Asexualité virginité tardive

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Guadiana
Adepte
Messages : 226
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 70 fois
A été aimé : 31 fois

Asexualité virginité tardive

Message par Guadiana » 14 avr. 2019, 23:26

J'aimerais savoir si je suis la seulE asexuelle à être encore vierge à bientôt 29 ans. Je n'ai ni honte, ni fierté. Je n'ai pas envie de le faire pour rentrer dans les rangs.

Quand je dis à un homme hétéro que je suis vierge, il ne me croit pas. Quant aux femmes hétéros S, elles me demandent qu'est-ce que j'attends pour le faire. Les homos me prennent pour une malade mentale. Un cousin m'a demandé si je n'aimais pas les gens du même sexe.

Moi ce que j'aimerais c'est rencontrer un gars à qui je ferais des câlins, avec qui j'aurais de belles discussions et je passerais des bons moments amicaux.

Enfin bref, qui est dans ma situation?

fiffi
Avenator
Messages : 1683
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 470 fois
A été aimé : 252 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par fiffi » 14 avr. 2019, 23:35

Certains A ne sont plus vierges mais d ' autres sont restés vierges , tu n' es pas la seule dans ta situation .

Avatar du membre
Iloy
Amène
Messages : 401
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 70 fois
A été aimé : 65 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Iloy » 15 avr. 2019, 00:22

Je n'ai pas encore 29 ans mais je compte bien rester vierge d'ici-là. Disons que "perdre la virginité" n'aurait aucun intérêt. A la limite si on me menaçait et que je devais choisir entre regarder un match de foot et y passer, eh bien, je prendrais le moins ennuyant.

Du reste, j'ai bien observé le avant/après chez mes amis, ils et elles n'ont pas changé, ni perdu quelque chose ni mûri. Les premiers ne sont pas devenus soudainement des hommes. C'est que ça ne doit pas être si important.

Je ne sais pas si c'est volontaire, tu insistes sur le féminin. Auquel cas ma réponse est nulle. Mais du coup je me demandais si les viergEs étaient plus rares que les vierges ou plus mal considérées. J'aurais tendance à imaginer qu'un vierge tardif (hors sacerdoce) est socialement vu comme un minable. 40 ans toujours puceau quoi. Une femme, si je ne m'abuse c'est un peu de ça, quoique davantage dans le "c'est une frigide", "elle n'est pas drôle"... mais il y a aussi tout ce reste d'imaginaire de pureté. Qui n'est pas mort en particulier dans les convictions religieuses ; je connais deux femmes de 22-23 ans qui se réservent pour le "grand amour".

Ah, j'ai aussi une connaissancE de 25 ans qui se déclare toujours vierge tout en étant hétérosexuelle. Il n'y a pas que chez les A :wink:
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Piccolo
Atrix
Messages : 1704
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 19 fois
A été aimé : 105 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Piccolo » 15 avr. 2019, 09:31

Très honnêtement je ne vois pas ce que vient faire le concept de "virginité tardive" avec l'asexualité.

La virginité tardive concernent les S qui souhaitent avoir un rapport sexuel mais qui n'ont jamais eu l'opportunité de le faire.

C'est une affaire personnelle et intime, que visiblement tu ne souhaites pas pour toi-même, donc inutile de te prendre la tête avec quelque chose qui ne te concerne même pas en premier lieu.

De plus je ne vois pas dans quel(s) contexte(s) tu es amenée à parler de ton intimité avec autant de personnes ; mention spéciale aux "homos" qui te prennent pour une malade mentale, ce qui est assez hallucinant venant d'une population ayant longtemps été stigmatisée sur le plan psychatrique, et parfois encore aujourd'hui dans certaines parties du globe.

Il faut rester un peu rationnel et garder en tête que le concept de virginité au sens moderne du terme, n'est qu'une simple idée consistant à pénétrer un orifice corporel ou à se faire pénétrer un orifice. Rien de plus, rien de moins.

Si certains y accordent une importance particulière, pourquoi pas, mais c'est leur problème.
Modifié en dernier par Piccolo le 16 avr. 2019, 12:25, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3484
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 597 fois
A été aimé : 861 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Baelfire » 15 avr. 2019, 09:40

+1 avec Piccolo. J'allais faire à peu près la même réponse.

Des "vierges tardifs" '(j'aime pas cette expression mais allons-y joyeusement) il y en a plein pour tout un tas de raisons pas forcément liées à l'orientation sexuelle.
Mieux vaut boiter sur le bon chemin que de courir sur la mauvaise route

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2694
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 524 fois
A été aimé : 498 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par clotaire » 15 avr. 2019, 11:28

Je suis d'accord avec les réponses déjà données. Il y en a plus qu'on ne le pense, j'en connais un certain nombre, asexuels ou pas. Mais j'avoue que j'ai du mal à en faire un critère de quoi que ce soit. Je n'ai pas trop tendance à me poser la question de la virginité de mon interlocuteur/trice.

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 175
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 34 fois
A été aimé : 57 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par dawnofthedove » 21 avr. 2019, 08:28

Iloy a écrit :
15 avr. 2019, 00:22
mais il y a aussi tout ce reste d'imaginaire de pureté. Qui n'est pas mort en particulier dans les convictions religieuses
honnêtement, cet idéal de "pureté" n'a jamais été un cadeau pour les femmes. A la base, il ne s'agit pas d'être pure pour qu'on te foute la paix avant le fameux "bon", mais pour pouvoir te vendre ou t'acheter comme une vache : cf la dot des mariages arrangés pour cause de partenariat économique dans beaucoup de traditions y compris ici en France il n'y a pas si longtemps que ça. Cet idéal est aussi la cause de traditions maltraitantes, comme l excision.
Et la pureté religieuse, c'est t engager à filer ton héritage à l'Église à ta mort, donc renoncer à avoir des héritiers. Normalement, là, on te fout la paix... En principe. Si tu as de la chance
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 175
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 34 fois
A été aimé : 57 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par dawnofthedove » 21 avr. 2019, 08:53

Guadiana a écrit :
14 avr. 2019, 23:26
J'aimerais savoir si je suis la seulE asexuelle à être encore vierge à bientôt 29 ans.
J'ai 36 ans. Chuis inusitée. Ça me va très bien comme ça! ROCK AND ROOOOOOOOOOOOLL! 😎😎😎

Je suis sur un forum sur la virginité tardive depuis récemment. La plupart des gens du forum voient ça comme une malédiction. Ils parlent de frustration affective et du sentiment de ne pas être normaux. Faut voir comment on est perçus - femmes y compris, sauf pour la fonction de prêtre ou de religieuse (ET ENCORE)

La virginité tardive ace, en vrai, c'est punk, c'est la rébellion ultime 😈😈😈💪😝😝😂😂😂
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Natural02
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 26 janv. 2019, 09:08

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Natural02 » 22 avr. 2019, 01:35

Mais c'est quoi la "virginité" ? C'est un mot complètement c0n :lol:

Pour les mecs ça veut dire qu'ils n'ont pas mis leur zizi dans la zézette d'une femme et pour les femmes ça veut dire que leur hymen est intact et qu'elles n'ont jamais eu un pénis dans le vagin ? Pffff :lol:

J'ai jamais bouffé de papaye, je suis vierge de papaye ? :mrgreen: Mes potes mes disent toujours : "mais t'attends quoi pour bouffer de la papaye ? T'es trop anormale toi !" (non je déconne)

Y'a aucune honte, fierté, peur, ou n'importe quelle autre émotion a éprouvé par rapport à ça ! Ce que je veux dire c'est que NON, nous ne sommes pas différents lorsqu'on a eu des rapports sexuels ou pas ! C'est juste des mots (virginité, fellation, sodomie, etc...), mais tu te réveilles le matin de la même manière en étant vierge ou pas ! Donc au final, pas de quoi fouetter un chat !

Avatar du membre
Iloy
Amène
Messages : 401
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 70 fois
A été aimé : 65 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Iloy » 22 avr. 2019, 11:05

dawnofthedove a écrit :
21 avr. 2019, 08:28
Iloy a écrit :
15 avr. 2019, 00:22
mais il y a aussi tout ce reste d'imaginaire de pureté. Qui n'est pas mort en particulier dans les convictions religieuses
honnêtement, cet idéal de "pureté" n'a jamais été un cadeau pour les femmes. A la base, il ne s'agit pas d'être pure pour qu'on te foute la paix avant le fameux "bon", mais pour pouvoir te vendre ou t'acheter comme une vache : cf la dot des mariages arrangés pour cause de partenariat économique dans beaucoup de traditions y compris ici en France il n'y a pas si longtemps que ça. Cet idéal est aussi la cause de traditions maltraitantes, comme l excision.
Et la pureté religieuse, c'est t engager à filer ton héritage à l'Église à ta mort, donc renoncer à avoir des héritiers. Normalement, là, on te fout la paix... En principe. Si tu as de la chance
Oui complètement, c'est pour la marchandisation de la femme à l'origine, dans un but de contrats entre le père et le gendre. Après ça n'inclut pas forcément un transfert d'autorité du père au gendre sur la mariée.
Au-delà de la dot il y a aussi la question de la paternité qui justifie le mariage et l'enfermement (physique parfois) de la femme. Après tout dans la Grèce antique, la dot appartient toujours à la mère, est gérée par le père, à destination unique des enfants : la dot c'est le lien de l'héritier à sa lignée maternelle (au grand-père maternel en particulier).

Après quand je parlais de convictions religieuses, je ne parlais pas du sacerdoce, mais tout simplement de la virginité avant le mariage. Les sociétés anciennes (et encore beaucoup) tournent autour de la religion, il n'y a rien d'étonnant à ce que les religions se soient retrouvées à justifier et sanctifier l'oppression. Aujourd'hui on en voit l'héritage plus ou moins pacifié dans ces comportements et ces jugements.

Natural02 a écrit :
22 avr. 2019, 01:35
pour les femmes ça veut dire que leur hymen est intact
Même pas forcément en plus.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Yellow Cab
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Yellow Cab » 23 avr. 2019, 10:47

La viriginité est avant tout une question de point de vue. Comme disait quelqu'un ici : "perd ton sa virignite si une femme perd son hymen ou un homme a mit son penis dans un vagin?"
Deja c'est limite ce concept a une sexualitée heterosexuelle dans un objectif de reporduction.
On ne prend pas en compte d'autres pratiques sexuelles, ni par exemple un homme homo qui fera l'amour avec un autre homme, et donc il ne mettra jamais son penis dans un vagin.... Ils ne seront plus vierge mesemble t'il.

Je pense que la perte de la virginite est avant tout vu dans la jeunesse comme un passage a l'age adulte. Mais cette action ne change pas la personne. Perdre sa viginite ne fait pas de nous une adulte.

Si je prend mon cas, si on se fait abuser enfant, perd ton sa virginite a ce moment la? Je ne sais pas.
Je crois que c'est avant tout notre regard sur la chose. L'important c'est de se sentir à l'aise. Si on est bien et equilibre ainsi, pourquoi vouloir changer ?
De toute facon pour faire lamour il faut un partenaire, donc si on en pas et qu'on desire pas a en avoir, il n'y a aucun probleme.

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Assidu
Messages : 858
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle
A aimé : 341 fois
A été aimé : 137 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Grignoteuse de bouquins » 23 avr. 2019, 12:26

Je suis d'accord avec ce qui est dit au dessus . Si la virginité est juste un concept hétérosexuel qui ne prend en compte seulement ce genre de pratique , c'est un concept qui peut être homophobe déjà .

J'ai déjà entendu dire "deux femmes /hommes qui couchent ensembles , ils sont toujours vierges du coup". Et pourtant , la virginité c'est censé désigner le fait d'avoir déjà couché . Comme le dit Natural02 , c'est totalement débile de mettre un mot sur ça , puisque ce n'est pas quelque chose qui te fais changer pouf comme ça.

Ah si , a part pour les gens qui disent "jsuis plus puceau" juste pour frimer , alors que y'a rien de glorieux la dedans , tu n'as pas changé ni gagné en sagesse hein xD .

En plus , l'hymen peut se déchirer a n'importe quel moment de ta vie , est ce que ça veut dire pour autant que t'as perdu ta virginité ? Je crois que le mieux c'est de ne pas se coller cette étiquette de "je suis vierge" ou "je suis pas vierge" parce que ça sert vraiment a rien je trouve , et se mettre en dehors de ça .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Evanescente
Adepte
Messages : 194
Enregistré le : 23 avr. 2018, 20:13
A aimé : 17 fois
A été aimé : 29 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Evanescente » 23 avr. 2019, 12:51

Pour moi ne plus être vierge c est avoir fait l expérience de l amour physique (femme homme ou femme femme ou homme homme) avec ce que ça implique de partage des deux côtés , de don de soi, de respect, de plaisir partagé (pas seulement le plaisir physique mais plutôt un plaisir moral, intérieur). C est la volonté de s unir charnellement, avec consentement des deux parties. Pour moi c est ça, avoir une vraie expérience sexuelle.

Chose que je n ai pas connue. Alors même si techniquement j ai été pénétrée, pour moi ça n a été qu un acte mécanique sans volonté de ma part, sans plaisir d aucune sorte. Aucun partage.

Est on toujours vierge quand on a été abusé ? Je le crois mais c est mon point de vue.

Et ces histoires d hymen intact ou pas c est pas ça qui définit la virginité d une femme. Et c est vrai que passer le cap ne fait pas de nous des etres meilleurs ou plus adultes.

L important c est de le faire quand on est prêt et quand on le veut, avec la personne qu on veut. Et si on ne veut pas le faire, non problemo !

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 175
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 34 fois
A été aimé : 57 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par dawnofthedove » 24 avr. 2019, 02:33

Yellow Cab a écrit :
23 avr. 2019, 10:47
Déjà c'est limite ce concept a une sexualitée.
ben oui. Bienvenue dans le monde merveilleux de l hétéronormativité.
Je crois qu'un gay masculin ne sera pas forcément considéré comme vierge parce qu'il y a possiblement pénétration... mais je peux me tromper. Par contre une lesbienne clitoridienne sera tout à fait pure (ouf, n'est ce pas?) et sa sexualité sera juste du touche pipi innocent entre copines en attendant d être adoubée par un pénis. J'ai une copine qui m'a dit littéralement : "mais la pénétration, c'est le niveau au dessus"... parce qu'il y a des niveaux, bonnes gens. Eh ouais...
Yellow Cab a écrit :
23 avr. 2019, 10:47
Mais cette action ne change pas la personne. Perdre sa viginite ne fait pas de nous une adulte.
Le problème, c'est que beaucoup souffrent de cette représentation étriquée de la "norme". Sur le forum "virginité tardive" il y a des personnes de 23-25 ans que tout ça angoisse et qui font des complexes. La pénétration, c'est un rite de passage, en fait.
Yellow Cab a écrit :
23 avr. 2019, 10:47
Si je prend mon cas, si on se fait abuser enfant, perd ton sa virginite a ce moment la? Je ne sais pas.
tu sais quoi? Je crois que ne plus être vierge, c'est avoir partage son intimité sexuelle avec quelqu'un. Un abus n'est pas un partage. Mais c'est mon idée.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 175
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 34 fois
A été aimé : 57 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par dawnofthedove » 24 avr. 2019, 02:46

Grignoteuse de bouquins a écrit :
23 avr. 2019, 12:26
Je crois que le mieux c'est de ne pas se coller cette étiquette de "je suis vierge" ou "je suis pas vierge" parce que ça sert vraiment a rien je trouve , et se mettre en dehors de ça .
d'accord avec l'idée, sauf que par exemple, en face d'un gynéco, je préfère que l'examen soit délicat. Donc je préfère dire que je suis inusitée.

Après, c'est pas censé compter, mais ça compte puisque les gynécos que j'ai vus m'ont dit qu'il était inutile d'aller les voir - ce dont je ne suis pas persuadée... Donc ça compte pas, mais ça peut quand même compter.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités