toujours pas de copin/copine? vos réponses à ce genre de qu

Et vous ne l'aurez pas volé après une aussi dure journée.
Miaous
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 05 juin 2005, 19:07

Message par Miaous » 21 août 2005, 19:10

"Toujours pas de petite amie?"
A cette question je réponds tout naturellement non, si ce sont mes parents qui me la posent. Et en général, ça s'arrête là.

Pour les autres, je ne sais pas. Personne n'a encore eu le courage de me la poser :D. Ils se posent aussi des questions sur mon orientation sexuelle, mais là encore, personne pour aborder le sujet avec moi. Manque de courage? Peur d'être remis à sa place? je ne sais pas :D

Je suis comme Syd, je considère que ma sexualité ne concerne que moi, bien qu'elle intéresse les gens que je cotoie. Je ne vois pas pourquoi j'irais leur dire quoi que ce soit sur ma vie sexuelle. Sinon où se trouverait la limite? Après l'orientation sexuelle, on passera aux pratiques? Certaines personnes en parle librement, d'autres préfèrent que cela reste dans le domaine du privé.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 21 août 2005, 19:34

FCK a écrit : RIEN n'est plus parlé et plus discuté, rien n'est plus exposé que la vie de couple et amoureuse!

Remarquez-le: très vite, dans une conversation (même entre personnes qui viennent à peine de se rencontrer!) quelles sont les questions qui sont posées en premier lieu? "Et toi, tu es en couple?"; "Tu as quelqu'un dans ta vie?"; "Ca fait longtemps que tu es célibataire?" etc...
Et c'est pareil partout: en famille, chez des ami(e)s, sur le lieu de travail...


:shock: Hein ? :shock: :shock: :shock: :shock:

15 ans dans la même boîte et tous ignorent mon statut ! Et il en est de même pour la plupart des collègues, sauf s'ils mentionnent un fait de famille... Nous savons quantité de choses privées, mais nous n'abordons pas le sujer ! Cela fait 10 ans que je bosse avec la même collègue, mais l'unique chose que je sâche d'elle : elle n'a pas eu de grossesse depuis qu'elle travaille avec moi ! :) :oops:

Beaucoup de mes amis me savent célibataire, "apparemment" sans copine ou sans copain, car... ils ignorent aussi mon orientation sexuelle ! :D Et; excepté ceux qui vivent en couple (et même pas tous), je dois dire que j'ignore combien d'autres sont dans une relation ! J'ai appris que l'un d'eux est marié... par hasard ! Ah ? :shock: Un second pensait que je savais qu'il est gay. Ah ? :shock:

En fait, il y a une sorte d'entente tacite : parle de sa vie de couple et sexuelle qui veut, mais ne te questionnera que si tu abordes la tienne. :D Ou se contentera d'une réponse laconique !

Une copine, 7 ans d'amitié, m'a juste posé la question : "toujours célibataire ?" "oui !" Sujet clos ! Nous avons parlé d'autre chose !

C'est fort possible qu'entre eux :lurk: ils jasent sur le compte de l'un ou l'autre, mais pas devant moi en tous cas...

La poignée de curieux... Réponses que tu as pu voir dans les différents posts : pourquoi aller leur dire à eux, et pas aux autres ? Pourquoi justifier mon statut ?

Autre petite poignée avec qui j'ai parlé sexe, avec ou sans asexualité...

Si l'occasion se présente de parler de l'asexualité, j'en parle, et en fonction des réactions, je puis dire qu'ils en ont un en face d'eux...

Mais il ne faut pas non plus se voiler la face : IL S'EN FOUTENT ! Réaction la plus commune, en dehors de ceux qui pensent que nous devrions consulter des spécialistes : "Ah ? je ne savais pas que cela existait !" avec 1 ou 2 commentaires, et zou ! On change de sujet !

En fin de compte, je dis "au fait ! je suis asexuel" comme je dirais "j'aime les voitures rouges" :D

Réflexion faite ! Non ! Je parle plus (+) des voitures rouges... :D

ATTENTION ! Ce n'est pas le fait d'être un A refoulé, mais simplement que depuis ma plus tendre enfance, j'ai entretenu mon jardin secret ! Sauf s'il y a eu des cafardages :lurk: , je pense que durant toute ma vie scolaire et estudiantine, moins de 10 copains et copines pouvaient dire si j'avais ou non des frères et soeurs, mes deux parents...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 22 août 2005, 11:24

Gianni a écrit :ATTENTION ! Ce n'est pas le fait d'être un A refoulé, mais simplement que depuis ma plus tendre enfance, j'ai entretenu mon jardin secret !
C'est exactement ça. Je suis du genre plutôt secret/mystérieux, je fais en sorte qu'on ne sache pas grand-chose de moi, ça ne concerne pas que ma vie privée.

Une réponse que j'avais sortie à une personne me posant cette fichue question, ça avait été (air narquois) : "Pourquoi ? tu veux un rencard ?" Il faut répondre ça à une personne qui justement n'a aucune intention de sortir avec soi (une vieille tante par exemple, ok je suis méchante, mais la tronche que fait l'autre... :lol: ).

Avatar du membre
Azerty
Affranchi
Messages : 488
Enregistré le : 09 mai 2005, 20:25
Localisation : Paris, FRANCE

Message par Azerty » 22 août 2005, 20:01

Quand on me demande comment va ma vie sentimentale, je réponds tout simplement, haussant légèrement des épaules, avec un petit sourire :roll: , la vérité, que je suis seule. Généralement, on me laisse tranquille ensuite.
Mais je me rappelle une fois, que cette question me fut posée par une personne dont je ne m'attendais pas à recevoir ce genre de questions. Elle m'avait complètement prise par surprise :shock: ; mon cerveau lent (héhé, jeu de mots :P ) n'avait jamais eu affaire à ce genre de situation et donc : "Bah euh...hum...euh...je suis asexuelle." Et là, quand j'ai vu le sourire et entendu le "Ah oui ?" :twisted: , je me savais perdue : un déluge de questions a suivi... :trist: Même les réponses monosyllabiques n'y faisaient rien, elles ne décourageaient pas cette personne (gentille) ! Heureusement que la conversation a bifurqué sur son vécu ! 8)

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3993
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 23 août 2005, 21:54

:) :) voilà une petite solution - ce n'est pas la mienne , disons que c'est de l'humour , qui a sa place dans ce topic

Comment empêcher les gens de vous asticoter sur votre possible futur mariage ...

Mes tantes avaient toujours l'habitude de s'approcher de moi lors des mariages et de me dire en pinçant les hanches " tu seras la prochaine"

Elles arrêtèrent après que j'ai commencé à leur faire la même chose aux funérailles ...

:D :D :D :lol: :lol:

Avatar du membre
FCK
Adepte
Messages : 247
Enregistré le : 06 mai 2005, 11:40
Localisation : Perpignan - FRANCE

Message par FCK » 23 août 2005, 22:10

NeeNoon a écrit :
FCK a écrit :Mais bon sang, pourquoi ne dîtes donc vous pas que vous étes ASEXUEL(LE), tout simplement :?: :!: :?:
Pour ma part...
Parce que dire qu'on est asexuel ce n'est pas comme dire qu'on est gay. Y'a personne qui sait ce que ça veut dire alors faut expliquer, et je ne suis pas prête à parler de ma non-vie sexuelle avec mon oncle, un collègue de bureau, un ami d'un ami,etc...

Je pense que c'est le meilleur argument, en effet, NeeNoon!
Enfin, celui auquel JE suis le plus sensible et que je comprends le mieux. :wink:
Jullianna a écrit :Mes tantes avaient toujours l'habitude de s'approcher de moi lors des mariages et de me dire en pinçant les hanches " tu seras la prochaine". Elles arrêtèrent après que j'ai commencé à leur faire la même chose aux funérailles ... :D :D :D :lol: :lol:


C'est vraiment EXCELLENT Jullianna!!! :lol: :lol: :lol: Tout à fait le style d'humour que j'adooooore! :wink:
Tiens, faudra que j'essaie de la placer celle-là! ...mais en fait je ne pourrai pas: ceux à qui je n'ai pas encore parlé de mon asexualité me croient toujours gay et savent donc que je n'ai pas le droit de me marier. :cry:
L'âme, c'est ce qui refuse le corps. ALAIN.

léa
Adepte
Messages : 163
Enregistré le : 05 juin 2005, 20:36
Localisation : Québec / Canada
A été aimé : 1 fois

Message par léa » 24 août 2005, 05:58

j'espere que vous aurai droit de vous marier sous peu! au Canada les homosexuels peuvent se marier partout au pays depuis quelques mois mais au quebec depuis quelques années

Avatar du membre
nans
Adepte
Messages : 230
Enregistré le : 16 sept. 2005, 12:19
Localisation : Completement à l'ouest...
Contact :

Message par nans » 24 sept. 2005, 19:58

Jullianna a écrit ::) :) voilà une petite solution - ce n'est pas la mienne , disons que c'est de l'humour , qui a sa place dans ce topic

Comment empêcher les gens de vous asticoter sur votre possible futur mariage ...

Mes tantes avaient toujours l'habitude de s'approcher de moi lors des mariages et de me dire en pinçant les hanches " tu seras la prochaine"

Elles arrêtèrent après que j'ai commencé à leur faire la même chose aux funérailles ...

:D :D :D :lol: :lol:
:lol:
VIVE LES JEUNES !

Avatar du membre
Loreleye
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 30 sept. 2005, 22:46
Localisation : Rennes

Message par Loreleye » 02 oct. 2005, 19:05

Moi je réponds juste non. Si on essaie d'aller plus loin, je dis que ça m'intéresse pas. Enfin, pas exactement, parce que je veux bien un copain, mais pas de sexe (pas très compatible, ça), donc je dis la vérité : personne n'est intéressé par moi, au moins pas les gens qui m'intéressent. Je dis aussi que je suis trop difficile, trop exigeante. C'est vrai aussi.
Loreleye

Avatar du membre
Mystery
Aspirant
Messages : 47
Enregistré le : 17 juin 2006, 11:10
Localisation : Sud Ouest

Message par Mystery » 17 juin 2006, 19:34

Moi, je réponds que je n' ai pas le temps, que je ne suis jamais là, ce qui est vrai avec mon job, que les femmes ne veulent pas de quelqu' un d' absent, bref histoire de noyer le poisson comme on dit je crois. Et lorsqu' on me demande si je vais voir les péripatéticiennes, je réponds que je n' ai pas l' instinct pour faire ça de façon baclée, sans sentiments. Ce n' est pas le fait de le faire avec une inconnue, c' est simplement que le plaisir n' est pas partagé dans ce cas et donc n' a aucun intérêt. Etant donné mon unique expérience, et ce que j' ai ressenti, (c' est à dire pas grand chose), je sais aujourd' hui, que je n' y trouverai aucun plaisir.
L' essentiel, ce jour là, c' est d' avoir pu satisfaire les désirs de cette femme. :wink:
Et c' est le plus important pour moi. :wink:

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: toujours pas de copin/copine? vos réponses à ce genre de qu

Message par melancolie » 21 août 2009, 06:38

Ca m'enerve ce genre de questions aux celibataires !
Est-ce qu'on demande aux couples "alors où en est votre vie sexuelle ?" :roll:
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Re: toujours pas de copin/copine? vos réponses à ce genre de qu

Message par Hermione » 21 août 2009, 14:22

melancolie a écrit :Est-ce qu'on demande aux couples "alors où en est votre vie sexuelle ?" :roll:
:woke:

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Re: toujours pas de copin/copine? vos réponses à ce genre de qu

Message par Nastasia » 21 août 2009, 14:28

melancolie a écrit :Est-ce qu'on demande aux couples "alors où en est votre vie sexuelle ?" :roll:

non mais on leur demande : "alors c'est pour bientôt, qu'est-ce que vous attendez ?" en parlant des enfants :mrgreen:

voire même, parfois, les plus lourds vont jusqu'à demander : "vous savez pas comment on fait ?" :o :lol:
Image

Avatar du membre
Aliénor
Ascendant
Messages : 901
Enregistré le : 05 avr. 2009, 18:15
Localisation : A côté de la plaque

Re: toujours pas de copin/copine? vos réponses à ce genre de qu

Message par Aliénor » 22 août 2009, 01:25

A la question "Toujours pas de copain??" j'oppose souvent l'humour : "Pas mal de prétendants mais rien de bien intéressant..." :mrgreen:
La Vérité a la dureté du diamant et la tendresse de la jeune fleur (Gandhi)

It is not birth, marriage or death, but gastrulation, which is truly the most important time in your life (Lewis Wolpert)

Avatar du membre
juliebrn51
Adepte
Messages : 220
Enregistré le : 27 mai 2009, 14:10
Localisation : 13
A été aimé : 1 fois

Re: toujours pas de copin/copine? vos réponses à ce genre de qu

Message par juliebrn51 » 22 août 2009, 14:53

Aliénor a écrit :A la question "Toujours pas de copain??" j'oppose souvent l'humour : "Pas mal de prétendants mais rien de bien intéressant..." :mrgreen:

Je dois dire à peu près la même chose!!
Ca permet de couper court à toutes polémiques,et c'est très bien comme ça!! :P
Julie

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités