nos esprits et ils y gagnent une vie qui peut être en parfait décalage avec ce que l'auteur savait mais n'a pas écrit.

De même, j'ai toujours vu Gandalf comme étant asexuel. Ouf ! Dans son cas J.R.R. Tolkien dit de lui qu'il est un esprit maia, une sorte d'ange incarné en Terre du Milieu avec le but de surveiller Sauron. Voilà quelque chose qui me parle ! Si Sauron est le mal incarné, ou du moins l'ombre du mal, alors voilà une mission à laquelle je peux m'identifier fièrement. Ace represent, man.

Némésis
Amibe
Messages : 97
Enregistré le : 06 oct. 2017, 04:09
A aimé : 117 fois
A été aimé : 23 fois

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Némésis » 05 déc. 2017, 02:30

Je sais que Jughead dans les Archies est aroace dans les bédés. Cependant, ils n'ont pas conserver cette caractéristique dans la série Riverdale inspiré des personnages de Archies. Il est Hétéro et sort avec Betty. Ça ma beaucoup surprise sur le coup.
Némésis, déesse de la juste colère et de la vengeance :)

Avatar du membre
Muriel Evelyne
AVENant
Messages : 3127
Enregistré le : 11 mai 2016, 02:22
Localisation : Roazhon, Breizh (Rennes, Bretagne)
A aimé : 1181 fois
A été aimé : 615 fois

Re: Les A et MOGAI/LGBT+ dans la littérature

Message par Muriel Evelyne » 09 déc. 2017, 13:11

J'ai pourtant beaucoup lu et je connais mes classiques, mais honnêtement je n'ai jamais trouvé de personnage asexuel dans mes lectures, à moins que quelque chose m'ait échappé. Mais ce topic avec ses liens est très intéressant. J'étais fatiguée la première fois que j'ai vu son titre, alors j'ai lu "mogwaï" au lieu de MOGAI. Je ne sais pas si les mogwaïs sont asexuels mais les dames gremlins ne le sont apparemment pas :mrgreen:

OK je sors... :bip:

"La différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible est la mesure de la volonté de l'homme."

Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités