Trop...compliqué

Et vous ne l'aurez pas volé après une aussi dure journée.
Heimdall
Affranchi
Messages : 467
Enregistré le : 01 mai 2005, 08:36
Localisation : Louvain-La-Neuve, en Belgique
Contact :

Trop...compliqué

Message par Heimdall » 17 mai 2005, 10:15

Ce matin j'ai eu une pensée étrange.

Après toutes ces révolutions autour de l'identité sexuelle, je me demande si on n'approche pas une limite de complexité...

Non, quoi, c'est vrai, imaginez un peu, avant la question ne se posais même pas, on n'avait que deux identités, normal et pas normal, alors qu'aujourd'hui ...

Essayons d'imaginer les tourments que vont devoir endurer nos successeurs, quelle que soit la nouvelle orientation qu'ils auront à défendre !

Est-ce que les gens les écouterons encore ? Est-ce qu'il faudra 3 lignes au minimum pour décrire son orientation sexuelle ? Et alors, est-ce que les gens n'en auront pas marre, au point de tout envoyer en l'air, de mordre dans des tables à la prochaine mention d'une nouvelle forme de sexualité ou d'incarnation physique ?

Pensez-y bien, dans le fond, nous sommes de petits veinards.

Allez, une peite prière pour tous les autres qui sont encore dans l'ombre, et que ça saute !

Attention, tout ce qui a été dit dans ce post est hautement sujet à caution, et en fait l'auteur devait être dans un état second quand il l'a écrit, pordonnez-le.

aurel
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 18 juil. 2005, 13:23

Message par aurel » 19 juil. 2005, 09:58

dans l'article que j'ai vu, theoriquement, il y aurait 4 formes de sexualité:
1. hetero
2. homo
3. bi
4. asexualité

c'est sur que c'est pas evident. certaines personnes peuvent meme connaitre ces 4 categories au sein de leur vie.

Heimdall
Affranchi
Messages : 467
Enregistré le : 01 mai 2005, 08:36
Localisation : Louvain-La-Neuve, en Belgique
Contact :

Message par Heimdall » 19 juil. 2005, 10:23

Théophobe ? :?

Muta
Apprenti
Messages : 50
Enregistré le : 17 juil. 2005, 15:30
Localisation : Villeperdue

Message par Muta » 19 juil. 2005, 22:13

aurel a écrit :dans l'article que j'ai vu, theoriquement, il y aurait 4 formes de sexualité:
1. hetero
2. homo
3. bi
4. asexualité

c'est sur que c'est pas evident. certaines personnes peuvent meme connaitre ces 4 categories au sein de leur vie.
On pourrait aussi rajouter Sad-mazo, zoophile... mais je medemande souvent si ces "formes de sexualité" ne seraient pas crées de toutes pièces par les porno...euh... graphe ou toute personne utilisant le sexe comme moyen de gagner de l'argent....
D'autre part ces catégories sont plutôt des préférences sexuelles ou des fantasmes (un SM pourra être en plus homo ou bien bi ou hétéro...).
Je ne suis pas A...

Mangez des pommes pour garder le sourire, mangez des poires pour garder le silence

L'Alcyon, le plus bel oiseau existant sur terre!

laureline
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 20 juil. 2005, 01:40

Pas assez compliqué...

Message par laureline » 20 juil. 2005, 02:08

Bonjour, je suis nouvelle. Je ne sais pas encore si je suis A, bien que complètement inactive depuis presque une décénie, et pas exactement hyperactive depuis.... et bien le début, et il faut bien l'admettre, cela ne me manque pas...

Une des raisons de mon incertitude c'est justement parce que la notion que des individus se définissent uniquement à l'intérieur de nos sociétés par la manière dont ils copulent ou dans votre cas ne copulent pas me semble incroyablement simpliste.

Donc en ce qui me concerne, il y a encore bien du chemin à faire pour libérer les humains de leur carcans... imposé soit dit en passant d'abord par les religions et ensuite par les sommités intellectuelles normalisatrices qui se sont empressées de prendre leur place...

Je pense que les générations futures n'attendent pas qu'on resolvent pour eux tous les problèmes de la planète en leur faisant un monde bien clos, bien con et bien immobile comme celui qui faisait loi avant la révolution Française.

Je doute d'ailleurs que, si divinité il y a, ceci puisse lui faire plaisir, en effet, notre cher créateur pourrait bien finir par se pendre à force d'ennui, à voir se dérouler devant ses yeux toujours la même histoire de générations en générations.
Laureline

Avatar du membre
FCK
Adepte
Messages : 247
Enregistré le : 06 mai 2005, 11:40
Localisation : Perpignan - FRANCE

Re: Pas assez compliqué...

Message par FCK » 16 août 2005, 20:06

Muta a écrit : On pourrait aussi rajouter Sad-mazo, zoophile... .
NON, il s'agit là de pratiques sexuelles, pas d'orientations sexuelles!!! C'est très différent, attention!
laureline a écrit : la notion que des individus se définissent uniquement à l'intérieur de nos sociétés par la manière dont ils copulent ou dans votre cas ne copulent pas me semble incroyablement simpliste.
Laureline, chacun est libre de se définir comme il l'entend, c'est la base d'une société démocratique.
De plus, pouvoir se distinguer de la "majorité" parce qu'on ne s'y reconnait pas est une liberté, la moindre des libertés même... pas un carcan. J'estime que c'est tout à fait légitime.
Quand on n'a pas le droit d'affirmer sa différence c'est la loi du plus fort qui règne, la majorité qui opprime les minorités et leur dicte sa loi!!!
Avant leur mouvement de libération et d'affirmation, les femmes, les gays, les noirs américains etc... étaient traîtés comme des citoyens de seconde zone, discriminés, molestés. Tu crois qu'ils voudraient revenir en arrière?:?:
Si on exprime le profond besoin de se démarquer de la "norme" c'est pas gratuit, ni pour le plaisir de se démarquer... on a passé l'âge!
C'est parce qu'on ne s'y reconnait pas et qu'il en découle une grande souffrance, un sentiment d'incompréhension et d'isolement!
Nous n'avons rien contre les sexuels, ils sont nos parents, nos ami(e)s, nos frères et soeurs, nos voisins, nos collègues de bureau...
On veut juste leur dire qu'on existe nous aussi et qu'on aimerait enfin être considérés, pris en compte!
laureline a écrit : Je pense que les générations futures n'attendent pas qu'on resolvent pour eux tous les problèmes de la planète en leur faisant un monde bien clos, bien con et bien immobile comme celui qui faisait loi avant la révolution Française.


Justement, le monde (occidental, du moins) n'a jamais été aussi mobile, tolérant, ouvert et soucieux des droits de l'Homme, de l'humanisme, du respect des minorités!!! Et c'est, en partie, grâce à des gens comme nous.
L'âme, c'est ce qui refuse le corps. ALAIN.

léa
Adepte
Messages : 163
Enregistré le : 05 juin 2005, 20:36
Localisation : Québec / Canada
A été aimé : 1 fois

Message par léa » 17 août 2005, 01:12

Je comprend ta réaction! et je suisd'accord avec toi, les lutte que les gens ont mener a était tres utile. Mais d'un autre coter il a raison aussi... il y aura probablement tjrs des luttes tant et aussi longtemps que la lutte ne portera pas sur la disparition des classes dans lesquels ont met les gens...

Avatar du membre
FCK
Adepte
Messages : 247
Enregistré le : 06 mai 2005, 11:40
Localisation : Perpignan - FRANCE

Message par FCK » 19 août 2005, 01:18

léa a écrit :Je comprend ta réaction! et je suisd'accord avec toi, les lutte que les gens ont mener a était tres utile. Mais d'un autre coter il a raison aussi... il y aura probablement tjrs des luttes tant et aussi longtemps que la lutte ne portera pas sur la disparition des classes dans lesquels ont met les gens...
OUI, c'est vrai quelque part, mais trop abstrait, à trop long terme... Voire carrément utopique! :he?:

Mais il faut être pragmatique et réaliste: Pour le moment il y a surtout des catégories, très distinctes, qui abusent de leurs pouvoirs pour asservir, exploiter et opprimer d'autres catégories. Et, dans l'immédiat, c'est contre ça qu'il nous faut lutter!

C'est bien beau de rêver à une grande révolution mondiale où tout le monde s'aimerait et où tous les humains seraient enfin égaux à la fin mais ça ne fait rien avancer... car on en est encore beaucoup trop loin!

Le seul et unique moyen de parvenir à cet idéal est de mener des "luttes" et des campagnes d'information, d'éducation au sens large, pour combattre les préjugés et l'ignorance de certains... et c'est excatement ce que nous faisons!!!

Un monde où les A ne seraient pas pris en compte, respectés et considérés ne serait pas un monde très ouvert et humaniste, bien loin de "l'idéal" dont vous rêvez (dont NOUS rêvons!).
L'âme, c'est ce qui refuse le corps. ALAIN.

léa
Adepte
Messages : 163
Enregistré le : 05 juin 2005, 20:36
Localisation : Québec / Canada
A été aimé : 1 fois

Message par léa » 21 août 2005, 05:56

je sias tres bien que pour le moment c'est beaucoup trop loin... mais c pour ca qu'on doit se battre... pour qu'au bout du comtpe ca finissent par aboutir a ca... meme si c'est pas pour nous.

kinou
lololo !
Messages : 1456
Enregistré le : 04 avr. 2006, 18:37
A été aimé : 1 fois

Message par kinou » 28 avr. 2006, 17:16

Post efface par l'auteur.
Modifié en dernier par kinou le 29 déc. 2014, 15:56, modifié 1 fois.
Join my Channel and Subscribe @ www.youtube.com/channel/UCkPRDVcYKORGX-dpb82h4HQ
There are many cool and funny video of my life.
Thank You - Join Me Now !

See My Playlist too :-)) @ https://www.youtube.com/channel/UCkPRDV ... /playlists

Please Subscribe .

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Pas assez compliqué...

Message par melancolie » 21 févr. 2010, 20:47

laureline a écrit : Une des raisons de mon incertitude c'est justement parce que la notion que des individus se définissent uniquement à l'intérieur de nos sociétés par la manière dont ils copulent ou dans votre cas ne copulent pas me semble incroyablement simpliste.
Je crois au fond que je ressens de moins en moins le besoin personnel de m'identifier par rapport à ma sexualité ; dans ma vie j'ai été successivement hétérosexuelle, bisexuelle, lesbienne, puis asexuelle (periode la plus longue car elle a duré dix ans).

Actuellement la situation me définirait hétérosexuelle puisque je suis active sexuellement avec un homme.
Cela revient à relancer l'éternel débat de la sexualité comme identité ou pratique, je crois que dans ma tête il y a juste la différence entre sexuel et pas sexuel.

En revanche je soutiens, respecte et comprends les personnes qui sont opprimées dans leur sexualité ou non sexualité, ayant fait moi même partie des minorités.

Je me demande en fait si le fait de considérer sa sexualité comme une identité n'est pas seulement l'apanage des minorités.
Quand les pratiques sexuelles font partie d'une majorité les personnes cessent de s'identifier à elles.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Truk
Acolyte
Messages : 372
Enregistré le : 26 oct. 2009, 23:26
Localisation : Lyon

Re: Pas assez compliqué...

Message par Truk » 21 févr. 2010, 23:34

melancolie a écrit :Je me demande en fait si le fait de considérer sa sexualité comme une identité n'est pas seulement l'apanage des minorités.
Quand les pratiques sexuelles font partie d'une majorité les personnes cessent de s'identifier à elles.
Je me pose la question aussi.
"De leurs ennemis les sages apprennent bien des choses."

Aristophane

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: Pas assez compliqué...

Message par Hermione » 22 févr. 2010, 10:14

melancolie a écrit :Je me demande en fait si le fait de considérer sa sexualité comme une identité n'est pas seulement l'apanage des minorités.Quand les pratiques sexuelles font partie d'une majorité les personnes cessent de s'identifier à elles.
Tu as peut être raison Mélancolie sur cette considération mais je pense que si nous entreprenons une discussion sur cet état avec des S, ils mettront en avant que leur identité est soit hétéro, soit homo ou soit bi

Avatar du membre
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 549
Enregistré le : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Trop...compliqué

Message par Lady Old Time » 19 juil. 2010, 02:10

Avant de découvrir le terme d'asexualité, je ne me posais aucune question, je ne me prenais pas la tête. J'avançais comme toujours sans sexe sans penser que j'étais anormale. Puis j'ai découvert ce mot il y a un peu plus de deux ans et là sans arrêt c'est le questionnement infinie. :?

Dans un sens, pour ne pas me torturer l'esprit avec des tas de questions (et donc me pourrir le quotidien) j'aurais préféré que ça me reste inconnu....Cependant je ne regrette pas avoir eu conscience de ça et d'avoir trouver les forums, parce que ça ouvre davantage l'esprit et ça développe encore plus la tolérance.
Empty vessel

Amie du Sud
Affilié
Messages : 261
Enregistré le : 29 sept. 2009, 16:30

Re: Trop...compliqué

Message par Amie du Sud » 19 juil. 2010, 09:38

Hermione a écrit :Cependant je ne regrette pas avoir eu conscience de ça et d'avoir trouver les forums, parce que ça ouvre davantage l'esprit et ça développe encore plus la tolérance.
Et ça c’est déjà pas mal non. :D

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité