FAQ générale

De AVENwiki
Aller à : navigation, rechercher

Sommaire

Définitions

Est-ce que je suis asexuel ?

La définition de l'asexualité est "quelqu'un ne présentant pas d'attirance sexuelle pour les autres." Cependant, seul vous pouvez décider si le qualificatif d'asexuel vous convient. Lire cette FAQ et les autres articles sur ce site peuvent vous aider à décider si vous êtes ou non asexuel. Si vous trouvez que le qualificatif d'asexuel vous convient bien, vous pouvez choisir de vous identifier comme asexuel.

Je ne trouve personne sexuellement attirant. Cela signifie-t-il que je suis asexuel ?

D'après la définition, oui. Mais seulement vous pouvez décider d'utiliser le mot "asexuel" pour vous définir.

Je trouve certaines personnes attirantes, mais je ne ressens pas de besoin de relations sexuelles avec elles. Où est-ce que je me situe ?

Les asexuels peuvent trouver d'autres personnes esthétiquement attirantes sans ressentir d'attirance sexuelle envers elles. Si vous ne ressentez pas d'attirance sexuelle, vous pouvez vous identifier comme asexuel.

Je n'ai été réellement attiré que par trois personnes dans ma vie entière, mais je voulais faire l'amour avec elles. Suis-je sexuel ou asexuel ?

La sexualité peut être fluide, et pour certaines personnes, elle peut changer pendant une période de temps ou avec certaines personnes. C'est votre choix de vous identifier comme sexuel ou asexuel. Certaines personnes habituellement asexuelles ressentent de l'attirance sexuelle dans des circonstances très rares, pour très peu de personnes tout au long de leur vie, ou de façon très atténuée. Elles sont couramment dénommées "grey-A".

Je ne suis réellement attiré par les gens qu'après avoir appris à bien les connaître. Qu'est-ce que cela signifie ?

Il existe différentes formes d'attirance. Beaucoup de personnes sexuelles comme asexuelles trouvent qu'elles ont besoin de connaître quelqu'un pour se sentir attirées sur le plan amoureux. Elles sont couramment appelées demiromantiques. Il est courant pour les asexuels d'être intellectuellement attirés par quelqu'un qu'ils connaissent bien comme ami (bien que le "coup de foudre" est parfaitement possible).

Certaines choses m'attirent sexuellement, mais elles n'ont rien à voir avec les gens. Je suppose que je ne suis donc pas asexuel ?

Si vous avez un fétiche qui n'implique pas d'attirance pour les autres, vous pouvez trouver utile de vous identifier comme asexuel. La définition de l'asexualité parle de n'être sexuellement attiré par personne.

Afin de décider de vous identifier comme asexuel ou non, il peut être utile de considérer si vous avez le besoin d'exprimer votre sexualité avec d'autres personnes. Si vous ne ressentez pas de besoin de sexualité impliquant une autre personne, alors vous vous sentirez probablement à l'aise dans la communauté asexuelle.

Pour la plupart des gens, l'expression de l'amour doit comprendre le sexe. Et cela implique de partager le sexe avec son partenaire amoureux. En majorité, les asexuels ne font pas cette connexion entre l'amour et le sexe, et peuvent exprimer de l'amour et ressentir de l'intimité sans aucune activité sexuelle. Ne pas impliquer leur partenaire dans leurs activités sexuelles, surtout si elles ne sont pas pratiquées avec d'autres personnes, ne signifie pas que le partenaire est rejeté ou qu'ils n'expriment pas pleinement leur amour.

Les gens se créent une identité à partir de choses qu'ils ont besoin de bien cerner. Les personnes s'identifiant comme asexuelles tendent à essayer de trouver comment vivre des relations heureuses sans nécessairement devoir avoir une activité sexuelle avec leur partenaire, et comment vivre dans un monde qui accorde une importance primordiale aux relations sexuelles. Si cela fait aussi partie de vos interrogations, vous trouverez sans doute matière à réflexion dans la communauté asexuelle.

Les asexuels sans libido ont beaucoup en commun avec ceux ayant une libido n'impliquant pas d'activité sexuelle avec un partenaire. Ces deux groupes peuvent se sentir étrangers à une société attendant de tout le monde d'avoir de l'intérêt sexuel pour les autres.

J'ai ressenti de l'attirance sexuelle dans le passé. Cela signifie-t-il que je ne suis pas asexuel ?

Comme il a déjà été mentionné, la sexualité peut être fluide, et elle peut changer pendant un certain temps pour certaines personnes. Si vous ressentez que vous n'avez que très peu ou pas d'attirance sexuelle envers les autres pour l'instant, vous pouvez choisir de vous identifier comme asexuel.

Certaines personnes asexuelles étaient plus sexuellement actives lors de la puberté ou à une autre période de leur vie. Cependant, aujourd'hui, elles ne ressentent pas d'attirance sexuelle pour les autres et s'identifient comme asexuelles.

Si vous ressentez un déclin soudain du désir ou de l'intérêt sexuel, cela peut être lié à un effet secondaire d'un médicament ou à une maladie. Il est conseillé d'en parler à votre médecin.

Ma sexualité a des phases. Parfois je suis sexuel(le), d'autres fois je suis complètement asexuel(le). Ai-je une place dans la communauté asexuelle ?

Vous avez certainement beaucoup de point commun avec les autres asexuel(le)s. Quand vous êtes asexuel(le), vous pouvez choisir de vous identifier en tant que tel(le). Quand vous êtes sexuel(le) vous pouvez toujours avoir des problématiques asexuelles -- comme expliquer l'asexualité à vos partenaires sexuels -- et par conséquence, vous pouvez trouver une place dans la communauté asexuelle.

Je me masturbe. Qu'est-ce que vous faites de ça ?

La majorité des asexuels est capable d'avoir des pratiques sexuelles. Certain(e)s se masturbent et d'autres non. La masturbation produit une sensation de plaisir ; beaucoup d'asexuels choisissent de la pratiquer pour prendre du plaisir par le biais de leur corps. Beaucoup d'asexuels ne peuvent s'exciter que manuellement (par friction des organes sexuels) alors que d'autres le peuvent par la pensée / l'imagination.

La distinction entre les personnes sexuelles et les personnes asexuelles est que si les asexuels pensent à une autre personne pendant la masturbation (beaucoup d'asexuels ne pensent à rien de spécifiquement sexuel), cela reste un simple fantasme. S'ils avaient la possibilité d'être sexuels avec cette personne, il n'y aura pas d'attirance - ou l'envie serait si faible qu'elle serait parfaitement négligeable.

Certains asexuels peuvent être considérés comme autosexuels, ils ont l'envie de prendre du plaisir par le bais de leur corps. D'autres asexuels qui se masturbent n'ont pas d'envie sexuelle comme moteur, ils le font juste parce que la sensation est agréable. Le dénominateur commun étant que tous les asexuels qui se masturbent ou non, ont peu ou pas du tout d'attirance sexuelle pour les autres personnes.

Je ressens des coups de cœur pour les gens. Je pense que parfois je tombe amoureux(se). Est-ce que cela signifie que je ne suis pas asexuel(le) ?

Une bonne partie des asexuels ont des coups de cœur pour les autres et tombent amoureux. L'attirance romantique et émotionnelle sont séparées de l'attirance sexuelle. Pour certaines personnes, elles vont de pair, mais elles ne sont pas nécessairement connectées.

Beaucoup d'asexuels parlent d'avoir un 'désir romantique'. Ils ont besoin de partager une intimité avec une autre personne qui compte, où l'intimité recherchée n'est pas sexuelle.

J'aime faire l'amour avec mon partenaire amoureux mais je n'ai jamais eu d'envie envers qui que ce soit d'autre. Pourrais-je être asexuel ?

La majorité des personnes asexuelles sont capables d'avoir une activité sexuelle, comme avec la masturbation certains asexuels trouvent l'expérience plaisante. Si vous utilisez le sexe comme une expression de l'attirance romantique ou émotionnelle (d'amour) plutôt que comme expression de désir, cela ne contredit pas une identité asexuelle.

Tout comme des personnes sexuelles peuvent avoir une relation asexuelle, des personnes asexuelles peuvent s'impliquer dans une relation sexuelle. Si cela vous rend heureux, c'est une très bonne chose plutôt qu'une raison de douter d'une prétendue 'pureté asexuelle'.

Il y a d'autres raisons pour lesquelles certains asexuels décident d'avoir une activité sexuelle avec une autre personne : la motivation peut être la curiosité ou l'envie d'expérimenter (une bonne proportion d'asexuels adultes ont essayé le sexe à un moment dans le passé). Certains aspects du sexe peuvent être suffisamment sensuels et agréables pour motiver certaines personnes sans attirance sexuelle ou libido. Dans une relation amoureuse, certains asexuels aiment donner du plaisir sexuel à leur partenaire sans besoin de satisfaction sexuelle en retour.

Souvent, les relations sexuelles auxquelles les asexuels participent semblent fort loin de ce qui est considéré 'normal'. Il n'est pas inhabituel pour un partenaire asexuel d'être totalement honnête au sujet de son manque total de désir. Les actes sexuels peuvent sembler non réciproques ou le sexe peut être très largement basé sur la sensualité avec très peu de 'sexe réel'. Ces relations sont souvent basées sur une honnêteté totale. Il y a peu de chances qu'un asexuel ne se trouve totalement à l'aise dans une relation sexuelle ordinaire avec un partenaire n'étant pas au courant de son asexualité.

Il faut noter que beaucoup de personnes asexuelles se sentent complètement indifférentes à l'idée de faire l'amour, ou ont peut-être essayé et ont trouvé l'expérience très décevante. D'autres encore trouvent l'idée de faire l'amour totalement repoussante.

Le point commun entre les asexuels est qu'ils ne sont pas poussés par désir aux activités sexuelles avec d'autres personnes. Ils ne font pas l'expérience d'excitation à la vue d'une personne qui pourtant serait attirante pour d'autres. Cela ne les empêche pas nécessairement de trouver un certain plaisir sexuel s'ils le choisissent.

Je ne tombe jamais amoureux. Je suis parfaitement heureux juste avec des amis proches. Ça veut dire que je suis très asexuel, n'est-ce pas ?

L'idée d'être 'très asexuel' est discutable. L'asexualité n'est pas hiérarchisée. Les asexuels qui tombent amoureux ne sont pas 'moins asexuels' que ceux à qui cela n'arrive pas (dénommés aromantiques). Les asexuels dans une relation sexuelle avec un partenaire amoureux ont autant de valeur dans la communauté que ceux qui n'ont jamais eu la moindre expérience sexuelle. Notre communauté ne recherche pas l'élitisme ; elle concerne les gens qui ont en commun de n'avoir que très peu ou pas du tout d'attirance sexuelle pour d'autres personnes.

La diversité est une bonne chose dans toutes les communautés. Chacun dans notre communauté a autant de valeur que les autres. Si votre expérience diffère de ce que vous voyez exprimé chez les autres, n'hésitez pas à la partager.

Je trouve les gens attirants et ils peuvent m'exciter, mais je déteste le sexe et je ne voudrais jamais passer à l'acte. Est-ce que je suis asexuel ?

Si vous trouvez les gens attirants sur le plan sexuel, alors vous ne correspondez pas à la définition. L'asexualité est un manque d'attirance sexuelle pour les autres, pas une absence d'activité sexuelle. Les asexuels ne sont jamais excités par d'autres gens, et ne se sentiraient jamais frustrés ou malheureux s'ils n'avaient plus une seule expérience sexuelle pour le restant de leurs jours.

Si vous êtes une personne sexuelle qui ne veut plus de sexe, cela s'appelle la chasteté ou l'abstinence. Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles des personnes sexuelles peuvent choisir d'être abstinentes. Cela peut être pour des raisons morales ou religieuses, elles peuvent ne pas aimer le sexe, ou elles peuvent penser que le sexe ne peut être pratiqué que dans le cadre du mariage. La distinction entre l'asexualité et l'abstinence est que l'asexualité n'est pas un choix. Une personne asexuelle peut choisir d'avoir une activité sexuelle avec une autre personne et rester asexuelle.

Il se peut que vous trouviez que vous avez beaucoup en commun avec les asexuels et vous pourriez trouver des bénéfices à participer à la communauté asexuelle. Néanmoins, il est probable qu'un groupe spécifiquement fait pour les personnes abstinentes vous serait plus utile. Essayez de participer dans notre communauté et voyez si cela vous convient.

Je suis une personne sexuelle mais je suis incapable de faire l'amour. Certaines personnes m'appellent asexuel. Est-ce qu'elles ont raison ?

Non. Si vous vous identifiez comme une personne sexuelle, alors c'est ce que vous êtes. Les personnes asexuelles se portent très bien de ne jamais faire l'amour ; si vous pensez que votre manque d'intérêt dans le sexe est un problème, alors vous devriez plutôt consulter un médecin ou un thérapeute. Il n'y a pas de garantie qu'il puisse vous rendre sexuel, mais il y a une bonne chance. Si vous ne pouvez décider, si vous pensez que c'est un problème, c'est une bonne chose de récolter un maximum d'informations pour voir ce qu'il en est.

Certains asexuels peuvent aussi être frigides ou impuissants, la différence étant qu'il y a peu de chances qu'ils se sentent malheureux à ce propos tant qu'ils sont autrement en bonne santé. Si vous voulez avoir une activité sexuelle mais en êtes incapable, alors notre communauté ne vous apportera sans doute pas grand-chose.

Identité

Je m'identifie comme hétéro / homo / bi / autre, mais je corresponds toujours à votre définition de l'asexualité. Est-ce que j'ai tort ?

Non, vous n'avez pas tort. Beaucoup d'asexuels romantiques ont une orientation qui, comme pour les personnes sexuelles, leur fait naturellement préférer certaines personnes et un ou plusieurs genres. D'autres asexuels s'identifient comme panromantiques car leurs préférences personnelles ne sont pas basées sur le genre. Certains asexuels peuvent former des relations peu conventionnelles et s'identifier comme queer, ou être polyamoureux.

Il n'y a pas de raison pour penser que vous devez vous identifier d'une seule façon. Vous pouvez décider de vous identifier comme bi-asexuel, comme polyamoureux et asexuel, ou comme bi-asexuel polyamoureux... Ou vous pouvez choisir de vous identifier d'une façon totalement nouvelle. Mais rappelez-vous que vous correspondiez ou non à la définition de l'asexualité, vous êtes bienvenu(e) dans la communauté asexuelle.

Je pense que l'asexualité est intrinsèquement queer. Êtes-vous d'accord ?

Cela a été le sujet de beaucoup de débats. D'un côté, 'queer' est 'quelque chose qui diffère de la norme', surtout la norme en matière de sexualité, et il y a des asexuels qui considèrent que leurs relations amoureuses sont hors norme et de fait 'queer'. D'autres asexuels considèrent leurs relations comme étant conventionnelles et ne s'identifient donc pas du tout comme 'queer'.

Est-ce que les personnes asexuelles sont plus sensibles / intelligentes / etc. que les personnes sexuelles ?

Les asexuels sont tout aussi divers que le reste de la population. Certains d'entre eux peuvent être sensibles et intellectuels, d'autres le sont moins. C'est la même chose chez les personnes sexuelles !

Le mythe de la supériorité asexuelle vient de l'idée que les asexuels sont 'libérés' de cette distraction qu'est l'attirance sexuelle. Mais les personnes sexuelles sont tout autant capables de penser à autre chose aussi. Certains des plus grands chefs-d'œuvre de l'art, de la musique et de la littérature ont été motivés ou inspirés par le désir sexuel. Les asexuels ne sont ni meilleurs ni pires que les personnes sexuelles, nous sommes juste différents.

Je suis tellement heureux d'avoir trouvé cette communauté. Les gens sexuels sont tellement embêtants / stupides / mauvais, n'est-ce pas ?

Embêtants

Vivre dans une société où tout le monde est supposé être sexuel et où les médias, surtout les fictions et la publicité, font le portrait de tout le monde comme sexuel et constamment tenté par le sexe, vous pouvez avoir une bonne raison de vous sentir marginalisé et ignoré. Vous trouvez cela sans doute profondément frustrant que les gens autour de vous ne vous comprennent pas, assumant constamment que vous avez la même sexualité qu'eux. Il est compréhensible que vous puissiez vouloir exprimer cette frustration en vous plaignant combien les gens sexuels vous ennuient. Mais ce n'est sans doute pas la façon la plus raisonnable de réagir.

Si les gens ne vous comprennent pas parce qu'ils ne comprennent pas votre sexualité, essayez de la leur expliquer. Quand vos amis réaliseront l'existence des asexuels, peut-être qu'ils commenceront à être plus compréhensifs à votre égard et envers les gens comme vous. Plus il y aura de gens qui sauront qu'ils sont amis d'un asexuel, plus de visibilité nous aurons. Cela peut conduire à une meilleure représentation de nous dans les médias.

Si vous dites à quelqu'un que vous êtes asexuel et qu'il continue à vous ignorer et à assumer que vous êtes quand même sexuel, alors vous avez une bonne raison de vous plaindre !

Stupides

Les gens qui aiment le sexe ne sont ni plus ni moins stupides que n'importe qui d'autre.

La sexualité elle-même peut sembler une activité quelque peu étrange et arbitraire, et cela peut être difficile à comprendre que certaines personnes sexuelles y accordent autant d'importance. Il est important d'avoir autant d'acceptation envers les personnes sexuelles que vous souhaitez qu'ils aient de l'acceptation envers vous.

Mauvais

Il n'y a rien de mauvais à propos du sexe et des gens qui aiment le sexe. Le sexe est une très belle chose source de plaisir pour les adultes consentants qui l'apprécient. Si vous recherchez des gens asexuels qui seront aussi antisexuels que vous, vous serez probablement déçu. Être asexuel ne signifie pas que vous détestez le sexe, cela signifie juste que vous n'avez pas de désir d'activité sexuelle avec une autre personne. Si vous avez grandi comme asexuel dans un monde sexuel, il se peut que vous ayez du ressentiment envers le sexe, mais en tant qu'asexuel, il est tout autant possible que vous n'y pensiez pas du tout.

Pourquoi les asexuels voudraient-ils ou auraient-ils besoin de faire leur coming out ?

Pour certains asexuels, leur asexualité n'est absolument pas un problème dans leur vie de tous les jours, ils n'ont aucune raison de mentionner leur orientation et se sentent à l'aise dans leur vie sociale.

D'autres asexuels se trouvent dans des situations où l'on attend d'eux d'être sexuels. Ils peuvent se sentir contraints de simuler une attirance sexuelle afin de se sentir intégrés et d'avoir une vie plus facile. Beaucoup trouvent que leur entourage parle énormément de sexe dans leurs conversations, que ce soient des discussions au bureau ou "regarde cette fille / regarde ce garçon". Il peut être plus facile de faire semblant et de prétendre que vous avez des pensées sexuelles et de l'attirance sexuelle, mais ce faisant, vous restez "dans le placard", que ce soit pour éviter la honte ou simplement pour vous rendre la vie plus facile.

Certains asexuels se sont sentis soulagés de faire leur coming out comme n'ayant aucune attirance sexuelle. Ils n'ont plus à se fondre dans la masse où le sexe est un sujet de conversations fréquent, ou à feindre de l'intérêt sexuel afin de se sentir intégrés. Ils peuvent être complètement honnêtes sur ce qu'ils sont et ce qu'ils ressentent.

Une autre raison d'envisager le coming out est d'accroître la visibilité et l'acceptation des asexuels dans notre société. Bien que vous puissiez vous sentir tout à fait à l'aise d'être asexuel, d'autres asexuels se sentent "cassés", malades, déshumanisés, ou encore incompris et sujets de moqueries. La discrimination envers les asexuels est une réalité.[1] Plus les asexuels seront visibles dans notre société, plus l'asexualité sera comprise comme faisant partie de la diversité humaine. Ne serait-ce qu'une personne publiquement reconnue comme asexuelle de plus accroît la probabilité que d'autres asexuels, surtout dans leur entourage proche ou éloigné, ne grandiront pas en se sentant brisés, honteux, voire monstrueux.

Faire votre coming out ou non est bien sûr votre choix personnel, et personne ne vous le reprochera si vous décidez de ne pas le faire.

Pourquoi aurions-nous besoin d'une communauté asexuelle ?

Vous pouvez considérer qu'une communauté asexuelle n'a que peu de valeur pour vous, mais d'autres asexuels en bénéficient beaucoup en partageant leurs expériences avec les autres.

Il y a beaucoup de choses dont vous pouvez bénéficier dans une communauté asexuelle. Certains membres souhaitent parler à d'autres ayant des expériences similaires, d'autres aiment explorer la diversité des expériences dans la communauté. Certains veulent discuter à propos de trouver l'amour, d'autres aiment discuter des vastes possibilités des relations asexuelles ou des relations platoniques. Certains aimeraient apprendre comment être plus à l'aise avec leur asexualité, d'autres sont fiers de ce qu'ils sont. Certains veulent améliorer les choses pour les futures générations, d'autres veulent démontrer que l'asexualité existe et que ce n'est pas une chose anormale ou une maladie. Certains asexuels veulent débattre des théories sur la sexualité et l'asexualité, d'autres veulent juste raconter des blagues ou partager des poèmes et des histoires.

La communauté asexuelle peut être faite pour vous, ou elle peut ne pas l'être. Si vous pensez que vous pourriez tirer bénéfice d'écouter les expériences d'autres gens n'ayant que peu ou pas d'attirance sexuelle envers les autres, alors vous pouvez essayer de nous rejoindre.

Doutes et peurs

Je veux vraiment faire l'amour avec la personne que j'aime, mais quand ça arrive, je ne ressens rien et c'est horrible. Qu'est-ce qui ne va pas chez moi ?

Si vous n'appréciez pas le sexe ou trouvez le sexe très décevant, cela peut être parce qu'en réalité vous ne voulez peut-être pas de sexe, vous voulez peut-être votre propre idée de ce qu'est le sexe. Si vous êtes venu sur ce site, vous savez ou suspectez probablement que vous êtes peut-être asexuel, donc il y a peu de chance que ce soit le désir sexuel qui vous motive.

Réfléchissez attentivement. Qu'est-ce que le sexe signifie pour vous ? Qu'est-ce que vous attendez du sexe ? Pensez-vous que vous cherchez un plaisir extrême ? Peut-être cherchez-vous une sorte de merveilleuse expression du partage de votre amour. Peut-être cherchez-vous à rendre votre partenaire heureux et pensez que son plaisir devrait vous satisfaire. Se peut-il que vous cherchiez simplement à être aussi proche et aussi intime que possible avec lui ?

Une fois que vous savez ce que vous attendez du sexe, vous pouvez chercher d'autres façons de l'obtenir. Le plus important est de parler à votre partenaire, de savoir ce que vous voulez, de lui expliquer ce que vous ressentez et de discuter des besoins de chacun.

Être asexuel signifie que je serai seul jusqu'à la fin de mes jours ?

Non, pas du tout ! Les asexuels peuvent former beaucoup de relations différentes, allant de profondes amitiés aux couples romantiques, en passant par d'autres liens intimes pour lesquels notre société n'a pas inventé de mots.

Il peut être plus difficile de trouver quelqu'un souhaitant une relation amoureuse classique tout en sachant que le sexe n'en fera pas partie, mais sachez qu'il y a beaucoup de gens avec peu ou pas de libido, et d'autres qui accordent plus d'importance à l'amour et à la proximité qu'au sexe.

Ne perdez pas espoir !

Et si ce n'était qu'une phase ?

Et alors ? Cela ne vous empêche pas d'être asexuel pour le moment.

Il peut être tentant de vous retenir d'accepter votre asexualité dans l'espoir qu'un jour vous "deviendrez" une personne sexuelle. Je ne dis pas que cela ne pourrait pas un jour arriver, mais considérez ceci : souhaitez-vous passer votre vie à penser de vous-mêmes comme étant "incomplet", vivant dans l'espoir du jour où enfin vous deviendrez "entier" ? N'est-il pas mieux d'accepter qui vous êtes maintenant, comme une personne "complète" ? Peut-être qu'un jour vous "deviendrez sexuel", et si cela arrive, vous n'aurez rien perdu à avoir toujours été en accord avec vous-mêmes.

Il n'y a pas de honte à s'identifier dans tel groupe et par la suite à changer. Votre identité n'est pas destinée à vous limiter ou à vous conditionner. Si un jour vous changez, alors décrivez-vous ensuite différemment. Si vous avez peur d'être différent à l'avenir, cela ne change pas la façon de vous décrire à l'instant présent. Il n'y a rien de mauvais à changer.

Je ne peux pas m'identifier comme asexuel. Et si je trouvais la bonne personne et que je commençais à vouloir des relations sexuelles avec elle ?

Si vous n'avez jamais croisé une seule personne qui vous a excité sexuellement, il y a de très fortes chances que vous n'ayez que peu ou pas du tout d'attirance sexuelle pour les autres. Vous ne perdez rien à explorer votre asexualité et à parler à d'autres gens avec des expériences similaires. Si un jour vous trouviez cette personne spéciale, ce serait formidable !

S'identifier comme asexuel n'est pas s'engager à être abstinent, c'est reconnaître comment vous fonctionnez. Vous pouvez avoir des relations sexuelles si vous le choisissez.

Quelque chose ne doit pas aller chez moi. Je suis brisé. Je pense que je peux retracer mon asexualité à quelque chose qui s'est passé quand j'étais enfant. Pensez-vous que c'est pourquoi je suis ainsi ?

Ici, à AVEN, nous nous portons parfaitement bien sans sexe. Dans un monde qui considère la sexualité comme très importante, il est facile d'avoir l'impression d'avoir besoin du sexe pour être heureux. Mais ce n'est pas notre cas. L'asexualité n'est pas une maladie, et il n'y a pas besoin de trouver une "cause" ou un "traitement".

Cela dit, les personnes asexuelles ont autant besoin d'amour, d'affection et d'intimité que les personnes sexuelles. Si pour vous, l'intimité est difficile, et plus encore, si cela vous rend malheureux, c'est certainement une bonne idée de rencontrer un thérapeute. Le plus important est de trouver une façon de vous connecter aux autres qui marche pour vous - peut-être que cette façon impliquera la sexualité, ou peut-être que non.

J'ai peur d'être sexuellement réprimé ou d'utiliser l'asexualité pour me mettre à distance du reste du monde. Comment puis-je être sûr que je suis vraiment asexuel ?

Seulement vous pouvez savoir si vous êtes asexuel ou non. Est-ce que vous avez déjà ressenti de l'attirance sexuelle envers d'autres personnes ? Faites-vous le choix de ne pas tenir compte de cette attirance ou manquez-vous totalement de cette attirance ? Si vous êtes incertain de vos réponses, alors la communauté asexuelle peut être le bon endroit pour discuter de cela.

Il y a des gens qui, consciemment ou non, évitent la sexualité parce qu'ils souhaitent éviter des choses telles que l'intimité. Ces gens sont bien sûr bienvenus dans la communauté asexuelle, bien qu'ils trouvent souvent que le problème émotionnel qu'ils cherchaient à éviter se confronte de nouveau à eux ici. Beaucoup de problèmes ne peuvent être évités en évitant la sexualité. Les gens asexuels font tout autant face à des problèmes relationnels de couple que les autres.

Je n'aime pas être asexuel. Je voudrais être normal comme tout le monde. Qu'est-ce que je peux faire ?

Il n'existe aucune preuve démontrant la possibilité de changer la sexualité de quelqu'un. Vous pouvez changer la façon dont vous agissez malgré votre manque de désir, mais vous ne pouvez pas changer votre façon de ressentir ou non le désir. Il est possible pour certaines personnes que leur sexualité change d'orientation et d'intensité avec le temps, mais cela n'arrive jamais volontairement, et cela arrive à peu de gens.

La meilleure solution est d'apprendre à être à l'aise avec ce que vous êtes. Vous ne pouvez ni changer ni choisir votre sexualité, mais vous pouvez apprendre à l'accepter.

Je ne pourrais jamais en parler aux autres. Ils me prendraient pour un monstre ou se moqueraient de moi !

Dans un monde où une sexualité régulière est considérée comme la norme, beaucoup d'asexuels deviennent adultes en pensant qu'ils sont malades, brisés ou déficients. Il est normal d'extrapoler ces peurs et de penser que les autres voient l'asexualité de la même façon. En réalité, c'est loin d'être toujours le cas.

Beaucoup de gens acceptent assez bien l'asexualité une fois qu'elles la comprennent réellement. Le coming out nécessite souvent de bien expliquer ce qu'est l'asexualité et ce qu'elle n'est pas. Soyez patient avec les gens. Il est assez probable qu'au début vous ayez eu du mal à accepter votre propre asexualité et à comprendre ce que cela signifie, il n'est donc pas surprenant que d'autres gens aient le même problème lorsqu'ils sont informés de son existence.

Autre chose à rajouter ?

Avant tout, rappelez-vous que vous êtes la seule personne à savoir ce qui vous convient. Écoutez ce que les autres ont à vous dire, mais au final, la meilleure chose que vous puissiez faire est de penser par et pour vous-même.

Les étiquettes et les catégories ne vous définissent pas, elles vous décrivent en partie. Elles sont un résumé pour exprimer la complexité de votre identité pour les autres et un point de départ à partir duquel vous pouvez explorer et vous comprendre. Si une catégorie ne vous convient pas, vous n'avez pas à l'utiliser. Si un groupe vous dit qu'il n'y a qu'une seule vraie manière d'être ce que vous êtes, vous n'avez pas à les écouter !

Il y a beaucoup de raisons de choisir de s'identifier comme asexuel ou de contribuer à la communauté asexuelle, mais si vous sentez que cela ne vous convient pas ou que cela vous limite, n'ayez pas peur de vous exprimer à voix haute et de dire votre ressenti.

Vous n'êtes pas obligé d'être asexuel ou de vous identifier comme tel pour trouver les expériences d'autres asexuels utiles pour vous. Si vous avez des problèmes liés à une attirance sexuelle envers les autres faible ou inexistante mais que vous ne vous identifiez pas comme asexuel, vous êtes toujours bienvenu à offrir votre contribution à la communauté.


Voir aussi


Références

  1. Cara C. MacInnis and Gordon Hodson Intergroup bias toward Group X : Evidence of prejudice, dehumanization, avoidance, and discrimination against asexuals